TPG – transports publics genevois

Tram Genève Annemasse ligne 17 frontière Mouillesullaz
tram, nouvelle plateforme douanière de Moillesulaz

Les tpg ont fêté dimanche 80 ans de trolleybus à Genève entre la place du Molard et Genève Aéroport

Les Transports publics genevois (tpg) ont organisé une course spéciale le dimanche 15 mai 2022 dans l’après-midi entre la place du Molard et Genève Aéroport. Elle a emprunté une partie du parcours historique du premier trolleybus exploité à Genève le long de la ligne 3 du réseau des tpg. La mise en service a eu lieu quelques mois plus tard par la Compagnie Genevoise des Tramways Electriques (CGTE), « l’ancêtre » des tpg, sur le tronçon Petit-Saconnex – Grand-Pré, avant de prolonger ce parcours quatre ans plus tard jusqu’à Champel. Les passionné∙es d’électromobilité ont voyagé dimanche 15 mai 2022, de 14h à 18h30 entre Molard : départs à 14h, 15h, 16h, 17h, 18h et Aéroport : départs à 14h30, 15h30, 16h30, 17h30. + d’infos.

Trolleybus Saurer 1984

Rues basses, Molard, 15 mai 2022

Quelques dates :

11 septembre 1943 : Mise en service de la première ligne de trolleybus à Genève / 9 février 1965 : Première circulation d’un trolleybus articulé à Genève / 22 janvier 1982 : Présentation au Salon international des véhicules utilitaires (1er Salon à Palexpo) du trolleybus Saurer destiné aux tpg / 24 juin 2001 : le trolleybus dessert à nouveau Vernier après 13 ans de parenthèse autobus….

Changement d’horaire le 12 décembre 2021

  • L’arrêt sur demande se généralise à tout le réseau: Introduite il y a quatre ans pour les bus et les trolleybus, vous devez signaler votre présence aussi aux arrêts de trams
  • Prolongement de lignes existantes: extensions de la ligne 2 (actuellement Genève-Plage – Onex-Cité) de OnexMarché jusqu’à Cressy et de la ligne 7 (actuellement Lignon-Tours – Hôpital – Aubépine) jusqu’au Bout-du-Monde.  La ligne 11 (actuellement Jardin Botanique – Bout-du-Monde) verra son parcours prolongé jusqu’à la gare des Eaux-Vive remplaçant la ligne 21 sur le tronçon Bout-du-Monde – Genève-Eaux-Vives-Gare. La ligne 62 (actuellement Collonges-Marché – Lancy-Bachet-Gare) bénéficiera pour sa part d’un prolongement jusqu’à la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO), en correspondance avec les trains du Léman Express au quart d’heure aux heures de pointe et à la demi-heure aux heures creuses. La ligne 59 (Genève-Aéroport-Terminal – Place du Vengeron) élargira son parcours sur les hauts du Grand-Saconnex et de Chambésy avant d’atteindre son terminus actuel à la Place du Vengeron. Les lignes 1 et 9 desserviront l’intégralité du Quartier Belle-Terre et la ligne 28 (Les Esserts – Genève-Aéroport-Terminal) fera désormais un crochet par le quartier de l’Etang.
  • La majorité des lignes secondaires passeront d’une fréquence de 60 à 30 minutes le samedi matin dès 7h au lieu de 12h.
    Dans l’agglomération genevoise, ils vont ainsi augmenter les synergies avec les lignes transfrontalières 271, 272 et 274 (anciennement T71, T72 et T74) reliant Genève à Thonon, Annecy et Sallanches. Leur titres de transport seront vendus également par les tpg /l’information en temps réel du réseau des tpg.
  • Projet pilote de service à la demande tpgFlex dès la mi-décembre 2021 dans la région de la Champagne: les communes d’Avully, d’Avusy, de Cartigny, de Laconnex, de Soral et de Viry (France) seront reliées entre elles ainsi qu’à la gare de La Plaine (commune de Dardagny), 31 arrêts au total. Il n’y aura plus d’horaires, ni de lignes fixes. Il faudra simplement préciser les arrêts de départ et d’arrivée ainsi que l’heure de la course, qui pourra être commandée jusqu’à 15 minutes à l’avance.La commande d’une course s’effectuera via l’application tpgFlex ou la page internet. Le service à la demande tpgFlex sera proposé du lundi au vendredi de 8h50 à 16h30 et de 19h45 à 22h30 (21h20 pour Viry, en raison de la fermeture de la douane). Durant les heures de pointe, les lignes 76 et 77 assureront la desserte dans la région, selon les parcours et les horaires officiels annoncés.

