Les Musées de la Ville de Morges

Musée Alexis Forel à Morges

Maison du dessin de presse Morges 2018Rétrospective du dessin de presse suisse 2017 du 8 décembre 2017 au 4 février 2018 à la Maison du Dessin de Presse, Morges

2017 est une bombe qui a laissé peu de répit aux dessinateurs de presse. De l’investiture de Donald Trump à sa joute avec Kim Jong-Un, en passant par l’élection présidentielle français,  la démission du conseiller fédéral Didier Burkhalter, la crise catalane, iles et elles ont armé leur crayon pour nous faire davantage exploser de rire que de pleurs. Dans un univers rappelant visuellement celui des journaux, la Rétro2017 met en avant le meilleur d’une vingtaine d’artistes, de différents cantons.

Horaires d’ouverture de 14h à 18h, samedi de 10h à 18h, entrée libre.


Archives: les Expositions passées

Audrey Hepburn & Hubert de Givenchy, une élégante amitié du 19 mai au 17 septembre 2017 à Morges

Exposition à Morges: Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy

La Fondation Bolle, le Château de Morges et ses musées et la Ville de Morges presentent la troisième rétrospective mondiale de l’oevre de Hubert de Givenchy, créateur clé du XXe siècle. La dernière légende vivante de la mode a choisi de venir à Morges, au bord du Léman, pour l’une de ses précieses expositions. Au travers d un voyage dans le monde de la haute couture, le public découvrira les pièce créées par le couturier français depuis l’ouverture de la maison à Givenchy en 1952 jusqu à aujourd’hui. Rares sont les expositions sur les oeuvres de Hubert de Givenchy. À ce jour, seules deux rétrospectives majeures lui ont été consacrées. Elles se sont tenues au musée Thyssen-Bornemisza, à Madrid (2014) et au prestigieux musée Gemeente à La Haye en Hollande (2016). La célèbre Cité de la Dentelle et de la Mode à Calais (2017) accueillera, elle aussi, une rétrospective sur le travail du créateur clé du XXe siècle cet été. L’homme qui a longtemps refusé qu une exposition lui soit dédiée, estimant que seul Balenciaga — son mentor et ami — méritait cet hommage, nous fait l’honneur de venir au bord du Léman pour sa troisième rétrospective mondiale. Pour Morges et sa région, ainsi que la Suisse tout entière, c’est assurément une venue exceptionnelle. L’événement morgien jouera la carte de l’intimité. On y découvrira une relation qui changea les codes de la mode et empreint le style des générations futures. Aucune autre exposition dans le monde n’a présenté une telle vue d’ensemble sur le grand couturier français et la comédienne britannique. Au total, plus de cinquante robes, chapeaux et accessoires issus de la Maison Givenchy, de collections privées et de musées prestigieux seront exposés. Quarante croquis réalisés spécialement pour l’exposition par Hubert de Givenchy viendront compléter les pièces de haute couture.


Albertine et Germano Zullo au Musée Alexi Forel à Morges

Albertine et Germano Zullo, La Grande Exposition du 31 août au 26 novembre 2017 au Musée Alexis Forel, Morges

Costumes d’Albertine au Musée Alexis Forel

L’exposition s’inspire librement des albums Grand couturier Raphaël et Les Robes publiés par Albertine et Germano Zullo aux éditions La Joie de Lire. Rétrospective de leur travail: films, planches originales, séries des Mascarades, des Lacs, des Portraits, des Jardins, ainsi qu’une salle dédiée au processus d’écriture. La thématique du vêtement est une récurrence dans le travail de l’illustratrice genevoise Albertine. Si le vêtement est souvent considéré par sa dimension ethnologique, sociale et identitaire, Albertine nous invite à redécouvrir le vêtement pour son expression plastique et graphique. Elle a choisi de répondre aux questions suivantes: Comment matérialiser des vêtements issus de l’illustration? Comment le vêtement peut-il servir de support au dessin ? Comment exposer ces vêtements ? Comment défiler avec ces mêmes robes et dans quelle mesure un vêtement peut-il devenir un objet purement artistique ?

