L’Association pour l’encouragement de la Musique impRovisée (AMR)

AMR: Association pour l’encouragement de la Musique impRovisée, Genève

39e AMR Jazz Festival du 11 au 15 mars 2020 à AMR, Sud des Alpes – Auditoire Calvin – Alhambra, Genève

Onze concerts, une projection de film, un stage, une jam et une double exposition de photos et d’affiches dans trois lieux différents, avec des invités représentent plusieurs courants forts de la musique improvisée en Europe (notamment Gard Nilssen Acoustic Unity) comme aux États-Unis (Mary Halvorson’s Code Girl). Trois soirées de doubles concerts au Sud des Alpes (mercredi 11, jeudi 12, vendredi 13). L’Auditoire Calvin pour un concert en trois parties, dimanche 15 : du jazz avec orgue à l’heure du thé dans l’antre d’un calviniste, il fallait oser ! Le mythique Alhambra accueille les soirées du samedi 14 (Kenny Baron et Dave Holland) et du dimanche 15 pour clore du festival sur une note nordico-berlinoise avec le quintet Koma Saxo. Une sorte de Festival off au « Sud des Alpes » : une double exposition « Portraits de l’AMR » et « 400 Viva la Musica » à l’accueil, une jam session organisée par les étudiants de l’école de l’AMR-CPMDT jeudi 12, une fin de soirée vendredi avec les perles sonores du DJ Mucha Muchacha (dérouillage des genoux assuré). Samedi 14, le film documentaire d’avant-garde « Step Across The Border » fête ses trente ans et n’a pas pris une ride. C’est une immersion dans l’univers de l’improvisation, dont certains reconnaitront même quelques figures emblématiques, le tout dans une balade sonore à travers le monde en compagnie du légendaire musicien anglais Fred Frith.


Archives: les Editions passées

37e édition du Festival L’AMR AUX CROPETTES  du 26 au 30 juin 2019 dans le Parc des Cropettes à Genève

AMR aux Cropettes, parc Genève

Nicola Orioli, Sergio Valdeos, Sylvain Fournier

AMR aux Cropettes, parc GenèveL’Association pour l’encouragement de la Musique impRovisée (AMR) nous a donné rendez-vous au Parc des Cropettes, derrière la gare Cornavin à Genève. Pendant 5 jours les Ateliers de l’AMR nous ont offert 27 concerts de jazz et des musiques improvisées sur 2 scènes – et cette année en parallèle des Cropettes samedi et dimanche au CODE BAR, à deux pas du parc.

AMR aux Cropettes, parc Genève

Buclin- Rickli – Triquet- Gautier

Bon ambiance avec de magnifiques concerts jazzy gratuits par les formidables musiciens issus du Sud des Alpes d’AMR avec entre autres Béatrice Graf, percussions, voix, cordes, objets, textes pour Mess-ages vendredi. Samedi 29 juin: Gostoshino à 20h30 sur la petite scène avec Nicola Orioli, clarinette, Sergio Valdeos, guitare sept cordes. Sylvain Fournier, batterie et percussions, suivi de Rogue Squad à 21h30 sur la grande scène avec Anthony Dietrich Buclin, trombone, Basile Rickli, saxophone alto, Nathan Triquet, batterie et Benoît Gautier, contrebasse.

AMR aux Cropettes, parc Genève

Gilles Torrent, saxophone ténor

Dimanche 30 juin: Gilles Torrent Quartet à 20h30 sur la Grande Scène où Gilles Torrent, saxophone ténor nous a présenté ses propres compositions avec Linda Gallix, piano. François Gallix, contrebasse. Nicolas Serret, batterie. Gilles Torrent étudie la musique en autodidacte. Sur son premier instrument, la guitare, il remporte à l’âge de dix-sept ans le premier prix au Festival Suisse de la Guitare, dans la catégorie jazz (Genève 1966). Quelques années plus tard, il délaisse cet instrument pour le saxophone (1970). En 1973-1974, il compose et interprète une musique d’inspiration afro-asiatique pour la pièce  « Lorenzaccio », montée par le Théâtre Mobile de Genève sous la direction artistique de Marcel Robert (plusieurs tournées en France et en Suisse). En duo avec le percussionniste argentin Raùl Esmerode, il remporte un prix au Montreux Jazz Festival 1977. Depuis Gilles Torrent a sortie plusieurs disque : Terre engloutie (1985 ), un CD de ses propres compositions, intitulé « Désert de sel » (1992).