Ambiance de Noël avec les Transports publics genevois (tpg) du lundi 13 décembre au vendredi 24 décembre 2021

Le tram de Noël en circulation: Un convoi exceptionnel avec le Père Noël à son bord accueillera dès le lundi 13 décembre 2021 avant tout des enfants pour des courses spéciales. Paré de guirlandes, de lumières et de boules, ce véhicule unique des tpg se destinera le temps d’une course spéciale aux enfants de 4 à 10 ans. Ces derniers pourront être accompagnés à cette occasion par un adulte lequel devra être en possession d’un titre de transport valable. Une conteuse distraira les enfants le temps d’un itinéraire d’une trentaine de minutes prévu au centre de la Ville de Genève. Au départ du Rond-Point de Plainpalais, le tram de Noël circulera tous les jours entre 16h et 19h. Il réalisera une boucle qui le mènera sans arrêt à la Place des Augustins, à Plainpalais, à la Corraterie, au Quai de la Poste, au Boulevard Georges-Favon avant de revenir à son lieu de départ.

A travers cette action particulière, les tpg entendent faire revivre une tradition qui avait égayé Genève au milieu des années 1970. A l’époque, le tram de Noël circulait sur le trajet Place des Augustins – Gare des Eaux-Vives, accueillant à l’arrêt de la place du Molard les enfants tentés par une promenade. « Des guirlandes mauves, des pommes de pin et des branches de sapin se balancent au rythme des rails pendant que les passants d’abord surpris par ce véhicule bariolé et illuminé retrouvent leur sourire d’enfant en regrettant d’être un peu trop vieux pour un petit voyage au paradis », rapportait à ce sujet la Tribune de Genève du 17 décembre 1974.

Pour découvrir le tram de Noël version 2021, il faudra impérativement réserver sa place au préalable sur le site internet des tpg. En effet, aucune inscription ne sera possible sur place. Chaque voyage accueillera une dizaine d’enfants. Le « pass » sanitaire sera obligatoire pour tous les adultes qui se trouveront également à bord du tram. + d’infos. Inscriptions : https://tramdenoel-tpg.ch/

Le réseau de transports publics nocturnes Noctambus fête ses 25 ans

Le Bateau de Genève avec le logo du Noctambus: la lune

Jérôme Savary, Secrétaire général adjoint Département du territoire et Giorgio Giovannini, Mobilidée et Denis Berdoz, directeur des tpg 

L’Association Noctambus a fêté son anniversaire vendredi 26 novembre 2021 au Bâteau de Genève avec 300 invités. Le projet est né au milieu des années 1990 et porté par une poignée de bénévoles du Parlement des Jeunes de Meyrin, Vernier et de la Ville de Genève. Ceux-ci ont su convaincre les autorités du canton de l’utilité de « Bus nocturnes » ayant pour objectif de ramener les jeunes après minuit et en toute sécurité chez eux. Nous avons rencontré les trois initiateurs issus du Parlement des Jeunes il y 25 ans: Antonio Hodgers, Conseiller d’Etat, Jérôme Savary, Secrétaire général adjoint Département du territoire et Giorgio Giovannini, Mobilidée qui chapeaute l’Association Noctambus (en photo avec le directeur des tpg Denis Berdoz). Ce qui est unique, c’est que les fêtards qui utilisent le Noctambus les vendredi et samedi nuits ne doivent pas payer de surtaxe, le prix est le même que le ticket des tpg (abonnement unireso). Noctambus dessert aujourd’hui 67 communes, dont toutes les 45 communes genevoises, des communes vaudoises et 11 communes françaises. Malheureusement les communes haut-savoyardes: Ambilly, Annemasse, Gaillard, Vetraz-Montoux et Ville-la-Grand (adhérants depuis 2008) ont quitté l’association depuis la mise en route du Léman Express.