Albertine nous invite à entrer dans des créations jubilatoires, extravagantes et poétiques. Parures et accessoires viennent accompagner les robes, ainsi qu’une multitudes d’objets et de dessins.

L’entrée du Musée Alex Forel

Grand défilé samedi 2 septembre à 15h, 16h, 17h sur réservation. Dessinées, confectionnées avec la collaboration de l’atelier de couture Créature, puis peintes. La mise en scène est confiée à la filière danse contemporaine du CFP Arts de Genève. Rencontre et dédicace avec Albertine et Germano Zullo jeudi 21 septembre dès 18h30 dans le cadre de A voir un soir à Morges, 2e édition. A noter également le week-end du Jeûne vaudois en famille du 16 au 18 septembre avec alteliers et lectures. Heures d’ouverture mercredi à dimanche, 14h-18h.


Maison du Dessin de Presse, Morges

Barrigue fondateur de Vigousse

Mix & Remix, Burki vous nous manquez…du 1er septembre au 12 novembre 2017 à la Maison du Dessin de Presse, Morges

Philippe Becquelin, alias Mix et Remix

Vernissage ce jeudi 31 août en présence de Barrigue, fondateur de Vigousse et ami proche des deux dessinateurs en l’absence des deux très grandes signatures du dessin de presse suisse qui nous ont quitté en 2016: Philippe Becquelin, alias Mix & Remix, dessinateur incontournable de L’Hebdo, du Matin Dimanche ou encore du magazine de la RTS « Infrarouge » s’est éteint le 19 décembre 2016, à l’âge de 58 ans. Né en 1958 à Saint-Maurice (VS),  Philippe Becquelin rencontre sa future femme aux Beaux-Arts de Lausanne avec qui il signe sous le pseudonyme Mix & Remix avant de continuer à dessiner seul tout en conservant le pseudo.

Raymond Burki, dessinateur de presse vaudois

Sa mort est suivie peu de temps après par la disparission dans la nuit du 28 au 29 décembre 2016 à l’âge de 67 ans de Raymond Burki dessinateur mythique du quotidien vaudois 24 heures. Né en 1949 à Epalinges, le Vaudois après une formation de retoucheur-photographe part à Paris durant un an, où il rencontre un des ses mentors Cabu. Dès son retour à Lausanne, il entame sa carrière de dessinateur de presse à La Tribune, devenue depuis le Matin et ensuite dessinateur attitré du quotidien vaudois 24 heures durant 38 ans, jusqu’à sa retraite en 2014.

Réalisée en collaboration étroite avec leurs épouses, Dominique Becquelin et Catherine Burki, cette exposition-hommage présente plus de 200 de leurs dessins parus dans 24 heures, L’Hebdo, Le Matin Dimanche ou réalisés en direct durant l’émission « Infrarouge » sur la RTS. Dans une scénographie évoquant un paradis joyeux et inspirant, les œuvres se répondent sur douze thèmes, tels que le terrorisme, l’immigration, la finance, le sport ou la mort. Visite guidée de l’exposition jeudi 21 septembre  à 18h30 et à 20h30 dans le cadre de A voir un soir à Morges, 2e édition. Créée en 2009, la Maison du Dessin de Presse est un espace unique d’exposition et d’animation qui propose chaque année quatre expositions. Horaires d’ouverture de 14h à 18h, samedi de 10h à 18h, entrée libre.


