Editorial

(et photos) par Jean-Luc Nabet, le 21 février 2018

Pour cette fin de semaine, deux événements à noter: la grande finale de Miss et Mister Suisse romande 2018 ce samedi 24 février qui ne se déroule cette année pas à Genève, mais à Lausanne, au Théâtre de Beaulieu et le Festival de danses urbaines: Groove’n’move qui commence ce samedi 24 février jusqu’au 4 mars à Genève avec le Battle Groove’N’Move ce dimanche 25 février au Zoo de l’Usine. Côté Haute-Savoie, voici le 29e Salon des Vignerons indépendants de Bourgogne et du Jura qui se déroule du 23 au 24 février au Complexe Martin Luther King à Annemasse, vendredi de 15h à 21h, samedi de 10h à 20h, dimanche de 10h à 18h.


Leysin, dans les alpes vaudoises: inauguration d’un nouveau télésiège qui relie le domaine de la Berneuse et des Fers ce 9 février 2018

station-aval Les Fers

Venez profiter des nouvelles installations Le Fer-Brion – Tête d’Aï en admirant le panorama à couper le souffle en descendant de la Berneuse jusqu’à Leysin – la descente est appropriée à des niveau les plus différents: ceux qui jugent les passages abrupts trop difficiles peuvent les contourner sans problèmes en empruntant les parcours balisés en bleu. Après cinq ans de gestations, plusieurs mois de constructions dans des délais records, la société Télé-Leysin-Col des Mosses – la Lécherette SA (TLML) a inauguré son nouveau télésiège 4 places Fer-Brion-Tête d’Aï vendredi 9 février 2018 pour remplacer deux anciennes installations existantes, Brion-Mayen et Brion-Le Fer. La prolongation de la ligne de Brion-Mayen sur (1912.50m) permet d’améliorer une piste existante et de réaliser une connexion efficace entre le domaine de la Berneuse et le domaine Les Fers. Inauguration en présence du Conseiller d’Etat Philippe Leuba, chef du Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DEIS) du canton de Vaud, , de Dominique de Buman, Président du Conseil National Suisse, Président des Remontées mécaniques suisse, Président de la Fédération Suisse du Tourisme, d’André Hefti, Président du Conseil d’administrative et de Jean-Marc Udriot, directeur du TLML et Syndic de Leysin (de gauche à droite).

Leysin Toboganning Park

Ouverture totale du domaine Leysin-Les Mosses-La Lécherette (y compris liaison ski-bus), Tobogganing Park (5 pistes + mini park) ainsi que les attractions Big Air Bag et Looping (venez dévaler les pistes glacées sur des chambres à air en vous élançant du sommet d’une tour de 5 mètres sur 4 à 10 couloirs doté d’un virage à 360°), Restaurant Yourte Village des Neiges, Restaurant tournant le Kuklos, (en l’espace d’une heure et demie, venez-y contempler à la fois la face nord de l’Eiger et le Mont-Blanc) Câble Bar au pied des pistes (8h-12h), Hôtel le Bel-Air (11h – 20h), Refuge de Mayen, Restaurant des Fers, Restaurant de la Drosera.


Transfrontalier

François Deblué – Luc Barthassat – Jean Denais

Plus de 94 manifestations OFF grand public du 18 janvier au 6 mars autour de la transition énergétique:

Plus de 4500 personnes ont participé aux trois jours du grand événement international, à savoir la 19e édition des Assises Européennes de la Transition Energétique qui se sont déroulé du 30 janvier au 1er février 2018 à Palexpo, Genève, à cheval sur la frontière franco-suisse. 25 pays étaient représentés parmi les intervenants et les congressistes, pour un programme de 13 plénières et 110 ateliers, intégrant de nouveaux formats et animés par 200 intervenants.

Aziz Rebbah, Doris Leuthard

Les enjeux et solutions en matière de transition énergétique permettent de jeter des ponts entre les échelles internationale et régionale. En témoigne, la présence et les interventions remarquées de grands témoins (Doris Leuthard, Conseillère fédérale, Aziz Rabbah, Ministre marocain en charge de l’énergie, Nikhil Seith – ONU-UNITAR, Roberto Bocca – World Economic Forum, Dorota Jarosinska – OMS, Ernst Peter Fischer – Ministère des affaires étrangères allemand, et les représentants des régions de Lombardie, Catalogne, Bade-Wurtemberg et Auvergne-Rhône-Alpes) venus échanger avec les acteurs de terrain. Plusieurs acteurs ont saisi l’occasion des Assises pour annoncer des engagements concrets :

Eric Fournier, Christian Monteil, Jean Denais, Jacqueline De Quattro, François Longchamp, Bruno Léchevin, Luc Barthassat

Signature de Pact’Air – premier projet à l’échelle européenne de coopération transfrontalière pour la qualité de l’air – Signature d’un mémorandum entre le Maroc et la SuisseLancement d’un hub « Innovation Bridge – Mobility » réunissant 12 acteurs régionaux, en faveur de la mobilité durable – Partenariat entre GRDF et « Green Cross France & Territoires » pour la recherche sur le gaz renouvelable comme accélérateur de transition énergétique – Signature d’une convention-cadre entre l’ADEME et la Fédération FLAME (Fédération des agences locales de maîtrise de l’énergie et du climat) pour renforcer l’accompagnement des territoires dans la mise en oeuvre de la transition écologique et énergétique. Ajouté à cela, les Assises 2018 ont été l’occasion de célébrer les 10 ans du label « Citergie », un dispositif piloté par l’ADEME et destiné aux communes et intercommunalités qui s’engagent dans une amélioration continue de leur politique énergie durable, en cohérence avec des objectifs climatiques ambitieux. Dunkerque a décroché le label Cit’ergie Gold où vont se dérouler la 20e édition des Assises Européennes de la Transition Energétique en janvier 2019.

Un programme OFF des assises, destiné au grand public continue jusqu’au 6 mars sur tous les territoires du Grand Genève: animations nocturnes pour illustrer la thématique de la pollution lumineuse, café-débats et conférences, disco à énergie humaine, visites de sites emblématiques, ou autres sensibilisations sur les oiseaux hivernants, les énergies citoyennes, les toitures végétalisées, ou la géothermie…au total plus de 80 événements à découvrir.94 événements répartis dans le Grand Genève: 52 sur le Genevois français – 23 sur le canton de Genève – 19 sur le canton de Vaud: au programme côté France: conférence à Ferney-Voltaire (2/2+22/2) et à Annemasse (28/2) – Exposition à Ville-la-Grand: Quelle énérgie durable pour demain? (30/1-15/2) à Saint-Julien: La pomme dans tous ses états (13/2-27/2), ciné-débat: Demain Genève (27/2). Après presque un mois d’événements dans toute l’agglomération franco-valdo-genevoise, on décompte déjà une affluence de 2500 personnes venues participer aux différentes rencontres et animations. Lien

Culture:

Tête de flûte, guele de piano, duo musical déjanté avec Michel Tirabosco et Stephane Mayer vendredi 23 février à 20h30 à l’Espace Culturel aux Bois aux Dames à Samoëns, Haute Savoie et ce week-end: samedi 24 à 20h, dinanche 25 à 17h à la Salle communale de Meinier, Genève. C’est un spectacle d’humour avec plein de belles musiques. A réserver au 079 647 69 38


Genève

Keren Esther (chant), Narciso Saul (guitare)