Restitution de la concertation du Tram des Nations exposition sur 18 panneaux durant l’étén 2021, Place des Nations, Genève

Frédérique Perler, Anne Hornung-Soukup, Laurent Jimaja, Serge Dal Busco

Depuis 2019, une démarche de concertation autour du Tram des Nations a été engagée par le canton de Genève avec la Ville de Genève et le Grand-Saconnex. L’objectif de cette démarche de deux ans, déclinée en de nombreux dispositifs, était d’enrichir le projet du tram des Nations qui reliera la place éponyme au Grand-Saconnex puis à Ferney-Voltaire. Cette nouvelle infrastructure redessinera la mobilité et les espaces publics dans ce secteur qui accueillera de nouveaux quartiers dans les prochaines années. La mise en service du Tram des Nations est prévue en 2025 après deux ans de travaux.

Une exposition présentant la démarche participative entamée en 2019 et le projet en cours d’élaboration est installée durant tout l’été autour de la Place des Nations.

Une démarche de concertation a été organisée en 2019 et 2020 pour accompagner le projet de prolongement du tram de la place des Nations en direction du Grand-Saconnex, puis de Ferney-Voltaire. Cette nouvelle infrastructure transformera le paysage urbain et la mobilité à Genève. Découvrir la restitution de cette démarche participative autour d’une exposition pendant tout l’été, à la place des Nations. Vernissage le 24 juin 2021 en présence de Serge Dal Busco, président du Conseild’Etat, Antonio Hodgers, conseillerd’Etat chargé du département du territoire, Frédérique Perler, maire de la Ville de Genève, Laurent Jimaja, conseiller administratif du Grand-Saconnex, Anne Hornung-Soukup, présidente du conseil d’administration des TPG. Retrouvez le projet du Tram des Nations sur participer.ge.ch et www.ge.ch/blog/tram-nations

Extension de la ligne de tramway 14 à partir du 4 juillet 2021 – renfort de la desserte de Bernex

Les tpg s’apprêtent à prolonger la ligne 14 jusqu’à Bernex-Vailly, où un nouveau parking P+R est prévu pour les pendulaires de la Champagne et des régions frontalières. Ils annoncent également la reprise de leur service nocturne et de nouveaux tracés pour les lignes 50 et 54. Par ailleurs, le chantier du tram en direction de la zone industrielle de Plan-les-Ouates perturbera durant cet été le terminus des lignes 12, 15 et 18 aux Palettes.

Grâce à l’extension de la ligne de tramway 14, les tpg renforcent la desserte de Bernex et rapprochent la commune de Bel-Air et de Cornavin. C’est la principale nouveauté prévue lors de l’Etape du dimanche 4 juillet 2021 : la mise en exploitation d’un tracé végétalisé de 2.3 kilomètres qui vise à accompagner le développement de la commune bernésienne. Le réseau des tpg bénéficiera au total de quatre nouveaux arrêts dénommés : Bernex-Pré-Marais, Bernex-Luchepelet, Bernex-Hainard et Bernex-Vailly en plus de l’arrêt Bernex-P+R qui sera à nouveau desservi. Un prolongement qui offre de nouvelles connexions avec la ligne 14 : pour la ligne 70 à Bernex-Luchepelet et pour les lignes J, K et 63 à Bernex-Vailly. Les habitants de la Champagne et des régions frontalières, qui empruntent les lignes J, K et 63, seront en effet directement reliés au réseau tram à Bernex-Vailly, évitant désormais la traversée de Bernex. De plus, un nouveau parking P+R de 300 places, créé à proximité direct de l’arrêt Bernex-Vailly, permettra aux pendulaires de passer aisément de la voiture au tram pour se rendre en Ville de Genève.

