Musées genevois: actualité, expositions

Réouverture mardi 9 juin 2020 du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR) 

L’oeuvre de l’artiste suisse Carl Bucher (1935-2015), les sculpteurs « Les Pétrifiés » qui ont accueilli les visiteurs dans l’atrium du musée dès son ouverture en 1988 quittent aujourd’hui l’atrium pour réintégrer le calme des collections du musée, et bénéficier d’actions de conservation préventive, devenues nécessaires afin de préserver leur intégrité. Avec ce groupe de personnages, l’artiste a voulu créer un mémorial en honneur de toutes les victimes sans défense, une œuvre qui bouscule l’indifférence du visiteur et l’oblige à se questionner sur la condition humaine.

Le musée est ouvert de 10h à 17h.

Après plus de deux mois de fermeture, le Musée de la Croix Rouge et du Croissant Rouge vous attend avec l’exposition temporaire: « L’Aventure humanitaire » métamorphosé par Magnum Photos. Lancé en ligne début mai, le projet « COVID-19 et Nous par Magnum Photos et Vous » se déploie dorénavant dans nos espaces grâce à des photographies disséminées au sein de l’exposition permanente. Le regard unique des photographes de la prestigieuse agence offre une toute nouvelle perspective de visite et crée un dialogue passionnant avec les collections et l’action humanitaire

L’exposition temporaire Arrêt sur Affiches est prolongée jusqu’au 26 juillet ! La pandémie nous l’a prouvé, les affiches du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge restent plus actuelles que jamais. De 1870 à nos jours, celles-ci nous rappellent l’importance des mesures d’hygiène, de prévention des maladies, mais aussi la promotion de valeurs d’entraide et de solidarité. Quand le patrimoine nous permet de mieux comprendre le présent et le monde qui nous entoure.

Pour la réouverture le Musée vous accueille avec une œuvre porteuse d’espoir – un magnifique olivier. Yoko Ono imagine un arbre à vœux, Wish Tree, en 1996. Il a depuis été exposé dans le monde entier. Tous les vœux sont retournés à Yoko Ono et sont déposés dans son IMAGINE PEACE TOWER, une installation réalisée en 2007 à Reykjavík, en Islande, et dédiée à la mémoire de son défunt mari John Lennon. Plus d’un million de personnes ont partagé leurs vœux, venez rédiger le vôtre !

Les Sentiers extra-ordinaires – un feuilleton digital en neuf épisodes en attendant la réouverture prochaine des institutions culturelles genevoises

A la tombée de la nuit, deux personnes se retrouvent enfermées au Musée d’histoire des sciences. Elles ne se connaissent pas. Pourtant, elles ont un point commun ! Leur intérêt particulier pour le Mont-Blanc nous emmène dans un univers riche en découvertes et en expériences…les collections s’animent au travers de la fiction et grâce à la parole d’intervenants de la société civile qui posent un regard contemporain sur les pièces des collections. A la fin de chaque épisode, Les Sentiers extra-ordinaires proposent des activités ludiques de médiation culturelle impliquant petits et grands pour prolonger cette expérience unique. A partir du 5 mai 2020, deux épisodes des Sentiers extra-ordinaires sont diffusés par semaine le mardi et jeudi (d’un musée à l’autre, sentier 1, Nations – sentier 2, Tranchées – sentier 3, Plainpalais – sentier 4, Vieille-Ville – sentier Livres – sentier Botanique – sentiers art contemporain – sentiers famille) ICI.

Premier dimanche du mois découvrez les expositions gratuites aux Musées de Genève

Chaque premier dimanche du mois, certaines institutions muséales genevoises ouvrent gratuitement leurs portes aux visiteurs et visiteuses. Une invitation à découvrir les expositions temporaires, mais aussi permanentes des Musées de Genève regroupent 15 institutions privées et publiques : Bibliothèque de Genève (Espace Ami-Lullin et Institut et Musée Voltaire) / Conservatoire et Jardin botaniques / Fondation Baur, musée des arts d’Extrême-Orient / Fondation Martin Bodmer / MAMCO – Musée d’Art Moderne et Contemporain / MIR – Musée international de la Réforme / Musée Ariana / Musée Barbier-Mueller/ Musée d’art et d’histoire et ses filiales (Maison Tavel, Musée Rath, Cabinet d’arts graphiques) / Musée de Carouge / Musée des Suisses dans le Monde / MEG – Musée d’ethnographie de Genève / Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge / Muséum d’histoire naturelle et son site du Musée d’histoire des sciences / Musée des Nations Unies à Genève.