Concert-vernissage chants judéo-espagnols et tangos avec Keren Esther dimanche 28 janvier 2018 de 17hà 20h à Catalyse Rosemont, Genève. Un concert vernissage du magnifique album « Tango Ladino, un sueño ». Il sera ponctué de textes écrits par Keren Esther avec la complice relecture de la dramaturge Valérie Poirier qui signe également la mise en scène du concert. Après avoir réalisé les albums « A la una yo naci » (Label Vde-Gallo) et « Fuente Nueva » (édité par l’Institut Européen des Musiques Juives), Keren Esther poursuit sa quête identitaire, se plongeant toujours avec délice dans l’univers judéo-espagnol de son enfance. Elle découvre, chemin faisant, la place du Tango dans l’univers familial tangérois. C’est l’histoire de ce disque qui met à l’honneur ces deux terres d’accueil qu’ont été le Maroc et l’Argentine, pays vers lequel ime partie de sa famille émigra. L’album est aussi l’occasion pour la chanteuse de donner naissance à sa première chanson dont l’arrangement est signé par le guitariste argentin Narciso Saúl à l’instar du reste de l’album. Keren Esther (voix), Gaëlle Poirier (bandonéon) et Narciso Saùl (guitare).

ME LA AMARGATES TÙ …perles du baroque séfarade ce dimanche 25 février à 17h au Théâtre Cité-Bleue, Genève.

Concert de musique et de chant de « l’Âge d’Or du Judaïsme », organisé par Association musicale juive (AMJ). Vainqueur du prix « International Jewish Music Competition » à Amsterdam en mai 2008, l’Ensemble Me La Amargates Tù est issu de l’intérêt que portaient ses membres aux musiques séfarades et espagnoles des XVème, XVIème et XVIIème siècles, et des recherches qu’ils ont menées dans ces domaines. Les paroles des chansons séfarades du répertoire sont en ladino. L’Ensemble mêle la tradition folklorique ladino avec des éléments musicaux datant du temps où les communautés juives séfarades vivaient dans la Péninsule Ibérique avant leur expulsion par l’Inquisition. Esteban Manzano (ténor), Doret Florentin (flûtes à bec), Tulio Rondon (viole de gambe), Juan Martinez (percussions), Sarah Ridy (harpe).

8e édition du Groove’n’move Festival de danses urbaines du 24 février au 4 mars à Genève, Meyrin et Chêne-Bourg

Cette vitrine du Hip Hop contemporain à travers des performances, des documentaires, des battles, des cours d’initiation et de perfectionnement se déroule pendant 10 jours sur 8 lieux genevois. Le premier rendez-vous a lieu au Point Favre de Chêne-Bourg, le jeudi 1er mars 2018 à 20h pour la soirée Jeune Talents avec les spectacles des compagnies genevoise Piste 02 et Lausannoise 33 Tours, suivis par celui de la chorégraphe soliste Jessica Noita avec son spectacle Cabine d’essayage. Le vendredi 2 mars 2018 à 20h au Centre des Arts, c’est la compagnie française S’Poar qui présentera Traces, où 3 danseurs « b-boys » virtuoses, s’appuyant sur une écriture contemporaine, évoluent avec force et sensibilité à travers une danse Hip Hop qui s’inspire de différents styles. Le samedi 3 mars 2018 à 20h au MEG (Musée d’Ethnographie de Genève), la compagnie Stylistik présentera Entre d’eux, un solo-performance d’Abdou N’gom, chorégraphe africain, dans un spectacle d’une profondeur mouvante, à l’esthétique travaillée parcourue de jeux d’ombres et de lumières, qui se laisse traverser par une partition sonore qui vise l’épiderme et les sens. Côté projections, le mardi 27 février sera projeté à 19h le film Les Promesses du sol au cinéma du Grütli, suivi d’une discussion avec son réalisateur Raphael Stora. Le mercredi 28 février à 19h, c’est un classique du genre, le film Breakin’ qui pourra être apprécié au Cinélux. Côté battles, aspect incontournable de la culture Hip Hop, auront lieu le dimanche 25 février, le Battle Groove’N’Move au Zoo de l’Usine et dimanche 4 mars, le Battle B-boying à l’Undertown. Les jeunes talents issus des différentes disciplines de danses urbaines (Hip Hop, popping, house, locking et B-boying) s’y affronteront.

Le 37e AMR Jazz Festival se déroule du 27 février au 4 mars au Sud des Alpes, bâtiment sis au 10 rue des Alpes, pas loin de la gare Cornavin.

Ce festival annuel, organisé par l’Association pour l’encouragement de la musique improvisée (AMR). Six jours de découvertes: une diversité des instrumentations, du solo au grand ensemble, acoustique ou électronique, ambiances spatiales, improvisations impétueuses, rythmiques complexes, diversité stylistiques avec une première soirée inédite avec trois concerts totalement acoustiques, par des musiciens européens – à deux exceptions près, les américains Ellery Eskelin et Gerry Hemingway, qui lui habite depuis de nombreuses années en Suisse. Ouverture mardi 27 février:  Thomas Piano solo+Han Bennink drum solo à 20h, suivi du Christian Wallumrød ensemble à 22h. Mercredi 28 février Nicolas Masson (saxophone ténor, clarinette): Parallèles à 20h, suivi de Soweto Kinch à 21h30. Jeudi 1er mars Who Trio Strell The Music of Strayhorn & Ellington (piano, contrebasse, batterie) à 20h, suivi de Ellery Eskelin (saxophone ténor), Christian Weber (contrebasse), Michael Griener (batterie ) à 21h30. Vendredi 2 mars Maurice Magnoni Acoustic Quartet à 20h, suivi de Dominique Pifarély quartet à 21h30, suivi de Jam session (entrée libre) dès 22h30 à la cave. Samedi 3 mars stage avec Benoît Delbecq à 13h, VIP: Vinz Vonlanthen (guitare, voix), Pierre Audétat (samples, claviers) à 20h, suivi de Fire! Orchestra – Arrival! à 21h30: Mariam Wallentin (chant), Sofia Jernberg (chant), Anna Lindal (violon), Leo Svensson (violoncelle), Josefin Runsteen (violon), Katt Hernandez (violon), Per Texas Johansson (clarinette basse, clarinette contrebasse), Christer Bothén (clarinette basse, clarinette contrebasse), Isak Hedtjärn (clarinette Bb), Alexander Zethson (piano), Susana Santos Silva (trompette), Mats Gustafsson (saxophone baryton), Johan Berthling (basse électrique, contrebasse), Andreas Werliin (batterie), Mikael Werliin (ingénieur du son), suivi de Jam session (entrée libre) dès 22h30 à la cave. Dimanche 4 mars Phono: Manu Gesseney (saxophone alto, flûte), Aina Rakotobe (saxophone baryton), Ian Gordon-Lennox (tuba), Valentin Liechti (batterie) 19h, suivi de Medus Beats à 20h30: Benoît Delbecq (piano, synthétiseur analogique), Jonas Burgwinkel (batterie), Petter Eldh (contrebasse).

