Centre culturelle de Chateau Rouge, Annemasse

Théàtre Chateau Rouge Annemasse
©BUMPKING pour Z Architecture -AER

Projet de restructuration et d’extension de la grande salle de Château Rouge

Projet de restructuration de la grande salle de Château Rouge

Frédéroc Tovany, Christian Dupessey,William Vassal, Emmanuel Brochier

maquette Château Rouge extension

maquette du Projet Z Architecture: Château Rouge depuis le Parvis

Dernière saison culturelle avant la phase de travaux de rénovation de la grande salle de Château Rouge qui nous a été présentée le 20 décembre 2017, en présence du directeur du Château Rouge Frédéric Tovany, du maire d’Annemasse Christian Dupessey, de William Vassal, de l’agence Z architecture de Lyon en collaboration avec Emmanuel Brochier, AER Architectes d’Annecy.

Pendant les travaux dès la fin 2018 jusqu’à l’ouverture en  à l’automne 2020, le Château Rouge continue à fonctionner. La grande salle sera fermée mi-novembre 2018, mais la programmation se poursuit au niveau des studios, dans la petite salle (186 places), dans la salle de concert (500 plances debout) et dans les espaces Café/accueil/billeterie et dès janvier 2019 dans une structure éphémère de 400 places installée sur le Parvis du Château Rouge.

Château Rouge: extension de la grande salle

Extension de la grande salle, vue depuis l’arrière du bâtiment

Le futur projet garde la « marque Château Rouge », la conception initiale en 1979 par l’architecte Richard Plottier. Les murs périphériques en béton avec ses arrondis en façade et son grand linteau courbe sur le parvis – symboles de l’identité de Château rouge – sont conservés, la grande salle est reconstruite en y insérant une nouvelle cage de scène (plus de 17 mètres), avec de nouveaux gradins, plus hauts que ceux existants, un plateau scénique légerement plus grand, plus profond pour accueillir toute forme de spectacle dans les bonnes conditions. La charpente métallique existante est déposée et remplacée par une nouvelle hauteur libre sous charpente de 11.50m pour recevoir les différents éléments techniques. Le foyer en bas, véritable coeur du projet, s’offre en vitrine avec l’ouverture des baies sur le parvis. La fente vitrée sur toute la largeur du déambulatoire en haut en extension de la grande salle permet d’offrir une vue imprenable sur le centre-ville d’Annemasse, Château Bleu et les massifs alentours. A la nuit tombée, le lieu s’illumine de l’intérieur, le foyer et le déambulant se parent en rouge.

Saison 17/18: Au programme théâtre, danse, cirque, musique pour toute génération

Théâtre: J’ai rêvé la Révolution, librement inspiré par la vie et la mort d’Olympe de Gouges (17-19/1/18) – une pièce intimiste par Catherine Anne qui évoque la figure et les derniers jours de Olympe de Gouges, guillotinée en novembre 1793 pour ses idées et ses écrits – Margot d’après Christopher Marlowe, création qui raconte comment une machination du pouvoir se transforme en machination de la mort dans une mise en scène de Laurent Brethome (26-27/1/18) – J’appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri, une création axée sur la place de l’étranger dans les sociétés occidentales, dans une mise en scène de Noémie Rosenblatt (1/3/18) – La Famille Royale, d’après l’oeuvre de Willima T. Vollmann, dans une adapatation et mise en scène de Thierry Jolivet, à vivre une émotion théâtrale d’une rare intensité (15-16/3/17) – De la Démocratie, librement inspiré par la démocratie en Amérique d’Alexis de Tocqueville, écriture et mise en scène de Laurent Gutmann (27-28/3/18) – Sweet Home, sans Etats d’Âme, pour raconter ce « Petit polar », le Théâtre La Licorne convoque des objets détournés, des maquettes miniatures une une comédienne survoltée  (5-7/4/18) – Tirésias, un texte pétillant, plein d’humour, qui se réfère sans cesse, avec légerté, à Ovide, Homère ou Sophocle, texte et mise en scène Philippe Delaigne (24,25,27/4/18)

Danse: Chotto Desh, « petite patrie » en bengali, conte chorégraphie de Akran Khan où on partage les rêves et souvenirs d’un jeune garçon de la Grande-Bretagne au Bangladesh, pays d’origine de ses parents (10/1/18) – Volt – Climat Corporel, création, chorégraphie Thô Anothaï qui développe un nouveau language corporel entre lenteur et vitesse (30/1/18) – Sisyphe Heureux, le chorégraphe François Veyrunes questionne le collectif et l’individuel (21/3/18)  – My Ladies Rock, création, versant féminin de My Rock, du chorégraphe Jean-Claude Gallotta (3/5/18).

Jeunes Publics/Cirque: Après L’Hiver, théâtre et marionnettes, création de Fatna Djahra, dès 2 ans (24,27,31/1/18) – Les Enfants c’est moi, théâtre, marionnettes et musique, écriture et mise en scène Marie Levavasseur, dès 8 ans (7/2/18) – Dois, les deux frères Luis et Pedro Sartori do Vale mélangent l’art raffiné du tir à l’arc aux numéros de cirque et au théâtre visuel,dès 8 ans (4/3/18) – Le Roi des Rats, légende urbaine et souterraine, la compagnie Loba revisite la légende allemande du Joueur de Flûte de Hamelin, dès 8 ans (7/3/18) – Boom, théâtre et marionnettes, création de Claire Petit et Sylvain Desplagnes aux frontières de différentes formes de théâtre, dès 2 ans (21,24/3/18) – Rick Le Cube, et les mystres du temps, concert et road-movie audiovisuel par le duo Sati qui interprète en direct musique et bruitages, dès 5 ans (4/4/18) – Départ Flip, cirque, création, Aurélie La Sala, volitgeuse et danseuse invite un ballet aérien pour 12 trapèzes (17-18/5/18)

Musique: Magyd Cherfi, chanson française, chanteur du groupe Zebda, de la banlieu nord de Toulouse (19/1/18) – Classical & Jazz Madness avec Geneva Camerata, allant de pièces baroques et classiques  jusqu’au jazz, blues et à l’improvisation, avec à l’affiche le brillant pianste jazz Yaron Herman, piano et direction: David Greilsammer (2/2/18) – Camille, chanson française, aux accents soul, jazz et gospel (13/2/18) – Ciné Concert: Miracle à Milan, conte poétique, une fable allégorique opposant les riches aux pauvres par trois chanteurs-musiciens-comédiens de Buffle, réinterprétant des chansons populaires allant de Mina à Björk, de Monteverdi à Elvis Presley (8,9/3/18) – Lior Shoov d’origine de Tel Aviv, seul en scène, elle s’accompagne des instruments découverts en parcourant la planète: ukulele, sanza, charano, hang, jouets d’enfants… (14/3/18) – Hugh Coltman, the great American song book went to New Orleans, soul et jazz, le chanteur poète britannique explore le répertoire de l’illustre jazzman américain Nat King Coltman (6/4/18) – Musique à l’Auditorium: Thierry Girault + LIV, jazz pop, musique inspirée des grands expaces du Nord, mélangeant le chant traditionnel Sami, la pop et la musique improvisée, invitée Béatrice Graf, persussions (25/4/18) – Feu! Chatterton, pop rock, univers décalé du quintet, cinq jeunes dandys de la nouvelle scène pop française (15/5/18) – Musique à l’Auditorium: Choros, Leman Modern Ensemble (6/6/18).