Editorial

par Jean-Luc Nabet le 23 octobre 2017

Cette dernière semaie d’octobre, les premiers frimas d’automne s’installent et c’est l’occasion de vous présenter le programme de notre bassin lémanique concernant les festivités à venir
Les trois festivals sont en cours: à Genève, le 3e Festival de Film hispanique: Caramelo y Limon continue jusqu’au 28 octobre (entrée libre), le 21ème festival JazzContreBand, festival transfrontalier dédié au jazz et la 20e édition du Festimôm à Annemasse jusqu’au dimanche 29 octobre. Deux événements à Lausanne, la 2e édition de Lausan’noir, festival du polar au Théâtre 2.21, Lausanne du vendredi 27 au dimanche 29 octobre et la 30e édition du Jazz Onze festival dès la fin du mois, du 31 octobre au 5 novembre. Au niveau théâtrale, nous vous conseillons La Revue incontournable satire genevois jusqu’au 19 novembre au Casino Théâtre, rue de Carouge à Genève et Le rêve de Vladimir, dernière création de Dominique Ziegler du 31 octobre au 19 novembre au Théâtre Alchimic, avenue Industrielle à Carouge.


Vaud

Aquatis Lausanne

AQUATIS, le plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe a ouvert ses portes samedi 21 octobre 2017 à Lausanne-Vennes

Le cylindre elliptique du bâtiment d’Aquatis, construit sur la station de métro Vennes et un parking, en surmontant de nombreux défis (poids, statique) et dont la façade brille de cent mille écailles de poission. Ce plus grand aquarium-vivarium d’eau douce d’Europe vous invite à une odyssée de l’eau douce à travers les 5 continents. Un regard spectaculaire sur la faune et la flore aquatique avec 46 aquariums/terrariums/vivariums et 20 écosystèmes. L’eau douce, source de vie, se dévoilera tout au long d’un parcours extraordinaire avec des spécimens emblématiques et des décors fidèles à couper le souffle. La visite couvre une superficie totale de 3’500 m2 sur deux niveaux, comprenant une exposition permanente, deux salles d’expositions temporaires et des espaces pédagogiques. Le premier étage est réparti entre quatre zones géographiques: l’espace alpin, lémanique, rhodanien et méditerranéen: voyagez le long du grand fleuve emblématique qu’est le Rhône, de son origine glaciaire jusqu’à son embouchure en mer Méditerranée.

L’aquarium des mangroves pour la partie Asie

Remontez le temps avec l’histoire évolutive de la vie et observez les représentants modernes de familles de poissons qui vivaient déjà au temps des dinosaures. Après l’Europe, le deuxième étage est consacré aux autres continents. Laissez-vous transporter au coeur de l’Afrique et de ses grands lacs avec ses poissons multicolores et ses crocodiles sacrés. Traversez l’Asie et ses mangroves avec leur enchevêtrement de branches plongeant dans les eaux saumâtres, ses curieuses rizipiscicultures ainsi que son long fleuve Mékong et ses villages flottants. Naviguez en Océanie, le long de la Pioneer River, un fleuve se déversant au niveau de la Grande Barrière de Corail. Sillonnez l’Amérique du Sud, la forêt amazonienne avec ses rivières volantes, et admirez la flore et la faune tropicales comprenant notamment des arapaïmas et des piranhas.

2e édition de Lausan’noir, festival  du polar du 27 au 29 octobre au Théâtre 2.21, Lausanne

Festival littérature LausanneDurant trois jours (un jour de plus qu’en 2016), le festival propose une exploration du polar via un mariage entre la gastronomie et le polar, célébré à travers des rencontres, des dédicaces, une dégustation de cocktails «mortels», un brunch dominical proposant des plats issus de polars et la présence de la passionnée de cuisine Anne Martinetti qui retrouvera notamment Thierry Marx le samedi à 11h30 autour du «mariage parfait de la gastronomie et du polar» et animera en solo un atelier à 14h30. Le vendredi à 16h, Thierry Marx et Odile Bouhier offriront également un spécial «polar et gastronomie à 4 mains». Les familles se retrouveront le week-end autour d’un quiz audio de polars, d’un atelier spécial Agatha Christie le dimanche à 11h et d’un jeu de piste. Des balades thématiques entraîneront les visiteurs sur les traces d’un voleur surnommé «L’Arsène Lupin lausannois» ainsi que dans les quartiers du Vallon. Un atelier de typo sera animé en continu les samedi et dimanche à partir de 11h. Une série de courts-métrages et de documentaires sélectionnés par l’association Base-Court sera projetée les vendredi, samedi et dimanche. Une librairie tenue par les libraires lausannois Payot, Basta et Molly&Bloom proposera une généreuse sélection de près de 3’000 titres parmi lesquels des sélections poche, des nouveautés, de la BD, des romans jeunesse ou encore des livres d’occasion avec des collections et exemplaires mythiques. A découvrir plus de cinquante auteurs: Sang Neuf, le label polar des éditions Plon, fondé et dirigé par Marc Fernandez sera présent le samedi à 17h, la comédienne Claude-Inga Barbey présentera Christmas pudding, le nouveau spectacle de sa Compagnie Sans scrupules en duo avec Doris Ittig: au coeur de la pièce, une interrogation: qu’a fait Agathe Christie durant les quelques jours de sa disparition en 1962? Deux représentations auront lieu les vendredi et samedi à 20h. Une exposition inédite d’une dizaine de photographies signées Rodolphe Archibald Reiss transportera les visiteurs sur des scènes de crime lausannoises réelles des années 1900 à 1920. Une visite guidée de l’exposition sera organisée le dimanche à 13h. La remise du premier Prix du Polar Romand aura lieu lors de la soirée d’inauguration du festival, vendredi à 18h et le lauréat sera présent le dimanche à 16h. Lancée cette année, ce prix récompensera un des trois livres finalistes sélectionnés: Joseph Incardona avec Chaleur (Finitude) pour son écriture soignée et personnelle, son originalité et son rythme soutenu, Marie Javet avec La petite fille dans le miroir (Plaisir de Lire) pour son aspect très humain, son univers fantastique et intrigant et ses personnages attachants et Marc Voltenauer avec Qui a tué Heidi? (Slatkine & Cie) pour son efficacité bien maîtrisée, son ancrage helvétique pertinent et l’épaisseur des personnages. Lausan’noir est un événement grand public et gratuit.

Le Jazz Onze+ fête ses 30 ans du 31 octobre au 5 novembre au Casino de Montbenon, Lausanne

Pour célebrer sa 30ème édition, le festival propose cette année une offre en marge des concerts, les photographes du festival: Michel Bertholet, François Graf, Yann Laubscher et Marcel Meier présentent « 11-4-30« , une exposition photographique comprenant une sélection de portraits de musiciens qui se sont produits au festival ces dernières années en plein air à l’Esplanade de Montbenon, l’Association Onze+ propose ses traditionnelles « Ecoutes de disques à l’EJMA » mercredi 25 octobre à 20h à l’EJMA: les saxophonistes seront à l’honneur avec un hommage à Lee Konitz pour ses 90 ans et à John Coltrane pour le 50ème anniversaire de son décès (l’entrée est libre) et en collaboration avec la Cinémathèque Suisse, JazzOnze+ Festival vous propose une série de documentaires sur le blues produits par Martin Scorcese, ainsi que « What Happened, Miss Simone? » de la réalisatrice Liz Garbus. Les projections auront lieu au Cinématographe.

