Ville de Nyon: actualités des trois musées

Musees Nyon expositions Chateau

3 musées de Nyon

Heures d’ouverture: du mardi au dimanche de 10h à 17h (jusqu’au 31 mars : du mardi au dimanche de 14h à 17h). Entrée gratuite : chaque premier dimanche du mois

Les 1,2, et 3 janvier 2020, de 14h à 17h, les Musées sont ouverts et gratuits à Nyon: Château de NyonMusée du LémanMusée Romain

Au Château de Nyon, tout est contraste : finesse des porcelaines, rudesse des prisons; dureté de la pierre, raffinement des papiers peints. Longtemps cœur administratif et politique de la cité, il veille sur Nyon depuis le 12e siècle, et retrace aujourd’hui à travers ses collections l’histoire bimillénaire de la ville. Vous y découvrirez des expositions temporaires de photographies et d’art contemporain, une présentation de la magnifique porcelaine nyonnaise du 18e siècle et l’ambiance saisissante de prisons qui n’ont été fermées qu’en 1979. Au fil des étages, de nombreux portraits de nyonnais, allant du 17e au 20e siècle, ont les yeux rivés sur le visiteur moderne. Les combles du château, le grenier d’un musée: Les visiteurs ont accès à la nouvelle présentation des combles du Château de Nyon. Dans une lumière diffuse, propre à un grenier, divers éléments trouvent leur place : des mannequins de cire des années 1930, une girouette trouée de balles, des enseignes d’anciennes auberges de la région, des portraits mystérieux et, naturellement, un hibou!


Musée du Léman:

Plouf ! Une histoire de la baignade dans le Léman prolongée jusqu’au 12 janvier 2020

À la belle saison, quelques rayons de soleil suffisent pour que les 121 sites de baignade répartis autour du Léman soient pris d’assaut. Mais le lac n’a pas toujours été aussi prisé. Effrayés ou dégoûtés, les baigneurs sont souvent allés se faire voir ailleurs. D’autres auraient bien piqué une tête dans ses eaux bleues, mais leur époque ne le leur permettait pas.

Exposition temporaire musée du Léman NyonUn tsunami sur le Léman dès le 3 mai 2019

Que s’est-il passé en 563 sur le Léman ? Marius d’Avenches et Grégoire de Tours ont-ils dit vrai ? Une vague immense a-t-elle réellement balayé le lac en détruisant tout sur son passage ? Plus de 1400 ans après les faits, venez découvrir la véritable histoire du tsunami du Léman. Cette exposition fait suite au film et au livre Un tsunami sur le Léman. Vernissage : jeudi 2 mai 2019 à 18h30.

Venez découvrir la nouvelle salle d’exposition permanente dédiée à la navigation de plaisance. En deux siècles, la navigation de plaisance sur le Léman est passée de quelques dizaines d’unités à près de 18’000 embarcations. Cet important développement trouve en partie son engouement dans les fêtes de la navigation, premières occasions de naviguer par plaisir et par jeu. L’exposition raconte le développement de la plaisance sur le Léman au travers de sept événements : les fêtes des Exercices de la navigation et de la NANA, les grandes régates internationales, la croisière Eynard, le Bol d’Or, la Régate des Vieux-Bateaux et la Fête des canot.

A venir:

  • La Nuit des légendes du lac vendredi 24 janvier 2020 de 18h30 à 22h
    Le Musée du Léman et la Bibliothèque de Nyon s’associent le temps d’une soirée d’hiver, pour explorer ensemble les anciennes histoires du Léman, avec les conteuses Claire-Anne Magnollay et Fabienne Naegeli, l’auteure pour enfants Christine Pompéï et Philippe Constantin, compère de longue date du Musée du Léman. Fées, animaux magiques et arbres vivants, nains, monstres et pirates viendront habiter les salles du musée, transformé pour une nuit en un théâtre peuplé de silhouettes fantomatiques ; les mots de ces contes pour enfants et lectures pour adultes résonneront pour animer une ronde lacustre inédite et poétique. Dès 5 ans. Tarif par conterie : Adulte CHF 5.- / Enfant CHF 4.- Programme et réservation : www.museeduleman.ch
  • Les disparus du Léman, la Murder Party du Musée du Léman vendredis 31 janvier et 21 février 2020 à 19h. Novembre 1883. Une terrible tempête éclate durant votre voyage à bord du bateau à vapeur le Rhône. La visibilité est presque nulle et le navire est esseulé au milieu de nulle part, par 300 mètres de fond, ballotté par les flots déchaînés. Alors que l’inquiétude gagne du terrain, de mystérieuses disparitions font déferler une vague de panique parmi les voyageurs. Confinés avec les autres passagers dans ce drame à huis clos, vous ne pouvez vous fier qu’à vous-même pour mener l’enquête. Saurez-vous retrouver les disparus et comprendre ce qui se trame ? Participez à une soirée enquête inédite qui vous mènera dans les profondeurs du Lac Léman. Conception Atelier Sémaphore. Durée 1h30, à partir de 16 ans, CHF 25.-/personne (12 personnes maximum). Sur inscription : 022 316 42 50 ou par internet. Afin de garantir une participation active et ludique, le jeu nécessite une bonne connaissance de la langue française.

