La saison théâtrale au Théâtre Alchimic à Carouge

Théâtre Alchimic, Genève
Théâtre Alchimic, Carouge
directeur du Théâtre Alchimic Carouge Genève

Pierre-Alexandre Jauffret, directeur et fondateur, Alchimic

Ancien cinéma – salle mythique où était inventé/mise au point la nouvelle invention révolutionnaire en 1961 par Jean Fournier du cinéma horizontal (transformation de l’écran carré en écran rectangulaire qui permet d’obtenir une image panoramique), la salle a pu garder sa vocation de lieu dédié à l’art dans un quartier en plein transformation grâce au directeur et fondateur Pierre-Alexandre Jauffret qui y a installé en 2008 une salle de théâtre de 100 places. C’est d’ailleurs un peu le hasard (la rencontre avec le fils de Jean-Fournier, le plasticien valaisan Michel Fournier lors d’une vente d’un tableau) qui a fait que Pierre-Alexandre Jauffret, qui a travaillé sur plusieurs scènes lyriques d’Europe, assistant de grands metteurs, comme Pier-Luigi Pizzia est revenu à Genève et a trouvé ce lieu pour des productions pluridisciplinaires.

Le théâtre Alchimic sur la Commune de Carouge (av. Industrielle, TPG: tram 15, arrêt « Industriel ») se veut un reflet du théâtre contemporain, où le public peut venir à la rencontre des acteurs issus des écoles de théâtres romandes grâce aux nombreuses créations programmées chaque saison.


Saison 2019-2020

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Frédéric Polier

Chemins de sang de Camilo Pelligrini du 29 novembre au 19 décembre au  théâtre Alchimic sur la Commune de Carouge (av. Industrielle, TPG: tram 15, arrêt « Industriel »). Création dans une mise en scène par Frédéric Polier. Il n’y a pas plus connu que ce conte pour enfants dans lequel une petite fille partie, à travers la forêt, porter une galette à sa mère-grand, finira mangée toute crue par le grand méchant loup. Chemins de sang est une version pour adultes du Petit Chaperon Rouge.

Théâtre Alchimic mise en scène Frédéric Polier Chemins de Sang de Camilo Pellegrini

Julien Tsongas, Angelo Dell’Aquila, Camille Giacobino, Charlotte Filou

Le détour par le conte permet à l’auteur de jeter un regard aigu mais aussi ludique sur la très hétérogène réalité brésilienne contemporaine. Entre le merveilleux et le fantastique, le film d’horreur et le polar, Pellegrini maîtrise un certain nombre de codes et de conventions qu’il travaille de façon obsessionnelle. Il en résulte une écriture vive, critique et pleine d’humour qui témoigne d’une volonté d’expérimentation. Le metteur en scène Frédéric Polier, comédien et directeur du Théâtre du Grütli de 2012 à 2018, directeur du Théâtre de l’Orangerie, de 2007 à 2011, travaille régulièrement en Suisse et en France.


saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

présentation de la saison 2019-2020

Derniers jours de voir le spectacle du 10 au 29 septembre 2019: Qu’est-il arrivé à Baby Jane? d’après la pièce d’Henry Farrell.

Théâtre Alchimic, Genève

Silvia Barreiros, metteur en scène

Cette pièce, adaptée du célèbre film Qu’est-il arrivé à Baby Jane ?, avec Bette Davis et Joan Crawford, raconte la terrible jalousie entre deux sœurs, actrices, victimes du star-système dans la jungle du vedettariat d’Hollywood., création vidéo et scénographie: Robert Nortik. Dans une mise en scène par Silvia Barreiros,