AMR aux Cropettes, parc Genève

Gilles Torrent, Linda & François Gallix

Depuis 1982 il dirige le groupe « Skaros » et aborde l’étude de la clarinette à l’orientale. L’ensemble « Skaros » qui collabore parfois avec de grands chanteurs grecs ou albanais, participe à d’importants festivals, ainsi qu’à de nombreuses émissions de radio et télévision en Suisse, France, Belgique, Italie et Grèce. « Skaros » a enregistré un CD pour Al Sur avec le chanteur grec Christos Zotos, un CD pour Arion avec le chanteur albanais Xhemali Berisha et un CD à paraître chez Al Sur avec la chanteuse albanaise Natasha Bega.


38e AMR Jazz Festival du 12 au 17 mars 2019 à l’AMR Sud des Alpes, rue des alpes, Genève

38e AMR Jazz Festival 2019 Genève Children of the light

Danilo Pérez (piano), John Patitucci (contrebasse), AMR 2019

38e AMR Jazz Festival 2019 Genève

Manu (Emanuel) Hagmann

Le festival s’est clôturé ce dimanche les doubles concerts, avec en première partie le projet personnel du genevois né en 1980 et basé à Lausanne: Manu Hagmann (grand prix du Tremplin Jazz International d’Avignon 2013), concrétisé en 2016 lors d’une carte blanche que lui offrait l’AMR. Dans cette formule latin-cool-jazz, la polyphonie s’est opérée à travers les instruments à vent: Louis Billette, saxophone ténor, René Mosele, trombone, Zacharie Ksyk, trompette, bugle et la basse.

38e AMR Jazz Festival 2019 Genève

Danilo Pérez

En deuxième partie le magnifique concert rythmé du trio du pianiste panaméen Danilo Pérez,  entouré des musiciens américains: le contrebassiste John Patitucci et le batteur Terri Lyne Carrington, qui jouent régulièrement avec leur mentor Wayne Shorter qui nous a offert une fin de festival magistrale autour de Children of the Light, le nom de leur album sorti en 2015 et également le nom de leur trio et qui continue leur tournée européenne à Rome, Berlin avant de retourner aux Etats Unis. Quand à l’Amérique, elle était également représenté par le magnifique concert en ouverture du Festival le 12 mars de Kaja Draksler en octet avec les chanteuses Laura Polence et Björk Nielsdottir, ainsi que le saxophoniste Ada Rave, précédé de la musique des pianistes Florence Melnotte en trio.

Le festival s’est décliné en six soirées de doubles concerts au Sud des Alpes présentant musiciens internationaux et richesse de la scène locale. Une scène locale témoignant de la vivacité de la création dans la région. Qu’ils aient été découverts suite à une résidence à la Cave du Sud des Alpes (OOGUI), lors du festival de l’AMR aux Cropettes (Field/Vidic, OP&A) à l’occasion d’une Carte Blanche accordée par l’AMR à l’un de ses membres (Manu Hagmann’s Choice), ou tout simplement dans les murs du Sud des Alpes (Cyril Moulas Trio) ces groupes témoignent de la qualité de la musique improvisée à Genève et du rôle fondamental que joue l’AMR pour encourager la création musicale locale.

Présentation de la 38e édition

Quand à John Aram, tromboniste et compositeur dont la notoriété dépasse de loin les frontières lémaniques, c’est sa nouvelle création réunissant la crème des musiciens de Suisse et d’Angleterre qui nous sera présentée avec son « Underground Orchestra ».  La 38e édition présente elle aussi un bel éventail des courants de la musique improvisée en Europe : de l’Islande d’ADHD à l’Italie d’Enrico Rava, en passant par le danois Peter Bruun, qui s’associe au plus surprenant des guitaristes français: Marc Ducret, ou encore Spinifex Soufifex et le Kaja Draksler Octet, deux formations basées à Amsterdam mais réunissant des musiciens de toute l’Europe. A l’heure actuelle on ne peut que se réjouir de cette explosion des frontières, symbolisée par des échanges fructueux entre musiciens européens.

