Francophonie – Journée internationale de la Francophonie

Prix des Ambassadeurs francophones 2018

6e Grand Concert de la Francophonie le 20 mars 2018 à la Salle des Assemblées du Palais des Nations, Genève

Mme Hasmik Tomajyan

Michael Møller

En l’honneur de l’Arménie, pays hôte du XVIIe Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Francophonie les 11 et 12 octobre 2018 à Erevan.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a pour mission de donner corps à une solidarité active entre les 84 États et gouvernements qui la composent (58 membres et 26 observateurs) sur les cinq continents. Une communauté de destin consciente des liens et du potentiel qui procèdent du partage d’une langue, le français, et des valeurs universelles. En photo la Remise du prix des Ambassadeurs francophones à Michael Møller, Directeur général de l’ONU à Genève, et Zeid Ra’ad Al Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l’Homme, en présnce de S.E.M. Chi Dung Duong, Viet Nam, Hasmik Tolmajyan, Arménie, S.E.M. Henri Monceau, Francophonie, S.E.Mme Elisabeth Laurin, France, S.E.Mme Rosemary Mc Carney, Canada.

André Manoukian

André Manoukian, auteur-compositeur, arrangeur, pianiste de jazz, comédien et animateur radio et TV, qui s’est fait connaître au fil des années en tant que dénicheur de talents (Cosmo Jazz Festival Chamonix), collaboration avec  Liane Foly, Charles Aznavour, Michel Petrucciani, Gilbert Bécaux ou Freddy Zucchet entre autres, a présenté les artistes de la soirée:

La chanteuse d’opéra de renommé Armelle Khourdoïan, issue de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris avec le quatuor à corde Toumanian Mek de musique de chambre arménienne,

le jeune pianiste de jazz et compositeur Tigran Hamasyan – à seulement 30 ans, il est lauréat de nombreux prix (prix du meilleur piano au Montreux Jazz Festival 2013, grand prix 2006 de Thelonious Monk Jazz Piano Competition, Paul Acket Award 2015 au North Sea Jazz Festival, prix Echo du meilleur album de piano 2016 en Allemagne).

Armelle Khourdoïan, quatuor Toumanian Mek

Tigran Hamasyan

La soirée s’est terminée par la performance inoubliable du chanteur Charles Aznavour de 94 ans:

Figure majeure de la chanson française et international, né à Paris en 1924, ce fils d’immigrés arméniens s’intéresse très tôt à la musique et au théâtre. A l’âge de 9 ans, Shahnhour Varinag Aznavour décide de prendre le nom de scène Charles Aznavour. En 1946, il est remarqué par Edith Piaf et entame une tournée en Europe et en Amérique du Nord. Il travaille avec de nombreux artistes de renom tels que Juliette Greco, Gilbert Bécaux, Maurice Chevalier ou encore Johnny Hallyday.

Charles Aznavour

Il connait la consécation en tant qu’interprète à partir de 1960 avec la chanson J’me voyais déjà présentée pour la première fois sur la scène de l’Alhambra. Très vite, il enchaîne les succès: Et pourtant, For Me Formidable, Emmenez-moi, Désormais et La Bohème, et devient l’Artiste de variété du siècle. En 1989, à la suite du tremblement de terre en Arménie, Charles Aznavour enregistre avec quatre-vingt-dix chanteurs et comédiens Pour toi, Arménie pour créer un fonds d’aide aux victimes de la catastrophe. Depuis, une place d’Erevan a été baptisée à son nom.


Sommet de la Francophonie du 22 au 24 octobre 2010 à Montreux

La XIIIe Conférence des chefs d’Etats et de gouvernement des pays ayant le français en partage, communément appelée Sommet de la Francophonie, a réuni les 56 Etats et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et les 14 Etats observateurs en octobre 2010 à Montreux. Défis et visions d’avenir pour la Francophonie, tel est le thème de ce Sommet, décliné en 3 thématiques: La Francophonie acteur des relations internationales et sa place dans la gouvernance mondiale. – La Francophonie et le développement durable: les solidarités francophones face aux grands défis (notamment la sécurité alimentaire, le changement climatique et la diversité biologique). – La langue française et l’éducation dans un monde globalisé: les défis de la diversité et de l’innovation. Une partie des travaux du Sommet a été diffusée sur les sites Internet: www.francophoniemontreux2010.ch et www.francophonie.org et www.TV5Monde.org.

Francophonie_Sommet_2010_Montreux

Abdou Diouf, Secrétaire général

Francophonie Sommet 2010 Montreux

Liliana Lazar

Le 21 octobre : Le Prix des cinq continents de la Francophonie 2010 a été remise au Château de Chillion à Liliana Lazar pour son premier roman Terre des affranchis (éd. Gala), considéré par le jury comme un conte cruel, politique et métaphysique ou, dans la lutte entre le bien et le mal, devant la brutalité des faits, il n’y a pas de rédemption. L’action se situe en 1955 au sud de la Roumanie d’avant et après Ceaucescu ou la famille Luca vitrecluse à la lisière du village de Slobozia. Le fils Victor commet un crime et va devoir vivre caché de longues années. Son besoin de rédemption l’amènera à accepter une mission secrète : être copiste afin de sauver les écrits des saints, interdits sous le régime communiste. A droite Secrétaire général de la Francophonie S.E.M. Abdou Diouf qui visite l’exposition des Bandes Dessinées au Château de Chillion.

