La Synagogue Beth Yaacov à Genève: Journée Européenne de la Culture et du Patrimoine Juifs

Synagogue Beth Yacoov à Genève

Communauté Israélite de Genève, Maison Juive, Avenue Dumas: Tableaux & Bijoux artisanaux de Hongri du 16 octobre au 18 décembre 2020

Expo-Vente – Vernissage Tableaux & Bijoux mercredi 14 octobre 2020. En présence de Lova Tadevossian, artiste-peintre (Beaux-Arts/Arts décoratifs Genève et  Académie Jullian, Paris) et de Laszlo et Agnes Koltai, artisans-bijoutiers (artisans-bijoutiers Budapest). Programme: Vente de bijoux artisanaux de Hongrie à 16h, Vernissage conjoint de l’exposition de tableaux Horizon visuel et de bijoux artisanaux de Hongrie à 18h30.

Journée Européenne de la Culture Juive dimanche 6 septembre 2020

Depuis 1999, la Journée européenne de la culture juive s’est imposée sur le continent comme le rendez-vous annuel de la Culture Juive dans la Cité, célébrant la diversité et la richesse des cultures, de l’histoire et des traditions juives et contribuant à jeter des ponts entre les communautés juives et le reste de la population. La 21e édition de la Journée européenne de la culture, consacrée au thème du voyage, se déroulera dans plus de trente pays et huit villes suisses : Bâle, Berne, Delémont, Endingen-Lengnau, La Chaux-de-Fonds, Lausanne, Zurich et Genève. Elle invite au voyage à travers l’histoire culturelle du peuple juif  qui fait partie intégrante de la vie quotidienne des Juifs depuis la destruction du Second Temple de Jérusalem en l’année 70 après J.C. et la dispersion du peuple juif dans le monde entier. Mais aussi suite aux persécutions, expulsions, pogroms et bûchers – tels que le pogrom à Bâle en 1349 – qui ont entraîné des fuites et départs répétés dans diverses parties du monde et ont impacté durablement le judaïsme sur les plans religieux et culturel. Ainsi, marchands et commerçants juifs ont pris l’habitude de naviguer d’une culture à une autre au cours de leurs voyages ; ils ont joué le rôle de médiateur et créé des liens entre les différentes communautés. La diversité culturelle qui en résulte se manifeste dans les développements les plus divers tels que les langues juives (comme le yiddish ou le ladino), les rites (principalement ashkénaze ou séfarade), les courants spirituels (sabbataïsme, hassidisme) ou encore les tendances culinaires. Dans l’histoire récente, les diverses routes migratoires suite à la Seconde Guerre mondiale et à la fondation de l’État d’Israël en 1948 ont une fois de plus modifié la dispersion géographique et la culture juives en Europe et dans le monde.

205 pages, 85 recettes traditionnelles et contemporaines. En vente au secrétariat du GIL, CHF 25.- info@gil.ch

Recettes et Traditions, la cuisine juive du 21e siècle

Conférence-atelier passionnant autour du livre : «Recettes et Traditions, la cuisine juive du 21e siècle» par Karin Rivollet, médiatrice culturelle qui a été publié (2019) par la Communauté Juive Libérale de Genève (GIL) pour fêter son cinquantième anniversaire. Le calendrier hébraïque à dévorer en 85 plats de la cuisine juive du monde entier, au gré des fêtes rituelles. Divisé en quatorze chapitres consacrés chacun à l’une des fêtes du calendrier hébraïque, au Chabbat et aux quatre grandes étapes de la vie, cet ouvrage résume le sens de chaque célébration et détaille les coutumes et traditions qui y sont liées. Les recettes réparties dans les chapitres proviennent des quatre coins du monde juif. Elles ont été collectées auprès des membres de la communauté et de leur entourage, selectionnées par Ariane Clergue, diplômé de l’Ecole hôtelière de Lausanne et magnifiquement illustrées en photos par Dylan Elie Halff

A Genève, le public a été au rendez-vous pour remonter le temps avec Jean Plançon, historien à travers une balade dans la Cité sarde pour vous familiariser avec l’histoire de la communauté juive de Genève originaire d’Alsace et son histoire mouvementée jusqu’à l’obtention de la pleine citoyenneté de ses membres à Genève, de vous familiariser avec le calendrier juif, au gré des fêtes rituelles qui y sont associées, à travers 85 recettes familiales du monde entier fournies par les membres de la communauté juive genevoise, et enfin de plonger au coeur de la spiritualité juive, grâce à une création mondiale : un concert avec musiques et chants autour de « Lekha Dodi », l’un des plus célèbres poèmes liturgiques juifs, dont les paroles, écrites par un kabbaliste au 16e siècle, se sont répandues au fil des siècles dans tout le monde juif pour devenir un cantique de la liturgie juive chanté à la synagogue le vendredi soir à la tombée de la nuit en vue d’accueillir la « fiancée chabbat », avant l’office du soir. Fait typique de la culture juive, le texte a été conservé mais les musiques sur lesquelles il est chanté sont innombrables, puisque chaque communauté y a adapté sa mélodie. Les diverses versions de cet air liturgique portent ainsi en elles le riche itinéraire spirituel, culturel et géographique du peuple juif, au long des nombreux exils qui ont jalonné son histoire. Introduction par Michel Borzykowski, musicien avec l’ensemble klezmer Hotegezugt, le quatuor à cordes de l’Orchestre de Lancy-Genève, Narciso Saul (guitare), Vincent Thévenaz (orgue) et les chantres des Synagogues de la CIG. Diffusion simultanée du concert sur Facebook live sur la page Journée Européenne de la Culture Juive à Genève et sur la chaîne YouTubeEn savoir plus.

