Editorial

(et photos) par Jean-Luc Nabet, le 22 janvier 2018

Inauguration du Smile Art Bus par les TPG – transports publics genevois vendredi 19 janvier 2018

Inauguration Smile Art Bus TPG

Laura Chaplin et Luc Barthassalt

Inauguration Smile Art Bus TPG

Céline Amaudruz, Laura Chaplin, Luc Barthassalt, Jean-Claude Schmalz

Deux bus, l’un des TL à Lausanne et l’autre des TPG (transports publics genevois) à Genève habillés par des toiles grands formats de Laura Chaplin et transformés ainsi en galeries de tableaux mobiles circulent dans les deux villes durant 4 mois.

L’artiste Laura Chaplin, petite fille de Charlot et la fille d’Eugène Chaplin est née le 1er février 1987 au Manoir de Ban (Corsier sur Vevey). Très inspirée par l’humour de son grand-père, l’ambassadrice de la fondation Charliesmile.org a pour souhait de faire passer à travers son art une émotion et un message de joie, de positivisme et de partage.

Les deux bus arborant chaque mois, des tableaux différents de Laura Chaplin. Des reproductions des oeuvres, imprimés sur toile et signées par l’artiste sont en vente au Village du Soir, Rte des Jeunes à Carouge et sur le site www.laurachaplin.com

Inauguration en présence de Luc Barthassalt, Conseiller d’Etat, Céline Amaudruz, conseillère nationale et Jean-Claude Schmalz, directeur général TPG.


Le premier festival de l’année culturelle genevois: le 19e Festival Black Movie, Festival international de films indépendants qui a débuté jeudi 19 janvier continue sa programmation de films de pays qui vous voyez rarement dans nos écrans jusqu’au 28 janvier dans plusieurs cinémas de la ville et un nouveau centre du festival: le Xanadu au Cercle des Bains, quartier Rue de Bains avec DJ et restauration tous les soirs. La course internationale de chien de traîneaux la plus spectaculaire au monde – la 14e Grande Odyssée Savoie Mont Blanc

Antigel: Halle CFF Pont-Rouge

avec 21 mushers provenant de 10 nations sur plus de 1000km et 20 stations en Savoie et en Haute-Savoiedu 13 au 24 janvier 2018, prend de plus en plus d’empleur au niveau médiatique et sportif – à suivre le parcours de la Trophée Région Auvergne-Rhône-Alpes du 20 au 23 janvier 2018.

D’autre grands événements pour la fin du mois, Le festival hivernal du Grand Genève: la 8e édition du Festival Antigel dès vendredi 26 janvier au 17 février 2018 dans 23 communes en 24 jours et investit des lieux éphémères et insolites avec une programmation en mélangeant musique, danse, performances, sport, découvertes, fêtes, clubbing et créations Made In Antigel – il s’étend pour la première fois au Grand Genève en franchissant la frontière et affirme sa singularité. Le festival retrouve son écrin de l’année le Grand Central 2018, la tour CFF Pont Rouge à Carouge. En savoir plus sur Antigel.

Les 53es Journées de Soleure, le festival du cinéma suisse du 25 janvier au 1er février 2018 à Soleure. Au programme 159 courts et longs métrages, dont 20 premiers longs métrages et 38 premières de toutes les régions du pays. Ce jeudi 25 janvier 2018, Fernand Melgar ouvrira les feux de cette 53e édition avec «À l’école des Philosophes», en présence du président de la Confédération Alain Berset.  Plus.


Présentatin du festival Black Movie à Genève, les directrices

Kate Reidy et Maria Watzlawick

Le 19e Festival Black Movie, Festival international de films indépendants du 19 au 28 janvier 2018 à Genève. Une programmation variée avec des films des 4 continents, 121 films au total, parmi lesques 3 premières européennes et 59 premières suisses, en compagnie de 25 cinéastes invités, dont le cinéaste lituanien Sharunas Bartas qui présentera son long métrage Frost, road movie humanitaire avec au casting l’actrice Vanessa Paradis. Plusieurs sections vont être proposées, dont 5 thématiques de film qui auront droit à 5 tables ronde au Xanadu, entrée libre: dimanche 21 janvier autour du Cinéma Burkinabé, lundi 22 autour de l’expression queer qui signifie bizzare, étrange, bédé, cinglé…, mercredi 23 autour de la violonce faite aux femmes, jeudi 25 autour de la mort et samedi 27 le rapport entre spiritualité et maladie psychique. En parallèle le Petit Black Movie avec 44 films à visionner dans le canton et 3 villes françaises: Annemasse, Ferney-Voltaire, Saint-Genis-Pouilly. Il y aura un petit Black Movie pour adultes qui aiment l’animation politiquement incorrecte. A noter que 3 films projetés pendant le festival vont sortir en salles par la suite. Le Centre du festival est le Xanadu au Cercle des Bains, quartier Rue de Bains avec DJ et restauration tous les soirs, entrée libre. Le concept du festival, c’est cinéma, réflextion et fête. Les séances du festival se tiendront aux Cinémas du Grütli, au Spoutnik et au Cinélux, avec pour la première fois cette année une cérémonie de clôture ouverte au public le dimanche 28 janvier à l’Alhambra.

Kate Reidy et Felipe Bragança

Venez à la rencontre des réalisateurs: en photo la directrice Kate Reidy en discussion avec le réalisteur brésilien Felipe Bragança autour des peuples autochtones au Brésil et au Paraguay après la projection de son film: « Don’t Swollow My Heart, Alligator Girl!« ,  Roméo et Juliette guarani. Projections en présence de réalisateurs: Gerardo Calagui: Those Long Haired Nights (Philippines) vendredi 26 au dimanche 28 au Cinélux, Rémi Jennequin: Ce soir mon coeur bat (Togo, France) samedi 27 et dimanche 28 au Spoutnik, Gessica Généus: Le Jour se Levera (Haïti, France) samedi 27 au Grütli: salle Simon, Tan Seng Kiat: Shuttle Life (Malaisie), Grütli: salle Langlois et Rungano Nyoni: I am not a witch (Zambie) dimanche 28 au Grütli: salle Simon. Plus.