Silvia Barreiros, diplômée de l’Ecole de Théâtre Serge Martin, a écrit en 2010. Après des collaborations avec plusieurs directeurs de théâtre en Espagne, en Italie, en France et en Inde, elle crée en 2001 la compagnie Apsara à Genève, pour laquelle elle a écrit deux spectacles : Dolores… En La Majeure en 2002, Medea in Spain en 2005. En 2010, elle met en scène Le Crime du Pullman Express dans un train d’époque à Montreux, en 2011 elle signe la mise en scène de Romance en Fa, de Sophie Arthur et Sylvie Audcoeur, à la Maison Chauvet-Lullin de Vernier. En 2013, elle écrit et met en scène Secrets d’Alcôve au Château d’Oron, scénario historique, inspiré de la vie de Catherine de Watteville. En 2015 elle met en scène Les Fleurs de l’Amertume au Festival du Monde Arabe à Montréal et en 2016 une nouvelle version de No es Tiempo de Sirenas au Café Théâtre Macuba à Santiago de Cuba. En 2019 elle écrit et met en scène Le Lémanic, scénario conçu pour un bateau. En parallèle, elle a fait partie de la Ligue d’Improvisation Professionnelle Suisse, en Suisse d’abord, puis à l’étranger, en Belgique, au Canada, en Italie et en France. Elle a ainsi participé au Mondial d’Improvisation Théâtrale, à plusieurs shows TV à la télévision de Montréal et au Festival canadien Juste pour Rire….

Du 3 au 13 octobre 2019 Je suis la Femme de ma Vie de Marjolaine Minot, en collaboration avec Philippe Minella 

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Pierre-Alexandre Jauffret

Une fiction imaginaire et comique qui se passe dans notre for intérieur. Elle nous parle, avec une autodérision jouissive, de cette grande amitié que l’on tisse ou pas avec soi-même. Un spectacle miroir plein d’humour et de fantaisies. Cela se passe dans notre conscience, là où nous sommes tous inexorablement liés avec nous-mêmes, pour le meilleur et pour le pire, là où ça se bouscule, ça désire, ça réfléchit, ça hésite, ça culpabilise…Dans ce spectacle, la protagoniste se retrouve régulièrement en face à face avec elle-même, grâce à des projections de son double aux multiples visages, qui la remet en question, contredit ses certitudes et la pousse dans ses retranchements. D’autre part, si l’auteure Marjolaine Minot avait été un homme, elle aurait intitulé cette pièce « Je suis l’homme de ma vie ». Présenté par Pierre-Alexandre Jauffret, directeur du Théâtre Alchimic.

La Création du 29 octobre au 14 novembre 2019:  Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars? de Carole Thibaut, présenté par l’acteur Jacques Michel (collaboration artistique). 

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Jacques Michel

C’est l’histoire d’une tragédie familiale qui raconte les retrouvailles fatales d’une fille et de son vieux père maltraitant. Le père condamné vient quémander assistance à sa fille pour qu’elle lui donne la mort. L’ami de la fille qui arbitre le duo avec distance réussira à les guider en douceur vers l’inéluctable dénouement. Ni la réussite sociale de la fille ni la maladie du vieux père ne peuvent effacer le passé. Un mur de ressentiments et d’incompréhension s’impose entre eux dès les premières secondes et pourtant dans ce face à face haineux et passionnel qui durera toute la nuit s’infiltrera imperceptiblement de l’amour et une possible résolution. L’action se déroule dans la raideur d’un milieu aisé qui surnage dans les vapeurs d’un alcoolisme mondain. Dans une mise en scène de Véronique Ros de la Grange, bien connu du public du Théâtre Alchimic depuis Monsieur Bonhomme et les Incendiaires de Max Frisch en 2016 et Play Strindberg de Friedrich Dürrenmatten 2018.

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge GenèveCréation du 29 novembre au 19 décembre 2019 Chemins de sang de Camilo Pelligrini, dans une mise en scène par Frédéric Polier.

Il n’y a pas plus connu que ce conte pour enfants dans lequel une petite fille partie, à travers la forêt, porter une galette à sa mère-grand, finira mangée toute crue par le grand méchant loup. Chemins de sang est une version pour adultes du Petit Chaperon Rouge. Le détour par le conte permet à l’auteur de jeter un regard aigu mais aussi ludique sur la très hétérogène réalité brésilienne contemporaine.