Ouverture d’une nouvelle galerie: Humanit’Art, un espace culturel et artistique fondé sur le principe de l’art sous toutes ses formes et l’humanitaire dans tous ses états sur trois étages, situé au coeur du quartier des Bains, Rue du Diorama, place du Cirque, Genève. A travers des expositions de peinture, de sculpture, de photographie, mais aussi d’ateliers et des stages, les profits dégagés par Humanit’Art soutiendront les projets d’aide humanitaire de l’association Aide-en-Raid fondée en 2009 par l’avocat genevois Roland Burkhard. Exposition temporaire jusqu’au 30 décembre: Cartographie Boris Gratry, des compositions abstraites élaborées à partir de reliques métalliques rouillées rehaussées à la feuille d’or.

Galpon, Maison pour le travail des arts de la scène, Gèneve

G5, circulez y a tout à voir du 11 janvier au 25 mars 2018 !

G5 : circulez entre 6 théâtres genevois à des tarifs préférentiels. La Comédie de Genève, Le Galpon, le Théâtre du Grütli, le Théâtre du Loup, POCHE/GVE et le Théâtre de Saint-Gervais s’associent pour vous inviter à circuler entre leur programmation et profiter de tarifs préférentiels. Achetez un billet plein tarif dans l’un des théâtres partenaires, conservez-en précieusement la souche, présentez-la lors de votre passage dans un théâtre partenaire et bénéficiez du tarif réduit.


Vaud

Grande finale de Miss et Mister Suisse romande 2018 ce samedi 24 février à partir de 20h30 sur la scène du Théâtre de Beaulieu à Lausanne

Miss et Miste Romand 2017

Au terme de 5 mois de préparation intense dans les disciplines propres au mannequinat, les 23 finalistes en lice pour le titre – dont plus de la moitié sont genevois, les autres candidats sont neuchâtelois, vaudois, valaisans ou originaires du Jura bernois – qui défileront sous les yeux attentifs du jury composé entre autres d’Ellen Batelaan, marraine du concours et animatrice de «tellement vrai» sur NRJ12. Qu’ils exercent une activité professionnelle ou qu’ils soient étudiants, pour la majorité des candidats l’aventure prendra fin avec l’annonce du verdict final puisque seulement un homme et une femme seront choisis pour devenir d’élégants ambassadeurs de Suisse romande. Quelques chanceux seront quant à eux désignés dauphines ou dauphins du concours. Une soirée rythmée par de nombreux défilés et animations, à l’issue de laquelle le jury proposera sa sélection ultime. Le profil des lauréats se dessinera au cours de la présentation de 5 tableaux correspondant chacun à une tenue. Les défilés s’enchaineront au rythme des chorégraphies du célèbre Karyl Pais, professeur et chorégraphe de hip hop, fondateur de sa propre école de danse, The Movement Dance School, et sous l’objectif de l’excellent Jo Simoes, photographe de l’évènement depuis plusieurs années déjà. Leticia Carvalho, la jeune Lausannoise qui a chanté lors de la finale Suisse du concours Eurovision le 4 février dernier, 2ème Dauphine Miss Suisse romande 2017, ancienne candidate à The Voice Portugal et the Voice France viendra quant à elle étoffer le programme musical de la soirée. Retrouvez les 23 candidats.

Startup Weekend du 23 au 25 février 2018 au Rolex Learning Center à Lausanne

Une édition standard destinée à tous les types de projets (produits, services, technologie, développement durable, etc.). Venez seul ou accompagné, avec ou sans idée et participez à la création d’un nouveau projet de startup. C’est 3 jours dans l’univers d’un entrepreneur. Ouvert à tous, les participants disposent d’un weekend pour créer une startup à partir d’une idée. Ils sont accompagnés et aidés par des professionnels en création d’entreprise afin de lancer un projet, monter en compétences et faire de nouvelles connaissances. Cet événement a lieu en partenariat avec la Chambre Vaudoise de Commerce et d’Industrie (CVCI) et l’EPFLInscription obligatoire et nombre de places limité.

Aquatis Lausanne

AQUATIS, le plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe vient d’ouvrir ses portes à Lausanne-Vennes

Ce plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe vous invite à une odyssée de l’eau douce à travers les 5 continents. Un regard spectaculaire sur la faune et la flore aquatique avec 46 aquariums/terrariums/vivariums et 20 écosystèmes. L’eau douce, source de vie, se dévoilera tout au long d’un parcours extraordinaire avec des spécimens emblématiques et des décors fidèles à couper le souffle. La visite couvre une superficie totale de 3’500 m2 sur deux niveaux, comprenant une exposition permanente, deux salles d’expositions temporaires et des espaces pédagogiques. Plus.


Haute-Savoie

Frédéroc Tovany, Christian Dupessey,William Vassal, Emmanuel Brochier

Le Centre culturelle de Chateau Rouge à Annemasse nous a présenté le projet de restructuration et d’extension de la grande salle, dont le travaux vont commencer fin 2018

Le futur projet garde la « marque Château Rouge« , la conception initiale en 1979 par l’architecte Richard Plottier. Les murs périphériques en béton avec ses arrondis en façade et son grand linteau courbe sur le parvis – symboles de l’identité de Château rouge – sont conservés, la grande salle est reconstruite en y insérant une nouvelle cage de scène (plus de 17 mètres), avec de nouveaux gradins, plus hauts que ceux existants, un plateau scénique légerement plus grand, plus profond pour accueillir toute forme de spectacle dans les bonnes conditions. La charpente métallique existante est déposée et remplacée par une nouvelle hauteur libre sous charpente de 11.50m pour recevoir les différents éléments techniques. Le foyer en bas, véritable coeur du projet, s’offre en vitrine avec l’ouverture des baies sur le parvis. La fente vitrée sur toute la largeur du déambulatoire en haut en extension de la grande salle permet d’offrir une vue imprenable sur le centre-ville d’Annemasse, Château Bleu et les massifs alentours. A la nuit tombée, le lieu s’illumine de l’intérieur, le foyer et le déambulant se parent en rouge.

Pendant les travaux dès la fin 2018 jusqu’à l’ouverture en à l’automne 2020, le Château Rouge continue à fonctionner. Retrouvez la programme de sa saison 17/18.


Coin lecture

Marina Skalova Claude Thebert, Librairie Parnasse

Marina Skalova est dramaturgue de la saison 2017-2018 au Poche/GE (axé sur le théâtre contemporain). Elle rédige le cahier de salle et interview les auteurs de la saison. Elle dirige des ateliers d’écriture et a reçu la bourse Elmar Tophoven pour son travail de traduction de l’allemand et du russe. Née à Moscou en 1988, elle vit à Genève.