François Deblué – Luc Barthassat – Jean Denais

Un grand événement international qui va dynamiser le Grand Genève début 2018, à savoir la 19e édition des Assises Européennes de la Transition Energétique se déroule du 30 janvier au 1er février 2018 à Palexpo. Organisées depuis 2015 en France (Dunkerque), elles se déplaceront la première fois à l’étranger: à Genève en présence de nombreuses personnalités et d’acteurs clefs de la transition énergétique, dont Doris Leuthard, Conseillère fédérale et Cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports et de l’énergie, et de Nicolas Hulot, Ministre français de la transition écologique et solidaire. Sur le thème coopérer pour réussir, plus de 3500 participants et une centaine d’événements vont aborder les enjeux liés à la transition énergétique. En photo Hervé Fauvain, chef de projet des Assises européennes de la transition énergétique, François Debluë, membre du Comité de direction du Conseil régional du district de Nyon, Luc Barthassat, conseiller d’état du canton de Genève, chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA), Jean Denais, Président du Pôle métropolitain du Genevois français. Lien

Plus de 94 manifestations OFF grand public du 18 janvier au 6 mars autour de la transition énergétique:

Au-delà des nombreux ateliers qui se tiendront à Palexpo, un programme OFF des assises, destiné au grand public du 18 janvier à 6 mars sur tous les territoires du Grand Genève: animations nocturnes pour illustrer la thématique de la pollution lumineuse, café-débats et conférences, disco à énergie humaine, visites de sites emblématiques, ou autres sensibilisations sur les oiseaux hivernants, les énergies citoyennes, les toitures végétalisées, ou la géothermie…au total plus de 80 événements à découvrir.94 événements répartis dans le Grand Genève: 52 sur le Genevois français – 23 sur le canton de Genève – 19 sur le canton de Vaud:

au programme côté France: conférence à Thonon (24/1), à Ferney-Voltaire (2/2+22/2) à Annemasse (28/2) – Repas à la bougie à Archamps (24/1) – Visite de site à Saint-Julien (24/1), à Bonneville (27+31/1) à Divonne (30/1+1/2), à La Roche-sur-Foron (31/1), à Pougny (4/2), Exposition à Ville-la-Grand: Quelle énérgie durable pour demain? (30/1-15/2) à Saint-Julien: La pomme dans tous ses états (13/2-27/2), performance artistique à Annemasse (30/1) et ciné-débat: Demain Genève (27/2) – Nuit Nordique au plateau des Glières (1/2)…

Genève CERN

Le Globe au CERN, Meyrin

à Genève: Visite de site à Vernier (25/1), à Plan-les-Ouates (26/1+29/1), Visite au CERN à Meyrin (31/1+6/2), Conférence: La Haute-Savoie ne manque pas d’air, Le Grand-Saconnex,  Dans lumières dans la nuit (6/2), Congrès de Géothermie, Le Lignon (29-30/1), Ciné-débat: Demain Genève, avant-première (2/2), Soirée Solar Impulse (30+7), balade en vélo à Onex (1/2), match de LNA de hockey GSHC-ZSC Lions, Les Acacias (1/2), Festival international de courts-métrages (5-8/2), ..


Au niveau sportif:

Haute-Savoie

  • Festival international de ballons, Château d'Oex 2010

    Château d’Oex: Forme spéciale

    Le 17e BMW Winter Golf Cup du 25 au 28 janvier à Megève. Merveilleux décor que celui du 9 trous enneigé, tracé sur le golf du Domaine du Mont d’Arbois, un 18 trous créé par Henry Cotton pour la famille Rothschild et qui est aussi le départ et l’arrivée des pistes en hiver.

  • Plus de 500 fondeurs élite et amateur s’élanceront dans la cadre de la 31e Bornandine, course de ski de fond en style libre dimanche 28 janvier au pied de l’élégante chaîne des Aravis. Inscrite au Challenge Longues Distances Haute-Savoie Nordic et au Marathon Ski Tour, la course propose deux distances: 42 kilomètres (seniors et vétérans hommes et dames) ou 21km (juniors, seniors, vétérans hommes et dames). Le départ toujours spectaculaire, se fera en ligne à 9h15 au stade Sylvie Becaert, Grand-Bornand. Les inscriptions se font sur www.labornandine.com avant le samedi 27 janvier.

Vaud

  • La 40e édition du Festival International de Ballons du 27 janvier au 4er février 2018 à Château-d’Oex avec comme invitée d’honneur la Fête des Vignerons 2019. Cérémonie officielle d’ouverture samedi 27 janvier à 11h30. Il y aura à admirer durant 9 jours plus de 80 montgolfières, une quinzaine de ballons de formes spéciales provenant de 20 pays. Plus.
  • Lausanne devient du 28 janvier au 4 février 2018 la capitale mondiale des jeunes danseurse pendant le 46e Prix de Lausanne, Concours international pour jeunes danseurs, âgés de 14 à 19 ans au Théâtre de Beaulieu, en association avec 68 des plus prestigieuses écoles et compagnies de danse, telles que le Royal Ballet à Londres, l’Académie de Danse Vaganova à St Pétersbourg, la San Francisco Ballet School et l’Australian Ballet. Assistez à la finale samedi 3 février dès 14h30.

Lee Hee-Beom, Thomas Bach, Moon Jae-in

Embarquement immédiat pour la Corée pour vivre les XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang du 7 décembre 2017 au 11 mars 2018 au Musée olympique à Lausanne

Ouverture officielle du programme Parlez-vous Pyeongchang? et de ses expositions temporaires en écho aux XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver qui se déroulent en 2018 à PyeongChang en Corée du Sud, en présence de Lee Hee-Beom, président du comité organisation des XXIIIe Jeux Olympiques d’hiver de Pyeong-Chang, Thomas Bach, président du CIO et Moon Jae-in, ambassadeur coréen en Suisse,

Franis Gabet – Cho Sohee – Choi Jeong-hwa

ainsi que du directeur du Musée Francis Gabet et les artistes coréen Cho Sohee et Choi Jeong-hwa. Venez découvrir jusqu’en mars 2018 la culture coréenne entre tradition et modernité, vivez les Jeux  Olympiques comme si vous y étiez! L’ensemble du programme coréen et l’accès aux trois expositions temporaires sont gratuits: Des activités en libre-accès seront proposées pendant les vacances de fin d’année. Pour le grand week-end d’ouverture les 10 et 11 février 2018 la cérémonie sera retransmise en différé, un spectacle de percussions coréennes et des ateliers de Samulnori enflammeront le Musée. Puis, point d’orgue le week-end du 17 et 18 février pour célébrer le Nouvel an Coréen. Le musée est ouvert tous les jours, de 9h à 18h. Plus d’informations.


Frédéroc Tovany, Christian Dupessey,William Vassal, Emmanuel Brochier

Le Centre culturelle de Chateau Rouge à Annemasse nous a présenté le projet de restructuration et d’extension de la grande salle, dont le travaux vont commencer fin 2018

Le futur projet garde la « marque Château Rouge« , la conception initiale en 1979 par l’architecte Richard Plottier. Les murs périphériques en béton avec ses arrondis en façade et son grand linteau courbe sur le parvis – symboles de l’identité de Château rouge – sont conservés, la grande salle est reconstruite en y insérant une nouvelle cage de scène (plus de 17 mètres), avec de nouveaux gradins, plus hauts que ceux existants, un plateau scénique légerement plus grand, plus profond pour accueillir toute forme de spectacle dans les bonnes conditions. La charpente métallique existante est déposée et remplacée par une nouvelle hauteur libre sous charpente de 11.50m pour recevoir les différents éléments techniques. Le foyer en bas, véritable coeur du projet, s’offre en vitrine avec l’ouverture des baies sur le parvis. La fente vitrée sur toute la largeur du déambulatoire en haut en extension de la grande salle permet d’offrir une vue imprenable sur le centre-ville d’Annemasse, Château Bleu et les massifs alentours. A la nuit tombée, le lieu s’illumine de l’intérieur, le foyer et le déambulant se parent en rouge.

