Grand Théâtre de Genève

Grand Théâtre de Genève, Place Neuve Dufour statue équestre
Grand Théâtre, Genève: réouverture en février 2019

Fondé en 1879 dans un bâtiment dessiné par Jacques-Elisée Goss sur la Place de Neuve, le Grand Théâtre de Genève, selon un programme de saison, présente des opéras de répertoire et de création, des ballets et des récitals.

En photo le rideau de fer de Jacek Stryjenski qui prolonge le plafond (ciel d’or, d’argent et de cuivre).. une machine conduite par un violoncelliste évoque le char solaire..

Dès le samedi 6 juin 2020, le Grand Théâtre de Genève est autorisé à ouvrir ses portes au public. 

La reprise des manifestations publiques se fait dans le strict respect des règles sanitaires prescrites par la Confédération, avec notamment : 

  • Une répartition du public dans la salle selon les règles de distanciation prescrites pour le public assis, à savoir un siège vide entre chaque personne seule et chaque groupe de personnes et une jauge de 300 spectateurs-trices 
  • Une gestion des flux de personnes par le personnel d’accueil (par exemple, lors de l’entrée et de la sortie des salles de spectacle et des espaces d’accueil) de manière à pouvoir maintenir une distance de deux mètres entre les visiteurs-euses. 
  • Une garantie de la traçabilité de personnes par la billetterie, avec la prise des coordonnées de tous les spectateurs-trices lors de réservation ou d’achat de billet-s, les billets sont numérotés afin de respecter un siège entre les personnes et groupes de personnes (familles) 
  • Les activités (concerts et récital) qui auront lieu dans la grande salle se feront sans entracte et les bars seront donc fermés. 
  • Pour les évènements où le public se tient debout, le nombre maximum de personnes présentes sera défini sur la base d’une personne par 4 m2 de surface. Les personnes présentes devront également fournir leurs coordonnées personnelles. 
  • Toute la programmation est bientôt disponible sur le site de l’institution gtg.ch. 

Grand week-end festive de la saison 2019-2020 du Grand Théâtre à Genève samedi 7 septembre 2019 dans ses murs tout propres tout rénovés de la place de Neuve

Grand Théâtre de Genève mise en scène Daniele Finzi Pasca

Einstein on the Beach, théâtre d’ombre

Samedi le public a pu assister à une des dernières répétitions avant la première: la pré-générale d’Einstein on the Beach, coproduite avec la compagnie de Daniele Finzi Pasca, le scénographe Hugo Gargiulo et la chorégraphie conçue par Maria Bonzanigo (voir notre page des Fêtes de Vignerons 2019). Pour la première fois en Suisse, l’oeuvre mythique de Philip Glass autour de la figure d’Albert Einstein – le scientifique le plus fameux des temps modernes. Un opéra de quatre heures sans entracte (le public peut quitter la salle et y revenir librement pendant la durée du spectacle), composée dans les années 1974-76 dans un style de musique minimaliste et se basant sur les dessins de son collaborateur et metteur en scène Robert Wilson se voit pour la première fois interprété librement par un metteur en scène venu de l’univers du cirque de soleil: Daniele Finzi Pasca. Dotée doté d’aucune narration et d’aucune intrigue, les scènes sont nommées d’après des lieux et des temps (field, night train, the moon) et se succèdent sans pause, le texte chanté se réduit à des chiffres ou des syllabes. Daniele Finzi Pasca les façonne avec précision et amour, l’un après l’autre, des moment suspendus dans l’espace et le temps, des moments qui flottent sur le flux de la musique de Philipp Glass, une partition visuelle qui se développe tout en légèreté sur les structures qui se répètent. Effaçant toute notion du temps, elles laissent place à la transe.

Grand Théâtre de Genève

Nik Bärtsch, Minimal Night, 7 septembre 2019

Un clown qui se maquille et se prépare pour sortir en scène, une mariée qui coiffe sa longue chevelure qui devient un voile qui s’envole, un mécanicien qui remonte et nettoie un vélo, un cheval qui se laisse soigner, un torero qui s’évanouit et des sirènes qui défient la pesanteur tandis que les parapluies des uns et des autres dansent dans la bourrasque soudaine de la musique, voici quelques-unes des images qui peuplent l’imaginaire poétique de Daniele Finzi Pasca. L’opéra Einstein on the Beach est à voir les 11 – 13 – 14- 17 – 18 septembre à 19h, 15 septembre à 15h. Plus.

Le publique a pu ensuite s’immerger dans la musique minimaliste lors de la projection du film culte Koyaanisqatsi sur la partition magistrale de Philip Glass, suivi de la première édition de la Late Night avec des concerts dès 22h aux petites heures du matin dans les foyers du Grand Théâtre. avec entre autres un concert de piano jazz funk minimal de Nik Bärtsch dans le magnifique cadre du Grand Foyer.

