Coopération transfrontalière

Astrid Baud-Roche, Serge Dal Busco, Christian Dupessey, Geneve 15 septembre 2020

Géothermie: lancement inédit d’une large campagne de prospection du sous-sol genevois  jusqu’au 12 octobre 2021

Les camions seront actifs de 21h à 6h, impliquant lors de leur passage de légères vibrations et des nuisances sonores courtes, estimées à 15 minutes maximum. Ils n’effectueront qu’un seul passage par adresse et ne provoqueront aucun impact sur les infrastructures ni aucune nuisance majeure. Un stand d’information est présent sur l’esplanade d’Uni Mail, boulevard du Pont-d’Arve, Genève jusqu’au 6 novembre, de 11h à 19h. Pour toute question du public, une hotline gratuite, n° 0800 99 20 21, est à disposition de 20h à 12h. Depuis la France, le numéro est le 0800 91 50 65.

L’Etat de Genève et les Services industriels de Genève (SIG) organisent une campagne de prospection du sous-sol genevois, dès le 13 septembre 2021, pour une durée d’environ six semaines  sur la majeure partie du canton de Genève et quelques communes de France situées dans la Communauté de communes du Genevois (Bossey, Collonges-sous-Salève, Archamp, Neydens, Feigères: lundi 4 au jeudi 8 octobre), l’agglomération d’Annemasse (Annemasse, Ambilly, Etrembière, Gaillard lundi 27 au mercredi 28 septembre) et le Pays de Gex (Ferney-Voltaire, Ornex vendredi 24 au lundi 27 septembre). Cette campagne de mesures géophysiques 3D permettra de cartographier précisément le sous-sol du bassin genevois afin de localiser les endroits les plus favorables à l’exploitation de la géothermie. Des camions vibreurs collecteront les données durant la nuit, sans nuisances majeures ni impact sur les infrastructures. 100% locale et renouvelable, la géothermie pourrait couvrir 20% des besoins du canton en chaleur et en froid à l’horizon 2035. Aujourd’hui, les besoins thermiques (chauffage et eau chaude) sont essentiellement couverts par des combustibles fossiles et provoquent donc de fortes émissions de CO2. D’utilité publique, la géothermie s’intègrera dans le développement des réseaux thermiques structurants – qui permettront de chauffer et rafraîchir des quartiers d’habitation et des zones industrielles – aux côtés des autres ressources que sont la biomasse, l’incinération des déchets ou la récupération de l’énergie thermique du lac et des cours d’eau. Vivez l’expérience de réalité virtuelle dans les sous-sol genevois: film sur inscription, ICI. Lien vers une carte interactive accessible ICI.

Jean-Michel Blanquer, à droite: Jean Castex, Premier Ministre

Campus 2021 de la République En Marche au Parc des Expositions à Avignon

Le mouvement politique la République En Marche a organisé les 2 et 3 octobre 2021, à six mois d’éléction présidentielle, son congrès annuel au Parc des expositions à Avignon. Ce Campus 2021 a réuni quelques 4500 personnes venus de toute la France, des français à l’étranger ainsi qu’un comité de Genève. Au programme des deux jours des conférences, des ateliers, ainsi qu’un forum ministeriel en présence de plusieurs minstres français, dont le premier ministre Jean Castex, Jean-Michel Blanquer, François Bayroud, les ministres de l’intérieur et de la santé, ainsi que le délégué général de la République en marche Stanislas Guerini.

Geneva Pride 2021 – La marche des fiertés de Genève se déroulera le samedi 11 septembre 2021

La Ville d’Annemasse participe cette année au mouvement pour que les personnes de la communauté LGBTIQ+ puissent se réaliser pleinement, par elles-mêmes et en toute sécurité »en solidarité avec la lutte contre toutes les formes de discrimination sur le territoire du Grand Genève et au-delà des frontières. Un ciel de parapluies arc-en-ciel s’installera rue du commerce du 7 septembre au 27 septembre. Cette installation arborera les couleurs du drapeau arc-en-ciel créé en 1978 afin de célébrer la diversité et la tolérance. Deux points de rendez-vous sont organisés à Annemasse, l’un au terminus du tram et l’autre à la gare du Léman express, afin de constituer deux cortèges qui auront pour destination le début de la marche qui se tiendra à 14h, Quai Wilson à Genève.

