Festival Antigel du 26 janvier au 17 février 2018 à Genève

La 8e édition du Festival Antigel du 26 janvier au 17 février 2018 traverse 23 communes en 24 jours, et s’étend au Grand Genève en franchissant la frontière pour la première fois.

Antigel: Tour CFF Pont-Rouge

À l’image de l’affiche 2018 ponctuée d’un point d’exclamation, comme un slogan, Antigel affirme sa singularité et continue d’ouvrir des portes, d’investir des lieux éphémères, de créer du lien et de proposer une programmation sans compromis en mélangeant musique, danse, performances, sport, découvertes, fêtes, clubbing et créations Made In Antigel. Le festival poursuit son histoire et entretient ses liens forts avec le quartier du PAV. Après Sicli en 2012, la Halle CFF en 2015, aujourd’hui détruite, la tour Pont-Rouge en 2017, le Grand Central 2018 retrouve son écrin de l’année passée.

Depuis 2011, Antigel fait rayonner l’audace artistique et étend la culture à toute une région en invitant son public à sortir de sa zone de confort en plein hiver pour partir à l’exploration d’un canton en constante évolution. Des grandes têtes d’affiche pour cette 8e édition: Jane Birkin dans une rencontre amoureuse avec les mots de Serge Gainsbourg portée par l’Orchestre Symphonique Confluences au Victoria Hall, le groupe de rock, le trio Zëro, en compagnie de l’écrivaine culte Virginie Despentes et l’actrice charismatique Béatrice Dalle pour une mise en musique de l’oeuvre littéraire de l’auteur italien Pasolini, la chorégraphe Cindy Van Ackers immerge dans les images incisives de la série Insert Coins du photographe Christian Lutz et nous plonge dans un Las Vegas sombre et désenchanté, Iron & Wine, Einstürzende Neubauten, Nostromo, The Young Gods, RY X, Idles, Lomepal, Algiers, Glen Hansard, Ayelen Parolin, Mickaël Phelippeau, Nina Santes, Pierre Rigal et bien d’autres.

Les Made in Antigel 2018 qui explorent le territoire et mettent en valeur son patrimoine, son urbanisme et ses lieux magiques insoupçonnés s’appellent Botanica, Archi Trip, Les Foudres du Salève ou encore Fort l’Ecluse. Ils nous emmènent à Lancy pour la première du cycle Archi Trip qui met en valeur l’architecture genevoise dans une procession artistique au cœur de l’école En-Sauvy dessinée par Paul Waltenspühl, au Jardin Botanique de Genève pour une fiction audio guidée qui plonge le spectateur dans un récit fantastique, dans les carrières du Salève à Etrembières et dans le majestueux Fort l’Ecluse à Léaz dans le Pays de Gex.

Parmi les nouveautés, la 8e édition s’accompagne d’une nouvelle dimension d’intégration sociale par la culture et collabore au niveau national à l’élaboration du projet Africa, What’s Up dans le cadre des jubilés des antennes de Pro Helvetia en Afrique Australe et au Moyen-Orient.

Un programme sport & bien être 2018 avec une balade à vélo Au fil de l’Aire à travers les communes de Lancy, Bernex, Confignon et Perly-Certoux pour observer les réalisations urbanistiques de l’architecte Georges Descombes ou Un Samedi à la Campagne avec promenade, performances et un délicieux repas élaboré par les migrants de l’Hospice général de Presinge et le retour de la 3e Antigel Run qui se déroule à nouveau une semaine avant le début du festival,  le samedi 20 janvier au cœur des Parcs de La Grange et des Eaux-Vives. Le festival propose en collaboration avec l’association FLAG21, un programme d’entraînements de différents niveaux accompagnés par des coachs sportifs les samedis précédant la course. Les entraînements sont gratuits et se déroulent au Parc des Eaux-Vives à 9h30 les 9 déc / 16 déc / 6 jan et 13 jan.


