Genève: BAC – Bâtiment d’art contemporain

Le Bâtiment d’art contemporain (BAC), dans l’ancienne usine de la société genevoise des instruments de physique (SIP) fondée en 1862 dans le quartier populaire de Plainpalais et acquis en 1989 par la ville de Genève. Il abrite:

Chappatte – Gare aux dessins ! du 17 décembre 2021 au 20 février 2022, Le Commun – BAC – Bâtiment d’art contemporain Rue des Bains, Genève

Lauréat du prix Culture et société de la Ville de Genève en 2015 et du prix de la Fondation pour Genève en 2020, Patrick Chappatte est l’un des dessinateurs genevois les plus populaires. La présentation à Genève de l’exposition Chappatte – Gare aux dessins !, conçue il y a près d’un an par le Musée des beaux-arts du Locle (MBAL), est l’occasion de questionner avec l’auteur les limites de la liberté d’expression à l’heure où cette dernière est réprimée dans un nombre toujours plus grand de pays. En 2019, le New York Times annonçait la fin de la caricature politique dans ses pages. Le dessinateur de presse Chappatte, directement visé par la mesure, s’est inquiété publiquement de voir s’installer une forme d’auto-censure préventive, à l’heure où certains de ses homologues dans le monde sont en prise directe avec la censure, et que d’autres perdent leur travail. En proposant cette exposition, le MBAL a souhaité prendre part à ce débat. Il y est question d’humour, de pouvoir des images et de liberté de création. Présentée initialement au Locle en 2020, elle a été repensée – dans sa version genevoise – suite aux événements des années 2020 et 2021, dont la crise du Covid, et enrichie d’une section consacrée au dessinateur Hani Abbas, lauréat du Prix international du dessin de presse 2014 de la Freedom Cartoonists Foundation et de la Ville de Genève.

Du mardi au dimanche de 11h à 18h (entrée libre et selon conditions sanitaires en vigueur). Diverses activités, dont des visites guidées publiques les dimanches 19 décembre, 16 janvier et 6 février à 14h30, et une table ronde le mercredi 2 février à 18h sur le thème Le wokisme et l’humour (entrée libre, inscription conseillée). + d’infos.

Le Centre d’Art Contemporain Genève est un lieu d’exposition avec plus de 300 expositions d’artistes nationaux et internationaux présentés depuis 1974. En savoir plus.

Le MAMCO – Musée d’art moderne et contemporain de Genève présente depuis 1994 des expositions temporaires et des présentations renouvelées de ses collections permanentes en plaçant l’art et les artistes au centre et s’adressant à tous les publics. Il propose des parcours historiques à travers plusieurs expositions articulées autour d’un projet principal, renouvelé trois fois par année. En savoir plus.

Le Centre de la photographie GenèveCPG (aménageant en 2007 au rez-de-chaussée dans les locaux de l’ancien Musée Jean Tua), fondé en 1984 par 11 photographes genevois pour la défense de la photographie comme l’un des beaux-arts présente chaque année en moyenne quatre à sept expositions, monographiques ou thématiques, plus une ou deux expositions hors-les-murs. Depuis 2003, le CPG organise la triennale de photographie 50JPG (50 Jours pour la photographie à Genève) en collaboration avec plus de 30 musées, centres d’art, galeries, bibliothèques et lieux off à Genève et dans sa région. En savoir plus.

Trois institutions de la Ville quittent le BAC : le  Commun (2009) ainsi que le Fonds municipal d’art contemporain (FMAC, 1994) et la  Médiathèque (2009) – les deux derniers rejoindront le Carré Vert, à la Jonction (où se trouvent déjà leurs dépots).

  •  Tous les « Premiers dimanches du mois », une riche offre d’activités de médiation et d’événements vous est en outre proposée, grâce au soutien et à l’engagement de JTI (fondation). Toute l’année: Premier dimanche du mois gratuit dans les musées de la ville de Genève.
  • COVID19: Le Centre d’art contemporain propose chaque semaine des nouvelles œuvres vidéo sur sa plateforme virtuelle, le 5e étage ainsi que des activités pour toute la famille. 