Les 25 concerts proposés lors de cette 30e édition alterneront jeunes talents et artistes confirmés. La salle Paderewski accueille des stars internationales telles que le pianiste jamaïcain Monty Alexander, l’étoile montante du jazz vocal Cécile McLorin Salvant, mais aussi le trio de Joshua Redman et le formidable Joe Lovano entouré de son Classic Quartet. A l’occasion de cette édition anniversaire, le trompettiste Matthieu Michel sera accompagné du guitariste Nguyen Lê et du HEMU Jazz Orchestra pour donner vie à une création imaginée en collaboration avec la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU). Cerise sur le gâteau, le Festival se terminera sur les notes d’une des plus belles réunions de l’année 2017, celle du contrebassiste américain Ron Carter et de l’accordéoniste français Richard Galliano. Nouveauté de cette année: la scène de l’Ecole de Jazz et de Musique Actuelle (EJMA)  accueillera trois concerts à l’Atrium avec des ateliers du département Jazz de l’HEMU et de l’EJMA ainsi qu’un double concert des californiens Kneebody. La Datcha devient le cadre intimiste idéal pour accueillir deux concerts de minuit avec le duo de Samuel Huguenin et Jean-Lou Treboux, ainsi que la rencontre unique du multi vocaliste suisse Andreas Schaerer et du guitariste franco-vietnamien Nguyen Lê. Les nouvelles tendances trouveront leur place à l’​EspaceJazz​, qui devient une partie intégrante du Festival IN avec deux soirées payantes : jeudi 2 novembre place au groove implacable de la bassiste et phénomène du web Nik West, concert qui sera précédé par le projet Muthoni Drummer Queen. Vendredi 3 novembre on passe de la soul de Brandy Butler au funk lunaire de Cory Henry & The Funk Apostles. Dès minuit l’entrée sera libre et samedi l’EspaceJazz accueillera l’afro punk éthiopien des Hollandais de Jungle by Night et le DJ français Guts.


Transfrontalier

  • Le 21ème festival JazzContreBand, festival transfrontalier dédié au jazz continue du 2 au 29 octobre dans 26 salles de spectacles en France et en Suisse: Genève, Annecy, Thonon, Lausanne, Annemasse, Yverdon…regroupant des directeurs et programmateurs travaillant à une meilleure circulation des publics et des artistes. Au programme de cette semaine: Le trio Sounds of Hperion & Guests vous amènera à visiter des planètes à travers les sons d’un mix de machines, effets, instruments et improvisations du lundi 23 au jeudi 26 octobre, 20h30 à l’AMR, Cave, rue des Alpes, Genève. (entrée libre, majoration de Fr. 1 sur les boissons). Bassdrumbone: 40e Anniversary Tour (USA) vendredi 27 octobre, 21h30 à l’ à l’AMR, rue des Alpes, Genève et The Comet is Coming, jazz fusion électro vendredi 27 octobre, 21h Brise Glace, Annecy. Steve Lehman & Sélébéyone (USA/FR/SEN): rap, spoken word et jazz avant-garde samedi, 28 octobre, 21h30 à l’AMR, rue des Alpes, Genève. et pour finir Les Noctambules (CH/NL) jazz manouche et claquettes dimanche 20 octobre, 18h au Chat Noir, Carouge.
  • L’Automne de la culture japonaise propose une trentaine d’événements en lien avec la culture japonaise, généralement gratuits se poursuivra jusqu’au 10 décembre avec une trentaine d’événements riches et variés en lien avec la culture japonaise tant traditionnelle que contemporaine : expositions, concerts, spectacles, projections, dégustations, ateliers participatifs, arts traditionnels, arts martiaux ou encore cosplay dans les cantons de Genève, Vaud et Valais. Programme.

Genève

Le rendez-vous incontournable de la satire genevois, c’est la Revue 2017 jusqu’au 19 novembre au Casino Théâtre, rue de Carouge à Genève. Avec l’humour elle revisite l’actualité politique mondial, suisse et genevois, avec des sketch du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 17h.

Antony Mettler

Laurent-Nicolet, Joseph Gorgoni, Pierre-André Sand

Une édition avec les stars de l’humour romande: Joseph Gorgoni est de retour aussi drôle en Doris Leuthard ou en Guillaume Barazzone, qu’en Marie-Thérèse.

Dernière édition sous la direction artistique de Pierre Naftule  (il avait signé sa première Revue en 1990), en cooproduction avec Antony Mettler et Laurent Nicolet.

Vous aimez les spectacles chantés et dansés, vous moquer de ceux qui vous gouvernent? Vous avez envie d’apprécier l’humour et la plume Pierre Naftule, Antony Mettler, Laurent Nicolet, Thierry Meury et Pascal Bernheim ? De rigoler aux vannes de Thomas Wiesel, Nathanaël Rochat et de la nouvelle génération du stand up? 

le char du conseil administratif

Les contrôleurs des TPG

Venez découvrir la nouvelle Revue qui fait désormais partie du patrimoine suisse, étant insérée dans la liste des traditions vivantes de Suisse. L’aigle de Genève vous mène à  travers les 23 tableaux, présentés en deux parties. Ils égratignent les politiques: au niveau international en compagnie des Premières Dames, au niveau suisse: un kamikaze suisse allemand qui présente sa collection de burka, au conseil fédéral avec Pierre Maudet qui a raté son élection, les tracas du Conseiller d’Etat Luc Barthassalt et les Caves Ouvertes avec Robert Cramer, Pierre Maudet et Champ Dollon – les munipaux ne sont pas épargnés. Les genevoiseries: des transports publics genevois et leurs contrôleurs, des végétaliens…chantées avec des tubes de la chanson française revisités: Jean-Jacques Goldman, Michel Fugain, Claude François, Nino Ferrer, Michel Polnareff, Serge Lama, Johnny Hallyday..mais aussi Amy Winehouse..Des sketches qui se moquent de tous leurs sponsors: Léman Bleu, Moblière Assurance..Venez voir les comédiens et danseurs, les stars de l’humour romand dans une prestation de haute qualité.

A noter dans vos agendas:

  • 3e Festival de Film hispanique: Caramelo y Limon du 20 au 28 octobre à Genève. Pour cette troisième édition, le festival accueille l’Espagne et son fameux mouvement la Movida en tant que pays hôte (inauguration avec la conférence: La Movida d’Emilio Peral, prof Université de Madrid à 18h à Uni Bastions, salle B104, suivi d’un vernissage) ! Sur les huit films prévus, cinq œuvres espagnoles seront alors présentées. Ne manquez surtout pas cette formidable occasion d’approcher un pays, sa culture et son histoire. Vous pourrez notamment découvrir la folie artistique d’Almodóvar ou encore le suspense d’un de nos thrillers made in España…Ouverture du festival vendredi 20 aec la projection: El Bar d’Alex de la Iglesia, Espagne, 2017 à 19h à la Maison des arts du Grütli, salle Michel Simon. Entrée libre.
  • Genome Odyssey: chapitre 1, L’Australie. Quand la science devient théâtre, un voyage théâtral au cœur de la science et des traditions aborigènes à 15h30 (sa et di 11h30 et 15h30) jusqu’au 19 novembre au Musée d’ethnographie de Genève. La pièce Génome Odyssée vous emmènera dans une déambulation poétique et scientifique pour retracer le scénario de notre odyssée humaine à travers l’exposition L’effet boomerang. Les arts aborigènes. Texte Dominique Ziegler, mise en scène Joan Mompart.Le spectacle est compris dans le prix d’entrée de l’exposition. Gratuit pour les enfants accompagnés. Âge conseillé dès 8 ans. Places limitées sur réservation.
  • Le bouton de nacre (2015, 82 minutes, sous-titré en français), projection du film documentaire de Patricio Guzmán lundi 23 octobre à 18h30 à lAuditorium Ivan Pictet, Maison de la Paix, Genève. A travers l’histoire de l’Océan Pacifique, nous entendons la parole des indigènes de Patagonie, celle des premiers navigateurs anglais et celle des prisonniers disparus de la dictature. Le film a reçu l’Ours d’argent du meilleur scénario à la Berlinale 2015. Il sera suivi d’un débat avec Sévane Garibian, professeur de droit international, UNIGE, Vania Aillon, directrice, FILMAR, Riccardo Bocco, professeur anthropologie et sociologie, IHEID (modérateur). Organisé avec le Festival FILMAR en América Latina (17 november au 3 décembre 2017). L’entrée est ouverte à tous dans la limite des places disponibles.
  • L’autre dans l’histoire du Portugal: Rencontres, échanges, conflits continue les lundis, 16h-18h, Uni Bastions, B101, Genève
  • Le Festival Tous Ecrans consacré au cinéma, à la télévision et à la culture digitale devint le GIFF Geneva International Film Festival, un intitulé plus facilement traduisible et se tiendra durant neuf jours du 3 au 11 novembre à Genève. Une 23e édition avec comme d’habitude une sélection des meilleurs films du moment signés par des grands noms, des pilotes de séries. Plus de 200 invités sont attendusParmi eux, on citera les actrices Nathalie Baye, Laura Smet, Asia Argento, Brigitte Fossey et Audrey Fleurot, le créateur de la mythique série Homeland, Gideon Raff, ou encore des cinéastes comme Xavier Beauvois, Jean-Pierre Mocky, David et Stéphane Foenkinos, Tony Gatlif et Abel Ferrara, à qui sera remis le Prix Film & Beyond 2017, le prix d’honneur du GIFF. Autre figure honorée, Jean-Luc Bideau se verra consacré une soirée exceptionnelle. Par ailleurs, le Festival inaugure cet année un espace de 600m2 entièrement dédié à la réalité virtuelle ainsi qu’une nouvelle section de films sur la musique. Au programme plus de 170 œuvres, 12 premières internationales 88 premières suisses, un dôme pour films à 360°, des œuvres virtuelles, un programme professionnel, cinq Nuits blanches et musicales, des discussions avec des personnalités internationales ou encore une Journée des enfants. Quelques-uns des films les plus attendus de cette rentrée seront présentés en primeur, à commencer par la coproduction suisse Les Gardiennes, film d’ouverture de cette 23ème édition, Outrage Coda du génie japonais Takeshi Kitano, Claire’s Camera de Hong Sang-soo, avec Isabelle Huppert, Suburbicon, le dernier George Clooney scénarisé par les frères Coen, Menashe de Joshua Z Weinstein, Thelma de Joachim Trier, How to Talk to Girls at Parties, le film glam-punk de John Cameron Mitchell avec Nicole Kidman et Elle Fanning, Jalouse de David et Stéphane Foenkinos, Djam de Tony Gatlif, ainsi que Piazza Vittorio, film de clôture du Festival, et Alive in France, tous deux signés par l’Américain Abel Ferrara. Ce sera aussi la fête toute la nuit avec un programme de performances et DJ sets. Plus

