Fête de la musique à Genève

scène Bastions Réformateurs
scène Bastions Réformateurs

Fête de la Musique, 30e édition du jeudi 17 au dimanche 20 juin 2021 à Genève

Après une édition 2020 annulée, cette 30e édition redimensionnée, organisée par la Ville de Genève s’étend dans le temps – avec 4 jours de concerts – et dans l’espace, en faisant éclater son périmètre habituel pour venir proposer quelque 250 concerts et spectacles de petite taille, dans 5 quartiers différents de la ville. Elle fait la part belle aux artistes de la région, qu’ils ou elles soient professionnel-le-s ou amateurs, pour montrer la diversité et la qualité de cette scène culturelle. Une attention particulière a été portée aux artistes ayant terminé et sorti un album en 2020, voire ce début d’année 2021, sans pouvoir le présenter sur une scène. Il n’y en a pas moins de dix en musiques actuelles !

Lemanic Modern Ensemble, vendredi 21 juin, Parc des Bastions lance avec Une histoire du Soldat revisitée de Stravinski sa programmation autour du grand compositeur russe. Vous retrouvez l’Ensemble les 18 et 20 octobre 2021 à Genève (Salle Franz Liszt) et à Annemasse (Auditorium). +d’infos.

Promenade du Pin (RTS Espace 2): Trio Ernest, samedi 19 juin 2021

100 spectateurs avait le privilège d’assister aux concerts à Victoria Hall. Ici, les jeunes musiciens avec leurs professeurs de l’Accademia d’Archi avec des très jeunes violonistes, dès 6 ans.

Promenade du Pin: RTS Espace 2 en direct

Après un démarrage timide sous l’orage jeudi soir, la Fête de la musique a pu se déployer vendredi et samedi pour terminer sur une demi-teinte dimanche pour cause de météo pluvieuse. Malgré quelques annulations dues aux intempéries de dimanche, la population a pu renouer avec l’émotion du spectacle vivant avec près 240 concerts, spectacles de danse et ateliers. Entre les mesures sanitaires, imposées par la Confédération et le canton, et les orages, forcément imprévus, la Fête de la musique a tout de même relevé le défi d’offrir à la population et aux artistes, ce moment de retrouvailles musicales tant attendues avant l’été. Afin d’éviter la concentration des concerts et du public, la Fête de la musique s’est implantée dans cinq quartiers, sur les deux rives, permettant à cette occasion d’expérimenter de nouveaux lieux extérieurs et intérieurs hors périmètre de la manifestation habituellement. Les mélomanes ont ainsi pu se laisser surprendre par la magnifique scène au parc de la Perle du Lac, celles de l’Ariana et du Musée d’histoire des sciences ou encore découvrir le Zoo de l’Usine, le théâtre de l’Orangerie ou la plus intimiste salle Trocmé derrière la gare. Dans la mesure du possible techniquement, les scènes ont toutes accueilli la diversité des styles pour le plus grand plaisir du public. A quelques jours d’un assouplissement des mesures sanitaires, le public s’est montré très compréhensif face à des mesures de sécurité extrèmement contraignantes : jauges de maximum 300 à l’extérieur dans des espaces clôturés, maximum 100 à l’intérieur, concerts exclusivement assis avec le port du masque obligatoire, horaires réduits, distanciation, réduction de l’offre des stands de boisson et nourriture. Nous avons retrouvé l’esprit « fête de la musique » à la Promenade des Pins: des concerts très divers d’une grande qualité en direct de la RTS – chaîne culturelle et musicale espace 2:  le Trio Ernest avec Natasha Roque Alsina (piano), Stanislas Gosset (violon) et Clément Dami (violoncelle) nous a joué César Franck samedi 19 juin. Vous retrouvez le trio le 24 juillet au Puplinges Classique et le 27 septembre à la Salle d’Abeille de la Société d’Art. +d’infos.