Musée Romain:

Nyon repose sur les vestiges de Noviodunum, centre urbain de la Colonia Iulia Equestris fondée du vivant de Jules César, au 1er siècle av. J.-C. Elle est l’une des villes romaines les plus importantes de Suisse. Le Musée romain, aménagé en sous-sol dans les fondations mêmes de la basilique antique, témoigne de l’intense activité de recherche archéologique dont la ville fait l’objet. Son exposition permanente présente de nombreux témoignages de la vie des anciens habitants de la colonie, alors que ses expositions temporaires explorent des thèmes particuliers, tels que les jeux, les ex-voto ou la médecine dans l’Antiquité.

Les héros de la mythologie dimanche 5 janvier 2020 à 15h. Thésée et le Minotaure, Cybèle et son amant Attis, Vénus et la pomme de la discorde… connaissez-vous les mythes romains ? Ils sont en effet nombreux et toujours pleins de rebondissements. Au travers des objets présentés dans le musée, laissez-vous emporter par les histoires des divinités et des héros qui peuplent le Musée romain de Nyon. Entrée et visite commentée gratuites.

Vêtement, coiffure et mode romaine dimanche 2 février 2020 à 15h. Les Romains préféraient-ils se raser la barbe ou la porter fièrement ? Comment s’habillaient les Romaines élégantes ? Est-ce compliqué de se revêtir d’une toge ? L’archéologie et les textes antiques permettent de se faire une idée assez précise de l’habillement et des accessoires de l’époque. En suivant une guide archéologue, le public est invité à découvrir les variations de la mode romaine. Entrée et visite commentée gratuites

  • Les brunchs du Musée romain: Les relations entre Rome et la Chine dimanche 19 janvier 2020 à 10h30. Des textiles découverts en Syrie, dans les tombes de Palmyre, montrent que le monde méditerranéen antique importait de la soie chinoise. Mais qu’en est‐il des objets qui voyageaient dans l’autre direction ? Au contraire de ce que l’on pensait, des sources archéologiques et littéraires documentent des contacts entre le monde romain et la Chine durant les premiers siècles de notre ère : bien plus de mille ans avant le voyage de Marco Polo…Une conférence donnée par Lorenz Baumer, suivie d’un temps d’échange convivial autour d’un brunch du café Ex Machina. Avec le soutien de l’AMN. Conférence et brunch : CHF 33.- /personne. Tarif réduit pour les membres de l’AMN. Sur inscription.
  • Alea iacta est ! jeudi 23 janvier 2020 à 19h30. Citoyen, affranchi ou esclave, votre sort se joue sur un coup de dé. Un jeu de rôle inédit au cœur du musée. En partenariat avec l’UNIL, d’après QVOTIDIE/Grégory Thonney. Dès 10 ans, durée : 2h, CHF 12.- / personne. Sur inscription.
  • Les contes antiques du mercredi 29 janvier 2020 à 15h30. Au cœur des fondations de la basilique, les conteuses du Musée romain vous entraînent dans un monde peuplé de héros et de déesses, de Romains ordinaires et d’animaux extraordinaires. Dans ces murs impressionnants construits il y a 2’000 ans, petits et grands partiront pour un voyage mystérieux et étonnant vers l’Antiquité. Tous les derniers mercredis du mois. Dès 5 ans. CHF 6.-/ enfant, goûter compris, entrée accompagnant offerte.