Premier Samedi du mois gratuit au Musée de la Croix Rouge et du Croissant Rouge à Genève. Plus.

Le musée rouvre à partir du 11 mai 2020, ouvert 365 jours par an, de 11h à 17h

Dans le cadre d’un partenariat avec le MEG – Musée d’Ethnographie de Genève, un Barbu Müller de la collection Barbier-Mueller aura dû prendre ses quartiers dans l’exposition Jean Dubuffet, un barbare en Europe. Suite au COVID-19, cette exposition a été reportée en septembre.

Les Barbus Müller. Leur énigmatique sculpteur enfin démasqué! du 11 mai au 27 septembre 2020 au musée Barbier-Mueller, en vielle-ville de Genève

Cette exposition est consacrée à de mystérieuses statues en pierre nommées « Barbus Müller », à leurs origines demeurées longtemps mystérieuses. Ces sculptures apparaissent sur le marché vers 1939, chez un antiquaire parisien. Le marchand Charles Ratton les signale à Josef Müller qui en achète un lot de sept. Charles Ratton invite le peintre et sculpteur Jean Dubuffet à se rendre chez ce socleur pour qu’il puisse voir et faire photographier ces objets. Dubuffet les nomme alors les « Barbus Müller », leur consacre une petite publication qui contient aussi le texte fondateur de son concept d’Art Brut et une exposition en 1947 dans le Foyer de l’art brut à Paris. Une enquête est réalisée en 2017 par Bruno Montpied (écrivain, peintre, cinéaste, chercheur et médiateur de l’art brut et des arts spontanés). Sur la base de photos sur verre montrant une forêt de sculptures devant une maison, il localise précisément le jardin (un potager apparemment) et identifie le baptistère du cimetière de Chambon-sur-Lac, classé monument historique en Auvergne depuis 1862, et aussi appelé, plus exactement, chapelle sépulcrale. Le Musée Barbier-Mueller réunit les onze Barbus Müller de sa collection (dont sept acquis par Josef Müller en 1939, avant la Seconde Guerre mondiale), deux Barbus Müller conservés à la Collection de l’art brut de Lausanne et cinq Barbus Müller issues de collections privées. Plus.

Photo à gauche: Albertine et Germano Zullo en 2017 au Musée Alexi Forel à Morges

Réouverture du Musée international de la Réforme (MIR) en vielle ville de Genève dès le 12 mai 2020

A visiter la collection permanente et l’exposition « Silence, on prêche! avec avec le montage de huit extraits de films mettant en avant la figure du pasteur au cinéma dans la salle de la Compagnie et dans le grand Salon les cinq robes pastorales créées par l’artiste genevoise Albertine qui a reçu cette semaine le prestigieux prix Andersen, considéré comme le Nobel de la littérature pour la jeunesse.

La Galerie Papiers Gras à la place de l’île, Genève réouvre ses portes lundi 11 mai 2020 avec toutes les précautions nécessaires au bien être de ses clients et de son personnel! L’exposition Jorge Gonzàlez sera encore visible pour celles et ceux qui l’auraient ratée. Lundi 12h à 15h30, mardi à vendredi, 12h à 19h, samedi 10h30 à 18h. Plus.

Réouverture du MAMCO dès le samedi 16 mai 2020

Samedi 16 mai: 11-18h, dimanche 17 mai : 11-18h (entrée gratuite), jeudi 21 mai : 10-21h. Matinale réservée aux personnes vulnérables: 10-12h, ouverture habituelle 12-18h, nocturne, entrée gratuite 18-21h.  Samedi 23 mai et 30 mai : 11-18h, dimanche 17 mai et 31 mai : 11-18h. (Jeudi 28 mai : matinale réservée aux membres de l’AMAMCO, 10-12h). Pour plus d’informations, consultez le site Internet du musée.

COVID19: Le Centre d’art contemporain propose chaque semaine des nouvelles œuvres vidéo sur sa plateforme virtuelle, le 5e étage ainsi que des activités pour toute la famille.