Suivi d’un conert magnique de deux musiciens au balafon, une sorte de xylophone d’origine africaine (Burkina Faso), mais fabriqué dans la Vallée de Joux (+d’infos): Gofefo Konaté – Lead balafon et Frederic Induni – balafon, Ibrahim Terkemani – batterie, Yohanan Bekele- basse, Joris Favre – piano, Marie Laure Toppo – percussions. +d’infos.

photos à gauche:

Gofefo Konate (balafon) band, 19 juin 2021

Leur passage à la Fête de la musique aura valeur de vernissage, pour certain-e-s, comme The Green Flamingos (jeudi 17 juin à 20h30, au Parc de la Perle du Lac), The Trap (vendredi 18 juin à 21h, au Parc des Bastions), le rappeur Jo2Plainp (jeudi 17 juin à 20h30 dans la Cour du Collège Calvin) et Concrete Jane (dimanche 20 juin à 14h dans la Cour du 14 rue de l’Hôtel-de-Ville). Relevons  galement les concerts de Bandit Voyage et de L’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp à l’Alhambra le samedi soir, suite aux résidences proposées cet hiver par la Ville de Genève. Autre temps fort de cette programmation, la rencontre d’Ensemble Vide et de l’Ensemble Dïwan au Victoria Hall (samedi à 19h) autour de réinterprétations de la musique traditionnelle méditerranéenne. Ou encore, l’interprétation du conte philosophique Une Histoire du soldat de Stravinsky par le Lemanic Modern Ensemble au Parc des Bastions (vendredi à 19h).

Cette édition compte 32 scènes, dont 13 en extérieur, réparties dans cinq quartiers différents de la ville : Sécheron – Cornavin – Jonction-Plainpalais – Cité – Eaux-Vives. Tous les styles de musiques voyagent d’un bout de la ville à l’autre, invitant le public à faire de même, et à partir à la découverte de lieux ou de salles, à la rencontre d’un répertoire baroque au violon et violoncelle (Ballade de la HEM – Duo Larez) au Zoo de l’Usine le samedi à 14h ou du ska-punk à la Salle Frank-Martin (Lodd, le samedi à 19h). La danse, elle aussi, est présente sur plusieurs scènes, et dans plusieurs quartiers. Il y en aura le samedi et le dimanche, au Parc des Cropettes (samedi à 11h), au Parc des Bastions (samedi à 13h et 15h, et dimanche à 12h et 14h), à la Terrasse Agrippa d’Aubigné (samedi à 13h et 15h), au Casino Théâtre (dimanche à 11h et 12h) et à l’Ecole Catalyse (dimanche 12h, 13h et 14h). Des ateliers en famille Samedi de 10h30 à la fin de la journée, et dimanche dès 10h, la Fête de la musique propose des activités familiales. Des ateliers à faire en famille, entre amis, ou uniquement pour enfants, pour découvrir la musique autrement, sous des chapiteaux dans les parcs des Bastions, de la Perle du Lac et de La Grange, ainsi qu’au MEG, au Victoria Hall, au Temple Saint-Gervais, à la Promenade du Pin et à l’Ecole Catalyse. Attention, tous les ateliers sont sur inscription, et les places sont limitées ! +d’infos.

Horaires de la Fête de la musique : Jeudi : 20h – 22h Vendredi : 19h – 22h Samedi : 10h – 22h Dimanche: 10h – 21h

28e édition de la Fête de la musique du vendredi 21 au dimanche 23 juin 2019 à Genève

Fête de la Musique 2019 Genève

Place de Neuve

Une 28e édition qui a repris ses quartiers habituels avec trente-deux scènes entre les Bastions et le plateau des Tranchées, en passant par la Vieille-Ville. Treize sont aménagées en plein air, que ce soit sur la Place de Neuve, aux portes de la fête, dans le périmètre du parc des Bastions, en Vieille-Ville dans les cours (celle du Musée d’art et d’histoire, celle de la Société de Lecture, des Casemates ou de l’Hôtel-de-Ville), ou sur les butes et promenades (les parcs de Saint-Antoine, du Pin, de l’Observatoire, et bien sûr de ceux des Bastions).

duo piano cor, Salle des Abeilles

Et dix-neuf scènes ont eu comme toit celui des églises comme Saint-Germain, Saint-Pierre la grande, la Madeleine ou l’Eglise Luthérienne, ou des salles de concert comme le Victoria Hall, le Grand Théâtre, l’Alhambra, la Salle des Abeilles. Au total, 529 propositions artistiques pour montrer la diversité des institutions et des formations, la qualité de la scène artistique locale, qu’elle soit professionnelle ou amateur, et inviter le public à se rassembler autour d’un des événements culturels les plus appréciés de la Cité. La Place de Neuve a été rendu aux piétons, autour d’une méga-structure à la fois scène et décor en collaboration avec le cabinet d’architecture Giona Bierens De Haan et le collectif Galta: des mailles métalliques sur plusieurs niveaux, avec une scène, un podium Dj, un stand de nourriture et une surprise architecture éphémère.

