Maison Tavel en vielle ville de Genève: actualité muséale

Maison Tavel en vielle ville de Genève

Relief de Genève en 1850 en maquette par Auguste Magnin

La Maison Tavel à la façade ornée de têtes sculptées est la plus ancienne demeure privée genevoise et abrite depuis 1986 le Musée d’histoire urbaine et de la vie quotidienne. Entrée libre dans l’exposition permanente.

Dans ses salles d’exposition permanente – dont certaines ont été reconstituées en appartements du XVIIIe et du XIXe siècle – gravures, peintures, cartes, maquettes, mobilier et objets divers témoignant du passé de Genève, du Moyen Âge au XIXe siècle sont présentés. Sous les combles vous trouvez le Relief Magnin, relief historique le plus grand de Suisse, qui donne au visiteur une vue d’ensemble de Genève avant la destruction de ses fortifications en 1850. Visitez virtuellement dans la ville encore fortifiée en 3D, cliquez sur le lien.


Exposition temporaire Maison Tavel Genève 2019 Collecton Auer Ory photographiePionniers de la photographie en Suisse romande – Collection Auer Ory 27 septembre 2019 – 29 mars 2020 à la Maison Tavel, Genève

Dès son invention en 1839, la photographie suscite l’engouement et la Suisse romande n’échappe pas à la règle. À Genève et Lausanne, des entrepreneurs audacieux ouvrent des magasins de matériel photographique et les premiers ateliers. En revenant aux fondamentaux de cet épisode culturel sans précédent, cette exposition propose un voyage dans les années 1840 à 1860 grâce à une sélection d’œuvres de la Fondation Auer Ory.

Le public pourra ainsi comprendre les polémiques liées à une invention considérée à ses débuts comme un simple procédé mécanique et redécouvrir la Suisse romande dans son ancienne topographie urbaine :

Pionniers de la Photogaphie, Suisse Romande, Maison Tavel exposition temporaire 2019

Exposition de photographie, Maison Tavel, 2019

rues sans voitures, paysages lacustres inhabituels ou encore portraits de toutes natures. Des panoramas familiers des Alpes enneigées aux sites de contrées lointaines, la photographie a aussi nourri l’amour de l’orientalisme, des découvertes archéologiques et de l’étude du passé. Autant de points de vue qui permettront à chacun d’éprouver le changement esthétique et formel que provoque l’arrivée de ces premières empreintes du réel.

Visite commentée mardi 10 mars 2020, à 14h30 par Mayte Garica/Alexanre Fiette, commissaires de l’exposition.


Jean Mohr, une école buissonnière: photographies du 28 mars au 15 juillet 2018 à La Maison Tavel, en vielle ville de Genève

Maison Tavel Genève

Jean Mohr, photographe genevois à 92 ans et sa femme

L’exposition rend hommage à Jean Mohr et accueille une proposition inédite du photographe genevois, dans laquelle il livre et commente un choix d’images, glanées au cours de sa longue carrière. Bien connu pour ses photographies souvent qualifiées d’humanistes, Jean Mohr se laisse aussi captiver par ses recherches formelles qui font naître des abstractions. Depuis 1950, Jean Mohr a promené son objectif photographique sur le monde au gré de ses missions et de ses envies. Comme il aime à le dire, ses clichés sont le moyen de raconter ce que son œil écoute.

Avec retenue, mais force, il donne à voir l’instant que seul l’appareil photographique capture, matérialisant ainsi le non-dit que porte parfois la réalité.

Exposition temporaire Maison Tavel vieille ville Genève

Bien connu pour ses photographies souvent qualifiées d’humanistes, l’homme se laisse aussi captiver par ses recherches formelles qui font naître des abstractions. Jean Mohr a défini treize thèmes, constitutés d’une vingtaine de photographies chacun. L’être humain tient une place prépondérante: des récurrences sociales que sont le travail, les relations humaines, les cérémonies et les fêtes, le troisième âge et l’enfance, mais aussi les récurrences naturelles, commme la beauté d’un détail, d’une roche érodée, d’un après-midi hivernal ou d’un couple amoureux. Il saisit les attitudes et les gestes, les moments difficiles et les déséquilibres, auiss bien que la tendresse et le sommeil, la foi et la mort.

Photographe de renommée internationale, Jean Mohr (né le 13 septembre 1925) a travaillé pour le compte d’organisations internationales dès les années 1950. Il a réalisé des reportages dans le monde entier. Retrouvez au premier étage du Musée Tavel, un espace habituellement réservé à son parcours permanent, une sélection de documents comprenant ouvrages, catalogues d’exposition, planches-contacts, etc. et découvrez les différentes facettes du photographe, reporter en mission, sa participation aux diverses publications, ses aventures éditoriales et les expositions auxquelles il a participé.

Inauguration mardi 27 mars à 18h. Visites commentées dimanches 22 avril et 13 mai à 14h30, par Mayte Garcia Julliad, commissaire associée. Midis de l’expo: parcours de l’exposition en compagnie d’Alexandre Fiette, commissaire mardi 3 avril et 19 jun, à 12h30.

Heures d’ouverture de 11h à 18h, fermée le lundi, entrée libre.


Faire le mur? Le monument international de la Réformation a 100 ans! du 28 avril au 29 octobre au Musée de la Maison Tavel à Genève

Musée Rath Mur Réformateur Landowski

Musée Rath, Genève: L’Exposition le Mur des Réformateurs

Souhaitant rappeler par un monument ce qu elle doit à la Réforme, Genève lance en 1908 un concours international. Parmi les nombreux projets, celui des architectes Laverrière, Monod, Taillens et Dubois fait l’unanimité. Sa sculpture, proposée originellement par Reymond, est finalement confiée à Bouchard et Landowski et compose une étonnante page d’histoire du calvinisme. Plus de 125 pièces rassemblées à la Maison Tavel retracent dans cette exposition la genèse et la construction du monument international de la Réformation, plus communément appelé «Mur des Réformateurs». Projets refusés, sculptures recommencées, images détournées, mais aussi plans et vues artistiques ou techniques rendent compte de l’histoire d’une oeuvre dont la notoriété n’est plus à démontrer depuis son achèvement en 1917.