Archives: les Editions passées

Antige: Halle CFF Pont-Rouge

Du succès pour le Grand Central Pont-Rouge – poumon festif du festival qui a accueilli 20’000 spectateurs dans le cadre du Festival Antigel du 27 janvier au 19 février 2017 dans 22 communes genevoises

La 7e édition du Festival Antigel ferme ses portes ce dimanche 19 février, après trois semaines d’un safari culturel intense à travers 22 communes genevoises qui auront accueilli 84 événements dans 35 lieux différents. Plus fédérateur que jamais, le festival assoit sa singularité dans le paysage culturel national. Portée par l’enthousiasme sans cesse renouvelé de ses 50 000 spectateurs (en hausse de 11%) dont 20 000 pour le Grand Central, la manifestation se clôt sur un bilan artistique et opérationnel radieux, avec un budget stable. Favoriser le rassemblement des publics, mélanger les disciplines et valoriser le patrimoine culturel, architectural et urbanistique de toute une région, voilà qui constitue l’ADN du Festival Antigel depuis ses débuts en 2011. Fortement ancré dans le coeur de son public et des institutions qui l accompagnent, le festival voit désormais rayonner son modèle culturel et sa plateforme de création au-delà des frontières nationales et par la presse internationale. Les créations Made in Antigel, éléments identitaires centraux du festival, auront particulièrement séduit le public.
Rendez-vous du 26 janvier au 11 février 2018 pour la 8e édition. En photo le Grand Central dans la Halle CFF Pont-Rouge, lieu centrale du festival depuis 2015, avant sa transformation dans le cadre de l’un des plus grands projets immobiliers de la région genevoise.

Thuy-San Dinh

L’équipe du Festival Antigel nous avait présenté dans la Tour CFF Pont-Rouge leur programmation avec à la tête Eric Linder, co-directeur, directeur artistique & programmateur musique, et la co-directrice Thuy-San Dinh: Les créations Made In Antigel mélangeant les disciplines et les publics dans des lieux inattendus et ayant pour fil rouge la thématique des monstres.

Un programme où le public s est aventuré dans les sous-sols du Bois de la Bâtie dans Very Bat Trip, un voyage poétique qui a emmené le public à la rencontre d’une créature imaginaire pour pénétrer ensuite le territoire des broyeuses de l’usine de recyclage Serbeco à Satigny pour célébrer le Nouvel-An Chinois avec Dragon Dragon. Direction Onex et son ancien stock de pneus pour Cité Intérieure, une plongée intime dans les sous-sols de la Cité-Nouvelle emmenée par la chorégraphe Perrine Valli et ses danseuses invitées.

Eric Linder

Les têtes d’affiches: l’icône américaine du rock Patti Smith (11+12/2 Alhambra), le Kronos Quartet de San Francisco, brillants interprètes des compositeurs de musique contemporaine du XXe siècle (18/2 Victoria Hall), le trio berlinois Moderat, grands patrons de l électronique (16/2 Salle du Lignon), hommage au Requiem des Innocents de Calaferte par l écrivaine Virginie Despentes et son groupe (27/1 Salle Centrale de la Madeleine) côté musique, côté danse: la grande chorégraphe française Maguy Marin (28-29/1 BFM), des créations de Kaori Ito (16-17/2 Musée internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge) et 19 compagnies suisse, parmi lesquelles Cindy Van Acker & le Ballet du Grand Théâtre de Genève en cérémonie d ouverture le 1er février au BFM. Pour la première fois depuis sa création en 2011, le Festival Antigel voit son travail reconnu par l Office fédéral de la culture (OFC). Ce dernier lui octroie en effet un soutien pour la réalisation de l un des projets phares de cette 7e édition, la Monstrueuse Parade, un rendez-vous participatif, populaire et créatif qui se tiendra pour la première fois le samedi 4 février 2017 sur un parcours reliant le centre-ville de Genève à Meyrin- Village.

 


La 6e édition du Festival Antigel, le festival des communes genevoises, du 29 janvier au 14 février 2016

Le 6e Festival Antigel s’est clôturée ce dimanche 14 février sur un bilan artistique exceptionnel et une fréquentation record de 45’000 personnes, en hausse de 22%. Des légendes aux découvertes, de la musique à la danse, du sport aux performances, des marchés aux apéros, du Victoria Hall au Grand Central, de l’Afrique du Sud à New-York, les 65 propositions artistiques ont guidé un public toujours plus curieux à travers 21 communes et 35 lieux différents du canton de Genève. Suite au succès rencontré par la première Antigel run qui s’est déroulée la semaine avant l’ouverture du festival, les organisateurs ont décidé d en faire un rendez-vous annuel. La date pour l’année prochaine est déjà fixée au samedi 21 janvier. Rendez-vous pour le 7e Festival Antigel en 2017, du 27 janvier au 19 février.