Retrouvez les concerts du festival en rediffusion dans la Note Bleue, sur Espace 2, à 20h, les dimanches – deux heures avec Yvan Icher : OOGUI / Kaja Draksler Octet dimanche 24 mars – OP & A/ADHD dimanche 7 avril – Field /VIDIC Spinifex Soufifex dimanche 14 avril – Cyril Moulas Trio/Enrico Rava Tribe feat. Gianluca Petrella dimanche 21 avril – European Underground Orchestra, Round Trip Peter Bruun’s All Too Human dimanche 5 mai et Manu Hagmann’s Choice/Danilo Perez John Patitucci Terry Lyne Carrington: Children of the Light dimanche 12 mai.

A voir encore jusqu’au 31 mars, l’exposition de photographies Portraits de Jazz par Dany Gignoux, photographe genevoise depuis le fin des années 60 et très vite remarquée pour ses portraits de musiciens de jazz.

Exposition d’affiches Niklaus Troxler: Jazz à Willisau du 26 janvier au 28 février 2019 au Foyer de l’AMR, rue des Alpes, Genève

graphiste fondateur Jazz à Willisau affiche Genève

Niklaus Troxler devant l’affiche du 38e AMR Jazz Festival

Irène Schweizer, Niklaus Troxler, AMR Genève 2019

Graphiste, fondateur et directeur artistique du Festival de Jazz de Willisau de 1975 à 2009, Niklaus Troxler a marqué l’histoire du jazz en Suisse. Son travail est indissociable de sa fascination pour la musique. D’innombrables récompenses internationales lui sont décernées de par le monde, ses œuvres sont montrées dans des expositions et figurent dans les annales et les grandes collections de design, entre autres au Museum of Modern Art à New York, au Museum of Modern Art à Toyama/Japon, au Museum für Kunst und Gewerbe à Hambourg, au Deutsches Plakat Museum à Essen ainsi qu’au Stedelijk Museum à Amsterdam.

Irène Schweizer, piano solo, AMR, 2019

Retrouvez ses affiches sur le site du Musée de Design de Zurich: eMuseum. A visiter l’exposition de lundi au vendredi 9h à 20h, samedi de 12h à 18h, entrée libre. Un endroit formidable avec accueil bar à des prix raisonnables pas loin de la gare Cornavin. Niklaus Troxler a conçu l’affiche du 38e AMR Jazz Festival, qui se déroulera du 12 au 17 mars 2019. Elle nous était présentée lors de lors de l’annonce du programme et du concert de Irène Schweizer piano solo du samedi 26 janvier. Cette figure internationale du free jazz et de la musique improvisée, pianiste et percussionnistes, née en 1941 à Schaffhouse et qui vit à Zurich a reçu le Grand Prix suisse de musique 2018. En photo avec Niklaus Troxler, c’était lui qui avait convaincu Irène Schweizer de se lancer en solo.


Le 37e AMR Jazz Festival se déroule du 27 février au 4 mars au Sud des Alpes, bâtiment sis au 10 rue des Alpes, pas loin de la gare Cornavin.

Ce festival annuel, organisé par l’Association pour l’encouragement de la musique improvisée (AMR). Six jours de découvertes: une diversité des instrumentations, du solo au grand ensemble, acoustique ou électronique, ambiances spatiales, improvisations impétueuses, rythmiques complexes, diversité stylistiques avec une première soirée inédite avec trois concerts totalement acoustiques, par des musiciens européens – à deux exceptions près, les américains Ellery Eskelin et Gerry Hemingway, qui lui habite depuis de nombreuses années en Suisse. Ouverture mardi 27 février:  Thomas Piano solo+Han Bennink drum solo à 20h, suivi du Christian Wallumrød ensemble à 22h. Mercredi 28 février Nicolas Masson (saxophone ténor, clarinette): Parallèles à 20h, suivi de Soweto Kinch à 21h30. Jeudi 1er mars Who Trio Strell The Music of Strayhorn & Ellington (piano, contrebasse, batterie) à 20h, suivi de Ellery Eskelin (saxophone ténor), Christian Weber (contrebasse), Michael Griener (batterie ) à 21h30. Vendredi 2 mars Maurice Magnoni Acoustic Quartet à 20h, suivi de Dominique Pifarély quartet à 21h30, suivi de Jam session (entrée libre) dès 22h30 à la cave.