Pendant les travaux dès la fin 2018 jusqu’à l’ouverture en  à l’automne 2020, le Château Rouge continue à fonctionner. Retrouvez la programme de sa saison 17/18.


Genève

  • Conférence: Nouvelles recherches à Anticythère lundi 22 janvier à 18h, Uni Bastion, salle B101, Genève, En 1900, des pêcheurs d’éponges découvrent une épave antique tout près des côtes de la petite île grecque d’Anticythère, datée d’environ 60 av. J.-C. avant une cargaison antérieure au IIe siècle av. J.-C. Parmi les trouvailles remontées à la surface, un petit objet en bronze, comprenant des rouages et des inscriptions, est daté de 250 à 200 av. J.-C. Appelé «la machine d’Anticythère», il est classé dans la grande famille des instruments astronomiques. Les spécialistes ont depuis déterminé qu’il s’agit d’une machine à calculer astronomique et calendaire, considérée comme le premier calculateur de l’humanité. La conférence qui exposera les défis technologiques et les toutes dernières découvertes de la fouille subaquatique, commentées par Efstratios Charchalakis, maire de Cythère-Anticythère; Aggeliki Simossi, directrice de l’Éphorie des antiquités sous-marines du ministère de la culture Hellénique; Alexandros Sotiriou, responsable technique de l’expédition «Retour à Anticythère» et Mathias Buttet, directeur R&D chez Hublot SA. Le tout sous la coordination de Yanis Bitsakis, membre des projets de recherche «Anticythère». Cet événement sera aussi l’occasion de faire connaître les Bubblots, des robots de fouilles subaquatiques déveleloppés par Hublot, qui seront utilisés par les chercheurs de l’UNIGE en Sicile afin d’explorer un navire datant du VIe siècle av. J.-C. Entrée libre.
  • Galerie Bolero Versoix

    Olivier Delhome, Michel Butor, Jacques Boesch

    Conférence d’Olivier Delhoume sur la personne et l’œuvre de Michel Butor. Sur inscription.Voyages avec Michel Butor mardi 23 janvier 2018 à 18:30 au Musée Barbier-Mueller, vieille ville de Genève

  • 40 ans d’affiches! Quarante ans de création et plus de 600 affiches, Exem est l’un des plus talentueux et féconds dessinateurs-affichistes
    genevois. Le Musée de Carouge célèbre cet anniversaire avec une rétrospective de son travail graphique et artistique exceptionnel, du 25
    janvier au 25 mars 2018. Vernissage ce merdredi 25 janvier à 18h. Pour en savoir plus.
  • Visites commentées de l’exposition: Objets transmissionnels (réseau deuxième génération) mercredi 24 et 31 janvier à 18h30 à la Maison Juive Dumas, Genève. Cette exposition est le fruit d’un travail bio-photo-graphique entrepris auprès de survivants de la Shoah, ainsi que de personnes de deuxième et troisièmes générations. Ces personnes possèdent souvent un objet qui les rattache au passé, à leur famille disparue. Et c’est en partant de leurs objets que ces personnes ont accepté de raconter leur histoire familiale et de partager leurs émotions. Entrée libre sur inscription.
  • Salon Envol 2018: Journée voyages et évasion dimanche 28 janvier de 9h à 18h, Hall principal de la gare CFF Genève-Aéroport en présence de plus de 30 exposants: compagnies aériennes, tour opérateurs, offices du tourisme, animations ainsi qu’un concours sur le stand de Genève Aéroport. Entrée libre.
  • Concert-vernissage chants judéo-espagnols et tangos avec Keren Esther dimanche 28 janvier 2018 de 17hà 20h à Catalyse Rosemont, Genève. Un concert vernissage du magnifique album « Tango Ladino, un sueño ». Il sera ponctué de textes écrits par Keren Esther avec la complice relecture de la dramaturge Valérie Poirier qui signe également la mise en scène du concert. Après avoir réalisé les albums « A la una yo naci » (Label Vde-Gallo) et « Fuente Nueva » (édité par l’Institut Européen des Musiques Juives), Keren Esther poursuit sa quête identitaire, se plongeant toujours avec délice dans l’univers judéo-espagnol de son enfance. Elle découvre, chemin faisant, la place du Tango dans l’univers familial tangérois. C’est l’histoire de ce disque qui met à l’honneur ces deux terres d’accueil qu’ont été le Maroc et l’Argentine, pays vers lequel ime partie de sa famille émigra. L’album est aussi l’occasion pour la chanteuse de donner naissance à sa première chanson dont l’arrangement est signé par le guitariste argentin Narciso Saúl à l’instar du reste de l’album. Keren Esther (voix), Gaëlle Poirier (bandonéon) et Narciso Saùl (guitare).
  • Ouverture d’une nouvelle galerie: Humanit’Art, un espace culturel et artistique fondé sur le principe de l’art sous toutes ses formes et l’humanitaire dans tous ses états sur trois étages, situé au coeur du quartier des Bains, Rue du Diorama, place du Cirque, Genève. A travers des expositions de peinture, de sculpture, de photographie, mais aussi d’ateliers et des stages, les profits dégagés par Humanit’Art soutiendront les projets d’aide humanitaire de l’association Aide-en-Raid fondée en 2009 par l’avocat genevois Roland Burkhard. Exposition temporaire jusqu’au 30 décembre: Cartographie Boris Gratry, des compositions abstraites élaborées à partir de reliques métalliques rouillées rehaussées à la feuille d’or.

Galpon, Maison pour le travail des arts de la scène, Gèneve

G5, circulez y a tout à voir du 11 janvier au 25 mars 2018 !

Clara Brancorsini dans la pièce de Pas moi

G5 : circulez entre 6 théâtres genevois à des tarifs préférentiels.  La Comédie de Genève, Le Galpon, le Théâtre du Grütli, le Théâtre du Loup, POCHE/GVE et le Théâtre de Saint-Gervais s’associent pour vous inviter à circuler entre leur programmation et profiter de tarifs préférentiels. Achetez un billet plein tarif dans l’un des théâtres partenaires, conservez-en précieusement la souche, présentez-la lors de votre passage dans un théâtre partenaire et bénéficiez du tarif réduit.

Pas moi de Samuel Beckett du 11 au 21 janvier au Théâtre Galpon (petit théâtre sympatique au bord de l’Arve, pas loin de la Jonction). Cette nouvelle création théâtrale du Studio Théâtre explore la musique du souffle, les respirations du silence, la matérialité d’une parole. Un bref et hallucinant monologue qui transforme progressivement et inéluctablement la comédienne Clara Brancorsini en une bouche qui parle, parle, parle….dans une mise en scène par Gabriel Alvarez. La figure d’une vielle femme, quasi-fossile, soumise à la lumière changeante de la scène. Elle revendique la privation de sa voix. C’est ce qui la différencie, faisant d’elle une des figures du non-savoir : les folles, les mystiques, les pauvres et les idiotes. Dans Pas Moi, la voix s’effrite et se perd, offrant des combinaisons de signes, de vibrations, de répétitions. En quelque sorte, le personnage de Pas Moi s’apparente à un « corps sonore » et poétique aux multiples résonances.