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Frédéric Polier

Entre le merveilleux et le fantastique, le film d’horreur et le polar, Pellegrini maîtrise un certain nombre de codes et de conventions qu’il travaille de façon obsessionnelle. Il en résulte une écriture vive, critique et pleine d’humour qui témoigne d’une volonté d’expérimentation. Le metteur en scène Frédéric Polier, comédien et directeur du Théâtre du Grütli de 2012 à 2018, directeur du Théâtre de l’Orangerie, de 2007 à 2011, travaille régulièrement en Suisse et en France.

La Création du 9 au 28 janvier 2020: Comédie sur un quai de gare de Samuel Benchetrit, dans une mise en scène de Daniel Vouillamoz

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Thierry Piguet

Trois voyageurs sont assis chacun sur un banc d’un quai de cette gare de province. L’attente du train, la douceur du soir invitent au bavardage. Charles, la soixantaine, interpelle Vincent, trente-cinq – quarante ans. Entre les deux, Michelle, une trentaine d’années, imperturbable, est plongée dans la lecture de Don Quichotte. Charles incite Vincent à aborder Michelle. Timide, indécis, celui-ci hésite, malgré l’intérêt qu’il porte à la jeune femme. Il ne sait pas encore que Michelle est la fille de Charles. Elle vit encore avec son père, malade. Surtout malade de voir partir sa fille. Il n’a pas encore coupé le cordon ombilical paternel. Elle reste, par amour pour ce père si présent. Et pourtant, il aimerait qu’elle prenne son envol au bras d’un autre homme. Mais comme cette perspective est douloureuse. Fera-t-il enfin le pas ?.  Dans l’attente du train pour Paris, trois vies vont s’étaler là, dans l’anonymat d’une gare, trois destins se lier. Ils vont se rencontrer, se raconter, se pousser à bout. Joué par Thierry Piguet avec la voix off de Brigitte Rosset.

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge GenèveCréation du 18 février au 5 mars 2020: Pièce en plastique de Marius Von Mayenburg, dans une mise en scène par Daniel Wolf

Pièce en plastique est un miroir à facettes multiples. La matière fournie aux acteurs est exceptionnelle. Mayenburg allie le fond et la forme avec virtuosité, vivacité, férocité, humour noir, cynisme, mauvais goût, ironie, poésie, compassion et mystère… Il entraîne le spectateur à interroger son propre comportement… 

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Daniel Wolf

Et tout y passe : la famille, le travail, l’argent, le sexe, la puberté, le couple, le paternalisme, le racisme, l’émancipation, la consommation, la loi du marché, le prétendu art contemporain, les valeurs morales… Une pièce qui réussit à nous entraîner dans les recoins obscurs de nos existences de gentils bobos. Stück Plastik parle aussi de théâtre. Nous sommes pris dans une prolifération de représentations : celle du spectacle lui-même, celle du monde social raconté par les narrateurs, celle des images captées par le fils, celle qui est à l’intérieur du récit (la performance de Haulupa) et, bien sûr, celle de notre propre histoire. Pièce en plastique offre un véritable enjeu de mise en scène. 

Création du 19 mars au 7 avril 2020: Misery de Stephen King, dans une mise en scène par Lambert Bastar

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Rebecca Bonvin

Joué par Rebecca Bonvin, Gaspard Boesch, Thierry Jorand. L’inspiration pour Misery est venue de la lecture par King d’une nouvelle d’Evelyn Waugh intitulée The Man Who Loved Dickens au sujet d’un homme retenu prisonnier en Amérique du Sud et à qui son geôlier, tombé amoureux de l’oeuvre de Charles Dickens, faisait lire des histoires de cet écrivain. King s’est alors demandé ce qui se passerait si le prisonnier était l’écrivain lui-même. Misery est un huis clos presque total caractérisé par l’apparition du livre dans le livre, avec l’histoire du Retour de Misery et composé de nombreuses scènes compliquées correspondant aux moments où Paul a l’esprit brumeux. King a été aidé par des psychologues pour ces descriptions de la douleur, et aussi par des infirmières pour le terrible passé à l’hôpital d’Annie Wilkes. Il a expliqué dans son ouvrage Écriture : Mémoires d’un métier que Misery, tout comme Les Tommyknockers, était une métaphore de sa propre dépendance aux drogues dans les années 1980. En raison du caractère dépourvu d’éléments surnaturels du roman, il comptait à l’origine le publier sous son pseudonyme, déjà utilisé plusieurs fois, de Richard Bachman, mais c’est à ce moment que fut dévoilé au grand public que King et Bachman étaient une seule et même personne, ce qui l’obligea à renoncer à son pseudonyme.