Haute-Savoie/Rhône-Alpes

  • La 20e édition du Festimôm continue du 21 au 29 octobre au MJC Centre, Annemasse. Au programme 25 spectales de 10 compagnies, plus de 100 ateliers (menuiserie, danse, terre modelage, magie, cirque, arts plastiques, cuisine, yoga, gymnastique, comptine et jeux de doigts, clown-théâtre, bougies trempées, chaussette marionnette, bricorécup, feutrage de laine, caserne des pompiers..et 8 films (40 projections). Le tout agrémenté d’un espace de vie composé du café des enfants et de la ludothèque. De vivre en famille avec des enfants de 0-12 ans. Les spectacles et ateliers ont lieu à la MJC sites Centre et Romagny, à l’Auditorium, à l’école maternelle Marianne Cohen, à Tatulu, à la Villa du Parc, au restaurant Blanc Bleu et à la caserne des pompiers. A noter pour les adultes: Tout Conte Fait vendredi 20: Le secret des cailloux du 7e ciel, atelier conte et pâtisseries orientales à 19h avec Halima Hamdane à la bibliothèque Pierre Goy et samedi 21 octobre: Contes en transe, Halima Hamdane accompagnée de Jawad El Garaouge à 20h à l‘Auditoriu du Perrier (entrée libre).
  • Le Salon Mieux Vivre Expo dédié au confort, à l’habitat, au design et à la région (sports, loisirs, gastronomie), ouvrira ses portes du 1er au 5 novembre au Parc des expositions, Roche-sur-Foron. Avec le slogan le salon voit la vie en blanc et le blanc comme fil rouge évoquant pureté, design, sports d’hiver, il offrira entre autres une Nocturne lumineuse, sous forme de White Party vendredi 3 novembre jusqu’à 22h, une soirée en musique ET en blanc dès 20h. Animée par un DJ et des personnages lumineux en déambulation, pour briller de mille feux. Les temps forts 2017: L’Espace ateliers culinaires: Cédric Mouthon, le Chef de l’Atelier 180° (révélé par Masterchef), animera des ateliers Pti’Chefs parents/enfants (dès 6 ans) chaque jour. Le Territoire Savoyard à l’honneur: Le Grand Massif présentera un espace détente et animations sportives autour de la neige, notamment avec une zone de glisse pour les plus jeunes encadrée par l’ESF (Ecole de ski français) du Grand Massif. Le Syndicat de la Tomme de Savoie IGP (Indication Géographique Protégée) proposera dégustations et ateliers d’accords Bières/Tomme de Savoie dans l’Espace Culinaire. 350 exposants sur 20 000 m² d’exposition dans 10 secteurs d’activités : Ameublement, cuisine, déco • Amélioration de l’habitat • Aménagement d’extérieur • Immobilier, constructeurs • Artisanat d’art • Commerce, mode et bien-être • Equipements ménagers, bricolage • Espace Gourmand, articles culinaires • Sports, Loisirs, Services. Gratuit pour les moins de 12 ans et entrée gratuite pour les séniors jeudi 2 novembre, à
    l’occasion de la Journée des Séniors.
  • 14e Biennale d’art contemporain de Lyon autour de l’image des mondes flottants du 21 septembre au 7 janvier 2018 à la Sucrière, au Musée d’art contemporain et au dôme géodésique installé place Antonin-Poncet à Lyon avec l’exposition « Rendez-vous« , une plateforme dédiée à la création émergente qui invite dix artistes français et des artistes désignés par d’autres biennales à Jakarta, Marrakech, Aichi, Lubumbashi, Sharjah, Cuba…

Actualité théâtrale

Dominique Ziegler

Dominique Ziegler

Le rêve de Vladimir, une création de Dominique Ziegler du 31 octobre au 19 novembre au Théâtre Alchimic, avenue Industrielle à Carouge 

Mise en scène Dominique Ziegler, une production Cie Les Associés de l’Ombre, avec Julien Tsongas, Olivier Lafrance, Yasmina Remil, Simon Labarrière Pierre-Benoist Varoclier. Il y a exactement cent ans, un quasi-inconnu du nom de Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, prenait le pouvoir en Russie et bouleversait à jamais l’histoire mondiale. De ses années de formation à la révolution, en passant par son exil suisse, c’est son parcours de vie, ses aspirations, ses stratégies, ses désillusions, que ce spectacle entreprend de raconter à travers une grande fresque. Considéré par certains comme le plus grand bienfaiteur de l’humanité et par d’autres comme un criminel de masse, Lénine continue de polariser, un siècle plus tard. Le théâtre se devait de revenir sur cette figure ambiguë, que tous, détracteurs comme laudateurs, s’accordent à considérer comme l’homme le plus important du 20ème siècle! Conseillé dès 14 ans, mardi et vendredi à 20h30, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19h, relâche lundi.

Autour de la pièce:

  • Le jeudi 2 novembre à l’issue de la représentation: La révolution russe : du projet d’une société nouvelle à la désillusion. Table ronde. Invités Alain Campiotti, journaliste, auteur « La Suisse bolchévique, récit du siècle rouge » (Éditions de l’Aire 2017), Alexandre Eniline président du Parti du travail genevois, Vladimir Sikorsky, interprète et traducteur, Lada Umstätter, Conservatrice en chef des beaux-arts, Musée d’art et d’histoire de Genève, Marc Vuilleumier, historien, ancien professeur à l’Université de Genève. Modératrice : Nadia Sikorsky, rédactrice en chef de Nasha Gazeta. Une séance de dédicace d’Alain Campiotti clôturera la soirée.
  • Jeudi 9 novembre à l’issue de la représentation: Bord de Scène, rencontre avec Dominique Ziegler, auteuret metteur en scène, organisé par L’Aparté-Cercle des Amis du Théâtre de Carouge

Coin lecture

Gloris Weintstein et Alexandre Regad, ed. Encre Fraîche

Daniel de Roulet

La Société Genevoise des Ecrivains a organisé Manufacture des lettres mercredi 18 octobre à l’Institut National Genevois, Promenade du Pin, Genève, en présence de Daniel de Roulet, dont Terminal terrestre est récemment paru aux Editions d’autre part et de Glorice Weinstein, dont le roman: la mariée du Nil, paraît en février 2018 aux Editions Encre fraîche.