Château de Nyon

100 RELIURES D’ART du 14 février au 5 avril 2020 au Château de Nyon

Musees Nyon expositions ChateauChagrin, veau glacé, peau d’autruche ou reliure à la Bradel (qui diffère de la reliure à la française), voici quelques termes qui seront cités – et montrés par l’exemple – lors de cette exposition ; on y parlera et présentera également des demi-reliures, du galuchat, de la basane ou des reliures mosaïquées, sans parler des papiers de garde ou des dorures à froid. Ainsi, l’art de la reliure sous ses multiples formes sera montré au Château de Nyon pendant deux mois, à l’occasion du XIIe Forum international de la reliure d’art, soit le FIRA. Cette exposition a été organisée après que l’association Les Amis de la Reliure d’Art (ARA suisse) a ouvert un concours auquel près de cent personnes se sont inscrites. Il y a ainsi des envois de Grèce, de Hollande ou d’Espagne, ainsi que, bien entendu, de France, l’un des pays où l’art de la reliure fut sans doute porté à son apogée. Vernissage le jeudi 13 février 2020 à 18h.

Crime d’absinthe – Une escape room dans les prisons du Château de Nyon 9, 10 et 11 janvier et 20, 21 et 22 février 2020 à 17h, à 18h15 et à 20h

Après une nuit trop arrosée, vous vous réveillez au fond d’une cellule, accusé.e de folie due à l’absinthe. De la veille, aucun souvenir. Entre visions et vagues réminiscences, vous avez une heure pour fouiller vos souvenirs, mener votre enquête et vous défendre face au juge. Êtes-vous prêt-e-s à vous plonger dans un temps où, à l’orée du 20e siècle, la Fée Verte mène aux crimes les plus atroces ? Inspirée de faits réels, cette escape room se loge dans un lieu exceptionnel : les prisons du Château de Nyon, utilisées jusqu’en 1979. 1 heure, CHF 160.-, 2 à 6 personnes maximum. Dès 16 ans. Toutes les dates sur www.chateaudenyon.ch et sur demande à publics@chateaudenyon.ch


Archives: les Expositions passées

Un rêve d’architecte La brique de verre Falconnier du 8 juin 2018 au 15 septembre 2019

Pour la première fois, l’œuvre du nyonnais Gustave Falconnier (1845-1913), qui fut aussi bien architecte que préfet et inventeur de la première brique en verre soufflé en 1886, est étudiée et présentée au sein d’une exposition exceptionnelle. Son invention, remarquée dans le monde de l’architecture, a notamment été primée à l’Exposition universelle de Chicago en 1893 et à celle de Paris en 1900. La fameuse brique de verre permet la réalisation du mur de verre, une innovation à l’époque. Ce matériau aux multiples applications est rapidement adopté pour ses qualités pratiques et esthétiques par des architectes de renom, tels que Hector Guimard – auteur des fameuses entrées de métro à Paris – ou, plus tard, Le Corbusier. Le Château de Nyon a acquis pour ses collections des objets en lien avec Gustave Falconnier depuis nombre d’années et possède, ainsi, un ensemble conséquent d’environ 1800 briques de verre. Grâce à une donation faite en 2009, plusieurs objets inédits seront exposés au Château de Nyon, dont les moules en fonte ayant servi à la fabrication de ces briques remarquables.

Les Combles du château, le Grenier du Musée du 1er avril au 31 octobre 2019

En 2006, lors de la réouverture du château après six ans de travaux, la présentation sous la charpente montrait des objets retrouvés dans les combles, mais aussi dans d’autres lieux et bâtiments de la ville de Nyon. Cette présentation a pu être reprise, étoffée, modifiée. C’est celle que nous vous proposons aujourd’hui avec, notamment, un éclairage plus mystérieux, plus mouvant, des bruitages, parfois presque imperceptibles et néanmoins présents, des mouvements souvent inattendus. Quant aux objets exposés, il s’agit autant du mobilier des anciens tribunaux que des romans policiers lus par les prisonniers dans leurs cellules. On trouve aussi des enseignes d’auberges disparues (La Croix Blanche, le Guillaume Tell), des caisses pour les pâtes Sangal, des girouettes (un coq sur lequel on a tiré, un ange doré aux ailes vacillantes), des images publicitaires pour des spectacles des années 1940, un piano-forte hors d’usage, une reproduction du château de Nyon en allumettes, un vélo qui fit le tour du lac en 1906, des mannequins de cire et de son – un peu inquiétants dans leur pâleur – et d’anciens portraits remisés dans la demi-obscurité des lieux. Toute une cohorte de personnages et de bruits dans l’atmosphère tamisée d’un grenier avec l’indispensable hibou qui y a élu domicile voilà 13 ans.