Troisième pièce de la trilogie de Florian Zeller: Le Père (Molière de la meilleure pièce en 2014) du 28 avril au 17 mai 2020 dans une mise en scène par Pietro Musillo après La Mère (saison 2018-2019, l’Alchimic) complété par Le Fils, créé en 2018. 

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Pietro Musillo

A 80 ans, le vieil André n’a plus toute sa tête. Anne, sa fille, est heureusement bien décidée à s’occuper du vieil homme qui la touche et qui la fait encore beaucoup rire. Elle hésite pourtant entre continuer à l’héberger sous son toit ou à le placer dans une maison spécialisée. Mais celui qui a posé ses valises chez elle se révèle être un personnage étonnant, haut en couleur, et pas du tout décidé à renoncer à son indépendance… La mise en scène jouera sur la perception d’un environnement en mouvement. Un salon, dans lequel certains objets, mobilier, portes d’accès, glisseront imperceptiblement dans un déplacement infime jusqu’à leur disparition. Cette transformation lente et ponctuelle de l’espace reflètera la perte des repères d’André et de ses certitudes. 

Une magnifique reprise pour finir la saison du 2 au 14 juin 2020: La Cantatrice chauve de Eugène Ionesco, dans une mise en scène par Cyril Kaiser 

saison 2019-2020 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Cyril Kaiser

Suite au grand succès de L’Ours de Tchékhov pour deux comédiens et deux marionnettes en décembre 2017 à l’Alchimic, Cyril Kaiser renouvelle l’expérience dans l’exploration de cette forme métissée. Il présente ce spectacle pour quatre comédiens et trois marionnettes de taille humaine. La Cantatrice est une oeuvre des plus inspirée, comme écrite sous la dictée d’une voix hallucinée. Ionesco semble parfois dépassé par le cours de son histoire absurde, à tel point que certaines didascalies sont données comme décalées, en retard par rapport à l’action. L’absurdité des dialogues et des situations sont un fait, mais pour le metteur en scène et les comédiens, chaque tirade, doit avoir un sens très précis, sinon tout pourrait donner l’impression d’être aléatoire, superflu, gratuit. Et si c’était le cas, les spectateurs ne tiendraient pas onze scènes. Il n’y a a rien de plus sensé que ce théâtre dit de l’absurde. 


La Mère saison 2019 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Isabelle Bosson, Francois Florey

Dernière pièce de la saison 2018-2019 La Mère (nomination aux Molières en 2011) de Florian Zeller, une farce noire qui exprime le labyrinthe des sentiments entre une mère et son fils, entre cette femme et son mari. Une création de la Cie Cap10, dans une mise en scène par Pietro Musillo du 7 au 26 mai 2019. Une mise en scène qui met le spectateur sur scène au milieu du salon et de l’obsession de la mère qui se sent doublement abandonnée par ses enfants et son mari. Cette pièce fait partie de la trilogie avec Le Père (Molière de la meilleure pièce en 2014) et Le Fils créé en 2018.

Dans le rôle de la mère Anna: Isabelle Bosson, du mari François Florey, du fils Simon Labarrière et de sa copine: Marie-Eve Musy.

saison 2019 Théâtre Alchimic Carouge Genève

Marie-Eve Musy, Simon Labarrière, Isabelle Bosson, François Florey (La Mère, 2019)

mardi et vendredi à 20h30, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19h, relâche lundi.


Une nouvelle création: Processus Kafka, magnifique adaptation théâtrale d’après Le Procès de Franz Kafka du 10 au 29 avril 2018.