Gloris Weinstein

Dans son premier romain, Glorice Weinstein évoque son enfance au Caire sous la présidence de Nasser. Elle y évoque « son Egypte » qu’elle quitte en 1958 pour Genève et n’y retourne que dans les années 80 à la suite de la signature du traité de paix égypto israélien. Après  des étude et un doctorat en psychologie, elle travail comme psychologue et professeure – son domaine de recherche privilégié est le sentiment de valeur personnelle et l’image de soi. Ce n’est qu’à sa retraite qu’elle s’adonne à son activité préférée l’écriture, gagne le prix de la nouvelle 2005 décerné par la Société Genevoise des Ecrivains dans le cadre de la Fureur de Lire: Recueil Masques (Editions Encre Fraîche, 2015).

Dans la mariée du Nil (Editions Encre fraîche 2018), c’est une voix tendre, bienveillante, mais lucide qui ouvre au lecteur les portes de l’Egypte durant les années 50. Dans une société en pleine effervescence, la petite Galia évolue entre l’imprimerie familiale, les confidences des amies de sa mère et les gâteaux aux dattes. Glorice Weinstein ressuscite avec vivacité une époque oubliée et ses protagonistes hauts en couleur. A travers une mosaïque de rencontres et de situations, un roman coloré se tisse. (Prix de lancement: 18 frs jusqu’en décembre 2017, Editions Encre Fraîche, Ch. A.-Pasteur 30/1209 Genève).

Prochain rendez-vous des Editions Encre Fraîche: lSalon des Petits Editeurs le samedi 4 novembre, de 9h à 18h à la Ferme Sarasin,  Grand-Saconnex. Au programme débats: Poètes au XXIe siècle, au coeur ou dans les marges du monde? (9h15), Rencontrer l’enfance (10h39), Quand les écrivains s’emparent de l’art (11h45), Façonner ses personnages (15h30), L’édition romande à l’ère de la mondialisation (16h45) – balade littéraire à la découverte des éditeurs romands, animation et lecture par Sita Pottacheruva (13h15), remise du Prix littéraire Chênois (15h), découverte de stands de 34 maisons d’édition indépendantes et rencontre avec leurs auteurs, animations et atelier pour les enfants.

Prochains rendez-vous des Editions des Sables: Dimanche, 29 octobre, 17h, balade littéraire avec Meloe Gennai, rdv à la Silure, 3, rue des Saules, au bord du Rhône. Les balades auront lieu par tous les temps.

Vernissage du livre: Derrière la Palissade de Philippe Rebetez à paraître aux édition Samizdat vendredi 27 octobre à 19h à Delémont. Lecture de Claude Thébert, théâtre du Sentier.


L’Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) fête ses 75 ans.

Orchestre de Chambre de Lausanne au Capitole. Lausanne

C’est à la Cinémathèque suisse qui ont commencé les festivités mercredi 11 octobre au Cinéma Capitole, Lausanne. A l’occasion du centenaire de la Révolution d’Octobre, l’OCL a interpreté en direct la musique de Dmitri Chostakovitch composée pour le film muet La Nouvelle Babylone (1929) copie numérique restaurée de Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg. Un chef d’oeuvre du cinéma et une patrimoine digne du grand compositeur russe qui rappelle l’explosion de créativité dans l’avant-garde soviétique des années 1920. Paris, les amours tragiques d’une ouvrière et d’un soldat d’origine paysanne sur fond de déclin du Seconde Empire, d’insurrection de la Commune et de répression sanglante. Réalisé par les cofondateurs de la Fabrique de l’acteur excentrique (FEKS), un atelier expérimental où l’on enseignant les techniques et théories du théâtre d’avant-garde soviétique. Chostakovitch, alors âgé de 23 ans, compose ici sa première musique de film et reprend des airs révolutionnaires français qu’il mêle à un thème d’Offenbach.

Les prochains rendez-vous:

  • Portes ouvertes dimanche 22 octobre, 17h à la Salle Métropole, Lausanne: Concert de l’Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) gratuit, direction Joshua Weilerstein: Et si vous viviez un concert au coeur de l’orchestre? – prenez place au milieu des musiciens.
  • L’ Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) mercerdi 18 octobre à 20h aux Docks: Invocacion, compositions originales de Yilian Canizares (chant et violon) , direction Elisa Vegas.
  • Les Happy Hours – les musiciens de l’OCL sortent de la salle de concert pour vous proposer des intermèdes musicaux du 25 au 27 octobre dans différents lieux publics de Lausanne à l’heure de l’afterwork. Mercredi: 18h30, Le Pointu – jeudi: 17h, Bleu Lézard, 18h, Brasserie de Montbenon, 18h30, Café St-Pierre – vendredi 17h, M2, Station du Flon, 19h, Great Escape,  20h, Café de Grancy, dès 22h, ABC.
  • L’ Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL, direction Darrell Ang) samedi 17 février 2018, 11h et 15h, dimanche 18 février, 18h au Cinéma Capitole, Lausanne en collaboration avec la Cinémathèque Suisse: Pierre et le Loup, film de Suzie Templeton, musique de Serge Prokofiev. Dès 8 ans.

Fondé en 1942 par le violoniste Victor Desarzens, l’Orchestre de Chambre de Lausanne  est reconnu aujourd’hui comme l’une des phalanges de chambre ls plus prestigieuses d’Europe. Résident de la Salle Métropole à Lausanne et hôte régulier de la fosse de l’Opéra de Lausanne, l’OCL est une formation de type Mannheim (soit une quarantaine d’instrumentalistes) qui embrasse un vaste répertoire, des premiers baroques à la création contemporaine. Ses tournées en Europe, aux Etats-Unis et en Asie ont rencontré des succès retentissants, à l’instar des ses derniers concerts au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, au Musikverein de Vienne, dans la salle du Conservatoire Tchaïkovski à Moscou ou encore au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. Joshua Weilerstein est l’actuel directeur artistique de l’ensemble.


Sport

Les 20km de Genève by Genève Aéroport, course à pied seul ou en équipe dimanche 29 octobre dès 9h30, départ & Arrivée au Quai du Mont-Blanc. Pour (re)découvrir la rive droite du Lac Léman, à travers la Genève internationale puis la magnifique campagne environnante, avec vue sur le Jura et le mont Blanc avant de terminer en beauté sur les bords du Lac Léman.


Transport

Horaire d’automne au Téléphérique du Salève

La société du téléphérique du Salève en lien avec le GLCT (groupement local de coopération transfrontalière) a célébré le cap symbolique du 2 millionnième passager et ses 85 ans samedi 23 septembre 2017. Dès ce dimanche 1er octobre, voici les nouveaux horaires d’automne:
Ouvert tous les jours sauf les lundis de 9h30 à 18h.
Fermeture de l’installation le 12 novembre au soir pour la révision annuelle d’une durée d’un mois.

Accès en transports publics genevois (TPG) bus n°8 – arrêt Veyrier-Douane (ensuite 5 minutes à pied).


A venir

Le 72e Concours de Genève qui va être organisé du 23 novembre au 3 décembre 2017 a pour mission de soutenir les nouveaux talents de demain.

Parmi les 67 candidats du monde entier inscrits au Prix de Composition 2017 et qui ont soumis un concerto pour clarinette et orchestre, trois finalises ont été retenus deux coréens du sud: Jaehyuck Choi (22 ans) et Hanyeol Yoon (23 ans), ainsi que l’israélien Yair Klartag (31 ans). Leurs oeuvres seront interprétées en première mondiale par les solistes Fabio di Casola, Ernesto Molinari et Jérôme Comte, accompagnés par l’Orchestre de Genève lors d’une épreuve finale publique le 26 novembre. En parallèle au Concours de Genève, se tiendra un Festival des Lauréats. Au programme, 7 concerts d’exception au Victoria Hall, au Bâtiment des Forces Motrices, à l’Opéra des Nations et au Studio Ernest Ansermet réunissant des lauréats du Concours de Genève et d’autres concours internationaux, avec un focus particulier sur le chant. En photo la directrice Christine Sayegh en compagnie de Didier Schnorhk, secrétaire général de la Fondation. En savoir plus.