La réouverture du MAMCO  – Musée d’art moderne et contemporain, Genève est l’occasion de découvrir l’exposition de la « Collection Yoon-ja & Paul Devautour », dont l’inauguration avait été reportée en raison du confinement, de visiter nos installations semi-pérennes et, de (re)découvrir l’œuvre de Franz Mon dans le Cabinet de poésie concrète. La rétrospective consacrée à Olivier Mosset est prolongée jusqu’au 6 décembre 2020. La collection du MAMCO  – Musée d’art moderne et contemporain, Genève sera accessible en ligne à partir de cet été. Dans l’attente, découvrez trois premiers films de présentation d’œuvres de sa collection, réalisés en partenariat avec la société ARTMYN: General Idea (1969-1994), Copyright (Blue) # 3, 1987 – Helen Frankenthaler (1928-2011), Passport, 1953 – Karel Appel (1921-2006), Oiseau au-dessus de la mer noire, 1958. La technologie unique de numérisation développée par ARTMYN permet de générer des images interactives et des vidéos immersives qui vous font accéder au coeur des oeuvres, partager l’émotion du geste et de la matière et découvrir les secrets des plus grands artistes.

Réouverture du Musée des Suisses dans le Monde au Château de la Penthes tous les week-ends dès le 16 mai 2020

Samedi et dimanche de 13h30 à 18h.

Accès en Bus TPG V, arrêt Penthes.

Ariana, musée suisse de la céramique et du verre, Genève

En attendant la réouverture du Musée Ariana le 21 mai, le musée vous propose de participer aux choix des oeuvres de sa prochaine exposition « En noir et blanc ou en couleurs ? ».

Participez aux choix des oeuvres de la prochaine exposition du Musée Ariana!

La plateforme de vote est disponible dès le jeudi 14 mai jusqu’au dimanche 31 mai 2020. Les oeuvres constitueront le point de départ de l’exposition imaginée par Anne-Claire Schumacher, commissaire et conservatrice en chef. Sur Internet > lien formulaire, chacun est libre de choisir ses quatre oeuvres préférées parmi une sélection d’une quarantaine de pièces sorties du corpus contemporain. Les huit oeuvres les plus plébiscitées formeront la colonne vertébrale de l’exposition sur laquelle se déclineront des ensembles de pièces. On l’aura compris, cette sélection est dictée par la couleur : noir, blanc, rouge et multicolore. La collection de céramiques contemporaines du Musée Ariana est composée d’environ 4000 pièces conservées dans les réserves. Cette exposition offre l’opportunité au public de découvrir ces oeuvres, pour certaines encore jamais exposées, sous un nouvel éclairage. Cette exposition vient remplacer au pied levé « Pièces à problèmes. Richard Slee et Robert Dawson, Twenty-Twenty » qui est reportée à une date ultérieure, face à l’impossibilité des oeuvres et des artistes de voyager. 

Le Muséum et le Musée d’histoire des sciences (MHS) seront à nouveau ouverts au public dès le jeudi 21 mai 2020

Découvrez en attendant le Muséum à la Maison et les expériences du MHS

Le MAH – Musée d’art de d’Histoire rouvre ses portes à partir du 21 mai 2020

Mesures sanitaires: Chaque étage a été étudié pour déterminer le nombre de visiteurs à ne pas dépasser. Un marquage au sol dans des endroits clés facilitera la distanciation sociale. À son arrivée, chaque visiteur se verra remettre un plan des salles, ainsi qu’un flyer détaillant la manière de télécharger les parcours de visite et ainsi se servir de son smartphone comme d’un audioguide. Deux parcours seront proposés aux visiteurs par le biais de « playlists » sur Soundcloud. Les oeuvres concernées bénéficieront d’un marquage au sol pour être repérées. La première visite dévoilera les coups de coeur des médiateurs et médiatrices du MAH, et la seconde sera une invitation au voyage qui nous est pour l’instant interdit, grâce au pouvoir évocateur des oeuvres. Aucune autre information ou documentation ne sera à disposition sous forme de papier. Le parcours permanent est accessible, sans réservation, mais il a fait l’objet d’aménagements pour rationaliser les flux de visiteurs. L’étage de la collection des Beaux-Arts et celui de l’Archéologie imposent désormais un sens de visite unique. L’accès aux salles du rez-de-chaussée (salle des Armures, Arts appliqués, château de Zizers…) sera limité de manière à respecter la jauge imposée. Le musée a été nettoyé et les zones stratégiques (poignées de portes, rampes d’escalier…) seront quotidiennement désinfectées. Du gel hydro-alcoolique est également mis à disposition à divers endroits du musée. Les casiers des vestiaires ont été répartis entre les salles AMAM et Pradier pour éviter la concentration de personnes.