Théâtre Alchmic Carouge

Jacques Maître, Jean-Aloïs Belbachir

Dans mise en scène et scénographie par Daniel Wolf. Avec Jean-Aloïs Belbachir (Joseph K), Caroline Cons (Leni), Laurent Deshusses (inspecteur, Titorelli), Armen Godel (Me Huld), Clea Eden (Mlle Bürstner, Mlle Montag), Jacques Maeder (Block, l’huissier), Jacques Maître (Oncle Karl, le prêtre), Patricia Mollet-Mercier (La lavandière, Mme Grubach)

Le Procès, roman fameux écrit en 1914, se tient comme une stèle à l’orée de son siècle et l’éclaire en entier de façon pré­monitoire… Programme d’exclusion, bureaucratie sans visage, corruption, juges fantoches et exécutions en rase campagne…Kafka, comme tout artiste de génie, voyait, Théâtre Alchimic Carougeentendait, comprenait ce que le sens commun ni ne voit, ni n’entend, ni ne comprend… Kafkaïen : dans la conscience universelle cela veut encore et toujours dire que l’impudence et la médiocrité, l’absurdité et le ridicule sont au fondement des systèmes de terreur, que ceux-ci soient discrets ou planétaires. Kafka aimait passer ses soirées pragoises au théâtre. L’adaptation scénique a consisté à repérer la pièce de théâtre contenue dans l’admirable roman, pour la bonne raison que les situations et les dialogues y sont excellents… et souvent affreusement drôles.


Le Saperleau de Gildas Bourdet dans une mise en scène de Michel Favre du 20 février au 11 mars 2018 au Théâtre Alchimic, av. Industrielle, Carouge

Myriam Sintado, Roberto Molo, Deborah Etienne, Michel Favre

Cette parodie du vaudeville met en scène un séducteur de pacotille dont la virilité approximative s’épuise dans un infernal chassé-croisé érotique face à deux ogresses redoutables et insatiables, Apostasie, sa légitime et Morvianne pour laquelle il «en pince». Tout cela sous le regard sarcastique du «Narrador», lequel commente narquoisement l’action.

Dom Juan des temps modernes, l’ubuesque Saperleau croit dominer les deux femmes, mais en réalité, il est le plus dominé des trois. On peut trouver pire que Dom Juan… et des deux sexes !
Au fil de l’histoire, jamais très éloignée du monde des contes de Lewis Carroll ni de Tex Avery, le comique, marqué par l’art du dialogue cocasse, sait mettre au jour la comédie humaine. C’est aussi l’affolement des rapports entre deux femmes et un homme littéralement possédés corps et âme par leurs pulsions, au point de faire naufrager leur langue maternelle.

Dans cette guerre des sexes, l’auteur Gildas Bourdet a inventé un langage jubilatoire de toutes pièces, un véritable feu d’artifice verbal, mêlant argot et patois, distorsions étymologiques, néologismes, lapsus et non-sens. Un humour délirant surgit dans ce charivari funambulesque. Son auteur obtient pour cette pièce le Prix Lugné Poë décerné par la Société des Auteurs en 1983.

mardi et vendredi à 20h30, mercredi, jeudi, samedi et dimanche à 19h, relâche lundi.

