Ville de Geneve – Forum Faubourg: architecture, urbanisme

Forum Faubourg (rue des Terreaux-du-Temple) est un espace de travail et d’exposition où sont présentés les projets résultant de concours de construction et d’aménagement organisés par la Ville de Genève. 

Arrêts TPG : Simon-Goulart, Coutance, Isaac-Mercier

En photo en haut: Présentation du projet lauréat du concours d’architecture pour le réaménagement des espaces publics du nord-ouest de la gare Cornavin du 17 décembre 2020 au Forum Faubourg, en présence de Frédérique Perler, en charge du Département de l’aménagement, des constructions et de la mobilité, du président du jury Lorenzo Felder et des bureaux lauréats. Avec le projet d’extension de la gare Cornavin souterraine, environ 100’000 voyageurs journaliers sont attendus à l’horizon 2030. Ayant acquis la conviction que la qualité de l’espace urbain dépend aujourd’hui largement de la qualité de l’espace public, la Ville de Genève a décidé de privilégier un véritable projet pour ces espaces en organisant un concours pour le périmètre nord-ouest de la gare de Cornavin. 

Horaires: lundi, mardi, mercredi, vendredi, samedi 11h-18h, jeudi (sauf 24 décembre 2020, 16h): 11h-20h

Rénovation du Bâtiment d’art contemporain (BAC) mise en concours, exposition du 10 au 21 décembre 2021 au Forum Faubourg, Genève

©Kuehn Malvezzi Bolognesis

A l’horizon des années 2026-2027 un nouveau lieu emblématique pour l’art contemporain ouvrira ses portes au public, tout en mettant en sécurité un précieux patrimoine architectural. Le concours d’architecture sous forme de mandats d’étude parallèles (MEP) pour la rénovation du Bâtiment d’art contemporain (BAC), organisé par la Ville, a été remporté par le projet «279991», des bureaux Kuehn Malvezzi Projects de Berlin (Allemagne) et CCHE Genève (Suisse) pour la qualité de ses réponses aux attentes du programme du concours.  L’équipe pluridisciplinaire, complétée des bureaux INGPHI – Ingénieur civil et Tecnoservice Engineering – Ingénieur chauffage et ventilation, a su convaincre le collège d’experts au fil des diverses étapes du processus. Le projet vise, en premier lieu, à libérer le bâtiment des interventions accumulées au cours du temps, dans le but de restituer l’intégrité des qualités intrinsèques de cet édifice industriel. Une nouvelle entrée, rue des Vieux-Grenadiers permet de dynamiser le quartier et constitue un pôle d’attraction en proposant, non seulement un accueil général, mais également un espace de convivialité transparent et accessible à tous les publics. Le collège d’experts a notamment apprécié la force et l’efficience de la proposition, le travail sensible de simplification proposé par les architectes au niveau des espaces d’exposition, avec un plan clarifié et rationalisé, offrant une très grande flexibilité pour les diverses scénographies nécessaires aux expositions. Le traitement de la 5ème façade n’est pas oublié et étend le projet sur la toiture où s’insère un pavillon pour accueillir des interventions artistiques sous couvert et en plein air. L’aspect énergétique et environnemental est intégré dans toute la conception du projet. Le projet proposé repose ainsi sur un concept simple et clair, avec une analyse approfondie du bâtiment existant, et un intérêt réel pour les questions de conservation et d’art contemporain Les meilleures conditions sont réunies pour le développement de ce projet de rénovation si important pour Genève et la Suisse. L’ensemble des projets reçus (46 dossiers ) aux 1er et 2ème degrés dont le projet lauréat seront présentés au Forum Faubourg jusqu’au 21 décembre 2021.
Une visite guidée du projet lauréat, en présence des membres de l’équipe vainqueur, aura lieu le 16 décembre, de 12h30 à 13h30. Elle sera organisée dans le strict respect des recommandations de l’OSPF.

Situé sur la commune de Genève, en bordure des rues des Bains, Gourgas et des VieuxGrenadiers, le Bâtiment d’art contemporain (BAC) est le plus grand centre d’art contemporain de Suisse. Il abrite aujourd’hui 5 institutions culturelles : le Musée d’art moderne et contemporain (MAMCO), le Centre d’art contemporain Genève, le Centre de la photographie Genève (CPG), le Commun (espace culturel Ville de Genève), le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC), ainsi qu’une institution faîtière, la Fondation pour l’art moderne et contemporain (FAMC), qui assure la gouvernance des espaces partagés. Implanté discrètement dans l’ancienne usine de la Société genevoise d’instruments de physique (SIP) bâtie en 1958, le BAC est un élément de première importance du patrimoine industriel des années 1950-1960, mais il est aussi un bâtiment culturel emblématique, niché au cœur du quartier de Plainpalais. En état de grande vétusté, sa rénovation est aujourd’hui devenue nécessaire. D’une part pour s’adapter aux normes énergétiques actuelles, mais aussi pour pouvoir accueillir convenablement le public et offrir à la population un centre muséal attractif, dédié à l’art contemporain, avec une muséographie adaptée et innovante. + d’infos.

Concours d’architecture pour le réaménagement des espaces publics du nord-ouest de la gare de Cornavin

Quartier des Grottes avec la futur place de la Pépinière et l’actuel place de Montbrillant avant extension de la gare Cornavin

C’est le projet «Girard aux Grottes» du bureau Monnier Architecture du Paysage de Lausanne qui a remporté le premier prix et le premier rang du concours d’architecture organisé par la Ville de Genève pour le réaménagement des espaces publics du nord-ouest de la gare de Cornavin. Le choix du jury s’est porté à l’unanimité sur le projet «Girard aux Grottes» du bureau Monnier Architecture du Paysage. Le projet retenu propose une continuité urbaine et spatiale en optant pour l’uniformité d’un traitement des sols, tout en s’autorisant des espaces de respiration d’une autre nature, très végétalisés. Quatre places, deux nouvelles, la place de la Pépinière et la place des Gares, et deux existantes, celles de Montbrillant et du Reculet, formeront une continuité urbaine arborée, requalifiant complètement l’arrière de la gare. De larges espaces seront libérés pour les mobilités douces. Ces nouveaux aménagements permettront de créer une couture urbaine entre des lieux de caractère et de vocation diamétralement différents: le quartier populaire et engagé des Grottes, essentiellement composé d’immeubles de logements, de petits commerces et de microstructures très actives et la gare de Cornavin, vouée à changer d’échelle, pour devenir une mégastructure de transport d’importance nationale, cette prochaine décennie. Deux moyens simples proposés par le projet: laisser voir les trains à travers une paroi vitrée et signifier les trois accès à la gare par un traitement homogène de la partie centrale et des deux émergences latérales. En savoir plus.