Grâce à une convention de partenariat public-privé signée le 9 février 2021 entre le Conseil administratif de la Ville de Genève et les fondations du MAMCO et du Centre d’Art Contemporain Genève, la rénovation et le réaménagement vont pouvoir être concrétisés: le montant, estimé à 40 millions, nécessaire à la rénovation et à la réorganisation des locaux – 25 millions sont amenés par les fondations privées , le reste est financé par la Municipalité. Les travaux de rénovation concernent l’enveloppe thermique du bâtiment ainsi que la dépollution du site. Le plan architectural d’agencement des lieux doit permettre l’organisation, dans ce bâtiment inscrit à l’inventaire, de trois organisations culturelles bien distinctes autour d’un large espace mutualisé dédié à l’accueil des publics. Avec une entrée principale repensée pour donner davantage de visibilité à ce pôle culturel d’art moderne et contemporain, le hall d’accueil sera ouvert à tous les publics qui pourront accéder à un premier espace d’exposition gratuit ainsi qu’à une cafétéria, une librairie, une salle de médiation et une salle polyvalente. Ce n’est qu’après un passage à la billetterie commune que les visiteurs et les visiteuses parviendront aux zones d’accueil propres aux trois institutions et d’accéder aux plateaux d’expositions. Fin 2021 : choix de l’équipe de mandataires et exposition publique par le Département
de l’aménagement, des constructions et de la mobilité (DACM). Fin de rénovation complète du BAC prévue fin 2023.

Des manifestations importantes :

  • La BIM (Biennale de l’Image en Mouvement du Centre d’Art Contemporain Genève) est devenue une référence internationale en matière de biennales consacrées à l’image en mouvement – preuve en est sa circulation internationale.
  • L’initiative récente du MAMCO et d’artgenève – soutenue par la Ville –, la Biennale sculpturegarden, a montré une belle résilience puisqu’elle s’est tenue en 2020 malgré le contexte de crise sanitaire globale, qui a vu toutes les manifestations d’art annulées. La biennale témoigne qu’on arrive à monter des initiatives privés/publiques, dont le mode de partenariat est garant d’un succès pérenne. En savoir plus.
  • Les 50 JPG organisées par le CPG est une manifestation triennale dont la sixième édition a eu lieu en 2019 dans plus de 30 lieux, à Genève et dans sa région.
  • La BIG, la Biennale des Indépendants dont la 4e édition est en préparation, rassemble les acteurs de la scène indépendante.

Quartier des Bains – Galeries et institutions réouvert depuis le 1er mars 2021

Ce nouveau pôle d’art contemporain dans le quartier des Bains: longtemps quartier industriel le quartier change radicalement de visage depuis des années 1990: par la création de l’association Quartier des bains et d’autres développements: agrandissement du MEG, future réhabilitation de la Caserne des Vernets, PAV, etc.).

L’’association Quartier des bains regroupant 18 entités culturelles d’art contemporain – les institutions: Centre d’Art Contemporain Genève  Centre de la Photographie Genève Le CommunMAMCO, Musée d’art moderne et contemporain – Médiathèque / FMAC, ainsi que les galeries des Bains: Andata RitornoCentre d’édition contemporaineFondation FluxumEspace L Galerie Laurence BernardGalerie Patrick Cramer Galerie Joy de RouvreGalerie MezzaninJRP | Editions –  LiveInYourHead (expositions du Département Arts visuels de la HEAD) – Skopia / P.-H. JaccaudWildeXippas

Les membres du Quartier des Bains accueillent le public avec des horaires communs les 18, 19 et 20 mars de 12h à 18h. Ce sera notamment l’occasion de découvrir les nouvelles expositions des galeries membres dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Le port du masque est obligatoire pour toutes et tous.

Nuits des Bains les jeudis 6 mai 2021 et 2 septembre 2021

Archives – Expositions, événements passées

Week-end GENEVE.ART samedi 6 et dimanche 7 novembre 2021. Les galeries et institutions de GENEVE.ART, en collaboration avec l’Art en Vieille Ville et le Quartier des Bains, ouvrent leurs portes au public le samedi 6 et le dimanche 7 novembre de 11h à 18h. Ce week-end est également l’occasion de découvrir la nouvelle exposition temporaire de la Fondation Martin Bodmer La fabrique de Dante,, l’exposition Tasses ! de Lionel Latham au Musée Ariana. +d’infos.