Au Théâtre de Saint-Gervais : L’auteur et metteur en scène lausannois Julien Mages présente Un siècle assassiné les 19 et 20 janvier, suivi de Vida feliz ! / Le dernier chevalier du 22 au 25 janvier, écrit par Attilio Sandro Palese, en résidence au Théâtre de Saint-Gervais. A noter Genève ça tourne : des projections (six films programmés du 1er au 3 février) et une installation vidéo (une centaine d’extraits diffusés sur 30 moniteurs). Vernissage le mardi 16 janvier à 18h.

Au Théâtre du Grütli : Grande et fabuleuse histoire du commerce de Joël Pommerat du 9 au 28 janvier. Joël Pommerat qui met en scène – à cinquante ans d’intervalle – cinq vendeurs itinérants plus ou moins désabusés, s’est lui-même initié aux techniques et au jargon des VRP pour accentuer le réalisme de son immersion dans les rouages de la société marchande. Confusion des valeurs et cynisme sont les ingrédients immuables de cette fable grinçante qui, empruntant aussi bien au drame qu’à la comédie, traque les dérives des relations humaines dans un monde régi par les lois du capitalisme. 


Vaud

  • Dans le cadre de la saison concerts et expositions au Moulin en Clarens, à noter l’exposition d’Annie Fayolle Dietl du 17 novembre 2017 au 28 janvier 2018, samedis 15h à 18, dimanches 15h à 17h. Annie Fayolle Dietl aime les transparences qu’autorisent les pigments dilués de l’aquarelle et l’encre sur les papiers fins. Elle découpe, déchire des papiers peints au préalable et les assemble dans des compositions faisant écho à des paysages intérieurs. Des signes se cachent derrière d’autres formes, les animant, voire les dissimulant partiellement, et laissent deviner des écritures fantaisistes qui apparaissent au gré de constructions abstraites.

Aquatis Lausanne

AQUATIS, le plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe vient d’ouvrir ses portes à Lausanne-Vennes

Ce plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe vous invite à une odyssée de l’eau douce à travers les 5 continents. Un regard spectaculaire sur la faune et la flore aquatique avec 46 aquariums/terrariums/vivariums et 20 écosystèmes. L’eau douce, source de vie, se dévoilera tout au long d’un parcours extraordinaire avec des spécimens emblématiques et des décors fidèles à couper le souffle. La visite couvre une superficie totale de 3’500 m2 sur deux niveaux, comprenant une exposition permanente, deux salles d’expositions temporaires et des espaces pédagogiques. Plus.


Haute-Savoie

Dans l’agglomération d’Annemasse, la Ville de Gaillard vous invite mardi 16 janvier 2018 à 20h à l’Espace Louis Simon à une encontre avec Michel Lapierre, 68 ans, ancien policier pour un témoignage émouvant de ses années au sein de la PJ d’Annecy, à une époque où l’homosexualité est discriminante et considérée comme une maladie, entrée libre dans le cadre de Partage des Savoirs et un Concert d’orgue par la Maîtrise de la Cathédrale de Chambéry et Thibaut Duret dimanche 28 janvier 2018 à 17h30 à l’Eglise Saint-Pierre de Gaillard, entrée libre.

Christian Dupessey, Maire d’Annemasse, le Conseil Municipal et le personnel communal vous conviennent à la cérémonie des voeux vendredi 19 janvier, dès 18h15 au complexe Martin Luther King, Annemasse.


Coin lecture

Marina Skalova Claude Thebert, Librairie Parnasse

Marina Skalova est dramaturgue de la saison 2017-2018 au Poche/GE (axé sur le théâtre contemporain). Elle rédige le cahier de salle et interview les auteurs de la saison. Elle dirige des ateliers d’écriture et a reçu la bourse Elmar Tophoven pour son travail de traduction de l’allemand et du russe. Née à Moscou en 1988, elle vit à Genève.

  • Prochains rendez-vous de Claude Thébert (Théâtre du Sentier) à la Librairie Le Parnasse, Genève samedi 27 janvier à 12h Rupture de Maryline Desbiolles.
  • Apéritif littéraire Prix des Lecteurs: La prochaine rencontre aura lieu le samedi 17 février 2018 de 11h à 13h en présence d’Alain Bagnoud au Lausanne Palace, Grand-Chêne, Lausanne. Entrée libre, sur inscription.
  • Bibliothèque de Nyon: Lecture en musique samedi 27 janvier à 11h avec l’écrivain nyonnais Rolf Doppenberg qui présente Sel de nos veines, accompagné de Redouane Haribe au luth oriental, suivi d’un apéritif pour les 30 ans des Editions des Sables. Contes d’amour et chansons mutines mercredi 14 février à 20h avec Josiane Rossel Chollet, conteuse et musicienne. Entrée libre, réservation recommandée.

Patrice Mugny

Claude Tabarin, Matteo Zimmermann, bibliothèque des Eaux Vives

En photo: Le Merle et le Hérisson samedi 28 janvier 2017 à la Bibliothèque des Eaux-Vives, Genève. Spectacle de poésie avec le comédien Matteo Zimmermann, accompagné de son accordéon diatonique a lu des poèmes de Patrice Mugny (Ed. des Sables et Encre Fraîche) et de Claude Tabarini (éd. Héros-Limite), le dernier ponctuant la 2e partie de lecture d’interventions percussionnistes.

  • Les auteurs Slatkine ont dédicacé leur livre le samedi 16 décembre de 13h à 15h au Café Slatkine bar littéraire en vieille ville de Genève: Mélanie Chappuis, auteure de « Ô vous, sœurs humaines« ; Eric Golay, auteur de « Rien de ridicule aux cornes d’un taureau« ; Ariel-Pierre Haemmerlé, auteur de « Genève et la tentative d’assassinat de la chancelière »; Joëlle Kuntz, auteure de « Genève internationale. 100 ans d’architecture« . Plus.

Transport

Réouverture du Téléphérique du Salève jusqu’à fin mars 2018

Téléphérique du Salève

Les vendredis, samedis et dimanches de 9h30 à 17h + les mercredis des vacances scolaires de Genève et de la zone A française. Un panorama d’activité est déjà proposé: La patinoire (accès de 13h à 16h30 – location à partir de la taille 26), location de raquette à neige et location de luge.

Accès en transports publics genevois (TPG) bus n°8 – arrêt Veyrier-Douane (ensuite 5 minutes à pied).


Les stations

  • Leysin village patinoire 2017La station de Leysin et la station des Mosses-La Lécherette ouvre également pour cette nouvelle saison hivernale

Ouverture totale du domaine Leysin-Les Mosses-La Lécherette (y compris liaison ski-bus), Tobogganing Park (5 pistes + mini park) ainsi que les attractions Big Air Bag et Looping, Restaurant Yourte Village des Neiges,

Restaurant tournant le Kuklos, Câble Bar au pied des pistes (8h-12h), Hôtel le Bel-Air (11h – 20h), Refuge de Mayen, Restaurant des Fers, Restaurant de la Drosera.

