26e Fête de la musique du 23 au 25 juin 2017 en ville et dans les communes de Genève

Scène Bastions
scène Bastions Réformateurs

scène Bastions Réformateurs

La 26e édition de la Fête de la Musique à Genève du vendredi 23 au dimanche 25 juin a été marquée par une forte affluence sous une météo caniculaire autant dans les salles intérieures en journée que les scènes extérieures en soirée, resserré au périmètre en rive gauche, en raison des travaux dans les parcs de la rive droite. La disposition des scènes privilégiant un cadre de verdure à l’Observatoire et au Pin ainsi qu’à l’esplanade Saint-Antoine a participé à l’attractivité de la Vieille Ville et à la bonne répartition du public entre ce pôle et les Bastions.

Cour de l'Hôtel de Ville: Ibra Galissa (kora) et Marc Liebeskind à la guitare

Cour de l’Hôtel de Ville: Ibra Galissa (kora) et Marc Liebeskind (guitare)

Plus de 600 concerts et spectacles de danse offert avec des horaires légèrement étendues: samedi et dimanche dès 11h. Pour la troisième année consécutive, le classique joué par des grandes formations musicales à l’extérieur (scène Bastions Réformateurs) a de nouveau rencontré un beau succès avec la Camerata du Léman vendredi soir, ainsi que le Vision String Quartet, grand vanqueur du 71e Concours de Genève.

Démonstration de tango dans la Cour du Musée d'art et d'histoire

Démonstration de tango dans la Cour du Musée d’art et d’histoire

La Cour de l’Hôtel de Ville enchaîne une programmation éclectique du tango (Quinteto Respiro) au jazz (Galisssa-Liebeskind 4tet avec Ibra Galissa à la kora et Marc Liebeskind à la guitare), en passant par la musique de chambre (avec les deux trios SR9 et Atanassov). L’ADC (Association pour la Danse Contemporaine) a réinvesti la magnifique cour du Musée d’art et d’histoire avec une trentaine de chorégraphes à l’affiche. La prochaine édition se tiendra du 22 au 24 juin 2018.

26e Fête de la musique Genève affichePour cette 26e édition ce plus grand rendez-vous musical offert par le Ville de Genève: La Fête de la musique resserre son périmètre en rive gauche, en raison des travaux dans les parcs de la rive droite mais les horaires seront légèrement étendues: samedi et dimanche dès 11h. Plus de 600 concerts et spectacles de danse sur 31 scènes, 19 extérieures et 12 intérieures, des Bastions à St. Antoine, en passant par la Vieille Ville, sans oublier les lieux prestigieux comme le Victoria Hall, l’Alhambra et la Cathédrale Saint-Pierre. Sur la rive droite, une scène mobile se balade chaque jour dans un parc différent: vendredi au Parc Mon Repos, samedi au Parc Trembley et dimanche au Jardin botanique.

Plus de 600 concerts de musique classique et actuelles, d’ici et d’ailleurs sous différentes formes. Pour découvrir les musiques actuelles, du jazz aux musiques du monde, rendez-vous sur les promenades Saint-Antoie, de l’Observatoire et du Pin. Rendez-vous dimanche dès 11h sur la Scène Promenade des Pins pour des concerts organisé par les amis de la musique juive. Il sera possible de danser à la Guingette de Saint-Antoine: bal musette, swing, klezmer ou encore rock’n’roll. A la Treille, on se trémoussera sur une programmation tropicale qui alternera soca, kumbia, salsa, zouk et afrobeat. L’ADC (Association pour la Danse Contemporaine) réinvestit la magnifique cour du Musée d’art et d’histoire avec une trentaine de chorégraphes à l’affiche. Côté classique: deux concerts en plein air: La Camerata du Léman vendredi soir, à 20h30, sur la scène Bastions Réformateurs, ainsi que le Vision String Quartet à 22h, grand vanqueur du 71e Concours de Genève. La Cour de l’Hôtel de Ville enchaîne une programmation éclectique du tango (Quinteto Respiro vendredi 23 juin, 20h) au jazz (Galisssa-Liebeskind 4tet), en passant par la musique de chambre (avec les deux trios SR9, samedi 24 juin, 20h et Atanassov, 21h30). Le lancement officielle de la Fête de la musique se fera à l’Alhambra vendredi 23 juin, à 19h, avec les trente pianos du Big Boxing Pianos, 30 pianistes interprétant six compositions originales lors de deux performances.