  • Prochains rendez-vous de Claude Thébert (Théâtre du Sentier): Rencontre avec Catherine Larrère, Le commerce et les gens jeudi 22 février 2018 à 20h au Musée d’Ethnographie de Genève, boulevard Carl-Vogt et Haute trahison de Jérôme Meizoz mercredi 28 février à 19h à la Librairie Le Parnasse, Genève.
  • Apéritif littéraire Prix des Lecteurs: La sixième et dernière rencontre du Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne aura lieu le samedi 17 mars 2018 de 11h à 13h avec Damien Murith au Lausanne Palace, Grand-Chêne, Lausanne. Entrée libre, sur inscription.
  • Vernissage du « Grand Genève dans tous ses États », sous la direction de Vincent Mottet le 6 mars de 18h à 20h au Café Slatkine bar littéraire en vieille ville de Genève: À travers seize témoignages représentatifs d’une vision transdisci – plinaire, les auteurs et contributeurs, suisses ou français, affirment leur engagement fort par des illustrations et des expériences issues de leur pratique. Cet ouvrage, riche de la diversité des points de vue et de la qualité de ses contributeurs, vise à susciter la réflexion, à s’interroger sur la vocation du Grand Genève et à oeuvrer collectivement pour son rayonnement et sa prospérité, dans une vision commune, résolument tournée vers l’innovation et l’avenir.
  • 24e sélection Lettres frontière. Depuis plus de 20 ans, l’association transfrontalière fait la promotion de la littérature et défend les auteurs et les éditeurs de Suisse romande et de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait traverser et se mélanger les auteurs, les publics, en organisant des rencontres, des lectures, des manifestations. Dix auteurs, suisses romands et de la région Auvergne-Rhône-Alpes à découvrir. Comme chaque année, un jury a choisi des œuvres marquantes de la production littéraire actuelle. Suisse romande: Elisa Shua Dusapin, avec Hiver à Sokcho, roman d’une infinie douceur, un huis-clos entre une jeune franco-coréenne et un dessinateur normand. – Silvia Härri, pour Je suis mort un soir d’été, une écriture magnifique qui décrit les rapports entre un frère et sa petite sœur gravement malade. _ Oscar Lalo, et Les contes défaits, roman sur la mémoire, l’enfance et la résilience. – Michel Layaz, pour Louis Soutter, probablement, qui nous fait (re)découvrir cet artiste, un homme solitaire, inquiet, incompris, grand musicien et peintre frénétique. – Pierre Willequet et Histoire d’un qui s’en alla, qui parle des problèmes de communication dans une clinique psychiatrique. Région Auvergne-Rhône-Alpes: Arthur Bernard et Tout est à moi, dit la poussière, qui parle d’un apprenti relieur des années 1890, homonyme de l’auteur. – François Garde et L’Effroi, le récit d’un geste scandaleux qui va faire basculer un violoniste alto dans une autre dimension. – Philippe Langenieux-Villard, avec La course à l’oubli, un hommage à un sportif tombé dans l’oubli, Algérien d’origine, premier marathonien français médaille d’or aux JO de 1928. – Ahmed Tiab, et son Français de Roseville, une enquête policière dans la ville d’Oran avant l’indépendance algérienne. – Emmanuel Venet, et son livre Marcher droit, tourner en rond, un long monologue qui décrit avec précision le syndrome d’Asperger. Circuit de rencontres 2018.

Transport

Téléphérique du Salève

Réouverture du Téléphérique du Salève jusqu’à fin mars 2018

Les vendredis, samedis et dimanches de 9h30 à 17h + les mercredis des vacances scolaires de Genève et de la zone A française. Un panorama d’activité est déjà proposé: La patinoire (accès de 13h à 16h30 – location à partir de la taille 26), location de raquette à neige et location de luge.

Accès en transports publics genevois (TPG) bus n°8 – arrêt Veyrier-Douane (ensuite 5 minutes à pied).


Sport

Transfrontalier

Plus de 35 concerts live, 5 artistes majeurs en concert sur les pistes à 13h30 (les concerts débutent dès 12h30 avec des warm-up DJ set) pour tous les skieurs en journée sur des scènes éphémères sur le domaine, uniquement accessibles à ski et 30 concerts en après-ski avec des artistes émergents de la scène internationale dans les stations. Pass Ski Concert, votre sésame pour une expérience ski + musique, avec accès aux remontées mécaniques des 12 stations des Portes du Soleil.

Valais

Audi FIS (Fédération Internationale de Ski FIS) Coupe du Monde Ski alpin Dames: Super-G samedi 3 mars et un Combiné Alpin avec Super-G et Slalom dimanche 4 mars à Crans Montana sur la piste Mont-Lachaux.

Crans-Montana est, depuis 2016, l’hôte annuel d’épreuves Coupe du monde FIS de ski alpin Dames. La Descente prévue le samedi 3 mars à Crans-Montana n’aura pas lieu. La phase de récupération pour les athlètes qui quitteront la Corée du Sud les 24/25 février n’est pas assez longue pour disputer cette épreuve exigeante précédée de deux entraînements.

Nombreuses animations près du stade d’arrivéeet dans les cantines. Samedi à 17h30, une parade « Fan Clubs » accompagnée de Guggenmusik partira depuis la Place de la Poste à Montana pour rejoindre la nouvelle Patinoire d’Ycoor où se dérouleront la remise des prix du Super-G et le tirage au sort des dossards pour le Combiné Alpin du dimanche. Démonstrations Air Show du PC-7 TEAM de l’Armée suisse.

Crans-Montana accueille à chaque fois une étape de la Coupe d’Europe juste avant l’arrivée de la Coupe du monde FIS. Les épreuves de Coupe d’Europe sont donc programmées lundi 26 février et mardi 27 (deux Descentes Dames) ainsi que mercredi 28 (Super-G) sur la Piste Mont Lachaux. Les départs seront donnés à 10h. Les entraînements sont, quant à eux, agendés aux samedi 24 et dimanche 25 février à 10h.

Vaud

  • 48e Mara les 3 et 4 mars à Sainte-Croix/Les Rasses – chaque année le 1er dimanche de mars, depuis 1971. Compétition de ski de fond sur 12 et 25 km en style libre (skating) le samedi 3 mars, et sa traditionnelle compétition le dimanche 4 mars sur 12; 22 et 42 km en style classique, ainsi que la Mini-Mara, départ et arrivée aux Rasses.
  • Snowpark à Leysin

    21e GiantXTour by Dakine compétition de ski et de snowboard: Classic: regroupant plus de 200 gymnasiens et apprentis, seuls les 2 meilleurs de chaque course seront qualifiés (1 qualifié par canton)/ Open Cross et Freestyle, ouvert à tous, dès 12 ans. Grande Finale commune Classic/ Championnat Freestyle Romand qui opposera les 4 meilleurs riders nationaux sur un parcours sinueux d’un boarder-cross ou dans les airs avec style depuis une table d’élan Big Air  sur le Snowpark à Leysin.

  • Freeride Days les 24 et 25 mars aux Diablerets/Glacier3000. Différents groupes à 8 – 10 participants max selon le niveau : débutants, freeriders moyens, bons freeriders. Chaque groupe  est accompagné par un guide de montagne et par un pro-rider et un photographe et une équipe de tournage qui immortaliseront les rides.
  • La station des Rousses: Le massif des Tuffes ouvrira ses portes de 9h à 16h30 pour vous donner accès à 5 pistes de ski : – Porte du Balancier : ouverture du télésiège (accès à la piste rouge du Balancier et la piste verte des Balcons de la Dôle). – Porte des Jouvencelles : ouverture du télésiège et du téléski baby Jouvenceaux (accès piste bleue Nathalie Bouvier, piste verte les Jouvencelles et la piste verte baby Jouvenceaux). A partir du samedi 23 décembre 2017, l’ensemble des massifs de ski seront ouverts tous les jours. Près de 60 kilomètres de pistes de ski nordique sont tracés et 80 kilomètres d’itinéraires raquettes sont balisés.