Fête de la Musique 2019 Genève

OSR, élèves, Marion Fontana

Ouverture vendredi soir au Victoria Hall avec un magnifique concert de l‘OSR (Orchestre de la Suisse Romande), sous la direction de Fabien Gabel et le genevois Louis Schwizgebel au piano pour des oeuvres de Paul Dukas, Edward Grieg et Maurice Ravel.

En première partie dans le cadre de Orchestre en class une oeuvre du compositeur français Etienne Perruchon (qui nous a quitté dernièrement): Le Petit Tailleur interprété par 80 élèves instrumentistes, 20 musiciens de l’OSR et 80 choristes, Marion Fontana, récitante.

A la Cour du Musée d’Art et d’Histoire s’est clôturé vendredi en beauté avec une création spéciale Fête de la musique,

Fête de la Musique 2019 Genève

Cabinet Barrocco-Jazz, Cour du MAH

Cabinet Barrocco-Jazz: un laboratoire où se rencontrent des mélodies anciennes et des espaces d’improvisation. Pour l’occasion, une chanteuse, une viole de gambiste et un trio de jazz se réuniront pour chatouiller ensemble le son, le temps d’une passacaille ou d’un bon vieux standard de jazz. Concernant la musiques actuelles une nouvelle scène Le-Fort à Champel qui a accueilli vendredi soir The Fabulous Urgence Disk Orchestra, un hommage à Damien Schmoker, fondateur du Urgence Disk, label du rez de l’Usine. Sur la scène Le Pin à découvrir Vee Mukarati, chanteur, saxophoniste et compositeur zimbabwéen basé à Genève vendredi à 20h30.

Les 12 concerts intitulés Ballade HEM du Conservatoire de la Place de Neuve actuellement en rénovation constituent trois concerts au Victoria Hall : Les Cordes du CMG (le samedi à 12h), MusicEnsemble (le samedi à 16h) et CMGO & les solistes MUSIMAX (le dimanche à 19h) et «Hors Murs» à la Cour du MAH, à la Salle Centrale, à l’Eglise Saint-Germain, à l’Auditoire Calvin, à la Cour de la Société de Lecture et à la Cour Saint-Pierre.

Fête de la Musique 2019 Genève

Tropical Airline, Agrippa

Fête de la Musique 2019 Genève

Anna Koti, Artistep, Observatoire

Un concentré de jazz créole et latin samedi après-midi sur la scène de l’Agrippa avec le groupe Tropical Airline de l’AGMJ (Association genevoise des musiciens de jazz) qui fête cette année son 10e anniversaire était présent. Un samedi multiculturel en collaboration avec ADEM à la scène de l’Observatoire où vont se croiser, le Japon avec Remi Taiko et leurs wadaiko, l’Inde et ses métissages avec Nandighosha Classical, l’Anatolie avec l’Ensemble Ozan Cagdas, le Venezuela avec Barlovento Trio ou la Grèce avec Anna Koti & Artistep.

Fête de la Musique 2019 Genève

Michel Borzykowski, Marc Croft, Sylvie Bossy, Sarabella Benamran, Keren Esther

Fête de la Musique 2019 Genève

Gypson Five, Saint Antoine

Dimanche un riche programme organisé par l’Association des Amis de la Musique Juive (AMJ) sur la scène de la promenade du Pin: le groupe « Canela mit strudel« avec Keren Esther et Sarabella Benamran au chant (chants sefarades et yiddish), accompagnées par Marc Crofts au violon, Michel Borzykowski au saxophone et Sylvie Bossi à l’accordéon. Nous avons retrouvé Marc Crofts dans une autre magnifique formation: Gypson Five sur la scène de la Promenade Saint-Antoine qui a réunit des musiciens aux origines diverses (Slovaquie, Mexique, Algérie, Suisse..) pour une folie balkanique, un envol gitan, une transe berbère..une mixité magnifique entre styles de musique et musiciens de divers origines dans l’esprit de la Fête de la Musique.