Grand Théâtre de Genève

Portes ouvertes: visite ateliers, Grand Foyer

A noter les prochains rendez-vous: Late Night goes east: Soirée de fermeture d’Antigel le 15 février 2020 – Mystic, ouverture de Musiques en été le 27 juin 2020.

Une Journée Portes ouvertes dimanche 8 septembre place au public de 11h à 18h – la salle remplie pour les répétitions du ballet et du chœur, beaucoup de familles qui ont profité des ateliers pour enfants (maquillage, perruque, peinture, dessin, jeux dans le théâtre), des dégustations et visites pour adultes.

Grand Théâtre de Genève

bureau d’étude, Grand Foyer

Les parcours découvertes et techniques à la découverte des métiers du Grand Théâtre: création d’une perruque en direct dans l’Atrium, présentation des peintres et tapissiers au premier étage, des ateliers costumes, habilleurs et menuisiers, ainsi que le bureau d’étude aux Foyers. Entrée libre et gratuite.

En bas: Le ballet du Grand Théâtre devant les bâtons fluorescents (des Cents pour Cents) de la Fête des Vignerons réutilisés par Daniele Finzi Pasca pour la scène du spectacle Einstein on the Beaches.

Grand Théâtre de Genève

répétition du ballet du Grand Théâtre

Aviel Kahn, directeur du Grand Théâtre, Genève


Saison 19-20: Oser l’espoir sous cette devise, le nouveau directeur Aviel Cahn nous a présenté sa première saison au Grand Théâtre de Genève

présentation saison 19-20 Grand Théâtre Genève

Daniele Finzi Pasca

Une création mondiale, sept nouvelles productions, trois productions invitées, quatre spectacles de danse, des artistes issues de différentes disciplines artistiques: art contemporain, littérature, cinéma, théâtre, une vision ancrée dans le ville et dans le monde, la saison 2019-2020 marque l’entrée en fonction du nouveau Directeur général du Grand Théâtre de Genève, Aviel Cahn. La saison débute par une oeuvre marquante du XXe siècle, Einstein on the Beach du compositeur américain Philip Glass, dans une mise en scène de Daniele Finzi Pasca, après son succès de la Fête des Vignerons 2019, une nouvelle production qui sera dirigée par le jeune chef suisse Titus Engel.

Grand Théâtre Genève présentation saison 2019

Aviel Cahn, Asli Erdogan, écrivaine

Une création mondiale est également commandée à Christian Jost, Voyage vers l’espoir, inspirée du film éponyme de Xavier Koller, le seul long métrage suisse à avoir remporté un Oscar, en 1991, traitant déjà à l’époque de la migration, avec sensibilité et sans sensationnalisme dans une mise en scène par le réalisateur et homme de théâtre Kornel Mundroczo.

A la croisée des arts, une écrivaine exilée de Turquie: Asli Erdogan qui retravaille avec Luc Perceval le livret de Die Entführung aus dem Serait, et le plasticien Adel Abedessemed qui met en scène Saint François d’Assise de Messiaen, un voyage spirituelle avec 119 musiciens sur scène pour une durée de 4h30. Le lien entre ballet et opéra est renforcé, par exemple avec les Indes galantes de Rameau. En photo le directeur du Ballet du Grand Théâtre avec Tobias Richter,

présentation saison 19-20 Grand Théâtre Genève

Philippe Cohen, dir. Ballet du Grand Théâtre

De nombreuses collaborations permettant de nourrir la réflexion et le débat avec la société: des partenariats à commencer par La Bâtie-Festival de Genève début septembre: In the Penal Colony, opéra de chambre de Philip Glass vendredi 6 et samedi 7 septembre (Salle du Lignon) avec l’ensemble Contrechamps, mais aussi avec la Haute Ecole de musique de Genève (HEM), le Musée international de la Réforme, FIFDH (Festival international et forum sur les droits humains), le festival Antigel, le CERN (Centre européen de la recherche nucléaire), le MAMCO, Archipel (clôture), ou encore la HEAD. Dans cette ligne, les productions font écho à l’identité de Genève, par exemple Les Huguenots de Meyerbeer première nouvelle production de cette oeuvre dans la ville de Calvin depuis 1927! – réinterrogeant à la fois le passé et le présent de la Cité.