L’étage des Beaux-Arts ouvre dès le 9 juin avec le nouvel accrochage de la collection et la présentation originale L’enfant dans l’art suisse. D’Agasse à Hodler, dont l’inauguration était prévue fin mars. Les activités culturelles reprendront, quant à elles, très progressivement. Elles demeurent gratuites mais se feront uniquement par le biais d’une réservation en ligne sur le site du musée mah-geneve.ch. Le restaurant Le Barocco accueillera à nouveau la clientèle dès le 21 mai.

Vernissage de l’exposition « Room Tone » Bastien Gachet 29 et 30 mai 2020 à l’espace Forde, espace d’art contemporain situé dans le bâtiment de l’Usine, à Genève

Après 6 semaines de fermeture, l’espace Forde ré-ouvre ses portes pour présenter au public une exposition dont les oeuvres ont été conçues spécifiquement pour l’occasion. Bastien Gachet a crée une installation composée de sculptures et d’une peinture ; une scène de fiction ordinaire composée d’objets du quotidien que l’artiste recrée de A à Z mais dont les détails sont étranges. Au moyen de subtils décalages, l’artiste invite le spectateur à interroger son propre regard, l’attention qu’il porte à l’exposition et à son environnement. L’exposition de Bastien Gachet est une invitation à porter une attention plus soutenue au détail, au banal, à ce que l’on ne voit pas ou plus, à ce que l’on néglige. Au sortir d’une situation si particulière, elle nous fait prendre conscience de l’interaction des choses entre elles et, par extrapolation, nous invite à imaginer de nouvelles connexions et de nouvelles manières de concevoir notre environnement, nos manières de vivre et de consommer. Le vernissage se déroulera sur inscription uniquement. Les visiteurs/ euses seront accueilli/es par tranches de 30 minutes, en groupes d’une à quatre personnes maximum. L’accueil du public se fera dans le plus stricte respect des directives fédérales concernant le Covid-19.

Forde est un espace d’art contemporain situé dans le bâtiment de l’Usine, à Genève. Fondé en 1994, il a pour vocation de présenter des expositions en dehors de toute contrainte institutionnelle ou commerciale. Le comité de Forde nomme tous les deux ans un ou plusieurs commissaires à qui est confiée la gestion complète de la programmation, de l’administration et de l’entretien du lieu. Forde est subventionné par la ville de Genève.

Ouvert de 14h à 18h tous les jours sauf le lundi. Plus.

Ouvertures en juin

Exposition à venir

  • Tous des Monstres? Du 15 octobre 2020 au 15 janvier 2021, SEU – Salle d’exposition de l’UNIGE Uni Carl Vogt, boulevard Carl-Vogt

Et si nous étions tous des monstres? L’exposition interroge les frontières du monstrueux et du naturel par un voyage entre art et science. Elle explore comment la nature fabrique — et continue de fabriquer — la diversité des formes vivantes que nous connaissons aujourd’hui. Les créatures chimériques du sculpteur Jean Fontaine dialogueront avec les travaux des chercheurs et des chercheuses de l’Université de Genève. lundi-vendredi: 7h30-19h. Entrée libre. Plus.

Le street art, ou l’art urbain, est un mouvement artistique encore en plein essor. Le voici présenté de manière ludique et accessible à tous dans l’exposition One, Two… Street art ! organisée en collaboration avec Little Beaux-Arts et le Musée en Herbe. Immersive et interactive, cette exposition est une invitation à se plonger dans l’atmosphère de la rue en découvrant plus de 50 street artistes majeurs depuis l’origine du mouvement jusqu’à aujourd’hui.Exposition dès 3 ans. Lundi – vendredi 9h-17h, samedi – dimanche 10h-17h, entrée libre.

Expositions, événements passés

Empreintes sportives du 27 mars 2019 au 29 février 2020 aux Archives d’Etat, Ancien Arsenal, rue de l’Hôtel de Ville, Genève. L’exposition interroge l’évolution de la pratique du sport à Genève ainsi que son rapport avec l’espace urbain via la toponymie. Les noms de rues qui portent une appellation sportive ont-ils un lien direct avec une discipline particulière? Pourquoi parler de Rois à Genève? Quelle influence la cité a-t-elle eue sur le développement et l’affirmation de certains sports? Et surtout, que reste-t-il de l’esprit sportif des temps passés? L’exposition présentée aux Archives d’Etat met en scène une quinzaine de sports montrant leur présence forte à Genève, dont certains depuis le Moyen Âge : jeu de paume, nautisme, arc, arquebuse, équitation, escrime, boxe, sports d’hiver, natation, automobilisme, cyclisme, rythmique et gymnastique rythmeront la visite du public à travers leurs empreintes urbanistiques. Lundi au vendredi, 8h à 17h, entrée libre.