L’actualité muséale du bassin lémanique

Marionnettes, 1929-1965: Le Major Pictet, George Sand, Franz Liszt…

Marionnettes – le fil d’une passion du 12 avril au 3 décembre au Quartier Libre SIG, Pont de la Machine, Genève

Une exposition en partenariat avec le Théâtre des Marionnettes de Genève, afin de mettre en lumière la collection de ce théâtre. Ce trésor, acquis au fil du temps, occupe une place à part entière dans le patrimoine genevois, et laisse entrevoir l’évolution de l’art de la marionnette dans notre ville. L’exposition vous invite à découvrir ou redécouvrir des personnages mis en scène dans des spectacles de 1930 à 2015. Le Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG), sis à la rue Rodo, est la plus vieille institution théâtrale suisse dévolue entièrement à la marionnette qui soit encore en activité. Grâce à la passion et la perséverence de sa fondatrice Marcelle Moynier (la compagnie Les Petits Tréteaux fondé en 1929), l’art de la marionnette a trouvé sa place à Genève. Sous l’impulsion de ses directeurs successifs – Marcelle Moynier, Nicole Chevallier, John Lewandowski, Guy Jutard et Isabelle Matter – le théâtre élargie l’accueil de troupes étrangères et diversifie les techniques de manipulation. Prochain spectacle: Après l’hiver, théâtre d’objet, marionnettes à table, théâtre d’ombre et dessin en direct, dès 2 ans du 31 octobre au 12 novembre et L’Homme qui plantain des arbres du 15 au 26 novembre, marionnettes à gain, tout public dès 7 ans au Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG)

Marionnettes: Les bases de la manipulation

Dans les années 1970, la marionnette à fils, exlusivement pratiquée jusqu’alors, est rejoint par la marionnette à tige, puis par la marionnette de table. Guy Jutard, puis Isabelle Matter, l’actuelle directrice, ouvrent le théâtre à toutes les formes das arts de la marionnette et à des textes actuels et percutants, faisant du TMG une institution vivante et engagée proposant des spectacles au public dès 2 ans et jusqu’à l’âge adulte.

Venez essayer vous-mêmes les bases de la manipulation: marionnettes à fils, à gaine, de table, à tige, à triangle et mettez-vous dans la peau d’un marionnettiste. lundi-vendredi 9h-17h, samedi-dimanche et jours fériés 10h-17h. Entrée libre.


Gus Van Sant de 25 octobre 2017 – 7 janvier 2018 au Musée de l’Elysée, Lausanne

L’exposition Gus Van Sant propose une rétrospective inédite en Suisse des films et des oeuvres plastiques du cinéaste américain. Les cinq sections de l’exposition — Cinepark, Photography, Constellations, Music, Painting — explorent tour à tour une composante de la force créatrice de l’artiste. En complément de sa filmographie hétérogène, une sélection des Polaroïds réalisés lors des castings de ses premiers films est présentée. Des peintures et des dessins inattendus du réalisateur complètent son univers artistique très éclectique. Des B.O. spécia­lement conçues pour ses films, des créations musicales de VanSant lui-même ainsi qu’une sélection de ses clips sont également à dé­couvrir. Une exposition conçue par La Cinémathèque française en coproduction avec le Museo Nazionale del Cinema di Torino, le Musée de l’Elysée et la Cinémathèque suisse. Un billet d’entrée vous donne accès à toutes les expositions en parallèle: Etrangement familier: Regards sur la Suisse et Plateforme10 – futur musée. Heures d’ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h. Chaque dernier jeudi du mois, le musée est ouvert jusqu’à 20h. Vernissage mardi 24 octobre, 18h.

Une rétrospective Gus Van Sant a lieu en novembre et décembre dans les salles de la Cinémathèque suisse avec, en guise d’ouverture, la projection de Drugstore Cowboy, le 25 octobre à 20h30 en présence de Gus Van Sant dans la magie du cinéma Capitole, construit en 1928 et plus grande salle de Suisse (867 places).


Plus de 4’200 personnes se sont rendus à la première nocturne de la photographie, intitulé No’Photo, organisée par la Ville de Genève le samedi 14h, de 17h à 2h dans divers lieux culturels du centre-ville. Au programme 29 projections, 1 table ronde, 3 expositions, 1 entretien, 3 studios photo, 3 films et 1 installation. Des Champs de Bataille de Yan Morvan, en passant par le constat porté sur l’eau par Edward Burtynsky, ou des Villes-fantômes avec golf d’Aline Henchoz aux Rivages d’Harry Gruyaert, l’écran dédié aux territoires a permis au public de découvrir des travaux qui questionnaient avec puissance, singularité ou poésie l’évolution de nos lieux de vie ou de loisir, d’ici ou d’ailleurs. La question migratoire ainsi que les droits humains ont évoqué avec pertinence et sensibilité un enjeu crucial de notre société. L’écran de Fonction : cinéma dédié à deux agences genevoises et à une sélection de lauréats genevoiss du swiss press photo, les travaux Asylum et Victory, né à Genève ainsi que ceux de l’agence Rezo ont démontré avec assurance la vitalité de la création photographique documentaire genevoise. La carte blanche donnée à la HEAD a, quant à elle, permis de laisser la parole à la relève. Fred Boissonnas, Daniel Winteregg, les clichés – verre et Edgard Aubert de la Rüe ont été les vecteurs qui ont conduit au MEG le public dans la richesse des collections patrimoniales de la Ville. La porosité entre l’art contemporain et la photo documentaire thématisée par Gianni Motti, Armin Linke et l’exposition NEOGLOBALIDAD est encore à visiter jusqu’au 11 novembre au BAC. Le travail photographique Genève, sa gueule de Niels Ackermann est encore à admirer jusqu’au 29 octobre au Musée Rath, l’enquête photographique sur les pratiques sportives d’Elisa Larvego encore jusqu’au 5 novembre dans le parc des Bastions.


Kate Roberts: Gate to nowhere

« Gate du nowhere » de Kate Roberts, gagnante du 15e Parcours Céramique Carougeois, biennale internationale de céramique contemporaine, organisé par la Fondation Bruckner, qui s’est déroule pendant 9 jours du 16 au 24 septembre dans une vingtaine de lieux à Carouge et à Genève, dont galeries, arcades artisanales et musée aux Halles de la Fonderie à Carouge, lieu centrale du Parcours.

A noter  que les expositions continuent, celle de l’artiste japonais Masamichi Yoshikawa jusqu’au 15 october à la Fondation Baur, Musée des Arts d’Extrême-Orient. Visite de l’exposition Masamichi Yoshikawa dimanche 8 octobre à 14h30: un aller-retour entre céramiques contemporaines et céramiques classiques, et une belle occasion de découvrir la nouvelle salle des donations du musée et imanche en famille  à 16h, visite-atelier « Carpes japonaises », à écouvrir l’univers dépaysant des animaux aquatiques en Chine et au Japon, et venez fabriquer en famille des carpes koi multicolores, dès 6 ans accompagnés d’un adulte.

La présentation d’une sélection des meilleures oeuvres du Concours international de céramique 2017: Le miroir céramique jusqu’au 10 décembre au Musée de Carouge et celle du céramiste et plasticien suisse François Ruegg jusqu’au 4 mars 2018 à l’Ariana, musée suisse de la céramique et du verre, Genève.