La nuit sera belle le 21 mai 2021

La « Nuit est Belle ! » revient ce printemps pour une 2ème édition spéciale biodiversité nocturne, sur l’initiative du Muséum d’histoire naturelle de Genève, de la Société Astronomique de Genève, la Maison du Salève et le Grand Genève. Plus de 178 communes transfrontalières s’engagent à éteindre (ne pas allumer) leurs éclairages publics durant la nuit du 21 mai, sous une lune aux 3/4 pleine. 

De nombreuses animations nocturnes sont organisées en France et en Suisse. Notre sélection:

  • Participez pour l’occasion à l’animation « Sieste sonore sous les étoiles » à la Maison du Salève, Haute-Savoie et jouez le jeu à la maison, dans vos communes, dans vos commerces, en éteignant vos éclairages artificiels le temps d’une nuit. Suivez l’actualité de l’événement grâce au hashtag #lanuitestbelle sur Facebook et Instagram.
  • Visitez le Château de Nyon à la bougie, dès 21h. Gratuit, sur réservation. En savoir plus.
  • A Annemasse, une animation gratuite autour de la faune nocturne sera organisée pour petits et grands au parc Montessuit par l’association France Nature Environnement. Trois séances d’une heure se dérouleront à 17h30, 18h30 et 19h30. Inscription par téléphone au 04 50 95 07 56 ou par mail. La Bulle se prête au jeu et propose des animations pour les moins de 8 ans le matin: lecture sur le thème du ciel et des étoiles, 10h à 11h, ateliers de découverte de l’espace et les astres avec applications, dessins et vidéos dans l’après-midi, 14h-16h (6-10 ans). La jauge étant limitée, il est conseillé de s’inscrire au 04 50 84 23 24.

La mobilité devient un axe majeur de la transition écologique du Grand Genève

Le séminaire mobilité d’agglomération qui s’est tenu ce mardi 15 septembre 2020 à Genève (Maison internationale des associations) sous la présidence de Madame Astrid Baud-Roche (Région Auvergne-Rhône-Alpes), et Messieurs Serge Dal Busco (Canton de Genève), Gérald Cretegny (Région de Nyon) et Christian Dupessey (maire d’Annemasse et président du Pôle Métropolitain), a réaffirmé la volonté des élus du Grand Genève de travailler ensemble pour planifier la mobilité de demain malgré les obstacles inhérents à la frontière nationale. Les efforts consentis pour faciliter le passage aux douanes ont démontré dans cette période la nécessité d’une coopération transfrontalière efficace. Après un premier séminaire politique à l’été 2019 qui avait permis d’initier une démarche de transition écologique et climatique à l’échelle de l’agglomération, ce séminaire s’inscrit dans un cycle de rencontres politiques transfrontalières visant à façonner la mobilité et les déplacements de demain à l’aune d’une transition écologique affirmée du territoire.

Fin février 2020, après quelques semaines d’exploitation, le Léman Express transportait déjà plus de 45’000 voyageurs par jour, soit pas loin des 50’000 voyageurs qui constituaient sa cible à moyen terme. Comme l’ensemble des transports publics, le réseau transfrontalier régional a connu une chute drastique de fréquentation durant le semi-confinement et la fermeture des frontières. Les niveaux de fréquentation des transports collectifs transfrontaliers sont depuis lors remontés progressivement, avec 60% du niveau habituel pour le Léman Express et 65% du taux de fréquentation habituel pour les lignes de bus transfrontalières, soit respectivement 27 000 et 1 000 voyages/j. A noter le succès du tram 17  qui transporte à lui seul 7700 personnes par jour. Ces chiffres confirment l’intérêt de développer les transports collectifs au niveau régional.

Le futur du Grand Genève: Sept scénarios de transition écologique jeudi 24 septembre 2020 à l’Espace Hippomène – HEAD Haute École d’Art et de Design

Evénement dans un format mixte (en présence et en ligne), organisé par la Fondation Braillard Architectes et ses partenaires: présentation finale des travaux des sept équipes pluridisciplinaires qui ont travaillé pendant plus d’une année sur la Consultation « Visions prospectives pour le Grand Genève. Habiter la ville-paysage du 21e siècle ». Lors de cette journée de dialogue et d’échanges, les équipes d’architectes, urbanistes, paysagistes, experts en écologie, agriculture urbaine, et sciences humaines et sociales ont présenté le résultat de leurs études approfondies sur le futur de la métropole transfrontalière au prisme des principes de la transition écologique, en savoir plus.