Nuit des musées Genève ce samedi 26 mai 2018: Voyage Voyage

Voyage au centre de l’univers ou dans l’espace, voyage à travers le temps et au fin fond de terres lointaines, voyage intérieur: l’édition 2018 de la Nuit des musées genevoise, va nous emmener dans des territoires souvant surprenants. Car les Musées genevois vous ouvrent une nouvelle fois leurs portes en mode nocturne pour vous permettre, le temps d’une longe soirée, de découvrir des facettes insoupçonnées de leurs activités. La Nuit des musées est également l’occasion pour des institutions de marquer leur anniversaire. Cette année, c’est au tour du Musée international de la Croix-Rouge de fêter ses 30 ans, du Musée des Sapeurs-Pompiers de marquer ses 10 ans et du MuZOO de célébrer les 40 ans de la création du Théâtre du Loup.

Sans oublier les 50 ans de Belle du Seigneur qui nous permettront, grâce à une proposition de la Bibliothèque de Genève, de se laisser emporter par la beauté de la langue d’Albert Cohen au Musée Voltaire. L’auteur est une des figures littéraires majeures de Genève, où il a vécu de nombreuses années. Il a aussi écrit Solal, Le Livre de ma mère et Ô vous, frères humains, entre autres. Après la lecture intégrale lors d’une nuit d’été en 2011 au Musée Ariana, six comédiennes: Camille Bouzaglo, Magali Fouchault, Jane Friedrich, Caroline Gasser, Barbara Tobola, Nelly Uzan viendront lire des morceaux choisis de 18 à 22h en continu. Lors de la même soirée, des documents rares sur Albert Cohen, conservés dans les fonds de la Bibliothèque de Genève, seront présentés: 17h15 et 20h30, durée 30min. Entrée libre toute la soirée au Musée Voltaire, sans inscription.

Plus d’un million de visites en 2017

L’attractivité de la place muséale genevoise se confirme en 2017 puisque le million de visites au sein des institutions de la Conférence des musées genevois – chiffre record de l’année 2016 (1’112’623 visites) – est à nouveau atteint, la fréquentation s’élevant cette année à 1’071’016 visites. En additionnant les données de fréquentation des Conservatoire et Jardin botaniques, musée de plein-air pour lequel un décompte précis est désormais disponible en 2017, le chiffre total est alors de 1’691’016 visites. Ces données de fréquentation tiennent compte des visites tant dans le cadre des expositions temporaires ou permanentes que des programmes de médiation ou événements mis sur pied par les musées. A la rencontre des publics Les musées genevois se distinguent par une offre riche et variée, avec des thématiques très diverses – nature, science et technologie, arts et cultures du monde, archéologie, littérature, Genève internationale ou encore art et histoire. En plus, 2017 se caractérise comme une année de jubilés dans plusieurs musées : le Muséum d’histoire naturelle a célébré son 50e anniversaire, le Musée Barbier-Mueller son 40e anniversaire tandis que les Conservatoire et Jardin botaniques ont fêté leur 200 ans et le MIR le 500e anniversaire de la Réforme. On relèvera aussi les grands événements partagés tels que la 5e édition de la Nuit des musées, la Journée internationale des musées ou les Journées européennes des métiers d’art. Plusieurs musées ont été distingués sur le plan national ou international. Ainsi, après le Prix Kenneth Hudson, décerné au Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge (MICR) en 2015 pour « la réalisation muséale la plus insolite et audacieuse », le Musée d’ethnographie Genève (MEG) est lauréat 2017 du prestigieux Prix Européen du Musée de l’année. Il s’agit de la récompense la plus importante en Europe pour un musée le distinguant pour son excellence et son esprit innovant. Quant au Musée Ariana, il fait partie des 13 musées en Suisse qui bénéficiera d’un soutien financier de la Confédération pour la période 2018-2022. Notons encore que l’exposition « Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt » proposée par le MEG s’est exportée à Montréal avec un vif succès, attirant près de 210’000 visiteurs outre-Atlantique.

En octobre 2017 a été le nouveau Pass Musées qui offre aux visiteuses et visiteurs un éventail d’avantages dans les institutions partenaires.