Haute-Savoie

AUDI FIS – Skicross Ski de Bosses World Cup Finales du 14 au 18 mars à Megève, sur la piste du stade de descente de la Cote 2000

Seule Coupe du Monde Française après les Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang 2018, voici l’occasion de découvrir les médaillés olympiques. Les plus grands du circuit s’affronteront sur une piste de 1200 m de long et quelques 24 modules. Jeudi 15 mars entraînements Ski Cross dès 13h, vendredi 16 mars entraînement Ski de Bosses dès 10h45, entraînement Ski Cross dès 12h. Présentation des athlètes Finales Ski Cross  à 19h, Place du Village. Samedi 17 mars Finales Audi FIS Ski Cross World Cup Hommes et Dames à 13h30, remise des prix – Aire Arrivée Cote 2000 à 15h, remise des prix Ski Cross à 19h, Place du Village. Dimanche 18 mars pré-qualifications Hommes et Dames Ski de Bosses dès 10h20, Finales Dual Hommes et Dames Ski de Bosses à 12h30, Remise des prix  à 13h45, Aire d’arrivée Cote 2000. Entrée libre.


A venir

Guillaume Noye et Priscille Alber

La XXe édition du Festival Voix de Fête du 19 au 25 mars 2018

Cette 20e édition anniversaire nous a été présenté par les deux co-directeurs Guillaume Noyé et Priscille Alber ce mardi 12 décembre à l’Alhambra. 49 artistes de France, de Belgique, du Canada, d’Italie et du Sénégal vont explorer les musiques actuelles francophones. Du rock à la trap, en passant par l’électro-pop, le reggae ou le blues…c’est l’incontournable Juliette qui va ouvrir les festivités cette édition spéciale, le 19 mars à l’Alhambra qui va se terminer avec le Jurassien Bel Hubert le dimanche 25 mars, au Chat Noir. De grands noms, mais aussi , Des monstres de la scène rock française et francophone comme : Rodolphe Burger, mais aussi beaucoup de jeunes artiste de la chanson et du pop et du hip-hop français: Juliette Armanet, Eddy de Pretto, Gauvain Sers, Léa Paci, Ben Mazué , le groupe Arcadien, Disiz la Peste..

Roland Le Blevenne, fondateur du Festival et du Chat Noir à Carouge

Le festival a été fondé en 1999 par Roland Le Blévennec. Un spectacle: conférence-apéro Le Blévennec, chroniques & fiche banane, mise en scène par Thierry Romanens aura lieu vendredi 23 mars à 19h au Théâtre Pitoëff. Il va retracer le parcours du festival, au travers d’anecdotes truculentes pleines d’humour et de bienveillance…L’histoire d’une vie. Un spectacle tout public (et gratuit) qui annonce la publication d’un livre. Le coeur du festival, la Salle Communale de Plainpalais avec ses trois scènes: la Grande Scène – le Théâtre Pitoëff – la Guinguette se veut conviviale. Des visites guidées des coulisses du festival seront organisées pour la première fois les 23 et 24 mars en collaboration avec Catalyse. Pour fêter les 20 ans le chanteur-performeur Jerrycan y proposera la création Jerrycan 8000 : 20 participants, 20 pas de danse et 20 strophes sur inscription. Pour 2018, de nouvelles collaboration avec le life club La Gravière et l’Epicentre pour le projet Daara J Family, le groupe de hip-hop le plus mythique d’Afrique de l’Ouest. Le festival off, le festival Bars en Fête qui célèbre sa dixième édition proposer des concerts de qualité au sein des bars et cafés de la Cité pour un prix libre. Venez découvrir des jeunes artistes suisses, français, belges, canadiens dans le cadre des Vitrines du Festival pendant 9 concerts-vitrines vendredi 23. 13h à 17h15 et samedi 24 mars, 15h30 à 18h30 et lors de 3 concerts dans le cadre de French Mon Amour, tremplin découvertes samedi 24 mars, 16h à 18h30 à la salle communale de Plainpalais, en alternance sur les scènes du Théâtre Pitoëff et de la Guinguette et au Théâtre Pitoëff. Entrée libre. Vous êtes jeune musicien/musicienne, vous avez moins de 25 ans et vous habitez au Grand Genève?

Inscrivez-vous jusqu’au 24 février 2018 à La Lentille – Zoom sur les artistes émergents pour vous produire sur scène pendant 15 minutes samedi 24 mars dès 12h30 à la Guingette. En savoir plus.


16e FIFDH – Festival du film et forum international sur les droits humains du 9 au 18 mars dans tout le Grand Genève et en Suisse romande

Devenu l’événement le plus important pour le cinéma et les droits humains à travers le monde, le FIFDH prend son envol en 2018 avec l’artiste chinois Li Wei. Personnalité engagée, refusant l’enfermement imposé par la ligne officielle chinoise, Li Wei défie la gravité et place le Festival sous le signe de la liberté, de la surprise et de la dissidence. En parallèle à la session principale du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. le festival propose une plateforme libre autour du concept: une thématique – une film – un débat.

A l’honneur de cette 16e édition:

L’artiste Guy Delisle, auteur et dessinateur primé dans le monde entier présentera et une exposition autour du bd-reportage en collaboration avec l’Ecole supérieure de bande dessinée et d’illustration de Genève (ESBDI) et donnera une Masterclass publique, en partenariat avec Payot Libraire. Plume majeure de la littérature contemporaine, l’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie proposera un évènement exceptionnel, en partenariat avec les Editions Gallimard: quinze femmes de tous âges et de toutes origines liront, dans leur langue maternelle, des passages de son dernier ouvrage Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe. L’auteure traduira et lira l’un des chapitres dans sa propre langue maternelle, l’igbo. L’évènement sera mis en scène par la genevoise Nalini Menamkat et sera suivi d’une rencontre avec Chimamanda Ngozi Adichie modérée par Sylvain Bourmeau (France Culture). Chimamanda Ngozi Adichie est notamment l’auteure de L’Hibiscus pourpre, du best seller Americanah. Son essai We should all be feminists a été samplé par Beyoncé.


L’actualité muséale du bassin lémanique

Palais Lumière à Evian

Jules Adler, peindre sous la troisième république du 3 mars au 21 mai 2018 au Palais Lumière, Evian

Peintre franc-comtois né à Luxeuil, Jules Adler (1865-1952) fait carrière dans la mouvance des artistes naturalistes attachés au quotidien, au monde ouvrier, au travail et à la ruralité. Collections publiques et privées seront réunies afin de proposer un parcours en neuf étapen parcours en 9 étapes: devenir peintre, Luxeuil et la Franche-Comté, les rues de Paris, les gures populaires, la mine, le voyage, la grande guerre, les chemineaux et la peinture d’histoire. Divers animations: Projection en boucle du documentaire : Géographie dans la région de Massiges. Concert: La Musique française à l’heure de la Troisième République dimanche 18 mars – Conférence: Jules Adler entre académie et modernité 30 mars par Amélie Lavin, conservatrice du patrimoine, directrice du musée des Beaux-arts de Dôle et commissaire de l’exposition. Visites thématiques les dimanches 11 mars, 22 avril et 6 mai de 16h à 17h, Palais Lumière. A l’occasion de la Journée de lutte pour les droits des femmes dimanche 4 mars: table-ronde autour des droits des femmes et concert thématique Portraits de femmes, autour d’œuvres de femmes compositrices et des grandes héroïnes de l’Opéra. Plus.


Exposition Fantômes aux Bains des Pâquis, GenèveExposition Fantômes du Léman, une exposition hors du commun au Bains des Pâquis.