Le massif des Tuffes ouvrira ses portes de 9h à 16h30 pour vous donner accès à 5 pistes de ski : – Porte du Balancier : ouverture du télésiège (accès à la piste rouge du Balancier et la piste verte des Balcons de la Dôle). – Porte des Jouvencelles : ouverture du télésiège et du téléski baby Jouvenceaux (accès piste bleue Nathalie Bouvier, piste verte les Jouvencelles et la piste verte baby Jouvenceaux). A partir du samedi 23 décembre 2017, l’ensemble des massifs de ski seront ouverts tous les jours. Près de 60 kilomètres de pistes de ski nordique sont tracés et 80 kilomètres d’itinéraires raquettes sont balisés.

A venir

Guillaume Noye et Priscille Alber

La XXe édition du Festival Voix de Fête du 19 au 25 mars 2018

Cette  20e édition anniversaire nous a été présenté par les deux co-directeurs Guillaume Noyé et Priscille Alber ce mardi 12 décembre à l’Alhambra. 49 artistes de France, de Belgique, du Canada, d’Italie et du Sénégal vont explorer les musiques actuelles francophones. Du rock à la trap, en passant par l’électro-pop, le reggae ou le blues…c’est l’incontournable Juliette qui va ouvrir les festivités cette édition spéciale, le 19 mars à l’Alhambra qui va se terminer avec le Jurassien Bel Hubert le dimanche 25 mars, au Chat Noir. De grands noms, mais aussi , Des monstres de la scène rock française et francophone comme : Rodolphe Burger, mais aussi beaucoup de jeunes artiste de la chanson et du pop et du hip-hop français: Juliette Armanet, Eddy de Pretto, Gauvain Sers, Léa Paci, Ben Mazué , le groupe Arcadien, Disiz la Peste.. 

Roland Le Blevenne, fondateur du Festival et du Chat Noir à Carouge

Le festival a été fondé en 1999 par Roland Le Blévennec. Un spectacle: conférence-apéro Le Blévennec, chroniques & fiche banane, mise en scène par Thierry Romanens aura lieu vendredi 23 mars à 19h au Théâtre Pitoëff. Il va retracer le parcours du festival, au travers d’anecdotes truculentes pleines d’humour et de bienveillance…L’histoire d’une vie. Un spectacle tout public  (et gratuit) qui annonce la publication d’un livre. Le coeur du festival, la Salle Communale de Plainpalais avec ses trois scènes: la Grande Scène – le Théâtre Pitoëff – la Guinguette se veut conviviale. Des visites guidées des coulisses du festival seront organisées pour la première fois les 23 et 24 mars en collaboration avec Catalyse. Pour fêter les 20 ans le chanteur-performeur Jerrycan y proposera la création Jerrycan 8000 : 20 participants, 20 pas de danse et 20 strophes sur inscription.  Pour 2018, de nouvelles collaboration avec le life club La Gravière et l’Epicentre pour le projet Daara J Family, le groupe de hip-hop le plus mythique d’Afrique de l’Ouest. Le festival off, le festival Bars en Fête qui célèbre sa dixième édition proposer des concerts de qualité au sein des bars et cafés de la Cité pour un prix libre.  Venez découvrir des jeunes artistes suisses, français, belges, canadiens dans le cadre des Vitrines du Festival pendant 9 concerts-vitrines vendredi 23. 13h à 17h15 et samedi 24 mars, 15h30 à 18h30 et lors de 3 concerts dans le cadre de French Mon Amour, tremplin découvertes samedi 24 mars, 16h à 18h30 à la salle communale de Plainpalais, en alternance sur les scènes du Théâtre Pitoëff et de la Guinguette et au Théâtre Pitoëff. Entrée libre. Vous êtes jeune musicien/musicienne, vous avez moins de 25 ans et vous habitez au Grand Genève?

Inscrivez-vous jusqu’au 24 février 2018 à La Lentille – Zoom sur les artistes émergents pour vous produire sur scène pendant 15 minutes samedi 24 mars dès 12h30 à la Guingette. En savoir plus.


L’actualité muséale du bassin lémanique

Toulouse-Lautrec A la Belle Epoque Œuvres graphiques French Cancans 1er décembre 2017 – 10 juin 2018 à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny

Exposition Toulouse Lautrec Fondation Gianadda Martigy

Jane Avril, lithographie au pinceau et au crachis, impression en cinq couleurs

La Fondation Pierre Gianadda expose pour la première fois en Europe, une collection privée européenne exceptionnelle d’Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) avec quelque quatre-vingt-dix estampes et affiches et nous immerge dans l’univers incroyablement moderne et audacieux de ce graveur, lithographe et affichiste hors pair – l’exposition couvre presque toute la période de sa production lithographiqu, de 1891 – année de sa première lithographie Moulin Rouge-La Goulue à 1899, pendant « La Belle Epoque » fin de siècle (1890-1900) parisienne. Parmi les oeuvres exposées figurent des épreuves d’essai inédites, dont des tirages uniques et des estampes rarissimes. Presque toutes ses estampes et affiches les plus célèbres sont représentées, ainsi  que quelques oeuvres exécutées par Théophile Alexandre Steinlen et Louis Anquetin, deux artistes qui lui sont proches. En dépit de sa vie brève entravée par la maladie (il meurt deux mois avant son trente-septième anniversaire), Toulouse-Lautrec est aujourd’hui connu dans le monde entier pour son oeuves incroyablement originale eet puissante qui comprend des centaines de peintures, d’aquarelles, de lithographies – y compris les affiches et plus de mille dessins. Prochain concert: Ibn Battuta – Le voyageur du Temps mercredi 17 janvier à 20h. Jordi Savall et ses musiciens de l’ensemble Hespérion XXI vous emmènent dans un formidable voyage musical au coeur du monde islamique médiéval sur les traces d’Ibn Battuta, l’un des plus grands explorateurs de tous les temps. Plus.


Fondation Baur Expositions temporaire 2017Le bleu des mers. Dialogues entre la Chine, la Perse et l’Europe du 23 novembre 2017 au 25 février 2018 à la Fondation Baur, Musée des Arts d’Extrême-Orient, Genève