Autre bonne nouvelle pour la clientèle des tpg, la reprise de l’ensemble du service nocturne, à savoir les lignes urbaines et Noctambus, dès la fin de semaine allant du vendredi 2 au dimanche 4 juillet après plusieurs mois d’arrêt, compte tenu de la situation sanitaire.

La poursuite du développement du réseau des tpg aura toutefois des conséquences sur le fonctionnement du réseau cet été. Les lignes 12, 18 et 15 seront modifiées pour permettre l’avancée du chantier d’extension de la ligne 15 en direction de la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO). Dès le 4 juillet 2021, la ligne 12, desservie avant tout par des trams monodirectionnels, aura son terminus à Lancy-Bachet-Gare en lieu et place de Palettes. Elle sera remplacée en partie par la ligne 18 qui sera prolongée de deux arrêts jusqu’à son nouveau terminus provisoire : Pontets. Quant à la ligne 15, elle effectuera son terminus en direction de Palettes à l’arrêt Grand-Lancy-Place du 1er-Août, ne desservant plus les arrêts Lancy-Piscine et Palettes. Par contre, les lignes de bus 22 et 23 continueront à desservir le secteur avec un parcours légèrement modifié en raison du chantier aux Palettes. Sur la Rive droite, la ligne 50 reliera désormais Versoix à Genève Aéroport en passant par Genthod et le cœur du Grand-Saconnex. Et la nouvelle ligne 54 assurera un parcours allant de Versoix à Genève-Aéroport en passant par la zone de fret et en proposant une nouvelle desserte sur les hauts de Versoix, les hameaux de Crest d’EI et de Machefer. Enfin, la ligne 38 sur la Rive gauche bénéficiera d’un nouvel arrêt dit Sous Pressy situé sur la route de Meinier.

Informations détaillées sur le site www.tpg.ch.

Prolongement du tram 15: démarrage du chantier mars 2021

Les travaux qui démarrent en mars 2021, s’étaleront sur 30 mois, permettant une mise en service en décembre 2023. Il s’agit de créer dans cette première étape 4 nouveaux arrêts sur 2.7 km de tracé en site propre végétalisé entre les Palettes et la zone industrielle de Plan-les-Ouates, via les Cherpines. Ces travaux de près de 125 millions de francs sont financés par le Canton, les communes riveraines et la Confédération, dans le cadre du projet d’agglomération. La seconde étape, qui reliera la ZIPLO et St-Julien-en-Genevois avec 2 arrêts pour 2 kilomètres, est en cours de procédure d’approbation des plans.

Le réseau des tpg – transports publics genevois fonctionnera à nouveau à 100% à partir du samedi 5 décembre 2020

Les Transports publics genevois (tpg) vivront leur changement d’horaire le dimanche 13 décembre 2020. La réorganisation du terminus actuel de la ligne 14, situé à Bernex, est la principale modification attendue. L’extension de cette ligne jusqu’à Bernex-Vailly est planifiée pour le début de l’été 2021. Par ailleurs, certaines lignes transfrontalières seront renforcées à partir de la mi-décembre. Les lignes F (Gex-L’Aiglette – Cornavin) et 66 (Thoiry-Centre commercial – Aéroport) bénéficieront d’une amélioration de fréquence aux heures de pointe. La ligne 62 (Collonges-Marché – Lancy-Bachet-Gare) disposera elle, d’une fréquence homogène à 30 minutes, la journée en semaine.

Les Mouettes Genevoises sont en service, appliquant les horaires d’hiver jusqu’au 31 mai 2021 inclus.

