Lausanne, ville de la danse

Prix de Lausanne, concours international pour jeunes danseurs de 15 à 18 ans, créé en 1973 par un couple de mécènes, Philippe et Elvire Braunschweig. Il est le plus prestigieux concours de danse classique du monde. Il accompagne durant toute l’année le développement des futurs talents de la danse à travers différentes activités. L’année à Lausanne est d’ailleurs rythmée par de nombreux festivals et événements qui proposent de la danse dans différents lieux et théâtres de la ville. En savoir plus.

50e édition du Prix de Lausanne, Concours international pour jeunes danseurs – 70 danseurs de retour sur scène du 31 janvier au 5 février 2022 au 2M2C Montreux

Après une édition numérique en 2021, le Prix de Lausanne s’est déroulé pour une deuxième fois à Montreux au Centre de Congrès en raison de la rénovation du Théâtre de Beaulieu. Le Prix de Lausanne reprendra ses quartiers à Lausanne en 2023 pour célébrer son 50e anniversaire dans un écrin flambant neuf. Six jours de live-streaming sur ARTE Concert ont offert une vitrine sur ses coulisses.

Les 7 lauréats des bourses du Prix de Lausanne 2022

Amy Ronfeldt (Australie, Bourse Jeune Etoile) Maya Schonbrun (Etats Unis, Bourse Logitech) Dorian Plasse (France, Bourse Fondation Coromandel & Prix d’interprétation contemporaine, Minerva Kunststiftung) et Mingyang Xie (Chine Bourse Fondation Albert Amon)

Luciana Sagioro (Brésil, Bourse Jeune espoir et Prix du public web), Tsukino Tanaka (Japon, Fondation Caris, Jeune Espoir et Prix du meilleur candidat suisse) Darrion Sellman (États-Unis, Bourse Oak Fondation)

Les 20 finalistes, les finalistes à qui aucune bourse n’est attribuée reçoivent le Prix du Finaliste (une somme de CHF 1000.-) offert par Bobst SA.

70 danseurs ont pris part à la semaine du concours et 20 ont accédé à la Finale qui s’est tenue samedi 5 février à l’Auditorium Stravinski à Montreux, dans deux épreuves: variation classique suivie de variation contemporaine. À l’issue de la Finale, le jury, présidé cette année par Margaret Tracey, Professeure internationale de danse & Ancienne Première danseuse New York City Ballet, a choisi 7 lauréats. Grâce à leurs bourses, ces 7 danseurs talentueux auront l’opportunité de choisir l’École ou la Compagnie qu’ils intégreront, parmi les prestigieuses institutions partenaires du Prix de Lausanne.

Le jury, composé de 9 membres (ancien·ne lauréat·e du Prix de Lausanne, personnalité de renom du monde de la danse), présidé par Margaret Tracey, Stéphane Lagonico, président du Conseil et Kathryn Bradney, Directrice artistique.

Tout au long du concours, le jury évalue le potentiel des candidats à devenir des professionnels du ballets en tenant compte du niveau technique (talent, physique, aptitude à oser se lancer et s’affirmer, aptitude à réagir à la musique avec imagination et sensibilité, capacité à comprendre clairement et à reproduire des mouvements obéissant à des dynamiques différentes, aisance technique, maîtrise et coordination) et leur potentiel à réussir dans le métier de danseur professionnel.

Autres distinctions : Prix du public : Yasemin Kayabay (Turquie)

Nureyev Foundation – Prix du meilleur jeune talent : Miguel Oliveira (Brésil)

À l’issue de la Finale, le samedi 5 février 2022, le Jury a annoncé les deux chorégraphies gagnantes. Ces variations intégreront le répertoire contemporain du Prix de Lausanne, parmi lequel les candidats de l’édition 2023 feront leur choix de variation. Parmi les 32 vidéos soumises cette année par les candidats au Young Creation Award, un Jury composé de professionnels de la danse a sélectionné parmi cinq finalistes : Luca Branca (Italie) et Milla Loock (Australie).

Lauréat du Young Creation Award, le chorégraphe Luca Branca avec sa variation  » Les Ombres du temps », dansée par Yo Nakajima (Académie Princesse Grace). Musique « Ad Infinitum » de Vincent Isler. Ces jeunes chorégraphes auront l’opportunité de venir à Montreux pour présenter leurs chorégraphies lors du Prix de Lausanne 2022, où elles ont été notées par le Jury du concours.

Lauréate du Young Creation Award, la chorégraphes Milla Loock avec sa variation « Cognition », dansée par Anita Ferreira (Hamburg Balletschule), musique: « Dismantle » de Peter Sandberg