Inscrite dans le courant d’intérêt qui se développe pour les relations entre l’Extrême-Orient, l’Asie et l’Europe, l’exposition revient sur l’exportation de la porcelaine chinoise bleu et blanc dont le commerce se démocratisa au XVIIe siècle avec la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Ce siècle est connu pour être un véritable Âge d’or aux Pays-Bas. Grâce à sa réussite sur la route des Indes, la jeune République des Provinces Unies devint l’une des puissances commerciales les plus importantes d’Europe. Par sa tolérance de pensée, elle attira également nombre de personnalités, des écrivains, des penseurs, des savants qui créèrent un foyer culturel où purent s’épanouir les arts et les lettres. La bourgeoisie des négociants, enrichie du commerce maritime vers les Indes, fut le principal commanditaire d’œuvres d’art et acheteur de curiosités exotiques. Ce commerce avec l’Orient eut naturellement un effet sur la vie et l’art dans les provinces unies. Les porcelaines chinoises, en particulier, ont exercé une profonde influence sur la culture néerlandaise et l’aménagement des intérieurs. Elles entrèrent également dans les peintures de nature morte ou Vanités, où elles devenaient symbole d’une certaine prospérité. Ces tableaux nous révèlent ainsi l’utilisation de cette précieuse vaisselle et son impact dans la vie quotidienne. Lorsque l’approvisionnement en porcelaines diminua drastiquement en raison des troubles politiques en Chine à la fin de la dynastie Ming (1368-1644), notamment la guerre civile qui sévit dans ce pays entre 1644 et 1647, les céramiques chinoises furent momentanément remplacées par des copies japonaises et perses. Depuis des siècles, la Perse importait en effet cette vaisselle de Chine, vaisselle qui avait inspiré les potiers et les peintres de miniatures. Venez découvrir, au fil des salles, une mise en regard des peintures de natures mortes figurant des porcelaines bleu et blanc – si prisées par une Europe en expansion et en quête d’exotisme – face aux porcelaines qui les ont inspirées, leurs copies en faïence perse et des miniatures du monde de l’Islam avec des représentations de céramiques. Plus.

Horaires d’ouverture: mardi à dimanche de 14h à 18h, le mercredi 20 septembre jusqu’à 20h.

Visites du mercredi: 29 novembre et 13 décembre à 18h30, du dimanche 3 décembre à 14h30, par Monique Crick, directrice du musée et commissaire de l’exposition mercredi 6 décembre à 14h30, dimanche en famille 10 décembre: visite-atelier Secrets de dragons à 16h.


Australie. La défense des océans du 4 au 22 septembre du 8 novembre au 12 janvier à Uni Dufour, rue du Général-Dufour, Genève

Entraînés par les courants marins, d’immenses filets de pêche, abandonnés illégalement par des bateaux-usines, se retrouvent bloqués au nord de l’Australie, non loin de la Grande Barrière de corail. Ces filets appelés «filets fantômes», ghost nets, piègent et tuent une faune marine fragilisée, endommageant fonds marins et récifs coralliens. Ils menacent aussi certaines espèces animales protégées qui ont une valeur totémique pour les Aborigènes et les insulaires du détroit de Torrès, mettant en péril des cultures plurimillénaires.  Afin d’alerter l’opinion publique sur ce désastre écologique et culturel, les artistes autochtones de ces régions créent des sculptures aux couleurs chatoyantes à partir de ces filets de pêche fantômes, qui sont présentées à Genève. Vernissage le 7 novembre à 18h. Visites guidées gratuites à 18h, entrée libre (1h): mercredi 29 novembre et 6 décembre, lundi 11 décembre à 18h. Une sélection de sculptures ghostnets est également présentée dans l’exposition «L’effetboomerang. Les arts aborigènes d’Australie» au MEG, Musée d’ethnographie de Genève, jusqu’au 7 janvier 2018.


Ai Weiwei: D’ailleurs, c’est toujours les autes jusqu’au 28 janvier 2018 au Musée Cantonal des Beaux Arts

Exposition Ai Weiwei: D’ailleurs c’est toujours les autes au Musée cantonale des Beaux-Arts, Lausanne

Ai Weiwei, D’ailleurs, c’est toujours les autes: les travaux récents et interventions monumentales de l’artiste chinois (il est parmi les artistes les plus importants et influents de ces dix dernières années) investit du 22 septembre 2017 au 28 janvier 2018 l’entier du Palais de Rumine à Lausanne: dernière du mcb-a en ses murs actuels avant son ouverture sur le site de PLATEFORME 10, mais également une belle occasion de découvrir les autre cinq institutions du Palais de Rumine: musées d’archéologie et d’histoire, de zoologie, de géologie et de la monnaie, ainsi que la bibliothèque cantonale et universitaire. Plus de 40 oeuvres, produites entre 1995 et aujourd’hui, en porcelaine, bois, aluminium, marbre, jade, cristal, bambou et soie ainsi que des papiers peints, des photographies et des vidéos qui témoignent de la richesse de  l’oeuve de l’artiste chinois, à la fois sculpteur, performer, photographe, architecte, réalisateur, commissaire d’exposition et activiste très présent sur les réseaux sociaux et qui témoignent de sa connaissance profonde de la tradition culturelle de son pays.

Installatio des cent millions de graines de tournesol en porcelaine au mcb-a

Ai Weiwei détourne ces motifs, modes de fabrication et matériaux traditionnels de manière ludique et iconoclaste pour formuler une critique – tantôt cachée tantôt manifeste – du système politique chinois. Comme l’installation au Museé cantonale des Beaux-Arts des cent millions de graines de tournesol en porcelaine, chacune peinte à la main par 1500 artisans en Chine, dans les anciennes manufactures impériales de Jingdezhen. On voit, et en même temps on ne voit pas, car tout disparaît derrière cette mass.

Le Musée cantonal de zoologie accueille l’installation Avec du vent, le traditionnel cerf-volant chinois représentant un dragon avec des inscription telles que ..privacy is a function of liberty..des allusions à la défence la liberté…

Installation: Avec du vent, Musée cnatonal de zoologie; le traditionnel cerf-volant chinois

A vous de découvrir, tous les expositions sont gratuites. Visites commentées chaque premier jeudi du mois, à 18h30. Regard d’un artiste chinois: Luo Mingjun commente le travail dAi Weiwei jeudi 16 novembre, à 18h30. Qui est Ai Weiwei?, discussion avec Bernard Fibicher, directeur du mcb-a merdredi 22 novembre, à 18h30. Vous avez dit bizarre?… Comment c’est bizarre! Ai Weiwei et l’autre question de l’art contemporain, conférence par Emmanuel Lincot, Professeur à l’Institut Catholique de Paris jeudi 7 décembre, à 19h.

Ouvert de mardi à vendredi de 11h à 18h, samedi et dimanche de 11h à 17h, jeudi de 11h à 20h. Entrée libre.


Fondation Beyeler Bâle Exposition KleeDerniers jours de l’exposition Paul Klee jusqu’au 21 janvier 2018 à la Fondation Beyeler, Bâle.

L’exposition se consacre à un aspect encore presque inexploré de la création de Paul Klee: l’abstraction. C’est de surcroît la toute première fois qu’une exposition s’attache à ce thèmes de l’oeuvre de l’artiste suisse. A l’image d’un grand nombre d’artistes européens de la première moitié du XXe siècle, Paul Klee a eu à coeur de relever le défi. On observe dans toute son oeuvre, aussi bien précoce que tardive, des exemples d’abondon du figuratif au profit de la création d’univers picturaux abstraits. En l’occurance, la nature, l’architecture, la musique et les signes graphiques sont des thèmes centraux récurrents qui occupent une place déterminante dans les toiles non figuratives de Klee. Grâce à 110 oeuvres, cette exposition de nature rétrospective qui prend pour point de départ l’année 1912 se concentre sur  cette contribution encore négligé de Klee.

