La Galerie La Primaire à Conches, Commune de Chêne-Bougeries

Ecole et Galerie Primaire à Conches

Créée en 1984 par Gérald Wyss – alors maître principal de l’école de Conches – avec un petit groupe d’enseignants et de parents d’élèves, la Galerie La Primaire se trouve au sous-sol de l’école de Conches. Des expositions sur trois week-ends accueillient simultanément trois artistes, présents pendant les heures d’ouvertures. Vernissage le samedi matin dès 9h par le «café-croissant», suivi d’une heure musicale le premier dimanche de chaque exposition, à 17h qui propose principalement un répertoire classique, mais également d’autres types musicaux.

EXPOHCADRE samedi 16 et dimanche 17 octobre 2021, Galerie La Primaire à Conches, Commune de Chêne-Bougeries

Exposition consacrée aux Prix récompensant trois jeunes artistes sortant d’école d’art (ESBDi Genève, CFP Arts section Céramique et Collège Claparède OS Arts): Cassandre Tornay bande dessinée et illustration – Jade Morel céramique – Zoia Atkinson peinture, de 14h à 18h. Vernissage vendredi 15 octobre à 18h.

  • La lauréate diplômée de l’ESBDI est Cassandre Tornay, auteur de la BD portant le titre BOA: Un petit livre de pensées qu’on emporte partout et qu’on peut ouvrir un peu n’importe quand et à n’importe quel moment du récit. D’où le format : petit, carré, qu’on peut laisser sur une table ou au coin du lit. Je revois ma grand-mère, au détour d’un téléphone, qui me parle de ses lectures et qui me dit avec un petit sourire...une histoire suivie. D’où le choix des personnages, Toncar et Boa, le thème de l’architecture y joue un très grand rôle. Cassandre Tornay poursuit ses études à la HEAD de Genève, en 2e année de la section communication.
  • La céramiste, Jade Morel questionne la beauté, les modes et les tendances: « Mes pièces sont des accessoires qui embellissent ou enlaidissent une personne, cela dépend des points de vue, car subjectifs et personnels. Mon but est d’interroger la notion de beauté et ses limites et la dualité entre standard et bizarre, naturel et artificiel. En partant d’une base, un humain “naturel”, les accessoires dénaturent le physique d’une personne et la rendent ainsi artificielle, différente, changée. » Jade Morel poursuit sa formation à Strasbourg, à l’Ecole professionnelle de maquillage Métamorphose.
  • Zoia Atkinson présente ses peintures réalisées lors de sa 4e année au Collège Claparède : « Mes projets sont étroitement liés à l’appropriation de l’espace avec la danse, le théâtre, la peinture, la scénographie, la mise en scène, les installations et la photographie. En reprenant Le Sacre du Printemps de Pina Bausch, j’ai commencé une démarche qui consiste à occuper un lieu avec une histoire précise. En immergeant l’observateur dans la beauté d’un rite spirituel dans l’optique de célébrer l’éveil du printemps et l’horreur du sacrifice humain, je dévoile la tension et le lien essentiel entre l’humain et la nature. Dans mon carnet, j’explore de nouveaux tracés, compositions et jeux chromatiques pour les transposer ensuite sur des grands formats qui laissent place au corps et à ses mouvements. Avec comme support le papier calque, suspendu au plafond ou attaché à un paravent, je peux donner une autre vie à la peinture en installant des lumières qui dévoilent les couches et textures. » Un travail dont l’ampleur est parfaitement maîtrisée, par la finesse et la luminosité des couleurs et par la souplesse des personnages représentés. Zoia Atkinson poursuit sa formation artistique à la HEAD de Genève, en section peinture

Archives – événements / expositions passés

Expo I: Mélodies en sous-sol du 18 septembre au 3 octobre 2021, Galerie La Primaire à Conches, Commune de Chêne-Bougeries

Dans l’Espace Yves Sandrier, s’est découlé ce dimanche 19 septembre 2021 l’Heure musicale avec Jean-Yves Poupin au piano et ses chanteurs qui sont les artistes exposant dans les trois espaces de la Galerie devant le travail du couple Martine et René Willener (dessins et peintures art primitif) qui travaillent à l’unisson dans la vie comme dans leurs tableaux». Leurs toiles sont créées à quatre mains, sauf trois pour lesquelles une troisième personne est venue prêter main-forte. Ils présente une quarantaine de toiles «d’art brut»: marouflage de toile sur bois, peinture acrylique et feutre noir, René étant absent pour l’Heure Musicale.