COVID19: situation du 18 mars 2020

Suite à la fermeture partielle des douanes, les Transports publics genevois (tpg) supprime ou modifie certaines lignes transfrontalières jusqu’à nouvel avis: l’interruption des lignes 63, 64, 66, M, N et T , le raccourcissement des parcours des lignes G, K, 38, 52, 62, 66, 68 et 76. La ligne D fonctionne uniquement sur le territoire helvétique entre la commune de Perly-Certoux et l’arrêt Bel-Air. La ligne F est interrompue lors de certaines courses à l’arrêt Grand-Saconnex-Place en provenance de Gex, compte tenu du retard accumulé au passage de la frontière une offre réduite à partir du lundi 23 mars 2020. Seule l’agence de Cornavin est maintenue ouverte (9h à 18h du lundi au samedi). Plus.

Inauguration ligne 17 transports public genevois tpg 2019 14 décembre Annemass

Course inaugural du Tram 17, Mouillesulaz – Annemasse, 14 décembre 2019

Retour historique: Inauguration le 14 décembre 2019 de la nouvelle ligne de tram transfrontalière, la ligne 17 entre Lancy-Pont-Rouge et Annemasse-Parc Montessuit

Inauguration ligne 17 transports public genevois tpg 2019 14 décembre Annemass

coupé de ruban, douane Moillesulaz, 14 décembre 2019

Inauguration ligne 17 transports public genevois tpg 2019 14 décembre Annemass

Grenadiers genevois, Gaillard

Après 2 ans et demi de travaux et plus de 60 ans d’absence, le tramway genevois circule à nouveau sur les communes françaises de Gaillard, Ambilly at Annemasse, en présence de Christian Monteil, département de la Haute-Savoie, de Serge Dal Busco, conseiller d’Etat de Genève, des maires d’Ambilly: Guillaume Mathelier, d‘Annemasse: Christian Dupessey et de Gaillard: Jean-Paul Bosland. Après l’apparition des premiers trams à Annemasse au XIXe siècle, avec la ligne 12 la reliant à Genève, et le CEN (Compagnie Genevoise des Tramways Electrique) la reliant à la Vallée du Giffre, elle est démantelée en 1959 et

Inauguration ligne 17 transports public genevois tpg 2019 14 décembre Annemass

course inaugurale, Tram 17, sur la voie engazonnée

laisse la place aux voitures. Le Tram Annemasse – Genève est le prolongement de la ligne de tramway qui arrive à la frontière suisse à Mouillesulaz et permet de faire liaison entre la douane de Moëllesulaz jusqu’au centre-ville d’Annemasse en moins de 8 minutes sur quelques 2 kilomètres (station Parc Montessuit – Villa du Parc). La partie française de cette ligne de tramway dessert 4 stations sur les communes de Gaillard, Ambilly et Annemasse. Fruit d’une coopération transfrontalière innovante, le tramway va permettre de gommer la frontière pour des milliers d’usagers chaque jour. L’accueil à Annemasse, Parc Montessuit, en présence des deux « Roberts », fondateurs du projet: Robert Borel, ancien maire d’Annemasse et Robert Cramer, conseiller d’Etat écologique de Genève Le Trams 17 avec l’autre terminus Lancy-Pont-Rouge

Inauguration ligne 17 transports public genevois tpg 2019 14 décembre Annemass

arrivée au Parc Montessuit

s’inscrit dans l’offre globale de mobilité de l’agglomération annemassienne et vient appuyer les autres modes de transports de l’agglomération: le Léman Express, le bus Tango ou la Voie Verte du Grand Genève.

Première étape d’un projet qui prévoit une prolongation du tram  dans les années à venir jusqu’au Perrier avec trois arrêts supplémentaires: la Place DeffaughtPlace de l’Etoile (gare d’Annemasse) – Lycée des Glières. A  terme, la ligne 17 connectera 7 stations sur 3,3km.