Pierre Lacotte, Lifetime Achivement Award

Le chorégraphe français Pierre Lacotte de presque 90 ans qui a sans commune mesure marqué le monde de la chorégraphie grâce à son amour des classiques du ballet combiné à une vision unique était présent pour accueillir le Lifetime Achievment Award 2022. Pierre Lacotte (Commandeur des Arts et Lettres), né en 1932 à Chatou, en France entre à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris à peine 10 ans. Il gravit progressivement tous les échelons de la hiérarchie de l’Opéra jusqu’en 1952 (soliste dans Septuor en 1946, nommé Premier danseur en 1951. En 1955, il fonde sa propre compagnie, Les Ballets de la Tour Eiffel qui se produisent au Théâtre des Champs-Élysées. Il est invité à danser au Metropolitan Opera de New York avec Melissa Hayden à Londres et Violette Verdy au Benelux, en Allemagne et en Suisse. Il est sollicité par plusieurs Festivals qui lui commandent des ballets. Devenu directeur des Ballets des Jeunesses Musicales de France en 1963, il y réalise plusieurs créations notamment la Voix (en collaboration avec Édith Piaf), La Sylphide qu’il monte à Tokyo, Buenos Aires, Prague, New York, Monte-Carlo, Novossibirsk, Rome, Helsinki, Rio de Janeiro et récemment à la Scala de Milan (2005) et au Ballet de Canton (2007). De 1991 à 1999, il est le directeur artistique du Ballet National de Nancy et de Lorraine. Engagé par des compagnies et ballets du monde entier, il remet au goût du jour certains ballets classiques et crée également de nouveaux ballets sur la base de chefs-d’oeuvres de la littérature…

Intermède entre la Finale et la Cérémonie, performance de 10 élèves de l’Academie Princess Grace Monaco

Le Prix de Lausanne accompagne durant toute l’année le développement des futurs talents de la danse à travers différentes activités dont le point d’orgue est le plus prestigieux concours de danse classique du monde. + d’infos.

Dorian Plasse (France) – Amy Ronnefeldt (Australie)

Nous avons parlé avec deux des lauréats: Dorian Plasse, 18 ans, né à la Réunion et qui termine ses études à l’Académie Princesse Grace à Monaco et Amy Ronnefeldt, 18 ans, qui étudie à Australian Ballet School, accompagnée de ses parents, elle est retournée en Australie encore le samedi soir après la finale.

Filles, catégorie junior: Cours de danse contemporaine

70 candidats se sont rendus à Montreux pour suivre une semaine de cours et de coaching avec des professeurs de renom et concourir à l’occasion des Sélections (vendredi 4 février) et de la Finale (samedi 5 février). Le public a pu assister aux différentes journées du concours uniquement sur présentation d’un Certificat COVID valable selon les mesures en vigueur actuellement (2G/2G+).

Auditorium Stravinski: répétitions de variations classiques: garçons et filles, catégorie senior

49e édition du Prix de Lausanne, Concours international pour jeunes danseurs du 31 janvier au 7 février 2021

Sur les 82 candidats initialement sélectionnés pour la 49e édition, 78 ont pris part à la semaine du concours ouvert en live-streaming au public, tous les jours dès 10 heures sur le site du Prix de Lausanne. À l’issue de  la Finale du 6 février, le jury, présidé cette année par Richard Wherlock, Directeur et Chorégraphe du Ballet de Bâle a choisi 6 lauréats des bourses du Prix de Lausanne 2021: António CASALINHO (Portugal), Luca ABDEL-NOUR (Égypte), Andrey Jesus MACIANO (Brésil), Seojeong YUN (Corée du Sud), FUCHIYAMA Shunhei (Japon), Ashley COUPAL (Canada). Grâce à leurs bourses, ces 6 danseurs talentueux auront l’opportunité de choisir l’École ou la Compagnie qu’ils intégreront, parmi les prestigieuses institutions partenaires du Prix de Lausanne. Les finalistes à qui aucune bourse n’est attribuée reçoivent le Prix du Finaliste (une somme de CHF 1000.-) offert par Bobst SA. En savoir plus.

La remise en directe La Finale du Concours international a été suivie par la remise du Lifetime Achievement Award 2021 au chorégraphe britannique Wayne McGregor sur Arte Concert qui est revenu en images sur les moments forts de sa carrière (diffusé en direct sur Arte Concert du 1er au 6 février). Wayne McGregor, chorégraphe novateur et exceptionnel pour le monde de la danse contemporaine, il a révolutionné le concept de la danse du XXIe siècle. Chorégraphe résident du Royal Ballet (Londres), Directeur du Studio Wayne McGregor ainsi que de la Company Wayne McGregor, il a travaillé avec de nombreux opéras et compagnies du monde entier (Opéra national de Paris, Alvin Ailey, New York City Ballet, Bolchoï, etc.). Son approche visionnaire mêlant différents arts et technologies lui vaut d’être un chorégraphe acclamé également dans la culture populaire, où il compte de belles collaborations pour des grosses productions : des films (Harry Potter et la Coupe de Feu, La légende de Tarzan ou encore la trilogie Les animaux fantastiques), des clips musicaux (Radiohead, The Chemical Brothers), des shows de mode ou encore des campagnes publicitaires. Par ailleurs, Wayne McGregor s’est distingué dans le milieu académique, puisqu’il est Professeur de chorégraphie à Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance et détenteur de titres honorifiques dans quatre universités anglaises.

Rudra-Béjart (en photo en 2014)

De par la présence de l’école pluridisciplinaire Rudra-Béjart, la mise sur pied de la filière «Danse-Etudes», une vingtaine de compagnies de danse, Lausanne représente un haut lieu de formation de danse.

L’année est rythmée par de nombreux festivals et événements qui proposent de la danse dans différents lieux et théâtres de la ville. En savoir plus.