Fête nationale Suisse sur le Grütli du 1er août 2017

Prairie du Grütli

Prairie du Grütli, lac d’Uri (bras du lac des Quatre-Cantons)

Prairie du Grütli, Musique de Brunnen (SZ)

Pour ce 1 août 2017, nous étions présents à la prairie du Grütli pour voir de près les festivités du lieu historique de la Confédération helvétique. Le terme de Grütli – ou Rütli en allemand, provient du participe passé du verbe allemand « roden »: « gerodet » signifie « défiché ». En fait le Grütli est une clairière. À cette prairie dominant au cœur de la Suisse, la légende associe le pacte d’assistance mutuelle conclu en 1291 entre les trois cantons primitifs. La fête fédérale a lieu tous les ans sur la prairie du Grütli, dans le canton d’Uri au bord du Lac des Quatre cantons. Elle est accessible en quelques minute en bateau depuis Brunnen.

Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de Pro Senectute Suisse

Walter Thurnherr, chancellier de la Confédération

Cette année le chancelier Walter Thurnherr a prononcé le discours officiel. Depuis un an, Thurnherr agit comme chef d’état-major du Conseil fédéral. En 1989, le physicien est entré dans les services diplomatiques de la Confédération. Il a travaillé à Berne, Moscou et à l’ONU de New York. De 1997 à 1999, il était conseiller personnel de Flavio Cotti. Entre 2002 et 2015, il a servi comme secrétaire général au Département fédérale des Affaires étrangères, ensuite au département de l’économie, et finalement au DETEC. Comme présidente de Pro Senectute Suisse, Mme. Eveline Widmer-Schlumpf a parlé des défis de l’organisation qui fête son centenaire cette année.

Joel Brüschweiler, champion arbalète

Barbara Klossner (yodel), Enrico Lenzin (cor des alpes)

Le champion d’Arbalète, Joël Brüschweiler, a présenté le fameux coup de pomme. Enrico Lenzin a accompagné avec son cor alpin MISS HELVETIA Barbara Klossner (yodel) qui a chanté le nouveau texte de l’hymne national. Parmi les invités sur la prairie du Grütli se sont trouvé une centaine de diplomates du monde entier. La Société suisse d’utilité publique (SSUP) qui organise chaque année la célébration fédérale, achetait le Grütli en 1858 pour le sauver de la construction d’un hôtel. En 1860, la SSUP a donné le Grütli à la Confédération comme monument inaliénable et à la condition que la SSUP continue à gérer la «monument sans monument». La cérémonie fédérale sur la prairie du Grütli est gratuite et ouverte au public. Suite à un accord avec les cantons d’Uri et de Schwyz, un système de billets d’entrée personnels a été mis en place pour des raisons de sécurité. L’inscription est possible en ligne: www.grütli.swiss