Philippe Constantin, Lionel Gauthier et Michel-Félix de Vidas

En collaboration avec le Musée du Léman, voici certaines des plus tragiques et improbables catastrophes de l’histoire lacustre. Bateaux, trains, montgolfières, avions et naufragés engloutis: les fantômes du Léman participent au funeste mystère des profondeurs. Des catastrophes et des tragédies, le Léman en a connu beaucoup. Certaines sont bien documentées, comme la collision des vapeurs Cygne et Rhône en 1883 ou le naufrage de l’Hirondelle en 1862. D’autres ont été oubliées ou conservent des zones d’ombres. Les fonds du lac sont riches d’épaves, quelques dizaines que l’on connaît, notamment grâce aux travaux de Gilbert Paillex (www.sub-rec.ch).

En photo (en haut) Michel-Félix de Vidas, responsable de l’animation culturelle de l’AUBP, Philippe Constantin, coordinateur de l’AUBP et Lionel Gauthier, conservateur du Musée du Léman.

40 ans d’affiches! Quarante ans de création et plus de 600 affiches, Exem est l’un des plus talentueux et féconds dessinateurs-affichistes genevois. Le Musée de Carouge célèbre cet anniversaire avec une rétrospective de son travail graphique et artistique exceptionnel, du 25 janvier au 25 mars 2018.

Quarante ans de création et plus de 600 affiches et tirages spéciaux au compteur: Exem est l’un des plus talentueux et féconds représentants de ce mouvement de dessinateurs-affichistes qui ont marqué le dernier tiers du XXe siècle genevois et continuent à enluminer les murs du canton. Exem en est même devenu le symbole, avec la légendaire pieuvre qui surgit de la Rade en 1988 pour défendre les Bains des Pâquis.

Parallèlement à l’exposition du Musée, la galerie carougeoise Séries Rares à la Rue Vautier, tenue par Exem (Emmanuel) et Mireille Excoffier, son épouse, présente La Valse des géants, une large sélection de travaux réalisés entre 2015 et 2017. Pour en savoir plus.


Toulouse-Lautrec A la Belle Epoque Œuvres graphiques French Cancans 1er décembre 2017 – 10 juin 2018 à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny

Exposition Toulouse Lautrec Fondation Gianadda Martigy

Jane Avril, lithographie au pinceau et au crachis, impression en cinq couleurs

La Fondation Pierre Gianadda expose pour la première fois en Europe, une collection privée européenne exceptionnelle d’Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) avec quelque quatre-vingt-dix estampes et affiches et nous immerge dans l’univers incroyablement moderne et audacieux de ce graveur, lithographe et affichiste hors pair – l’exposition couvre presque toute la période de sa production lithographiqu, de 1891 – année de sa première lithographie Moulin Rouge-La Goulue à 1899, pendant « La Belle Epoque » fin de siècle (1890-1900) parisienne. Parmi les oeuvres exposées figurent des épreuves d’essai inédites, dont des tirages uniques et des estampes rarissimes. Presque toutes ses estampes et affiches les plus célèbres sont représentées, ainsi que quelques oeuvres exécutées par Théophile Alexandre Steinlen et Louis Anquetin, deux artistes qui lui sont proches. En dépit de sa vie brève entravée par la maladie (il meurt deux mois avant son trente-septième anniversaire), Toulouse-Lautrec est aujourd’hui connu dans le monde entier pour son oeuves incroyablement originale eet puissante qui comprend des centaines de peintures, d’aquarelles, de lithographies – y compris les affiches et plus de mille dessins. Prochain concert: Ibn Battuta – Le voyageur du Temps mercredi 17 janvier à 20h. Jordi Savall et ses musiciens de l’ensemble Hespérion XXI vous emmènent dans un formidable voyage musical au coeur du monde islamique médiéval sur les traces d’Ibn Battuta, l’un des plus grands explorateurs de tous les temps. Plus.


Fondation Baur Expositions temporaire 2017Le bleu des mers. Dialogues entre la Chine, la Perse et l’Europe du 23 novembre 2017 au 25 février 2018 à la Fondation Baur, Musée des Arts d’Extrême-Orient, Genève

Inscrite dans le courant d’intérêt qui se développe pour les relations entre l’Extrême-Orient, l’Asie et l’Europe, l’exposition revient sur l’exportation de la porcelaine chinoise bleu et blanc dont le commerce se démocratisa au XVIIe siècle avec la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Ce siècle est connu pour être un véritable Âge d’or aux Pays-Bas. Grâce à sa réussite sur la route des Indes, la jeune République des Provinces Unies devint l’une des puissances commerciales les plus importantes d’Europe. Par sa tolérance de pensée, elle attira également nombre de personnalités, des écrivains, des penseurs, des savants qui créèrent un foyer culturel où purent s’épanouir les arts et les lettres. La bourgeoisie des négociants, enrichie du commerce maritime vers les Indes, fut le principal commanditaire d’œuvres d’art et acheteur de curiosités exotiques. Ce commerce avec l’Orient eut naturellement un effet sur la vie et l’art dans les provinces unies. Les porcelaines chinoises, en particulier, ont exercé une profonde influence sur la culture néerlandaise et l’aménagement des intérieurs. Elles entrèrent également dans les peintures de nature morte ou Vanités, où elles devenaient symbole d’une certaine prospérité. Ces tableaux nous révèlent ainsi l’utilisation de cette précieuse vaisselle et son impact dans la vie quotidienne. Lorsque l’approvisionnement en porcelaines diminua drastiquement en raison des troubles politiques en Chine à la fin de la dynastie Ming (1368-1644), notamment la guerre civile qui sévit dans ce pays entre 1644 et 1647, les céramiques chinoises furent momentanément remplacées par des copies japonaises et perses. Depuis des siècles, la Perse importait en effet cette vaisselle de Chine, vaisselle qui avait inspiré les potiers et les peintres de miniatures. Venez découvrir, au fil des salles, une mise en regard des peintures de natures mortes figurant des porcelaines bleu et blanc – si prisées par une Europe en expansion et en quête d’exotisme – face aux porcelaines qui les ont inspirées, leurs copies en faïence perse et des miniatures du monde de l’Islam avec des représentations de céramiques. Plus.

Horaires d’ouverture: mardi à dimanche de 14h à 18h, le mercredi 20 septembre jusqu’à 20h.

Visites du mercredi: 29 novembre et 13 décembre à 18h30, du dimanche 3 décembre à 14h30, par Monique Crick, directrice du musée et commissaire de l’exposition mercredi 6 décembre à 14h30, dimanche en famille 10 décembre: visite-atelier Secrets de dragons à 16h.


Le Pastels à l’honneur du 2 février 2018 au 21 mai 2018 à la Fondation de l’Hermitage, Lausanne

Jean-Etienne Liotard: portraits de l’époque des Lumières

Au printemps 2018, la Fondation de l’Hermitage met à l’honneur le pastel, médium fascinant à la croisée du dessin et de la peinture. Inspirée par les Danseuses au repos, célèbre pastel de Degas donné il y a vingt ans à la Fondation de l’Hermitage, l’exposition rassemble 150 chefs-d’œuvre de collections suisses publiques et privées. Offrant une véritable histoire de cette technique originale, la présentation traverse près de cinq siècles de création, des premiers maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains.

le pastel, Alfred Sisley: paysages impressionnistes

Débutant avec les premiers dessins rehaussés au pastel (Barocci, Bassano), le parcours fait ensuite la part belle à l’âge d’or du portrait au 18e siècle (Carriera, Liotard, La Tour, Perronneau, Tiepolo). Au renouveau du pastel dans le paysage au 19e siècle (Boudin, Sisley) répond la virtuosité des gures impressionnistes (Degas, Manet, Morisot). Quant à l’engouement pour ce médium autour de 1900, il est illustré par des œuvres des Nabis (Denis, Vuillard), des portraits mondains (Helleu, Tissot) et des explorations visionnaires de Redon et des symbolistes (Khnopff, Lévy-Dhurmer, Delville). Une salle témoigne de la vitalité de la création suisse à la même époque (Amiet, G. Giacometti, Grasset, Segantini, Steinlen).