Château de Nyon: Les affinités électives – Collection de la Fondation Valmont du 9 février au 8 avril 2018

Plats d’artistes de la Fondation Artigas

Jane Le Besque devant ses « Movable Gardens »

Pendant quelque deux mois, le Château de Nyon présente des pièces choisies dans la collection d’art contemporain de la Fondation Valmont, dont les liens avec Nyon et la région lémanique sont multiples, notamment par des proximités géographiques. En outre, la collection possède de nombreuses œuvres liées aux arts du feu, que ce soient des créations en verre ou des céramiques, établissant un lien supplémentaire avec les collections du Château.

La table improbable de Silvano Rubino

D’où le titre choisi pour cette exposition, « Les affinités électives », d’après le roman de Goethe. Mais il est certain que ce titre vint par un glissement de pensée, le premier titre imaginé ayant été « Les liaisons dangereuses », d’après le fameux roman de Choderlos de Laclos, dont l’un des principaux personnages se nomme Valmont. Ainsi, après l’île grecque d’Hydra et un palais à Venise, c’est dans le château de Nyon que la Fondation Valmont présente une partie de sa collection, trois lieux où l’eau, toujours, est présente, entre mer Egée, mer Adriatique et lac Léman. Œuvres de la collection de la Fondation Valmont ainsi que des œuvres de Jane Le Besque, Silvano Rubino et de la Fondation Artigas.

Animation: Monstres bien ! Un week-end de contes au Château de Nyon samedi 17 et dimanche 18 mars 2018 en collaboration avec la Compagnie la Courte Paille.


20e Festival International du Film d’Archéologie de Nyon (FIFAN, 1999-2019) du 26 au 30 mars 2019 à Nyon, Salle Communale

FIFAN festival international film archéologie Nyon 2019Pour fêter ses 20 ans, le FIFAN s’est intéressé à l’histoire du film d’archéologie. Pionnière en Europe il y a 20 ans, la RTS, dont le doc: Archéologie en Suisse présentera lors de la soirée inaugurale du Festival, une production récente, à la recherche de l’amour, en présence de Pierre Barde, producteur historique de la série L’homme à la recherche de son passé. Il parlera de l’âge d’or du documentaire d’archéologie à la RTS pendant les années 1960 et 1970. La projection du film Les Mayas, tourné en 1963, terminera cette soirée. D’autres productions suisses seront présentées tout au long de la semaine ; la séance de jeudi soir y sera entièrement consacrée, notamment avec un film comme Tauredunum, un Tsunami sur le Léman. Samedi sera présenté Le geste et la matière, un film sur l’archéocéramiste suisse Pierre-Alain Capt, en sa présence. Lors du festival, le voyage dans le temps peut se doubler d’un voyage aux quatre coins du globe. Si les grandes civilisations précolombiennes, égyptiennes ou mésopotamiennes seront à l’honneur au long de la semaine, le programme fera place aussi à des lieux moins connus pour leur histoire avec, par exemple, des films consacrés à la découverte du Groenland et sa colonisation par les Vikings, ou aux vestiges laissés par les premières tribus qui sillonnèrent le désert du Sultanat d’Oman voici cinq millénaires. La session de mercredi soir sera dédiée au rapport entre l’Égypte et la tradition biblique, avec deux films sur les 10 plaies d’Egypte et une présentation de l’égyptologue Pierre Meyrat. La journée entière de vendredi sera consacrée à la préhistoire. Le samedi, une séance de midi spéciale présentera Le papyrus oublié de la grande pyramide, un film qui dévoile le déchiffrement d’un papyrus écrit par l’un des constructeurs de la pyramide de Khéops. Le texte décrit les travaux de construction de l’une des sept merveilles du monde. L’après-midi sera consacré à la période gauloise et romaine tandis que le festival se terminera en soirée par la cérémonie de remise des prix et la projection d’un choix de films primés. Entrée libre à toutes les séances.