La nouvelle exposition temporaire du 21 janvier au 29 mai 2018 est consacrée à Georg Baselitz

A l’occasion du 80e anniversaire de Baselitz, cette rétrospective réunit plusieurs des peintures et sculptures les plus importantes réalisées par cet artiste majeur de l’art contemporain au cours des six dernières décennies, né en 1938 à Deutschbaselitz, Saxe (Allemagne). Baselitz est l’un des rares artistes contemporains profondément enraciné dans l’histoire de la peinture européenne et américaine. Il est considéré comme l’inventeur d’un langage iconographique figuratif qui s’appuie sur un riche répertoire d’éléments stylistiques. Ses créations picturales acquièrent cependant une signification contradictoire et ambivalente. L’univers pictural de Baselitz s’articule comme un palais des glaces dans lequel ses propres images tirées du souvenir ou de l’imagination et empreintes de modèles historiques et artistiques se fondent dans de nouvelles compositions picturales. Des œuvres poignantes issues de toutes les périodes créatrices de l’artiste et exposées à l’occasion de la rétrospective révèleront toute la richesse significative et stylistique de sa production artistique. Des œuvres clés exemplaires réalisées dans les années 60 telle que les «Héros» et les tableaux «fractures» seront également présentées à la Fondation Beyeler, ainsi que les motifs picturaux tête en bas, qui ont fait la renommée de Baselitz dans les années 70 et 80. Parmi les sculptures en bois de grand format, on pourra voir le premier travail en bois sculpté et peint par Baselitz qui, en 1980, déclencha un scandale politicoculturel à la Biennale de Venise. Les peintures de la série Remix ainsi que des œuvres récentes complètent la vision de l’un des artistes les plus excentriques des XXe et XXIe siècles. L’exposition rétrospective donnera à voir quatre vingtaines de peintures et une dizaine de sculptures réalisées entre 1959 et 2017, issues de prêts confiés par des institutions renommées et collections privées en Europe et aux États-Unis. Heures d’ouverture: tous les jours de 10h à 18h, le mercredi jusqu’à 20h.


Villa du Parc Annemasse

Ailleurs est ce rêve proche, une exposition imaginée par Sonia Recasens du 13 janvier au 17 mars 2018

Avec les œuvres de Héla Ammar, Malala Andrialavidrazana, Fayçal Baghriche, Cathryn Boch, Marta Caradec, Julien Creuzet, Ninar Esber, Binelde Hyrcan, Sigalit Landau, Golnaz Payani, Caroline Trucco.

La Villa du Parc, centre d’art contemporain, accueille du 13 janvier au 17 mars 2018 l’exposition Ailleurs est ce rêve proche qui réunit une dizaine d’artistes contemporains pour parler de frontières, d’exil, d’errance, d’altérité, d’identité, de géographie, d’horizon, de terre promise…. L’exposition associe des artistes confirmés et émergents, aux origines, formations et générations différentes, pour une multiplicité de points de vue, offrant un aperçu de la complexité et de la multiplicité des expériences de la géographie. Vernissage samedi 13 janvier 2018


L’Espace: Cité du Temps, Pont de la Machine, Genève propose deux expositions:

Exposition temporaire Genève

Lebibe Topalli Shabani à la Cité du Temps

L’artiste kosovare Lebibe Topalli-Shabani exploite dans une exposition narrative en trois volets la notion du temps, utilisant la peinture acrylique au pinceau et en aérosol ainsi que les jouets d’enfants et le chablon pour nous emmener au travers de la lumière et des ombres de l’existence. Des couleurs chaudes comme le jaune, le beige et le rose émettent une vibration positive. Une tour Eiffel construite avec des jouets et la présence de Hello Kitty sauront vous ensorceler dans ce contexte si particulier. Le gris et le bleu foncé apportent parfois une touche de sobriété. «Ma vie est pleine de couleurs. Elles sont mon chemin !» affirme la créatrice. Il se peut que vous tiriez la même conclusion au terme de votre découverte des trente tableaux exposés par Lebibe Topalli-Shabani, une artiste qui mieux que personne illustre l’air du temps vécu par sa génération. Née en 1981 à Ferizaj dans le sud du Kosovo, Lebibe Topalli-Shabani a aimé la peinture dès son plus jeune âge et obtenu son premier diplôme à l’académie des arts de l’université de Tetovo en Macédoine, puis un master en peinture à l’université de Pristina. Parallèlement à son développement artistique, elle a pratiqué avec succès l’enseignement des beaux arts et fondé, en 2015, le festival international de fresques murales «Mural Fest» dans sa ville natale, manifestation dont elle reste aujourd’hui encore la directrice.

Melody Raulin présente « Suspensions » jusqu’au 28 janvier 2018. Délaissant la toile, l’artiste couche d’étonnates réalisations sur le papier. Le potentiel auditif de ce support et des liquides qu’elle y applique est exprimé sans ambages par des titres comme « Scratch & pssshhh », « Pschit & froutch » et « Frrr & ploc ». « La peinture est un puits sans fond » déclare Melody Raulin. Il suffit de se pencher sur ses travaux pour apprécier la pertinence de cette remarque.

Ouvert 7/7 jours de 9h à 18h, entrée libre.


50 ans du Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève: Fourmis, la grande exposition, sera prolongée d’encore une année, jusqu’au 6 janvier 2019.

Museum Exposition FourmillePrès de 400’000 visiteurs et visiteuses de tous âges ont foulé le plancher du Muséum pendant l’année de célébrations 2017 des 50 ans du Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève. Face à ce succès, Fourmis, la grande exposition, sera prolongée d’encore une année, jusqu’au 6 janvier 2019. Des milliers de fourmis envahissent le Muséum: fourmis savantes cultivatrices de champignons pour faire un clin d’oeil à la fourmilière Atta présentée au Muséum de 1977 à 1984. Fourmis avec une adapation remarquable à de nombreux milieux, diversité exceptionnelle, comportements sociaux spectaculaires. Le Muséum possède la plus importante collection de fourmis au monde constitutée par Auguste Forel à la fin du 19e siècle. L’exposition Foumis propose un parcours en 7 étapes: 1 Planète des foumis – 2 Foumis à la loupe – 3 Le nid – 4 La collection de fourmis d’August Forel – 5 Société – 6 Une fourmilière Atta. Pour clore les festivités en beauté, deux installations ont été développées par des artistes locaux de renommée internationale. Plus.


Jardin du Musée Jenisch à Vevey

Franz Gertsch visages paysages du 27 octobre 2017 au 4 février 2018 au Musée Jenisch à Vevey

Franz Gertsch (*1930) a inventé vers 1985 une technique de gravure sur bois qui apparaît comme une manière de « criblé ». Or, les stupéfiantes xylographies pointillées du peintre-graveur bernois, souvent de très grand format, se donnent pour peu comme de la photographie, immergée avec son modelé subtil et ses nuances dans l’étale chaleureuse d’une couleur « monochrome ». Tirant parti des fonds du musée et de prêts extérieurs, l’exposition rend compte d’un arc de trente ans de création accordant visages monumentaux et images de la nature. Portraits, qui se lisent comme autant de paysages, et vues de sous-bois, d’eau et de plantes, aussi précises que méditatives, ne cessent de ramener chez Franz Gertsch toute la beauté du monde à l’inépuisable espace de l’art. Vernissage jeudi 26 octobre 2017 à 18h30.