Heure Musicale avec les artistes: Patricia Nora, Martine Willener, Marcel Laliberté au chant (Primaire, 19 septembre 2021)

Accompagné du compositeur jazz et pianiste Jean-Yves Poupin

Magnifique voix et interprétation soul des chansons d’Aretha Franklin par Patricia Nora, femme peintre qui rend Hommage également dans ses peintures sur toile: acrylique à la chanteuse Aretha Franklin avec une exposition en diverses techniques dans la salle adjointe où nous avons croisé comme visiteur le chanteur et poète Pierre Alain en compagnie de sa femme. A entendre bientôt au Music’Hohl

Patricia Nora, à droite Pierre Alain et sa femme en visite

Marcel LaLiberté (sculptures et peintures), artiste-peintre, de caricaturiste, de portraitiste et de sculpteur Québecois de naissance présentera ses œuvres dans le premier des deux espaces annexes. Il présentera 9 sculptures en métal ainsi que 8 peintures à l’huile et à l’aquarelle, sur le thème «on the Rhône again».

Heures d’ouverture, en présence des artistes samedi et dimanche de 14h30 à 17h, mardi de 18h à 21h.

Exposition de Karel Desclouds (dessins), Christian Girard (photographies de nature), Eric Chatelain (photographies d’architecture) du 2 au 17 novembre 2019 à La Galerie La Primaire à Conches, Commune de Chêne-Bougeries.

Vernissage café-croissant de l’exposition: samedi  2 novembre, de 9h à 12h, Heure musicale dimanche 3 novembre, 17h avec le Quatuor de clarinettes SOLE (percussions et récitant). Heures d’ouverture mardi de 18h à 21h, samedi et dimanche de 14h30 à 17h.  La galerie est située à Conches, sur la Commune de Chêne-Bougeries, à 4 km du centre-ville de Genève. Accès par les routes de Florissant ou de Malagnou, ou par les transports publics: bus N˚ 8 (arrêt Conches) ou bus N˚ 5 et 25 (arrêt Malagnou ou Vallon).


Heure musicale: Marie Hamard (mezzo soprano)Agnes Lörincz (piano)

Dernière heure musicale de cette saison ce dimanche 31 mars 2019: Fééries enchantées par Marie Hamard (mezzo-soprano), Agnès Lörincz (piano), Œuvres de C. Debussy, M. Ravel, G. Ligeti, J. Haydn, Liszt et F. Mendelsohn. Ágnes Lőrincz et Marie Hamard se rencontrent au sein de la Haute Ecole de Musique de Genève. Toutes deux passionnées de musique de chambre, elles explorent en duo le charme infini du répertoire classique. Elles se produisent régulièrement en récital, dernièrement à la fête de la musique de Genève, à Collonge-Bellerive et à Shoreditch TreeHouse à Londres. En arrière plan les paysages de Gottardo Bontognali. Exposition Gottardo Bontognali (aquarelle), Martine Balmer Jaillot (sculpture, modelage terre cuite), Jacqueline Favez (acrylique) du 30 mars au 14 avril 2019 à La Galerie La Primaire à Conches, Commune de Chêne-Bougeries.

La galerie est située à Conches, sur la Commune de Chêne-Bougeries, à 4 km du centre-ville de Genève. Accès par les routes de Florissant ou de Malagnou, ou par les transports publics: bus N˚ 8 (arrêt Conches) ou bus N˚ 5 et 25 (arrêt Malagnou ou Vallon).


Exposition du 20 janvier au 4 février 2018

Mi-Young Kim (piano), Benoit Capt (baryton)

Deux artistes venant de la France voisine: Berolli avec des créations sur feuilles de cuivre, avec un pinceau de feu: pyrogramme sur feuilles de cuivre et huile sur toile et Laydev: sculpture en grès émaillé ou patiné et peinture utiliant des matériaux comme du tissus, bois, métal, verre ou de récupération détournés vers un autre destin. Le troisième artiste, Piero Camacho, joue la carte du jeune, avec raison, son expérience se trouvant à ses débuts. Dans ses tableaux, il mise sur la fantaisie, l’humour, l’inattendu, mais il le fait avec un savoir-faire remarquable, une maîtrise très prometteuse. Ses travaux apportent à cette exposition une belle touche de fraîcheur et de légèreté.

Heure musicale ce dimanche 21 janvier avec le baryton Benoît Capt, accompagné de Mi-Young Kim au piano devant les tableaux au fond de Berolli.