Mise en scène : Michel Favre

Présentation de la saison 2016-2017 au Théâtre Alchimic à Carouge le 7 juin 2016

Théâtre AlchimicLe Théâtre d’Achimic à l’avenue Industrielle à Carouge est un théâtre qui se veut un reflet du théâtre contemporain, où le public peut venir à la rencontre des acteurs issus des écoles de théâtres romandes et de 7 créations parmi les 10 pièces programmées pour la nouvelle saison: Pour commencer en lien avec l’actualité, la violence terroriste: Monsieur Bonhomme et les incendiaires de Max Frisch (20 septembre au 9 octobre 2016) dans une mise en scène de Véronique Ros de Grange: une comédie aux allures de tragédie, écrite en 1958.  L’universalité de cette parabole sur la démocratie libérale face à la violence terroriste: Des incendiaires s’infiltrent dans les maisons bourgeoises et y boutent le feu. Tous les jours une autre maison flambe, mais Théodore Bonhomme ne veut pas voir car il ne veut pas changer. Le catastrophe n est pas pour lui, elle n arrive qu aux autres..Suivi du 8 au 27 novembre 2016 d’une comédie contemporaine et délirante, cynique autour du couple: Alpenstock de Rémi de Vos, dans une mise en scène de Sandra Amodio: Le couple Fritz-Grete, ménage hyper conventionnel, voit sa vie chamboulée par l’arrivée de Yosip, un exilé balkanocarpato- transylvanien. Il fait exploser la belle harmonie apparente..Du 1er au 18 décembre: La Promise de Xavier Durringer dans une mise en scène par Sarah Marcuse: Une fenêtre d espoir dans un monde qui tend à nous faire croire que la guerre et la violence sont des fatalités. Un coup de poing dans notre petit confort: Un soldat, de retour de guerre civile et ethique, retrouve sa promise qui s est fait violer par l’ennemie et souhaite garder l’enfant...Du 10 au 29 janvier 2017: Femmes amoureuses de Mélanie Chappuis dans une mise en scène José Lillo: Composé de 23 monologues, la pièce est un kaléidoscope féminin d’états et de situations amoureuses, de variations musicales autour de son thème central, l amour. Du 28 février au 19 mars 2017: Les Insatiables de Hanoukh Levin dans une mise en scène de Françoise Courvoisier, comédienne, metteur en scène et directrice du théâtre Le Poche Genève de 2003 à 2015. Deux hommes et une femme célibataires abordent la quarantaine avec l envie forte de rencontrer l âme soeur et de se marier. Pas si simple quand l un s accroche à ses petites économies et l’autre à son stock de capotes hérités et la troisième à sa pharmacie..Joyeux trio d handicapés de sentiments, où chacun tente en vain de dépasser sa propre mesquinerie.

Du 30 mars au 12 avril 2017: Votre maman de Jean-Claude Grumberg dans une mise en scène d Antony Mettler. Dans cette comédie l’auteur aborde la question sociétale du vieillissement où il interroge non seulement la perte de mémoire individuelle mais aussi celle de notre mémoire collective. Du 2 au 21 mai 2017: Conctactions dans une mise en scène de Elidan Arzoni, par l auteur britannique Mike Barlett qui dissque avec une écriture percutante et un humour grinçant dans un face à face acéré entre un manager et son employée, l’ingérence du monde du travail dans la vie intime
des salariés.

Et une représentation en tournée
La Route du Levant Ziegler Alchimic

Théâtre Alchimic Route du Levant Ludovic Payet et Frederic Landenberg

Théâtre Alchimic Route du Levant Ludovic Payet et Frederic Landenberg

La route du Levant  du 24 mai au 15 juin 2017 qui terminera la saison avec un autre sujet brulant d’actualité en lien avec la violence terroriste par l’écrivain, dramaturge et metteur en scène genevois de succès Dominique Ziegler. Dans un miteux commissariat de banlieue, un jeune homme, candidat djihadiste, soupçonné de vouloir rejoindre un groupe islamiste à l’étranger doit faire face àun policier aguerri. Commence alors un huit-clos tendu entre les deux hommes. Le cynisme, le mensonge et la manipulation leur tiennent lieu d’arguments. Dominique Ziegler prépare un nouveau spectacle autour de Lénin.

Dominique Ziegler

Dominique Ziegler

Mais avant cela, il va présenter Ombres sur Molière, texte et mise en scène par Dominique Ziegler du 7 au 30 juillet au Festival d’Avignon.

Prochaine présentation de saison 2017/2018 le mercredi 21 juin 2017 à 19h30 au Théâtre Alchimic. La présentation sera animée par les artistes qui font partie de la programmation. Sur réservation jusqu’au 15 juin par e-mail : info@alchimic.ch ou par téléphone : 022 301 68 38.