Le Musée Jenisch à Vevey, deuxième musée d’art du Canton de Vaud, siège du Cabinet cantonal des estampes et de la Fondation Oskar Kokoschka, a fêté ses 120 ans samedi 2 et dimanche 3 septembre, voir notre reportage.


Deux expositions temporaires à ne pas rater à la Fondation Bodmer, Cologny: Jazz & Lettres du 24 juin 2017 au 25 février 2018 et Les Routes de la Traduction du 11 novembre 2017 au 25 mars 2018

La Fondation Bodmer à Cologny

  • Les Routes de la Traduction: Martin Bodmer a construit sa collection, l’une des bibliothèques privées les plus riches au monde, autour de l’idée de Welt-Literatur autour de 5 piliers qui sont autant d’aventures de traduction : Homère, La Bible, Dante, Shakespeare et Goethe. Les routes de la traduction sont aussi les routes du pouvoir – grec, latin, arabe, vernaculaires. C’est de politique qu’il s’agit avec la pratique des traducteurs, un savoir-faire avec les différences qui accueille la langue de l’autre et se transforme en retour. La Suisse, Genève sont des Babel qui parlent quotidiennement plus d’une langue – à moins que ne triomphe une seule, plus pauvre, l’anglais mondialisé… Cette exposition étonnante rend sensible la différence des langues comme autant de points de vue sur le monde. Elle en joue, avec Goethe et Diderot ou avec Tintin et Heidi, elle met en scène la diversité, celle des idiotismes ou celle des langues des signes.
  • L’exposition Jazz & Lettres expose des documents inédits, enregistrements, films qui viennent étayer le parcours thématique: l’occasion de (re)découvrir les chefs-d’œuvre de la vie artistique et littéraire du XXe siècle ainsi que les meilleures interprétations de Louis Armstrong, Duke Ellington ou Charlie Parker, grâce à un dispositif original de “douches sonores” installé pour l’exposition. L’exposition renoue le dialogue engagé entre écrivains et musiciens autour de cette mémoire partagée. Source vive offerte à l’inspiration de Beckett, Butor, Cendrars, Cocteau, Kerouac, Vian, Soupault, Reverdy, parmi tant d’autres, le jazz va conquérir une évidence classique au fil du temps. Dans les vitrines, trônent en bonne place le Jazz (1947) de Matisse, le roman mythique de Boris Vian, L’Écume des jours, ou Negro-Anthology (1934) de Nancy Cunard : premier manifeste militant pour la culture afro-américaine (où le jazz n’est pas en reste). Au programme.

et encore:

  • The Ocean Mapping Expedition, en partenariat avec la Fondation Pacifique du 2 septembre 2017 au 31 janvier 2018 à la Bibliothèque de la Cité, Genève. Pendant quatre ans (2015-2019), une expédition suisse mêlant science, éducation et culturel s’est lancée dans un tour du monde à la voile dans le sillage du célèbre navigateur Magellan. Son but: inviter à la réflexion sur notre relation à la planète mer.

Notre escapade à Bruxelles ce début janvier 2018

Hôtel de Ville, Grande Place, Bruxelles

crêche et illuminations, Grande Place, Bruxelles

Les frites et leurs pralines belges sont toujours aussi bonnes, la bière toujours aussi savoureuse, le Menneken-Pis est toujours dans son enclos et l’Atomium toujours perché au Parc d’Heissel. La Grande-Place, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco aussi belle le jour que la nuit: les façades de l’Hôtel de Ville et des maisons de corporation dorées étaient illuminées tous les soirs par un spectacle gratuit son et musique.

maisons de corporations, Grande Place

illuminations, Grande Place

A voir absolument les trois expositions permanentes du Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles: les magnifiques tableaux de maître: Breughel, Jérome Bosch, Van Dyck, Rubens… au Musée d’Art ancien Bruxelles dans les années 1900, carrefour artistique et capitale de l’Art Nouveau et art décoratif au Musée fin de siècle,

exposition temporaire Bruxelles

René Magritte avec sa femme Georgette et Marcel Broodthears

lMuseé temporaire Bruxelleses 200 oeuvres originales du surréaliste belge René Magritt au Musée Magritte et l’exposition temporaire: Magritte, Broodthaers & l’art contemporain jusqu’au 18 février 2018.

Dans le magnifique bâtiment de la Bourse au centre ville, à ne pas rater l’exposition temporaire:

La Bourse, Bruxelles

exposition Pompeii

Pompeii « the immortal city » du 24 novembre 2017 au 15 avril 2018. Le Museo Galileo Firenze et le Museo archeologico nazionale di Napoli ont élaboré le scénario scientifique du parcours. L’exposition plonge le visiteur au cœur du drame et des ruines de l’antique cité. Des moments immersifs spectaculaires font vivre au visiteur la destruction de la cité et le font communier avec les habitants de l’époque, figés dans les cendres du Vésuve. Plus de cent pièces archéologiques provenant de Pompéi, dont bon nombre exposées pour la première fois, révèlent la connaissance qu’avaient les Romains de la nature et leurs compétences scientifiques et techniques au moment de l’éruption du Vésuve en 79 apr. J.-C. Tous les moyens de la muséologie actuelle ont été monopolisés pour faire revivre la cité antique détruite en 79 apr. J.-C.

Escapade Bruxelles 2018

Atomium

Escapades Bruxelles 2018L’Atomium a 60 ans en 2018!

Ni tour, ni pyramide, un peu cubique, un peu sphérique, à mi-chemin entre sculpture et architecture, musée et lieu d’exposition, l‘Atomium n’était pas destinée à survivre au-delà de l’Exposition Universelle de 1958 mais sa popularité et son succès en firent rapidement un élément majeur du paysage d’abord bruxellois, puis national et européen. A l’occasion de son 60e anniversaire, l’Atomium célèbre l’Expo 58 au travers de trois expositions regroupées sous le titre de Galaxy 58. Ces expositions prendront place à l’Atomium ainsi qu’au ADAM – Brussels Design Museum (à150m de l’Atomium) et ouvriront leurs portes le 23 mars 2018 jusqu’à la fin de l’année. Par le biais de nombreux documents, photographies, objets et costumes. Réalisée en collaboration avec le Musée de la Mode et de la Dentelle de Bruxelles, cette exposition illustre comment, à la veille du Swinging Sixties, dans un monde en pleine mutation où se confrontent monde ancien et monde nouveau, les visiteurs endimanchés se sont baladés dans l’Expo 58.

Il existe des Brussels Card à 24h / 48h / 72h qui vous donnent accès libre à 39 musées bruxellois et des réductions dans des attractins, commerces, restaurants, bars et clubs et pour des visites guidées. Avec la Brussels Card + STIB, vous profitez durant 24, 48 ou 72h de l’accès illimité aux transports en bus, trams et métros de la STIB en Région bruxelloise. En savoir plus sur Bruxelles.

Jean-Luc Nabet

Tous les textes et photos Jean-Luc Nabet)