Sam Szafran: son atelier avec boites de pastel

Enfin, l’exposition met en lumière les avant-gardes du 20e siècle en quête d’abstraction et de modernité (A. Giacometti, Kirchner, Klee, Kupka, Miró, Picasso). Elle se termine par la scène contemporaine (Chamberlain, Samaras, Sandback, Stämpfli, Mangold, Nemours, Szafran, Scully) avec, en point d’orgue, une intervention murale conçue spécialement pour l’événement par le jeune artiste suisse Nicolas Party. A travers cette sélection inédite, la Fondation de l’Hermitage offre au public un rendez-vous exclusif avec les splendeurs du pastel, à la découverte d’un médium qui a autorisé toutes les expérimentations, et qui allie la grâce à la puissance de la couleur pure.

Plus de 150 chefs-d’oeuvre de collection suisses publiques et privées qui offrent une véritable histoire du pastel en traversant près de cinq siècles de création, des maîtres de la Renaissance aux artistes contemporains en présentant les différents usages de ce matériau si particulier dans un parcours riche et varié: Dans un style naturel les portraits du couple Naville, de riches drapiers genevois par Jean-Etienne Liotard (1702-1796) à l’époque des lumières, en passant par des paysages impressionnistes au pastel d’Alfred Sisley (1838-1899) aux peintres du XXe siècle comme « l’atelier, rue de Crussol avec boîtes de pastels » (1972) du peintre français Sam Szafran pour en citer que quelques-uns.

  • Conférences: jeudi 15 février, 18h30: Le pastel aux 18e et 19e siècles. l’aventure d’un art, par Philippe Saunier, conservateur, Paris – jeudi 19 avril, 18h30: Cet étonnant Liotard, un pastelliste aventurier au siècle de Lumières par Caroline Guignard, Musée d’art et d’histoire de Genève.
  • Concert: jeudi 8 mars, 18h30: Nuances pastels, improvisations sur une sélection d’oeuvres de l’exposition par Richard Rentsch, piano.
  • Tous les jours de 10h à 18h sauf le lundi. Nocturne le jeudi. Plus.

La nouvelle exposition temporaire du 21 janvier au 29 mai 2018 est consacrée à Georg Baselitz à la Fondation Beyeler, Bâle.

A l’occasion du 80e anniversaire de Baselitz, cette rétrospective réunit plusieurs des peintures et sculptures les plus importantes réalisées par cet artiste majeur de l’art contemporain au cours des six dernières décennies, né en 1938 à Deutschbaselitz, Saxe (Allemagne). Baselitz est l’un des rares artistes contemporains profondément enraciné dans l’histoire de la peinture européenne et américaine. Il est considéré comme l’inventeur d’un langage iconographique figuratif qui s’appuie sur un riche répertoire d’éléments stylistiques. Ses créations picturales acquièrent cependant une signification contradictoire et ambivalente. L’univers pictural de Baselitz s’articule comme un palais des glaces dans lequel ses propres images tirées du souvenir ou de l’imagination et empreintes de modèles historiques et artistiques se fondent dans de nouvelles compositions picturales. Des œuvres poignantes issues de toutes les périodes créatrices de l’artiste et exposées à l’occasion de la rétrospective révèleront toute la richesse significative et stylistique de sa production artistique. Des œuvres clés exemplaires réalisées dans les années 60 telle que les «Héros» et les tableaux «fractures» seront également présentées à la Fondation Beyeler, ainsi que les motifs picturaux tête en bas, qui ont fait la renommée de Baselitz dans les années 70 et 80. Parmi les sculptures en bois de grand format, on pourra voir le premier travail en bois sculpté et peint par Baselitz qui, en 1980, déclencha un scandale politicoculturel à la Biennale de Venise. Les peintures de la série Remix ainsi que des œuvres récentes complètent la vision de l’un des artistes les plus excentriques des XXe et XXIe siècles. L’exposition rétrospective donnera à voir quatre vingtaines de peintures et une dizaine de sculptures réalisées entre 1959 et 2017, issues de prêts confiés par des institutions renommées et collections privées en Europe et aux États-Unis. Heures d’ouverture: tous les jours de 10h à 18h, le mercredi jusqu’à 20h.


Villa du Parc Annemasse

Ailleurs est ce rêve proche, une exposition imaginée par Sonia Recasens du 13 janvier au 17 mars 2018

Avec les œuvres de Héla Ammar, Malala Andrialavidrazana, Fayçal Baghriche, Cathryn Boch, Marta Caradec, Julien Creuzet, Ninar Esber, Binelde Hyrcan, Sigalit Landau, Golnaz Payani, Caroline Trucco.

La Villa du Parc, centre d’art contemporain, accueille du 13 janvier au 17 mars 2018 l’exposition Ailleurs est ce rêve proche qui réunit une dizaine d’artistes contemporains pour parler de frontières, d’exil, d’errance, d’altérité, d’identité, de géographie, d’horizon, de terre promise…. L’exposition associe des artistes confirmés et émergents, aux origines, formations et générations différentes, pour une multiplicité de points de vue, offrant un aperçu de la complexité et de la multiplicité des expériences de la géographie. Vernissage samedi 13 janvier 2018


L’Espace: Cité du Temps, Pont de la Machine, Genève propose deux expositions:

Exposition temporaire Genève

Lebibe Topalli Shabani à la Cité du Temps

L’artiste kosovare Lebibe Topalli-Shabani exploite dans une exposition narrative en trois volets la notion du temps, utilisant la peinture acrylique au pinceau et en aérosol ainsi que les jouets d’enfants et le chablon pour nous emmener au travers de la lumière et des ombres de l’existence. Des couleurs chaudes comme le jaune, le beige et le rose émettent une vibration positive. Une tour Eiffel construite avec des jouets et la présence de Hello Kitty sauront vous ensorceler dans ce contexte si particulier. Le gris et le bleu foncé apportent parfois une touche de sobriété. «Ma vie est pleine de couleurs. Elles sont mon chemin !» affirme la créatrice. Il se peut que vous tiriez la même conclusion au terme de votre découverte des trente tableaux exposés par Lebibe Topalli-Shabani, une artiste qui mieux que personne illustre l’air du temps vécu par sa génération. Née en 1981 à Ferizaj dans le sud du Kosovo, Lebibe Topalli-Shabani a aimé la peinture dès son plus jeune âge et obtenu son premier diplôme à l’académie des arts de l’université de Tetovo en Macédoine, puis un master en peinture à l’université de Pristina. Parallèlement à son développement artistique, elle a pratiqué avec succès l’enseignement des beaux arts et fondé, en 2015, le festival international de fresques murales «Mural Fest» dans sa ville natale, manifestation dont elle reste aujourd’hui encore la directrice.

Ouvert 7/7 jours de 9h à 18h, entrée libre.