Le Musée Paderewski  au Château de Morges

initiatives du couple Paderewski pour l’indépendance polonaise

L’exposition permanente: Ignace Paderewski à Morges, en Suisse et dans le monde est consacrés à l’histoire de ce pianiste exceptionnel, compositeur de grande valeur, éminent homme d’Etat polonais. Musicien célèbre et adulé dans le monde entier, notamment aux Etats-Unis, excellent compositeur, remarquable interprète des grands classiques, Ignace Jan Paderewski, hanté par l’indépendance de son pays rayé de la carte européenne depuis 1795, en brillant orateur et habile diplomate sut convaincre et gagner la confiance des Alliés et nnotamment du président américain Woodrow Wilsoni et devenait après la première guerre mondiale, président du Conseil des Ministres, Ministre des Affaires étrangères, délégué de la Pologne à la Conférence de la Paix, puis son représentant auprès de la Société des Nations à Genève. Sa femme Hélène le soutient avec une petite industrie fabriquant des poupées polonaises et d autres objets typiques de son pays, vendus au profit du Comité de Secours. Sa propriété à Riond-Bosson près de Morges devint pendant 43 ans un lieu de rencontres internationales où séjournèrent musiciens, intellectuels et hommes politiques. Sa présence en Romandie nous rappelle la salle de concert du Casino de Montbenon à Lausanne, qui porte son nom. Depuis 2014, la Fondation Paderewski s’est chargée de perpétuer la mémoire de l’illustre musicien. Le musée vient d ouvrir ses portes au Château de Morges. A ne pas rater cette plongée documentaire, sonore et virtuelle dans la vie et l’oeuvre de ce grand musicien et homme politique polonais, qui a passé près de la moitié de son existance sur les rives du Léman.


“à voir un soir à Morges” du 26 mai 2016

Musées de Morges

Philippe Pache, photographe

La première édition de à voir un soir à Morges de ce jeudi 26 mai 2016 a permis au public de visiter gratuitement les musées, ateliers d’artistes, galeries et bibliothèques. Fil rouge de la soirée, une exposition éphémère dans chaque lieu d’une photographie de Philippe Pache, lauréat de la distinction culturelle 2016 de la Ville de Morges. Ce photographe passionné et reconnu Diplômé de l’Ecole des Arts Appliqués de Vevey en 1982, travaille dès 1983 comme photographe indépendant. Son intérêt pour la lumière et les corps l’ont amené à travailler de nombreuses années dans le monde de la danse, notamment pour le Prix de Lausanne et comme photographe du Béjart Ballet Lausanne de 1992 à 2000. Il a remporté plusieurs prix prestigieux, notamment le Grand Prix Suisse de la Photographie en 1989.

Exposition temporaire Jean Walther

Le Musée Alexis Forel: deux expositions temporaires: Jean Walther: ideas, design and graphics jusqu’au 31 juillet et Alexandre Yersin jusqu’au 14 août 2016

Le musée Alexis Forel, logé dans une magnifique maison du 16e siècle, et transformé par le graveur et collectionneur Alexis Forel (1852-1922) en 1918 pour y installer ses collections, offre une variété de collections, telle que l’univers des Boîtes à rêves de Marie d Ailleurs où l’artiste Madeleine Schlumberger (1900-1981) a créée des mondes miniatures avec des centaines d’objets et figurines qui habitent les Boîtes de rêves. Une exposition temporaire: Jean Walther: ideas, design and graphics est consacrée du 9 mars au 31 juillet 2016 à Jean Walther. Elle invite à découvrir le travail et la trajectoire de ce graphiste de Morges qui a fait carrière aux Etats Unis où il travaille pour des marques et entreprises prestigieuses.

Exposition temporaire sur Alexandre Yersin, découvrir de la bacille de la peste

Le parcours de vie hors norme d’un autre morgien, le Dr. Alexandre Yersin (1863-1943), découvreur du bacille de la peste et qui abonna un poste prometteur de chercheur en microbiologie à l’institut Pasteur de Paris, pour se lancer dans l’aventure et collaborer à la naissance de l’Indochine française où il se taillera une place très particulière: tour à tour, médecin de marine, explorateur, génial bactérologiste, directeur d’école de médecine, créateur de laboratoire et d’exploitations agricoles géantes fait objet de deux expositions temporaires. La Fondation Bolle consacre en parallèle une exposition à l’explorateur et suit son trajectoire humaine peu banale, tandis que le Musée Alexis Forel expore les différents champs iconographiques, littéraires et cinématographiques qui évoquent la peste.