Chambers’Day 2019  – Journée mondiale des chambres de commerce mardi 26 novembre 2019 au Grand Hotel Kempinski, Genève

Journée mondiale des chambres de commerce 2019 Hotel Kempinski, Genève

Vincent Subilia

Journée mondiale des chambres de commerce 2019 Hotel Kempinski, Genève

Raymond Loretan

Genève se transforme en capitale mondiale des chambres de commerce! Organisé par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Genève (CCIG) dans le but de rassembler l’ensemble les chambres de commerce internationales en Suisse et de promouvoir les activités de la Chambre de commerce.

Avec la participation de 20 chambres de Commerce régionales et internationales: Franco-Suisse, Italie-Suisse, British-Swiss et Suisse-Chine, 15 orateurs de renommés et plus de 300 participants discutant le rôle dans le monde globalisé, précédé d’une matinée Fintech qui interroge l’avenir de l’éco-système lémanique dès 8h30. Les Fintech repensent le modèle de la finance grâce à l’innovation technologique, notamment numérique. Tous les domaines sont touchés: de la gestion de fortune au prêt pour les particuliers, en passant par le financement des entreprises ou le paiement en ligne.

Journée mondiale des chambres de commerce 2019 Hotel Kempinski, Genève

Jean-Yves Art, Microsoft

Crowdfunding, crypto-monnaies, blockchain, algorithmes, bots ne sont que quelques exemples d’outils utilisés. Dans quelle mesure les Fintech vont-elles réinventer la place des affaires lémanique ? Quels sont les enjeux et les opportunités ? Telles sont les questions débattues dans la convention d’affaires de l’Union lémanique des chambres de commerce 2019 (ULCC), présidée par la CCIG, grâce aux témoignages d’acteurs établis et de startups qui font souffler un vent nouveau d’une potentielle disruption.Journée mondiale des chambres de commerce 2019 Hotel Kempinski, Genève


16e Salon des transfrontaliers les 11 et 12 octobre 2019 à la salle Martin Luther King à Annemasse

salon transfrontalier 2019 AnnemasseLe Groupement transfrontalier européen et le Dauphiné Libéré organisent la 16ème édition du Salon des transfrontaliers à la salle Martin Luther King à Annemasse, du vendredi 11 au samedi 12 octobre 2019. En une quinzaine d’année, ce salon est devenu un événement incontournable, pour tous les frontaliers en activité et toutes les personnes en recherche d’emploi en Suisse ; il permet de rencontrer des acteurs économiques et institutionnels pour s’informer sur les sujets transfrontaliers comme le marché du travail, la protection sociale, la fiscalité, la santé, l’immobilier, les transports, la banque… Sur une vingtaine de stands, les visiteurs pourront trouver des informations sur tous les sujets qui les intéressent (emploi en Suisse, offres bancaires, produits d’assurances et de prévoyance, cycles de formation, les transports en commun, etc..). Un moment de réseautage est organisé le vendredi 11 octobre à 17h à destination des personnes en recherche d’emploi ou d’opportunités ou des futurs entrepreneurs ou créateurs d’entreprises. Il sera animé par 3 associations de réseautage, actives sur le bassin lémanique : Les Talents du Grand Genevois, Back To Work Léman (Pays de Gex) et Stratégie Léman (Chablais). Le complexe Martin Luther se situe à 150 m de la gare SNCF et la gare routière. En Bus : les lignes 2 et 5, arrêt Gare. 61 arrêt Chablais.


La nuit est belle! extinction de l’éclairage public des communes du Grand Genève ce jeudi 26 septembre 2019

événement trans frontalier 2019Initié par le Museum d’histoire naturelle de Genève, la Société Astronomique de Genève, la Maison du Salève et le Grand Genève. Le temps d’une nuit, l’ensemble des communes du Grand Genève – les 209 communes du Grand Genève n’allumeront pas leur éclairage public, nous laissant apprécier à quel point « La nuit est belle ». Une première dans le cadre d’un territoire transfrontalier de plus d’un million d’habitants ! Outre l’observation du ciel étoilé, cette manifestation permettra surtout de sensibiliser aux méfaits de la pollution lumineuse. La date du 26 septembre 2019 n’a pas été choisie par hasard, mais selon des critères astronomiques afin de maximiser la visibilité de la voie lactée. Elle sera accompagnée par la présence de Saturne, qui pourra être observée au télescope sur le territoire. Jupiter sera également visible avec ses lunes galiléennes. Des animations seront également organisées localement durant la soirée. Sur la Ville d’Annemasse, sur la place de la Libération vendez observer dès 20h les étoiles avec l’association ANTARES. L’association CABE – Club Annemasse Bonneville d’Echecs proposera des parties d’échecs sur table ou sur jeu géant. Deux ateliers d’animation nature seront proposés au Parc Montessuit par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), à 19h et à 20h30. Gratuits, sur inscription : 07 67 61 40 33.