Jardin du Musée Jenisch à Vevey

Franz Gertsch visages paysages du 27 octobre 2017 au 4 février 2018 au Musée Jenisch à Vevey

Franz Gertsch (*1930) a inventé vers 1985 une technique de gravure sur bois qui apparaît comme une manière de « criblé ». Or, les stupéfiantes xylographies pointillées du peintre-graveur bernois, souvent de très grand format, se donnent pour peu comme de la photographie, immergée avec son modelé subtil et ses nuances dans l’étale chaleureuse d’une couleur « monochrome ». Tirant parti des fonds du musée et de prêts extérieurs, l’exposition rend compte d’un arc de trente ans de création accordant visages monumentaux et images de la nature. Portraits, qui se lisent comme autant de paysages, et vues de sous-bois, d’eau et de plantes, aussi précises que méditatives, ne cessent de ramener chez Franz Gertsch toute la beauté du monde à l’inépuisable espace de l’art. Vernissage jeudi 26 octobre 2017 à 18h30.

Le Musée Jenisch à Vevey, deuxième musée d’art du Canton de Vaud, siège du Cabinet cantonal des estampes et de la Fondation Oskar Kokoschka, a fêté ses 120 ans samedi 2 et dimanche 3 septembre, voir notre reportage.


Deux expositions temporaires à ne pas rater à la Fondation Bodmer, Cologny: Jazz & Lettres du 24 juin 2017 au 25 février 2018 et Les Routes de la Traduction du 11 novembre 2017 au 25 mars 2018

La Fondation Bodmer à Cologny

  • Les Routes de la Traduction: Martin Bodmer a construit sa collection, l’une des bibliothèques privées les plus riches au monde, autour de l’idée de Welt-Literatur autour de 5 piliers qui sont autant d’aventures de traduction : Homère, La Bible, Dante, Shakespeare et Goethe. Les routes de la traduction sont aussi les routes du pouvoir – grec, latin, arabe, vernaculaires. C’est de politique qu’il s’agit avec la pratique des traducteurs, un savoir-faire avec les différences qui accueille la langue de l’autre et se transforme en retour. La Suisse, Genève sont des Babel qui parlent quotidiennement plus d’une langue – à moins que ne triomphe une seule, plus pauvre, l’anglais mondialisé… Cette exposition étonnante rend sensible la différence des langues comme autant de points de vue sur le monde. Elle en joue, avec Goethe et Diderot ou avec Tintin et Heidi, elle met en scène la diversité, celle des idiotismes ou celle des langues des signes.
  • L’exposition Jazz & Lettres expose des documents inédits, enregistrements, films qui viennent étayer le parcours thématique: l’occasion de (re)découvrir les chefs-d’œuvre de la vie artistique et littéraire du XXe siècle ainsi que les meilleures interprétations de Louis Armstrong, Duke Ellington ou Charlie Parker, grâce à un dispositif original de “douches sonores” installé pour l’exposition. L’exposition renoue le dialogue engagé entre écrivains et musiciens autour de cette mémoire partagée. Source vive offerte à l’inspiration de Beckett, Butor, Cendrars, Cocteau, Kerouac, Vian, Soupault, Reverdy, parmi tant d’autres, le jazz va conquérir une évidence classique au fil du temps. Dans les vitrines, trônent en bonne place le Jazz (1947) de Matisse, le roman mythique de Boris Vian, L’Écume des jours, ou Negro-Anthology (1934) de Nancy Cunard : premier manifeste militant pour la culture afro-américaine (où le jazz n’est pas en reste). Au programme.

Notre escapade à Bruxelles ce début janvier 2018

Hôtel de Ville, Grande Place, Bruxelles

crêche et illuminations, Grande Place, Bruxelles

Les frites et leurs pralines belges sont toujours aussi bonnes, la bière toujours aussi savoureuse, le Menneken-Pis est toujours dans son enclos et l’Atomium toujours perché au Parc d’Heissel. La Grande-Place, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco aussi belle le jour que la nuit: les façades de l’Hôtel de Ville et des maisons de corporation dorées étaient illuminées tous les soirs par un spectacle gratuit son et musique.

maisons de corporations, Grande Place

illuminations, Grande Place

A voir absolument les trois expositions permanentes du Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles: les magnifiques tableaux de maître: Breughel, Jérome Bosch, Van Dyck, Rubens… au Musée d’Art ancien Bruxelles dans les années 1900, carrefour artistique et capitale de l’Art Nouveau et art décoratif au Musée fin de siècle,

exposition temporaire Bruxelles

René Magritte avec sa femme Georgette et Marcel Broodthears

lMuseé temporaire Bruxelleses 200 oeuvres originales du surréaliste belge René Magritt au Musée Magritte et l’exposition temporaire: Magritte, Broodthaers & l’art contemporain jusqu’au 18 février 2018.

Dans le magnifique bâtiment de la Bourse au centre ville, à ne pas rater l’exposition temporaire:

La Bourse, Bruxelles

exposition Pompeii

Pompeii « the immortal city » du 24 novembre 2017 au 15 avril 2018. Le Museo Galileo Firenze et le Museo archeologico nazionale di Napoli ont élaboré le scénario scientifique du parcours. L’exposition plonge le visiteur au cœur du drame et des ruines de l’antique cité. Des moments immersifs spectaculaires font vivre au visiteur la destruction de la cité et le font communier avec les habitants de l’époque, figés dans les cendres du Vésuve. Plus de cent pièces archéologiques provenant de Pompéi, dont bon nombre exposées pour la première fois, révèlent la connaissance qu’avaient les Romains de la nature et leurs compétences scientifiques et techniques au moment de l’éruption du Vésuve en 79 apr. J.-C. Tous les moyens de la muséologie actuelle ont été monopolisés pour faire revivre la cité antique détruite en 79 apr. J.-C.

Escapade Bruxelles 2018

Atomium

Escapades Bruxelles 2018L’Atomium a 60 ans en 2018!

Ni tour, ni pyramide, un peu cubique, un peu sphérique, à mi-chemin entre sculpture et architecture, musée et lieu d’exposition, l‘Atomium n’était pas destinée à survivre au-delà de l’Exposition Universelle de 1958 mais sa popularité et son succès en firent rapidement un élément majeur du paysage d’abord bruxellois, puis national et européen. A l’occasion de son 60e anniversaire, l’Atomium célèbre l’Expo 58 au travers de trois expositions regroupées sous le titre de Galaxy 58. Ces expositions prendront place à l’Atomium ainsi qu’au ADAM – Brussels Design Museum (à150m de l’Atomium) et ouvriront leurs portes le 23 mars 2018 jusqu’à la fin de l’année. Par le biais de nombreux documents, photographies, objets et costumes. Réalisée en collaboration avec le Musée de la Mode et de la Dentelle de Bruxelles, cette exposition illustre comment, à la veille du Swinging Sixties, dans un monde en pleine mutation où se confrontent monde ancien et monde nouveau, les visiteurs endimanchés se sont baladés dans l’Expo 58.

Il existe des Brussels Card à 24h / 48h / 72h qui vous donnent accès libre à 39 musées bruxellois et des réductions dans des attractins, commerces, restaurants, bars et clubs et pour des visites guidées. Avec la Brussels Card + STIB, vous profitez durant 24, 48 ou 72h de l’accès illimité aux transports en bus, trams et métros de la STIB en Région bruxelloise. En savoir plus sur Bruxelles.

Jean-Luc Nabet

Tous les textes et photos Jean-Luc Nabet)