Les 12 musiciens du Fire Orchestra de la Suède

Samedi 3 mars stage avec Benoît Delbecq à 13h, VIP: Vinz Vonlanthen (guitare, voix), Pierre Audétat (samples, claviers) à 20h, suivi de Fire! Orchestra – Arrival! à 21h30: Mariam Wallentin (chant), Sofia Jernberg (chant), Anna Lindal (violon), Leo Svensson (violoncelle), Josefin Runsteen (violon), Katt Hernandez (violon),

Le genevois Vinz Vonlanthen

Per Texas Johansson (clarinette basse, clarinette contrebasse), Christer Bothén (clarinette basse, clarinette contrebasse), Isak Hedtjärn (clarinette Bb), Alexander Zethson (piano), Susana Santos Silva (trompette), Mats Gustafsson (saxophone baryton), Johan Berthling (basse électrique, contrebasse), Andreas Werliin (batterie), Mikael Werliin (ingénieur du son), suivi de Jam session (entrée libre) dès 22h30 à la cave. Dimanche 4 mars Phono: Manu Gesseney (saxophone alto, flûte), Aina Rakotobe (saxophone baryton), Ian Gordon-Lennox (tuba), Valentin Liechti (batterie) 19h, suivi de Medus Beats à 20h30: Benoît Delbecq (piano, synthétiseur analogique), Jonas Burgwinkel (batterie), Petter Eldh (contrebasse).


AMR scène Parque des Cropettes

Parc des Cropettes

ARM Scène CropettesL’Association pour l’encouragement de la Musique impRovisée (AMR) nous donne rendez-vous du 28 juin au 2 juillet au Parc des Cropettes, derrière la gare Cornavin à Genève pour 27 concerts de jazz et des musiques improvisées offerts.

AMR scène Parque des Cropettes

AMR scène Parque des Cropettes

Bon ambiance avec de magnifiques concerts jazzy gratuits par les formidables musiciens issus du Sud des Alpes d’AMR. Coup d’envoi mercredi 28 juin dès 18h30 avec l’Atelier Big Band/CPMDT d’Alain Guyonnet et Ian Gordon-Lennox, suivi à 20h30 du Maurice Magnoni Quartet et de LÎLA +1 (trombone, contrebasse, batterie, trompette, bugle et saxophone ténor) à 22h30 sur la Grande Scène et à 21h30 par Balda-Roelofs (contrebasse et clarinette basse) sur la petite scène. Jeudi 29 juin, c’est un atelier Bill Evans de Thomas Florin qui ouvre le bal, Talk to me about jazz or don’t talk to me at all avec Gabriel Zufferey au piano à 20h30, David Robin Trio (guitare, batterie, contrebasse) à 21h30, Dear John (saxophone alto, saxophone ténor et soprano, piano, basse électrique, batterie) à 22h30. Vendredi 30 juin dès 17h30 l’atelier jazz moderne de Luca Pagano, Sophie Ding Trio (chant, piano, bass) à 19h30, NIMITTA (Massimo Pinca, contrebasse. Christophe Berthet, saxophones) à et des compositions de Martina Berther et Béatrice Graf à 20h30 et le duo Here and There en compagnie du performeur et poly-instrumentiste Fritz Welch et du guitariste improvisateur Richard Comte à 22h30 et un concert du griot sénégalais Noumoucounda à  23h30. Samedi 1er juillet dès 17h30 de la musique improvisée avec la réunion de musiciens Break Point un concert de Luca Pagano, guitare électrique, Dominic Egli, batterie, Jean Ferrarini, clavier à 18h30 et la machine Swong qui invite Yael Miller à 19h30, le F.T.Z. SPACE TRIO à 20h30 et Arrêt Sur Image à 21h30, ABACA – musiques colorées, chantantes entre traditions latino-américaines et compositions originales à 22h30, Cosmic Shuffling avec leur répertoire ska et rocksteady à 23h30.  Dimanche, 2 juillet après-midi débute dès 17h avec Critical Mass Quintet  ensuite Linepilein avec guitariste Stéphan Mauclaire à 18h,  des compositions des professeurs de l’Ecole Professionnelle ou de l’AMR à 19h et un projet de Manu Hagmann à 20h30, une brochette d’artistes invoquera une musique allant de Charles Mingus à Albert Ayler à 21h30, pour terminer en beauté à 22h30 avec The Black Buoy Project. Entrée libre à tous les concerts.