Ai Weiwei: D’ailleurs, c’est toujours les autes jusqu’au 28 janvier 2018 au Musée Cantonal des Beaux Arts

Exposition Ai Weiwei: D’ailleurs c’est toujours les autes au Musée cantonale des Beaux-Arts, Lausanne

Ai Weiwei, D’ailleurs, c’est toujours les autes: les travaux récents et interventions monumentales de l’artiste chinois (il est parmi les artistes les plus importants et influents de ces dix dernières années) investit du 22 septembre 2017 au 28 janvier 2018 l’entier du Palais de Rumine à Lausanne: dernière du mcb-a en ses murs actuels avant son ouverture sur le site de PLATEFORME 10, mais également une belle occasion de découvrir les autre cinq institutions du Palais de Rumine: musées d’archéologie et d’histoire, de zoologie, de géologie et de la monnaie, ainsi que la bibliothèque cantonale et universitaire. Plus de 40 oeuvres, produites entre 1995 et aujourd’hui, en porcelaine, bois, aluminium, marbre, jade, cristal, bambou et soie ainsi que des papiers peints, des photographies et des vidéos qui témoignent de la richesse de  l’oeuve de l’artiste chinois, à la fois sculpteur, performer, photographe, architecte, réalisateur, commissaire d’exposition et activiste très présent sur les réseaux sociaux et qui témoignent de sa connaissance profonde de la tradition culturelle de son pays.

Installatio des cent millions de graines de tournesol en porcelaine au mcb-a

Ai Weiwei détourne ces motifs, modes de fabrication et matériaux traditionnels de manière ludique et iconoclaste pour formuler une critique – tantôt cachée tantôt manifeste – du système politique chinois. Comme l’installation au Museé cantonale des Beaux-Arts des cent millions de graines de tournesol en porcelaine, chacune peinte à la main par 1500 artisans en Chine, dans les anciennes manufactures impériales de Jingdezhen. On voit, et en même temps on ne voit pas, car tout disparaît derrière cette mass.

Le Musée cantonal de zoologie accueille l’installation Avec du vent, le traditionnel cerf-volant chinois représentant un dragon avec des inscription telles que ..privacy is a function of liberty..des allusions à la défence la liberté…

Installation: Avec du vent, Musée cnatonal de zoologie; le traditionnel cerf-volant chinois

A vous de découvrir, tous les expositions sont gratuites. Visites commentées chaque premier jeudi du mois, à 18h30. Regard d’un artiste chinois: Luo Mingjun commente le travail dAi Weiwei jeudi 16 novembre, à 18h30. Qui est Ai Weiwei?, discussion avec Bernard Fibicher, directeur du mcb-a merdredi 22 novembre, à 18h30. Vous avez dit bizarre?… Comment c’est bizarre! Ai Weiwei et l’autre question de l’art contemporain, conférence par Emmanuel Lincot, Professeur à l’Institut Catholique de Paris jeudi 7 décembre, à 19h.

Ouvert de mardi à vendredi de 11h à 18h, samedi et dimanche de 11h à 17h, jeudi de 11h à 20h. Entrée libre.


Body Worlds du 21 septembre 2017 au 7 janvier 2018 à la  Hall 7, Palexpo, Genève

Avec 44 millions de visiteurs, l’exposition itinérante la plus visitée au monde fait escale jusqu’au 7 janvier 2018 à Genève après New-York, Bâle (en 1999), Zurich (en 2009) et Berlin. A découvrir les secrets de leur anatomie et d’en comprendre l’évolution au cours du temps à travers plus de 200 spécimens humains, corps entiers, organes isolés ou coupes transparentes, une exposition développée par  l’Institut de Plastination d’Heidelberg, en Allemagne. À Genève, l’exposition « Le cycle de la vie » se concentre sur l’évolution du corps, de la naissance à la mort, et met en perspective les effets de certains comportements à risque – tabagisme, alcool, stress – sur nos organes. Elle vise à sensibiliser le public à l’importance de respecter cette formidable machine qu’est notre corps. Chaque spécimen exposé est rigoureusement lié à un contrat de consentement ratifié par le donneur de son vivant. Il y a aujourd’hui plus de 17’000 candidats à la plastination dans le monde, dont 96 en Suisse. L’âge conseillé pour la visite est de 12 ans. Tarifs de CHF 16.- à CHF 25.- audioguide inclus qui donne la parole au médecin Gunther von Hagens qui a conçu l’exposition et y explique sa démarche et sa fascination pour le fonctionnement du corps humain. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 19h (dernière entrée à 17h30) 24 et 31 décembre de 10h à 16h (dernière entrée à 14h30).

Exposition Genève Musée d'art et d'histoire Cabinet graphiquesDessins italiens de la Renaissance. Collection de l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf du 29 septembre 2017 au 7 janvier au Cabinet d’Arts Graphiques du Musée d’Art et d’histoire, Genève. L’exposition met en lumière les différentes fonctions du dessin et les développements de son usage en Italie aux XVe et XVIe siècles au travers d’une centaine de feuilles prêtées par l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf. Réunit à Rome entre 1737 et 1756 par le peintre Lambert Krahe (1712-1790), cette collection sevit notamment à l’enseignement, offrant aux artistes en devenir un accès exceptionnel aux créations de maîtres tels que Corrège, Pérugin, Vasari ou Vronèse. Inauguration jeudi 28 septembre à 18h. Visites commentées les dimanches, à 11h30. Les dimanches en famille 8 octobre et 26 novembre, à 14h30. Rendez-vous d’artiste dimanche 1er octobre, de 14h à 17h, avec l’illustrateur Kalonji et le graffiti artiste Serval, accompagnés de Maxime Bâchi, tatoueur et graphiste (entrée libre). Concert-pliant jeudi 19 octobre, à 12h30. Midis de l’Expo les mardis, à 12h30: Le dessin de la Renaissance le 3 octobre, Nouvelles techniques et pratiques le 17 octobre, Les dessins de Federico Barocci le 14 novembre, Le choix hypothétique d’un collectionneur le 28 novembre et Têtes et portraits: une nouvelle idée de l’Homme le 5 décembre. Colloque jeudi 30 novembre et vendredi 1er décembre.


Rétrospective Armin Linke/exposition collective NEOGLOBALIDAD de jeunes artistes suisses et internationaux du 29 septembre au 1er novembre au Centre de la Photographie, Genève.  La rétrospecive, initiée par le ZKM (Karlsruhe), présente un dispositif expographique original, alliant aux photographies des commentaires audio, et offrant une lecture de l’archive photographique de Armin Linke de la part de scientifiques, de philosophes et de théoriciens, notamment Ariella Azoulay, Peter Weibel et Bruno Latour, entre autres. Vernissage jeudi 28 novembre, à 18h. Alpi, un film d’Armin Linke 3 octobre à 18h30, introduction de Joerg Bader au Cinéma Dynamo, Centre d’Art Contemporain de Genève. Table ronde avec Armin Linke le 18 octobre à 18h30, discussion en anglais


Fondation Beyeler Bâle Exposition KleePaul Klee du 1er octobre 2017 au 21 janvier 2018 à la Fondation Beyeler, Bâle.

L’exposition se consacre à un aspect encore presque inexploré de la création de Paul Klee: l’abstraction. C’est de surcroît la toute première fois qu’une exposition s’attache à ce thèmes de l’oeuvre de l’artiste suisse. A l’image d’un grand nombre d’artistes européens de la première moitié du XXe siècle, Paul Klee a eu à coeur de relever le défi. On observe dans toute son oeuvre, aussi bien précoce que tardive, des exemples d’abondon du figuratif au profit de la création d’univers picturaux abstraits. En l’occurance, la nature, l’architecture, la musique et les signes graphiques sont des thèmes centraux récurrents qui occupent une place déterminante dans les toiles non figuratives de Klee. Grâce à 110 oeuvres, cette exposition de nature rétrospective qui prend pour point de départ l’année 1912 se concentre sur  cette contribution encore négligé de Klee.