En parallèle:

Ateliers portes ouvertes des artistes de Genève samedi 6 et dimanche 7 octobre 2021, organisée par Halle Nord. A cette occasion, plus de 245 artistes et collectifs ouvriront la porte de leur atelier aux amateurs d’art afin de faire découvrir leurs univers, leurs œuvres le temps d’un week-end entre 13h et 19h. Entrée libre. Découvrez la liste des artistes de l’édition de ette cinquième édition: ici. Le plan interactif ou téléchargeable permettant de localiser les ateliers et les artistes : ici

Coup d’envoi du E-21 – le festival Electro, par son exposition LE PARLOIR, espace éphémère installé au rez du Commun du 22 avril au 2 mai 2021 au Commun. 28, rue des Bains, Genève

« L’exposition qui aura peut-être lieu » du 22 avril au 2 mai au Commun (BAC), rue des Bains, Genève

LE PARLOIR avec Alexandre Babel, directeur artistique Eklekto dans l’espace éphémère installé au rez-de-chaussée du Commun (BAC)

Elle propose une réflexion sur le statut d’artiste et d’organisateur de spectacles en temps de Covid, mettant en exergue trois thématiques sous-jacentes à l’ensemble du festival et à la situation actuelle: l’attente, celle de la réouverture des lieux, celle d’un certain retour à la normal, celle du prochain épisode du festival Electron… ; l’incertitude, une notion déjà bien connue du milieu culturel, mais qui nous pousse d’autant plus cette année à reconsidérer la faisabilité d’un événement, l’incertitude également de nos lendemains… ; enfin, l’invisibilité dans laquelle évoluent artistes et acteurs de la scène culturelle, qui luttent pour faire reconnaître leur statut, tandis que leur domaine d’activité subit de plein fouet le poinçon du « non essentiel » en se donnant pour mission de libérer la parole des artistes et travailleur.euse.s culturel.le.s. Dans l’austérité d’un parloir, bien loin des projecteurs, des instruments et de ces sons qui donnent envie de danser, c’est une véritable mise à nue sur la conditions des professionnel.le.s de la culture, mais aussi une ouverture au dialogue, que vous propose Electron, lors de ces entretiens exlusifs.

Avec:

AÏDA DIOP, musicienne, directrice du groupe Obaya Batucada
ALEXANDRE BABEL, directeur artistique d’Eklekto
BEATRICE GRAF, artiste, présidente de la Fédération Genevoise des Musiques de Création (FGMC)
CESARE PIZZI, musicien, membre fondateur des Young Gods
CHLOE MARTINEZ, productrice, DJ
CLAUDE RATZE, directeur du festival de la Bâtie
DAVID GREILSAMMER, pianiste, chef d’orchestre, directeur musical et artistique de Geneva Camerata
DAMIEN SCHMOCKER, musicien, compositeur, label manager, fondateur du label et magasin Urgence Disk, programmateur musiques actuelles pour la Fête de la Musique à Genève
GARANCE, productrice, DJ
GRETA GRATOS, comédienne, DJ, chanteuse, musicienne
JOH ERBA, programmateur Couleur 3, DJ
LAD AGABEKOV, bassiste de Nostromo, ingénieur du son, DJ, enseignant ETM
LAURENT FINCK, directeur Lumens8 (technique audio-visuelle), fondateur du festival Electron et du Mapping Festival
MARIE-CAROLINE HOMINAL, chorégraphe, danseuse, performeuse
PRISCILLE ALBER, directrice artistique du festival Voix de Fête, programmatrice du Chat Noir
REGIS, compositeur, musicien, chanteur
THESE SHAPES, producteur, DJ
TT aka THIERRY NAMER, co-fondateur du Folklor club à Lausanne, co-fondateur du club Audio à Genève, directeur du festival People In The City, DJ
VINCENT BERTHOLET, contrebassite, compositeur & fondateur de l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp et du duo Hypercult, directeur du festival Face Z, programmateur musique du Festival de la Cité à Lausanne

Deux interlocuteurs par jour (11h-14h30 et 14h30 – 18h)
Fermé le lundi