Inauguration ligne 17 transports public genevois tpg 2019 14 décembre Annemass

Guillaume Mathelier, Christian Dupessey, Jean-Paul Bosland, Annemasse, 14 décembre 2918


La mise en service le 15 décembre 2019 et le changement d’horaire 2020

Tramway Ligne 17 tracéSur la même rive, la nouvelle ligne 38 reliera depuis Chens-sur-Léman et Hermance, le pôle de Vésenaz au secteur des Trois-Chêne via Vandoeuvres, offrant aux communes du bord du lac un accès au Léman Express en gare de Chêne-Bourg. Une nouvelle ligne 39 reprendra la desserte de Jussy et Meinier sur Vésenaz assurée jusqu’à présent par la ligne B avec un terminus à Presinge d’un côté et à la pointe à la Bise de l’autre. La ligne C sera quant à elle divisée en deux lignes distinctes permettant une desserte directe depuis la gare de Chêne-Bourg sur le quartier des Hutins à Puplinge puis sur Jussy et Monniaz (ligne 32) alors que la ligne 37 assurera la desserte de Fossard, la gare de Chêne-Bourg, Cara, Presinge avec un nouveau terminus à Lullier. A la gare de Genève-Eaux-Vives, outre l’arrivée de la ligne 17, le parcours des lignes 1, 9, 33 et A sera modifié via le chemin Franck-Thomas pour desservir au plus près la gare et améliorer la desserte du haut du chemin de Grange-Canal. Du côté de Champel, la ligne 7 sera prolongée, une course sur deux depuis les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) le long de l’avenue de la Roseraie jusqu’au Pont de la Fontenette pour desservir le secteur de l’Aubépine. Un accès direct sera possible sur le Léman Express à l’arrêt Genève-Champel- Gare/Hôpital. Les villages de la Champagne seront aussi reliés au Léman Express grâce à la gare de La Plaine. Des connexions seront établies avec les lignes 74, 75 et 78. Et la nouvelle ligne 76 offrira la même possibilité aux habitants de Viry, Soral, Laconnex et Cartigny tout comme la nouvelle ligne 77 pour les habitants d’Avusy, Athenaz et Avully. Le prolongement des lignes J et K permettra également aux clients des tpg en provenance d’Avully, Avusy, Cartigny, Chancy, Onex et Bernex d’accéder aux lignes de trams 15 et 17 ainsi qu’au Léman Express en gare de Lancy-Pont-Rouge. Alors que la récente ligne 62 en provenance de Collonges- Marché à destination de la gare de Lancy-Bachet verra son offre renforcée aux heures de pointe.


Pose du 1re Rail du Tram mardi 9 octobre 2018 à Gaillard

Tram Gaillard 2018

Christian Dupessey, Jacqueline de Quattro, Serge Dal Busco à Gaillard

La soudure symbolique du 1er rail du Tram – grande étape dans le projet d’envergure pour faire aboutir la prolongation de la ligne de Tram de Genève à Annemasse, dont les travaux ont débuté il y a 18 mois et s’achèveront dans environ 1 an pour une mise en service du Tram fin 2019 a réuni à Gaillard des élus français: Christian Dupessey, Président d’Annemasse Agglo et maire d’Annemasse – Serge Dal Busco, Conseiller d’Etat Genevois et Jacqueline de Quattro, Conseillère d’Etat du Canton de Vaud: les rails arriveront à Ambilly à la fin de l’année et la jonction Ambilly-Annemasse s’effectura courant mars 2019. On peut prévoir leur arriver au terminus provisoire Parc Montessuit en mai 2019. Prochain RDV le 15 décembre 2019 à 5h02 pour le Léman Express.

Annemasse: travaux du tram 2018

Le public a pu assister à l’ « Apéro Tram » et revivre la pose du 1er Rail!  Etape importante dans les travaux du Tram : les travaux de voirie ont bien avancé et le premier rail a été posé rue de Genève à Gaillard ce 9 octobre ! Ces apéros Tram ont pour objectif de faire connaissance, d’échanger sur le chantier du tramway Annemasse-Genève et d’envisager de nouvelles actions collectives positives pour les riverains et les commerçants impactés par les travaux.