Le Grand Central, c’est une friche industrielle située dans le quartier de l’Etang à Vernier, un énorme bâtiment industriel qui attend d’être détruit, qui a servi de salle de concert, de dancefloor géant, de musée d’art contemporain pendant la durée des 17 jours du festival. Une 6e édition avec un focus sur l’Afrique du Sud en proposant une série de rencontres et en invitant une vingtaine d’artistes – têtes d’affiche et artistes émergents – de la scène musicale et du spectacle vivant sur 21 communes genevoises. Le festival a accueilli entre autres, au Victoria Hall, deux soirées ciné-concert avec le compositeur Philip Glass et un concert intimiste avec l’icône de la pop Marianne Faithfull (samedi 6 février). Danse, une des pièces maîtresses de la post modern danse et fruit de la collaboration en 1979 entre la chorégraphe Lucina Childs, le scènographe Sol Lewitt, et le compositeur Philip Glass pour trois soirées au BFM – Bâtiment des Forces Motrices.

Eric Linder

L’Alhambra a accueilli le projet solo de Nicolas Godin (mercredi 10 février) qui s’est plongé dans l’oeuvre de Bach et le songwriter Michael Chapman (mardi 2 février). Côté danse, des grands noms autant que des artistes locaux, des masques, costumes, poésie et humour avec Nothing That Is Everything du Zita Swoon Group (mercredi 11 février) au Point Favre à Chêne-Bourg. Deux expositions, celle du danseur et architecte Gilles Viandier et celle de Gianluigi Maria Masucci qui se combinant avec une installation vidéo et une performance de danse d’Aurelien Douge. Antigel Kids dimanche 7 février avec un concert de Gaetan le super héros des enfants. Nouveauté pour cette 6e édition: une nouvelle collaboration avec le Musée international de la Croix Rouge et du Croissant Rouge.

 


silos à sel de l’artiste belge Pieter Vermeersch

Le festival hivernal des Communes genevoises Antigel a terminé sa 4e
édition qui s’est tenu du 1er au 16 février 2014 dans 17 communes.

En incluant les énormes succès populaires de la Roller Skate Party sous le Tunnel de Vésenaz et de la chorégraphie aérienne du Duo de Pitts, deux événements gratuits, ce sont quelques
28’000 spectateurs qui ont suivi avec enthousiasme l’exploration culturelle proposée par le festival.

Le Duo de Pitts et leur voltige en patrouille

Le leader du Duo de Pitts, un français du pays de Gex, et leur voltige en patrouille qui ont évolué leur deux biplans avec des figures de toute beauté devant comme décors de fond le jura enneigé pour l’ouverture du festival. (Voici un lien pour les voir en action lors de la fête de l’Air Bourg en Bresse en 2013). Pour la première fois cette année, de nombreux spectacles affichaient complet avant l’ouverture. 47 spectacles ont trouvé refuge dans 39 lieux dont 21 étaient encore inexplorés auparavant. Parmi les moments forts de cette édition, nous retiendrons les instants suspendus au Victoria Hall avec la présence du mythique compositeur Philip Glass et de la délicate Agnes Obel, la mélancolie réverbérée de Keaton Henson dans le Temple de Chêne-Bougerie et la soul de Cody Chesnutt retentissant dans le terminal charter de l’Aéroport de Genève. En danse, Eisa Jocson a fait frissonner un auditoire fasciné par ses mouvements d’une intensité rare, le hip-hop s’est montré innovant avec la Promenade Obligatoire d’Anne Nguyen et la jeune création idiom 3, alors que les mouvements millimétrés de la Compagnie Sharon Fridman a rencontré un vif succès. La réalisation des projets spéciaux, les déambulations au silos à sel sur le site de la Voirie de la Ville de Genève aux Acacias avec un éclairage formidable de toute beauté par l’artiste belge Pieter Vermeersch (photo), dans l’univers fantastique de Cosmoland, dans les couloirs labyrinthiques de Hug me Loex et dans les rues des Trois-Chêne sous le guidage déroutant du collectif ici-meme. Sans oublier la touchante Anthea Moys et ses défis sportifs contre les Communes genevoises. Le lieu central, l’Igloo à La Gravière a vécu des fins de semaines intenses avec les fameux apéros blind-test, la scène découverte et les groupes et dj’s qui ont enflammé les nombreux fêtards jusqu’aux petites heures du matin. Rendez-vous pour une 5e édition dans encore plus de communes genevoises du 25 janvier au 8 février 2015.