Villa du Parc AnnemasseDanilo Duenas: Réparer la vision dans le cadre de l’Année Franco-Colombie 2017 du 16 septembre au 22 décembre dans la Ville du Parc, centre d’art contemporain d‘Annemasse. Cette première exposition personnelle en France de Danilo Duenas, artiste incontournable de la scène de l’art contemporain en Colombie depuis trois décennies. L’exposition est entièrement pensée et produite pour les espaces de la Villa du Parc et le contexte français, mêlant des objets à forte connotation culturelle et des matériaux de récupération trouvés depuis la position géographique et institutionnelle propre au centre d’art. L’art de Danilo Dueñas est habité par la forte empathie de l’artiste avec le monde autour de lui. Objets regardés, trouvés, récupérés, assemblés sont la base d’une pratique aux formes multiples, picturale, sculpturale et installative. La prise en compte du contexte architectural et de l’exposition comme œuvre s’est imposée progressivement, à mesure que Danilo Dueñas élargissait les conditions de visibilité, d’interaction et d’équilibre entre ses œuvres. Danilo Dueñas est né en 1956 à Cali ; il vit et travaille à Bogotá. Il développe depuis les années 1980 un travail pictural et d’assemblage sculptural à partir de matériaux de récupération, et s’inscrit dans une histoire artistique de la sculpture à partir de matériaux de l’environnement immédiat. Bien présenté en Amérique latine et aux Etats-Unis, Danilo Dueñas a également régulièrement exposé en Allemagne où il a été artiste invité par la DAAD galerie en 2011. Son travail a été exposé dans les plus importantes institutions artistiques de Colombie où il est professeur à l’Université de los Andes de Bogotá. Il est représenté par les galeries Casas Riegner à Bogotá et Thomas Schulte à Berlin. Entrée libre du mardi au samedi de 14h à 18h30. Visites commentées: mardi 3 octobre à 18h30, vendredi 17 novembre à 12h15, mercredi 6 décembre à 16h  (6€, gratuit pour les adhérents et les moins de 12 ans).


50 ans du Muséum à Malagnou

50 ans du Muséum à Malagnou

Le Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève accueille du 12 septembre 2017 au 7 janvier 2018 une exposition et un cycle de conférences destinés à marquer les 50 ans de la Société Genevoise de Minéralogie. Exposition dans la hall du 1er étage du Muséum. Cycle de conférences, salle de conférences: Les minéraux de Chessy les Mines mardi 24 octobre à 10h, par Frédéric Gaudry – Une petite histoire de la minéralogie…décalée mardi 21 novembre à 20h, par Cédric Schnyder.

En paralléle à visiter deuxième grande exposition dans le cadre des célébrations des 50 ans du Muséum d’histoire naturelle de la Ville de Genève: Fourmis du 20 mai 2017 au 7 janvier 2018 au Muséum. Des milliers de fourmis envahissent le Muséum: fourmis savantes cultivatrices de champignons pour faire un clin d’oeil à la fourmilière Atta présentée au Muséum de 1977 à 1984. Fourmis avec une adapation remarquable à de nombreux milieux, diversité exceptionnelle, comportements sociaux spectaculaires. Le Muséum possède la plus importante collection de fourmis au monde constitutée par Auguste Forel à la fin du 19e siècle. L’exposition Foumis propose un parcours en 7 étapes: 1 Planète des foumis – 2 Foumis à la loupe – 3 Le nid – 4 La collection de fourmis d’August Forel – 5 Société – 6 Une fourmilière Atta.

Dans le cadre des célébration de ses 50 ans, le musée propose d’ailleurs jusqu’en janvier 2018 un programme riche: des nocturnes et nuits au musée qui conjuguent conférences par des paléontologues de renom, ateliers créatifs, visites et nuitée au musée de 22h30 à 8h30 et rendez-vous scientifiques.


Rio 2016

L’Art de photographier le sport au 2e étage

Dans le cadre du programme L’Art de photographier le sport, Le Musée Olympique à Lausanne a organisé un grand weekend dédié à l’image sportive samedi 2 et dimanche 3 septembre. Au programme des rencontres inédites, des projections en avant-première en présence des réalisateurs, des ateliers interactifs pour la famille, des expositions commentées…en présence des plus grands photographes de sport: David Burnett, star mondiale de la photographie sportive multi-primé qui a couvert la totalité des Jeux Olympiques d’été depuis ceux de Los Angeles 1984. Comme Président du jury, il nous a dévoilé les gagnants du concours photographique « Mon terrain de sport improvisé ». en présence de la joueuse de tennis Timea Bacsinzky. Autre grand rendez-vous du weekend événement: La projection en avant-première européenne du film officiel des Jeux Olympiques de Rio 2016 en présence de Breno Silveira le réalisateur, samedi 2 septembre à l’Auditorium du Musée Olympique. Les expositons dans le cadre de Déclic(s). L’Art de photographier le Sport encore à découvrir jusqu’au 19 novembre 2017 au Musée Olympique. Pour en savoir plus.


Jardin du Musée Jenisch à Vevey

Le Musée Jenisch à Vevey, deuxième musée d’art du Canton de Vaud, siège du Cabinet cantonal des estampes et de la Fondation Oskar Kokoschka, a fêté ses 120 ans samedi 2 et dimanche 3 septembre, voir notre reportage. Exposition temporaire à visiter au Musée Jenisch à Vevey: Vertige de la couleur du 30 juin au 1er octobre 2017. Réunissant plus de 180 oeuvres provenant de ses fonds et de prêts, l’exposition retrace un moment singulier de l’histoire de la gravure: l’époque de la lithographie en couleurs avec des épreuves signées Bonnard, Gauguin, Redon, Vuillard… Au 1er étage découvrez des peintures d’Auberjonois, Bocion, Courbet, Hodler, Picasso, Vallotton et un accrochage des plus belles oeuvres de la Fondation Oskar Kokoschka: l’oeuvre peint jusqu’au 1 octobre. Focus également sur l’image de la femme dans la gravure de la Renaissance, ainsi que sur l’expression de l’émotion chez Hodler.


Inauguration à Morges de deux expositions temporaires ce jeudi 31 août 2017:

Albertine et Germano Zullo au Musée Forel à Morges

Albertine et Germano Zullo, La Grande Exposition, inspirée librement des albums Grand couturier Raphaël et Les Robes publiés aux éditions La Joie de Lire, en présence de l’auteur Germano Zullo et de l’illustratrice genevoise Albertine. A admirer du 31 août au 26 novembre 2017 au Musée Alexis Forel, Morges la rétrospective de leur travail: films, planches originales, séries des Mascarades, des Lacs, des Portraits, des Jardins, ainsi qu’une salle dédiée au processus d’écriture, mercredi à dimanche, 14h-18h. Rencontre et dédicace avec Albertine et Germano Zullo jeudi 21 septembre dès 18h30 dans le cadre de A voir un soir à Morges, 2e édition. Le week-end du Jeûne vaudois en famille du 16 au 18 septembre avec alteliers et lectures.

Barrigue fondateur de Vigousse

Vernissage également à quelques mètres à à la Maison du Dessin de Presse, Morges : Mix & Remix, Burki vous nous manquez…du 1er septembre au 12 novembre 2017, en présence de Barrigue, fondateur de Vigousse en l’absence des deux très grandes signatures du dessin de presse suisse: Philippe Becquelin, alias Mix & Remix, dessinateur incontournable de L’Hebdo, du Matin Dimanche ou encore du magazine de la RTS « Infrarouge » s’est éteint le 19 décembre 2016, à l’âge de 58 ans, suivie peu de temps après par la disparition dans la nuit du 28 au 29 décembre 2016 à l’âge de 67 ans de Raymond Burki dessinateur mythique du quotidien vaudois 24 heures. Réalisée en collaboration étroite avec leurs épouses, Dominique Becquelin et Catherine Burki, cette exposition-hommage présente plus de 200 de leurs dessins parus dans 24 heures, L’Hebdo, Le Matin Dimanche ou réalisés en direct durant l’émission « Infrarouge » sur la RTS. Dans une scénographie évoquant un paradis joyeux et inspirant, les œuvres se répondent sur douze thèmes, tels que le terrorisme, l’immigration, la finance, le sport ou la mort. Visite guidée de l’exposition jeudi 21 septembre  à 18h30 et à 20h30 dans le cadre de A voir un soir à Morges, 2e édition. Entrée libre.