Forum international de la mobilité durable les 15 et 16 novembre 2018 à Archamps – Genève – Annemasse

Les acteurs nationaux et internationaux de la mobilité – élus, entreprises, instituts de recherche – se sont donnés rendez-vous à Annemasse: Archamps Technopole et à Genève pour (re)découvrir et (re)penser la mobilité de demain, au local et au global. Conférences, tables rondes et visites de terrain ont été au programme dans plusieurs lieux du Grand Genève. Rencontre de la mobilité du Genevois français jeudi 15 au Centre de vention, Archamps. Rencontres internationales de la mobilité durable vendredi 16 Château Rouge, Annemasse avec conférence de Raphaël Domjan: De l’océan à la stratosphère, voyage à l’énergie solaire, 19h, Château Rouge, Annemasse. Exposition: Les pionniers de l’énergie solaire du 5 aqu 18 novembre au Chablais Parc, Annemasse. Retrouvez le programme en cliquant ICI


Inauguration du Géofab du Grand Genève, des géodonnées dédiées aux projets innovants franco-suisse, mars 2017

Lancement GeofabAprès plus d’un an en arrêt à cause des votations suisses et des obstacles concernant les travaux du CEVA, le Grand Genève se relance par l’inauguration du Géofab du Grand Genève en présence des autorités genevoises et françaises qui facilitera l’exploitation des géodonnées en sélectionnant et soutenant des projets numériques innovants francosuisse par le biais de 42 appels à projets sur 2 ans a été inauguré. Aider les entrepreneurs établis de part et d autre de la frontière à créer de nouveaux services numériques grâce aux géodonnées du Grand Genève: c’est l’ambition du projet Interreg « Géofab du Grand Genève », porté conjointement par l’Université de Genève (UNIGE), le Canton de Genève et l’ARC Syndicat mixte du Genevois français (ARC), accompagnés de nombreux partenaires techniques et institutionnels dont le SITG. (Photo, de gauche à droite : Gabriel Doublet, Vice-président de l ARC Syndicat mixte – François Longchamp, Président du GLCT Grand Genève et Président du Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève – Yves Flückiger, Recteur de l’UNIGE, Université de Genève. Crédit photo : Grand Genève).
Le principe du Géofab? Faciliter l’exploitation de ces géodonnées en sélectionnant et soutenant des projets numériques innovants franco-suisse par le biais de 4 appels à projets sur 2 ans. Les institutions publiques françaises et suisses du Grand Genève et leurs partenaires experts dans les domaines des données géographiques et cadastrales, ont choisi de mettre l’Aménagement et le Développement Economique au coeur d’un nouveau projet Interreg France Suisse : « Géofab du Grand Genève ». François Longchamp, Président du GLCT Grand Genève, Président du Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève, Gabriel Doublet, Vice-président de l’ARC Syndicat mixte du Genevois français et Yves Flückiger, Recteur de l UNIGE, Université de Genève ont ainsi lancé ce mardi 4 avril le premier appel à candidatures pour un accès privilégié aux données numériques géographiques et des journées d’expertise, dédié aux porteurs de projets français ou suisses, privés ou publics. Sur tout le territoire du Grand Genève, un grand nombre de données numériques spatiales, cadastrales, géographiques, accessibles en opendata, a été collecté et structuré avec une rigueur scientifique tant par le Système d Information du Territoire à Genève (SITG), Swisstopo, etc. côté suisse que par l Institut national de l information géographique et forestière (IGN) côté français. Ces « géodonnées » seront accessibles gratuitement pendant deux ans et fournies par les experts aux lauréats.
Le premier appel à projet est lancé: Entrepreneurs, PME, TPE, start-ups, chaque porteur de projet, quelque-soit sa taille et son domaine peut déposer un dossier de candidature directement sur le site internet. Pour accéder au dossier de candidature, rendez-vous dès à présent sur le site du Géofab, rubrique candidature :
4 juin 2017 : clôture des dossiers
juillet 2017 : délibération du comité de sélection
septembre 2017 : sélection finale des lauréats du premier appel à projet