présentation saison 19-20 Grand Théâtre Genève

Clara Pons: La Plage

Intropéras, Late nights, spectacles réalisés par ou pour des enfants, Apéroperas, visites en tout genre, le Grand Théâtre dévoile une ambitieuse programmation hors des représentations d’opéra et de ballet. Baptisé La Plage et emmené par la dramaturgie Clara Pons, ce volet tisse le lien avec la ville. Late Nights ou l’art de rentrer à l’opéra et de ne plus rentrer chez soi (Late Night goes east: Soirée de fermeture d’Antigel le 15 février 2020 – Mystic, ouverture de Musiques en été le 27 juin 2020), Duels, ou l’art de se disputer sur scène pour de vrai, un format qui interroge le monde contemporain avec des questions (im)pertinents sur la Grande Scène du GTG: La science peut-elle sauver le monde? en collaboration avec le CERN 19 septembre 2019, 20h. – La politique peut-il sauver le monde? en collaboration avec le Festival international du film des droits humains (FIFDH) 21 janvier 2020, 20h – La religion peut-elle sauver le monde? en collaboration avec le Musée international de la Réforme (MIR) 5 mars 2020, 20h – L’Art peut-il sauver le monde? en collaboration avec le MAMCO 25 juin 2020. Apéropéra out tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Wagner et que vous n’avez jamais osé demander à Verdi, des tranches de vie autour de chaque production lyrique présentée avec humour (Aida: 10 octobre, Minimal Maximal, 21 novembre, Indes Galantes, 12 décembre, Entführung aus dem Sérail 23 janvier 2020, Les Huguenots 27 février 2020, Voyage de l’Espoir 26 mars 2020, La Cenerentola 7 mai 2020, Saint François d’Assise 18 juin 2020. Voilà voilà 15 minutes après le spectacle, Le Grand Brunch dimanche à 11h, En coulisses, visites guidées…Plus.


Grand Théâtre de Genève, chorégraphie Jiří Kylián

Ballet du Grand Théâtre

Entre réel & illusion théâtrale du 27 au 31 mars 2019 au Grand Théâtre, Genève. Après 10 ans d’absence, le grand chorégraphe tchèque Jiří Kylián revient au Grand Théâtre avec deux pièces emblématique de son immense et riche répertoire, interprété par le Ballet du Grand Théâtre. Avec Bella Figura, il interroge la frontière entre le réel et l’illusion théâtrale. Sa Petite Mort, accompagné de la musique de Mozart est une façon poétique de décrire l’extase. La troisième pièce: Glory d’Antoine Foniadakis est une ode à la virtuosité et l’exubérance. 5 représentations du 27 au 30 mars, 19h30 et dimanche, 31 mars à 15h.


Réouverture du Grand Théâtre: la foule au rendez-vous des portes ouvertes samedi 23 et dimanche 24 mars 2019

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Ballet du Grand Théâtre, Jiří Kylián, chorégraphe

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes clé chantier

Sami Kanaan, Remy Pagani

Plus de 9’000 personnes sont venues visiter le Grand Théâtre fraîchement rénové. Le public est venu en nombre pour voir le Grand Théâtre, après trois années de rénovation pilotée et financée par la Ville de Genève. Adultes et enfants ont pu découvrir les espaces restaurés et agrandis lors de visites guidées, mais aussi apprécier le travail artistique des équipes du Grand Théâtre, des maquilleuses aux danseurs du Ballet, sous la direction de Jiří Kylián en passant par des ateliers danse et création. Des projections et petits concerts ont aussi été donnés.

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

robe au miroir, foyer Rath, 2019

Grand Théâtre Genève 2017 rénovation

La Danse par le sculpteur Joseph-Antoine Custor, 2017

La matinée a débuté avec une partie officielle en présence de Lorella Bertani, présidente de la fondation du Grand Théâtre, Tobias Richter, directeur général, Rémy Pagani, Conseiller administratif en charge des constructions et de l’aménagement et Sami Kanaan, Maire, Conseiller administratif en charge de la culture et du sport. La cérémonie a permis la remise des clés du bâtiment, rénové et agrandi selon le projet des architectes Danilo Ceccarini (Linea) et François Dulon (March).

Après trois ans de travaux, débutés en février 2016, le Grand Théâtre de Genève et à nouveau ouvert au public.

Des salles de répétitions aux bureaux, le bâtiment étant devenu trop exigu pour ses 220 collaborateurs. Il fallait améliorer le confort du public et des artistes, les espaces d’accueil, la scène et la salle de spectacle. L’objectif de la rénovation était triple : patrimonial, fonctionnel et sécuritaire.

Grand Théâtre Genève 2017 rénovation

Foyer

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Foyer, 2019

A l’occasion des portes ouvertes le public a pu redécouvrir ce bâtiment historique, somptueusement restauré. La réorganisation des espaces de travail autant pour le personnel fixe que pour les artistes de passage. Les façades et les espaces d’accueil comportant des éléments décoratifs dégradés, nécessitaient une importante restauration.