L’exposition Audrey Hepburn & Hubert de Givenchy: une élégante amitié continue aux deux autres lieux morgiens: au Château de Morges, à la Fondation Bolle jusqu’au 17 septembre. Cette rétrospective majeure dédiée à l’oeuvre du maître de la haute couture Hubert de Givenchy et à l’amitié qu’il a partagée avec Audrey Hepburn en dévoilant plus de 50 robes originales, des chapeaux, des accessoires, des croquis dessinés spécialement pour l’occasion, ainsi que des photographies inédites. Vous découvrirez les pièces créées par le couturier français depuis l’ouverture de la Maison Givenchy en 1952 jusqu’aujourd’hui. Heures d’ouverture du mardi au dimanche de 10h à 17h, des afterworks tous les mardis de 17h30 à 20h dans les jardins du Château. En parallèle une exposition dédiée à Audrey Hepburn et l’UNICEF se déroule à l’Espace81 à Morges.


La Fondation Gianadda à Martigny accueille du 16 juin au 19 novembre 2017 une centaine d’oeuvres majeures de Paul Cézanne dans le cadre l’exposition poétiquement intitulée: Cézanne, le Chant de la terre, un voyage au sein de l’abondante production artistique du maître d’Aix, du début des années 1860 à sa mort en 1906. Le Musée d’Orsay à Paris lui consacre également une exposition temporaire: Portraits de Cézanne du 13 juin au 24 septembre 2017.  Lors de votre visite à la Fondation Gianadda à Martigny à voir également la magnifique exposition photographique: Vues d’artistes d’Henri Cartier-Bresson, issus de la collection Szafran – soixante-neuf portraits photographiques de nombreux peintres, sculpteurs, écrivains: Matisse, Picasso, Bonnard, Giacometti, Aragon, Calder de Cartier-Bresson du 16 juin au 19 novembre 2017.

à GenèveCosmos & Chaos de l’artiste français Matheo de Bruvisso (anagramme du nom de l’artiste Thomas Desbouvrie) du 7 septembre au 26 octobre à la Cité du Temps, Genève. Ses peintures acryliques évoque la puissance d’émotions et de forces intérieurs. Ouvert 7/7 jours de 9h à 18h, entrée libre. /  Faire le mur? Le monument international de la Réformation a 100 ans! du 28 avril au 29 octobre au Musée de la Maison Tavel. / Deux expositions temporaires à découvrir à la Fondation Martin Bodmer à ColognyGermaine de Staël et Benjamin Constant: l’esprit de liberté du 20 mai au 1er octobre 2017 à l’occasion du double anniversaire du bicentenaire de la mort de Germaine de Staël (Paris, 14 juillet 1817) et les 250 ans de la naissance de Benjamin Contant (Lausanne, 25 octobre 1767) et Jazz & Lettres exposant des documents inédits, films et enregistrements de Louis Armstrong, Duke Ellington ou Charlie Parker. / L’abeille, miroir de l’Homme? du jeudi 18 mai au mardi 31 octobre 2017 aux Berges de Vessy / L’effet boomerang. Les arts aborigènes et insulaires d’Australie du 19 mai 2017 – 17 janvier 2018 au MEG – Musée d’ethnographie de Genève / The Ocean Mapping Expedition, en partenariat avec la Fondation Pacifique du 2 septembre 2017 au 31 janvier 2018 à la Bibliothèque de la Cité, Genève. Pendant quatre ans (2015-2019), une expédition suisse mêlant science, éducation et culturel s’est lancée dans un tour du monde à la voile dans le sillage du célèbre navigateur Magellan. Son but: inviter à la réflexion sur notre relation à la planète mer. Prochaine table ronde : jeudi 16 novembre à 19h, expéditions d’hier et d’aujourd’hui : une exploration vertueuse du monde est-elle possible?

Chefs-d’oeuvre de la collection Bührle: Manet, Cézanne, Monet, Van Gogh…du 7 avril au 29 octobre 2017 à la Fondation de l’Hermitage.

à Annecy, à la FabriC, av. de Loverchy du 21 septembre au 24 novembre: Tudi Deligne avec une trentaine de dessins, offrant un vaste panorama de son travail depuis 2009 jusqu’à aujourd’hui’ à Annecy. Au-delà d’une époustouflante virtuosité graphique, Trudi Deligne questionne par le dessin notre rapport à la photographie. L’artiste vit et travaille à Paris (1er prix de dessin Pierre David-Weill de l’Academie des Beaux-Arts/Institut de France en 2015, Prix du salon DDessin en 2014, Prix de la Fondation Kiefer Hablitzel en 2012).  D’un Monde à l’Autre du 16 septembre au 3 décembre, vendredis, samedis et dimanches de 14h à 18h à l’Abbaye, Espace d’art contemporain, Annecy et clôt un cycle d’expositions de trois ans présenté à l’Abbaye espace d’art contemporain. Elle referme la page ouverte avec l’exposition consacrée à la collection personnelle de Philippe Piguet, critique d’art.

à Evian: Le chic français: Images de femmes 1900 – 1950 du 28 octobre 2017 au 21 janvier 2018 au Palais Lumière, Evian. Avec plus de 300 œuvres (photographies, magazines, dessins…), l’exposition au Palais Lumière porte un regard rétrospectif sur l’histoire de la photographie de mode au début du XXème siècle en France, dont l’évolution est étroitement liée à celle de la place de la femme dans la société. Le Palais Lumière est ouvert tous les jours de 10h à 19h (lundi : 14h-19h) et les jours fériés.


Transport

Genève Aéroport Logo

Genève Aéroport Logo

Swiss International Air Lines (SWISS) lance un nouvel en collaboration avec Lufthansa Innovation Hub à Berlin, un abonnement au départ de Genève

Durant la période test de vente qui aura lieu du 20 septembre au 31 décembre 2017, les clients pourront acheter leur abonnement sur www.flightpass.ch. Après l’achat, ils pourront réserver pendant encore 6 mois et voyager pendant 12 mois. Deux sortes d’abonnement existent :
Le « Discover Europe Pass » à CHF 799.- permet de découvrir la plupart des destinations européennes avec 10 allers simples au départ et à destination de Genève. Il
est possible de réserver jusqu’à 21 jours avant le départ. Un abonnement idéal pour les personnes qui voyagent fréquemment.
Le « City Pass » dès CHF 999.- propose 10 allers simples au départ et à destination de Genève pour une destination à choix en Europe. La réservation peut être faite jusqu’à 7 jours avant le départ. Il est particulièrement intéressant pour les voyageurs qui fréquentent régulièrement une destination.


Stan Wawrinka

Stan Wawrinka

Partenariat avec TGV Lyria

Partenariat TGV Lyria et Stan Wawrinka

TGV Lyria vient d’annoncer pour cette année 2017 son renouvellement de leur partenariat avec le champion aux trois titres du Grand Chelem Stan Wawrinka engagé il y a maintenant plus d’un an. Stan Wawrinka, actuel champion en titre de l’US Open, aura désormais deux trains TGV Lyria pelliculés à son effigie. De son côté et tout au long de l’année à venir, TGV Lyria bénéficiera d’une visibilité avec un logo apposé sur le sac du tennisman pour tous les tournois, ainsi que sur son maillot pour toutes les rencontres de l’ATP World Tour.

Avec la promotion Hi-Five, voyagez en famille ou entre amis à partir de 30 € par personne jusqu’en 9 décembre !


Escapade

Vieille Ville de Dubrovnik, Croatie (©JLNabet)

Après notre escapade en Croatie début juillet, voici notre reportage concernant un des plus grands festivals d’Europe : le 68e Festival de Dubrovnik dans cette vieille ville, inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Un festival qui se déroule pendant 47 jours, du 10 juillet au 25 août en accueillant 2000 artistes du monde entier pour 80 représentations de théâtre, d’opéra, de musique classique et jazz et folklore. Ce qui rend ce festival si unique c’est les lieux de représentation dispersés en vieille ville bordant la mer qui constituent le cadre pour chaque représentation. Retrouvez le reportage (texte et photo) de Jean-Luc Nabet dans notre page « Manifestation ».

Toues lestextes et photos Jean-Luc Nabet)