Journée Européenes de la culture juive 2020: Grande Synagogue Beth Yaacov Geneve avec Eric Ackermann et Michel Borzykowski à la clarinette

Les Journée Européenne de la Culture  Juifs se célèbre dans notre région dimanche 2 septembre 2018

Raconter des histoires (ou storytelling), tel est le thème choisi cette année pour faire rayonner la culture juive. A Genève la Communauté Israélite de Genève propose sous le thème Il était une fois le peuple juif.. deux conférences à 9h30 et à 14h. La Grande Synagogue Beth Yaacob propose conférences et musique dès 17h et en s’associant aux journées européennes du patrimoine, des visites sont organisées au cimetière israélite de Veyrier. La Synagogue de Lausanne ouvre ses portes ce dimanche 2 septembre de 16h à 20h. Après la traditionnelle visite de la synagogue en compagnie du rabbin Eliezer di Martino, la commissions de la culture de la Communauté israélite de Lausanne et du canton de Vaud vous convient à un spectacle en paroles et musiques à 17h15: Musique klezmer et contes du Yiddishland avec le groupe Bendorim (Dela Huettner, chant, Jürg Luchsinger accordéon, Adrian Mira clarinette) et la conteuse Lucienne Stitelmann. La Synagogue de Lausanne se trouve à l’angle des avenues juste Olivier et Florimont.


Première visite guidée de la Grande Synagogue Beth Yaacov à Genève dimanche 1er novembre 2015

Eric Ackermann, Ministre officiant de la Synagogue

Jean Plançon et Eric Ackermann sous les vestiges

Ces visites auront lieu tous les premiers dimanches du mois, de 10h30 à 12h. Entrée libre sur inscription: cultur@comisra.ch. Une occasion de se familiariser avec la liturgie juive et de découvrir l’histoire de ce lieu de prière classé monument historique genevois depuis 1989.

 

Eric Ackermann, 2e Ministre officiant de la Synagogue et président de la Plateforme interreligieuse de Genève, et Jean Plançon, historien qui se trouve sur la photo sous les vestiges de l’ancienne fortification du bastion des Hollandais, abattu come toutes les anciennes fortifications lors de la révolution radicale de 1846 sous James Fazy pour laisser place à plusieurs sanctuaires: la basilique catholique romaine de Notre-Dame (1852-1857), la Holy Trinity Church anglicane (1853), le Temple Maçonnique (1857-1858), l’église orthodoxe russe (1865-1866) et la synagogue (1857-1857) dans l’élan de liberté du culte qui a permis à la reconnaissance officielle de la Communauté israélite à Genève suite aux permis de construction.

 

Histoire de la communauté juive de Carouge et de Genève

Jean Plançon est l’auteur de l’ouvrage: Histoire de la communauté juive de Carouge et de Genève en deux volumes, publiés chez les éditions Slatkine :

  • Volume I : De l’antiquité à la fin du XIXe siècle
  • Volume II : 1900-1946. Une communauté qui se diversifie

Originaire de Besançon, cet ancien sous-officier de la Marine française, technicien en aéronautique navale, est aujourd’hui responsable du Département des cimetières de la Communauté israélite de Genève. Lorsqu’il découvre en 1995 l’ancien Cimetière juif de Carouge, tombé en désuétude, c’est une révélation tant la forme et la diversité des stèles, mais aussi des noms qui y figurent, témoignent des époques successives, de la diversité des origines culturelles et géographiques de la Communauté juive de Carouge, devenue plus tard celle de Genève. Après douze années de passionnantes recherches aux quatre coins de l’Europe, voilà le premier volume de l’histoire d’une communauté qui désormais compte près de 6000 membres. Il rend hommage à ces hommes et femmes, juifs ou non juifs de la société genevois dont le combat contre l’intolérance, contre les préjugés d’un autre temps a contribué au rayonnement et à la diversité du judaïsme genevois et à la renommée de la grande cité des Alpes.


Inauguration de la nouvelle salle Safran

La Synagogue Beth Yaacov à Genève fête ses 150 ans

Ce dimanche soir, 10 mai 2009, fut célébré à la Synagogue Beth Yaacov les 150 ans de sa création (en 1859), ainsi que l’inauguration de la nouvelle salle à la mémoire du Grand Rabbin Dr. Alexandre Safran.

Toutes les communautées juives de la région furent représentées avec comme invité le Grand Rabbin de France M. Gilles Bernheim. Mme Martine Brunschwig Graf, Conseillère national, ancienne Présidente du Conseil d’Etat représentait les autorités politiques. Dr. Alexandre Safran, originaire de la Roumanie, fut un des plus illustres rabbin de la communauté de Genève.