Archives: les Editions passées

26e Fête de la musique du 23 au 25 juin 2017 en ville et dans les communes de Genève

scène Bastions Réformateurs

scène Bastions Réformateurs

La 26e édition de la Fête de la Musique à Genève du vendredi 23 au dimanche 25 juin 2017 a été marquée par une forte affluence sous une météo caniculaire autant dans les salles intérieures en journée que les scènes extérieures en soirée, resserré au périmètre en rive gauche, en raison des travaux dans les parcs de la rive droite. La disposition des scènes privilégiant un cadre de verdure à l’Observatoire et au Pin ainsi qu’à l’esplanade Saint-Antoine a participé à l’attractivité de la Vieille Ville et à la bonne répartition du public entre ce pôle et les Bastions.

Cour de l'Hôtel de Ville: Ibra Galissa (kora) et Marc Liebeskind à la guitare

Cour de l’Hôtel de Ville: Ibra Galissa (kora) et Marc Liebeskind (guitare)

Plus de 600 concerts et spectacles de danse offert avec des horaires légèrement étendues: samedi et dimanche dès 11h. Pour la troisième année consécutive, le classique joué par des grandes formations musicales à l’extérieur (scène Bastions Réformateurs) a de nouveau rencontré un beau succès avec la Camerata du Léman vendredi soir, ainsi que le Vision String Quartet, grand vanqueur du 71e Concours de Genève.

Démonstration de tango dans la Cour du Musée d'art et d'histoire

Démonstration de tango dans la Cour du Musée d’art et d’histoire

La Cour de l’Hôtel de Ville enchaîne une programmation éclectique du tango (Quinteto Respiro) au jazz (Galisssa-Liebeskind 4tet avec Ibra Galissa à la kora et Marc Liebeskind à la guitare), en passant par la musique de chambre (avec les deux trios SR9 et Atanassov). L’ADC (Association pour la Danse Contemporaine) a réinvesti la magnifique cour du Musée d’art et d’histoire avec une trentaine de chorégraphes à l’affiche. La prochaine édition se tiendra du 22 au 24 juin 2018.

26e Fête de la musique Genève affichePour cette 26e édition ce plus grand rendez-vous musical offert par le Ville de Genève: La Fête de la musique resserre son périmètre en rive gauche, en raison des travaux dans les parcs de la rive droite mais les horaires seront légèrement étendues: samedi et dimanche dès 11h. Plus de 600 concerts et spectacles de danse sur 31 scènes, 19 extérieures et 12 intérieures, des Bastions à St. Antoine, en passant par la Vieille Ville, sans oublier les lieux prestigieux comme le Victoria Hall, l’Alhambra et la Cathédrale Saint-Pierre. Sur la rive droite, une scène mobile se balade chaque jour dans un parc différent: vendredi au Parc Mon Repos, samedi au Parc Trembley et dimanche au Jardin botanique.

Plus de 600 concerts de musique classique et actuelles, d’ici et d’ailleurs sous différentes formes. Pour découvrir les musiques actuelles, du jazz aux musiques du monde, rendez-vous sur les promenades Saint-Antoie, de l’Observatoire et du Pin. Rendez-vous dimanche dès 11h sur la Scène Promenade des Pins pour des concerts organisé par les amis de la musique juive. Il sera possible de danser à la Guingette de Saint-Antoine: bal musette, swing, klezmer ou encore rock’n’roll. A la Treille, on se trémoussera sur une programmation tropicale qui alternera soca, kumbia, salsa, zouk et afrobeat. L’ADC (Association pour la Danse Contemporaine) réinvestit la magnifique cour du Musée d’art et d’histoire avec une trentaine de chorégraphes à l’affiche. Côté classique: deux concerts en plein air: La Camerata du Léman vendredi soir, à 20h30, sur la scène Bastions Réformateurs, ainsi que le Vision String Quartet à 22h, grand vanqueur du 71e Concours de Genève. La Cour de l’Hôtel de Ville enchaîne une programmation éclectique du tango (Quinteto Respiro vendredi 23 juin, 20h) au jazz (Galisssa-Liebeskind 4tet), en passant par la musique de chambre (avec les deux trios SR9, samedi 24 juin, 20h et Atanassov, 21h30). Le lancement officielle de la Fête de la musique se fera à l’Alhambra vendredi 23 juin, à 19h, avec les trente pianos du Big Boxing Pianos, 30 pianistes interprétant six compositions originales lors de deux performances.