Doris Leuthard, Présidente de la Confédération helvétique

Le 22 octobre: La Conférence ministérielle de la francophonie, la 26e session qui s’est tenue les 21 et 22 octobre sous la présidence de la cheffe du DFAE Micheline Calmy-Rey s’est clôturée hier. La conférence réaffirme sa place comme acteur important des relations internationales et a mis l’accent sur la solidarité dans les domaines de la sécurité alimentaire, le changement climatique, la diversité, l’éducation et l’innovation. Paris accueillera la 27e session en 2011.

Le 23 octobre : Une vingtaine de présidents et premier ministres ont ouvert la cérémonie d’ouverture sous la présidence de la conseillère Doris Leuthard, Conseillère fédérale et Présidente de la Confédération.

Nicolas Sarkozy, Président français

pacte linguistique avec le Liban

La cérémonie a été clôturée par le Secrétaire général de la Francophonie S.E.M. Abdou Diouf qui souhaite que la déclaration qui sera adoptée guidera pour les deux années qui viennent. La déclaration du président de la France Nicolas Sarkozy fut applaudie entre autres pour sa déclaration concernant la place que certains pays dont le Brésil, le Japon et les pays africains doivent avoir au Conseil de sécurtié à l’ONU.

pacte linguistique Seychellespacte linguistique Sainte-LucieEn fin d’après-midi Secrétaire général de la Francophonie S.E.M. Abdou Diouf a signé le pacte linguistique avec les 3 premiers pays, a savoir le Liban, les Seychelles et Sainte-Lucie en présence des présidents et une représentante officielle de Sainte-­Lucie. C’est un outil nouveau destiné à promouvoir le français des pays membre de l’OIF et dans leurs échanges internationaux.

Hugo Sada, C. Napalat, Jean-Marie Etter, M. Faye

Premier atout du pacte est l’accent mis sur la capacité d’initiative des Etats et gouvernements, puisque tout repose sur la volonté politique manifestée par le pays de créer une dynamique nouvelle en faveur du français.

Luc Plamondon

En parallèle ont eu lieu des tables rondes à l’Hôtel Suisse Majestic au sujet des droits humains au coeur de la coopération internationale, 10 ans après la Déclaration de Bamako. Voici la table ronde Les médias indépendants en zone de crise avec Hugo Sada, délégué à l’Organisation interntionale de la Francophonie, C. Napalat, Présidente de la cour des comptes du Gouvernement de la République Centrafricaine et Jean-Marie Etter, directeur général de la Fondation Hirondelle.

Abdoulaye Wade

Des concerts ont eu lieu sous le marché couvert à Montreux avec la troupe Starmania d’Haïti orchestré par Luc Plamondon.

Le Maître Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal a présenté la 3e édition du Festival mondial des Arts Nègres qui aura lieu du 10 au 31e décembre à Dakar au Sénégal, avec invité d’honneur le Brésil. Le festival a pour objective de réunir des artistes dans 16 disciplines: arts traditionnels, arts visuels, artisanats d’art, cinéma, culture urbaine, danse, design, littérature, mode, musique, expositions, photographie, théâtre, architecture traditionnelle, sciences et technologies, gastronomie, sports de toute l’Afrique et la diaspora. L’affiche et le festival montre l’empreinte de l’Afrique dans toutes les domaines pour montrer la place de l’Afrique dans le monde.

Bernard Kushner, Doris Leuthard, Abdou Diouf, Joseph Kabila

Le 24 octobre: Lors de la conférence de presse finale en présence de Bernard Kushner, Ministre français des Affaires Etrangères, Doris Leuthard, Conseillère fédérale et Présidente de la Confédération, S.E.M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et Joseph Kabila, Président de la République Démocratique du Congo (de gauche à droite), nous avons noté les faits suivants:

Bernard Kushner, Doris Leuthard

Cinq nouveaux membres observateurs vont grossir les rangs de la francophonie: la Bosnie-Herzégovine, les Emirats Arabes Unis, l’Estonie, le Monténégro et la République Dominicaine. Le XIIIe Sommet salue la création, sous l’impulsion de la Suisse, d’un Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie (RESCIF) sous la houlette de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), ainsi que la formation de groupes d’ambassadeurs francophones appelés à coopérer avec les institutions et les acteurs partageant les objectifs de la Francophonie. Le Secrétaire général de la Francophonie Abdou Diouf a été reconduit à ses fonctions. Le Québec devrait accueillir, au printemps 2012, le premier forum mondial sur la langue française. La République Démocratique de Congo a été designé pays hôte du prochain Sommet de la Francophonie en 2012 à Kinshasa.