Les espaces administratifs et techniques devaient sont adaptés et agrandis, de nombreuses zones sont remises aux normes de sécurité. À l’ouverture du théâtre, le public a pu admirer des espaces d’accueil repensés, des décors d’origine redécouverts et des fresques restaurées. L’entrée du Grand Théâtre compte une nouvelle billetterie et un bar, sous la forme de comptoirs circulaires.

Grand Théâtre Genève 2017 rénovation

avant-foyer, 2017

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Les escaliers vers l’avant-foyer

Des motifs longtemps cachés sont désormais visibles, notamment dans l’avant-salle où les plafonds autrefois beiges ont retrouvé leur volume et leur polychromie d’origine.

De nouveaux luminaires ainsi que de monumentales portes coupe-feu en bois, inspirées de la porte d’origine, parachèvent la transformation de cet espace. Les escaliers aux teintes coquille d’oeuf deviennent verts, bordeaux, dorés, soulignant les fresques signées Léon Gaud.

Grand Théâtre Genève 2017 rénovation

accueil, 2017

fresque au nouveau bar

Au premier étage, l’avant-foyer révèle des caissons fleuris autrefois dissimulés, le sol est libéré de la moquette et le parquet d’origine entièrement restauré.

Le grand foyer est magnifié par le travail d’orfèvre des restaurateurs : stucs et sculptures retrouvent leurs couleurs et leur relief, de même pour les peintures. Sur les côtés, les tapisseries du foyer lyrique ont été restaurées. Le Carré d’or est lui transformé : retour à des couleurs sombres qui lui confèrent une évidente élégance.

Grand Théâtre Genève 2017 rénovation

salon lyrique, 2017

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

salon lyrique, 2019

L’agrandissement se fait en sous-sol, par excavation sur les côtés du bâtiment et principalement sous le Boulevard du Théâtre, en prolongement des deux niveaux inférieurs déjà existants. Un spacieux bar public reçoit les spectateurs avant les représentations et aux entractes, et une nouvelle cafétéria permet au personnel et aux artistes de se restaurer. L’extension souterraine comprend également quatre salles de répétitions. L’aménagement sous toiture d’une salle de réunion permet également une réorganisation des bureaux et des salles de maquillage, costumes et répétition pour les choeurs. Le théâtre gagné 813m2 en sous-sol et 198 m2 sous toiture.

Grand Théâtre Genève 2017 rénovation

sous-sol

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

salle de répétition

La démarche de l’importante rénovation partielle des dernières années remonte à 2004, avec un premier crédit d’étude voté par le Conseil municipal. L’Office cantonal de l’inspection et des relations du travail avait ordonné une mise aux normes du théâtre, notamment au niveau des installations techniques : climatisation, ventilation, chauffage.

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

bar

Une certaine usure des équipements, deux accidents de spectateurs en 2011, et aussi une augmentation des effectifs internes (ayant presque triplé en cinquante ans) justifiaient largement les travaux.

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Mapping

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Mapping: 1879 Opéra Guillaume Tell

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Mapping: 1951 incendie

Le Grand Théâtre a organisé également un important mapping sur la place de Neuve. Avec plus de 3’000 personnes le premier soir, c’est un grand succès pour ce spectacle son et lumières qui célèbre les 140 ans de l’institution genevoise, maison artistique de création et d’émotions.

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Mapping: voie lactée

Grand Théâtre 2019 Portes ouvertes

Mapping: rénovation

La séquence d’une dizaine de minutes a été imaginée par l’agence Le Truc et financée par le Cercle du Grand Théâtre. Retour sur l’histoire Dessiné par Jacques-Elisée Goss, le Grand Théâtre de Genève a été construit de 1875 à 1879 pour remplacer le théâtre des Bastions (inauguré en octobre 1879 avec l’opéra Guillaume Tell de Rossini), grâce à la fortune du duc de Brunswick. Durant une répétition de La Walkyrie de Wagner le 1er mai 1951, l’essai d’un effet pyrotechnique propagea un incendie dans tout le théâtre : cage de scène, salle, coulisses furent ravagées par les flammes. Seuls les foyers furent relativement épargnés. Après plusieurs années de travaux, le bâtiment est rouvert au public le 10 décembre 1962, avec une salle en palissandre coiffée de La Voie lactée, un plafond de lumières, argent, or et verre de Murano imaginé par Jacek Stryjenski.


Opéra des Nations en construction, Place des Nations

Opéra des Nations en construction, Place des NationsAprès 3 ans de déplacement à la place des Nations: Opéra des Nations, dont la structure éphémère pars à Pékin (un grand succès de cette première installation culturelle à la rive droite et qui préfigure la future Cité de la Musique, prévue pour 2022), le Grand Théâtre est revenu à la place de Neuve avec  la première du Ring des Nibelungen de Wagner du 12 février 2019 et des représentations pleines tous les soirs.