Art & Tram, interventions artistiques sur le tracé du tram 14

art&tram est un projet d’art public le long de la ligne 14 entre Cornavin et Bernex . Développé par le canton de Genève sur l’impulsion des communes de Lancy, Onex, Confignon et Bernex. La Ville de Genève s’y est associé par le biais de son Fonds d’art contemporain en coproduisant l’oeuvre conçue pour le passage de Montbrillant. art&tram comporte six interventions artistiques permanentes (dont 4 œuvres ont déjà été inaugurées : les peintures au sol de Silvie Defraoui sur le sol des trois arrêts de la commune de Lancy, le géant d’Ugo Rondinone à Onex et les mats transformés d’Eric Hattan le long de la route de Confignon et le tram rose de Pipilotti Rist – 1 est encore à venir : un pont-sculpture de Lang&Baumann à Bernex). Ces oeuvres sont conçues spécifiquement pour un site choisi sur le tracé du tram par des artistes suisses de renommée internationale.


intervention artistique John Armleder 2018 art & tram

Passage de Montbrillant, gare Cornavin, Genève: fronton avec anneaux de néon

Inauguration samedi 29 septembre 2018 dans le passage de Montbrillant: L’oeuvre de John M Armleder, intitulé: Sans titre.

Cette oeuvre s’inscrit dans le projet art&tram. L’intervention artistique dans ce « non-lieu » le met en valeur par son opposé en introduisant de la lumière (couleurs métalliques) en ce lieu sombre avec ses aménagements successifs hétéroclites qui est le passage de Montbrillant (sous les voies CFF, arrêts tpg Cornavin lignes 14 et 18).

art&tram sans titre

John Armleder, artiste genevois, passage de Montbrillant

Si l’importance stratégique du lieu est une évidence, sa configuration est d’une complexité que seul un artiste expérimenté pouvait être invité à proposer des idées d’intervention artistique. C’est pourquoi John M Armleder, un des plus célèbres artistes genevois a été choisi. (le Mamco lui avait dédié une grande rétrospective en 2006/07). Composant avec les contraintes du site et la complexité des différentes structures architecturales, l’artiste travaille avec la lumière et ses miroitements, ressources très présentes dans ses oeuvres. L’installation se décline en trois éléments: un fronton lumineux intégré à l’arche du pont du côté de la rue du Mont-Blanc, constitué d’anneaux de néons; un lustre formé de lignes de LEDs alternant les blancs chaud et froid, installé dans la grande trémie ouverte sur les quais; enfin, une peinture dorée recouvrant, uniformisant et faisant scintiller les surfaces verticales du passage.


Pipilotti Rist - Luc Barthassat - Anne Emery-Torracinta

Pipilotti Rist – Luc Barthassat – Anne Emery-Torracinta

TPG Tram Ligne 14

TPG Tram Ligne 14

art&tram: Monochrome Rose – Inauguration le 1er décembre 2015 au Rond-Point de Plainpalais, Genève

Inauguration de l’oeuvre Monochrome Rose de Pipilotti Rist, 20ème véhicule des nouveaux trams produits par Stadler Rail Group ce jeudi 1er décembre 2016 à 14h au Rond-Point de Plainpalais, Genève,

Pipilotti Rist

Pipilotti Rist

Tram Ligne 14

Tram Ligne 14

en présence de l’artiste, d’Anne Emery-Torracinta, la Présidente du Conseil d’administration des TPG et de Luc Barthassat, conseiller d’Etat.

 

Pippilotti Rist Stadtlounge St. Gallen

Pippilotti Rist Stadtlounge St. Gallen

Celle de Pipilotti Rist, la sixième, établit un lien entres toutes. Le voyageur qui monte à bord de cette rame de tram entièrement rose – à l’extérieur comme à l intérieur, les sièges comme les portes jusque dans tous les détails possibles – embarque pour un périple à l aspect irréel. Pipilotti Rist (1962, Grabs, vit à Zürich) avait déjà proposé un monochrome inédit à Saint-Gall (Stadtlounge, 2005, en collaboration avec l’architecte Carlos Martinez, en photo à droite), en recouvrant toute une zone du centre ville d une couche de tartan rouge, revêtement des terrains de sport, pour en faire un salon urbain: rues, bancs, fontaine, table et même voiture disparaissent sous cette matière colorée. L’ensemble produit un effet visuel unifiant et apaisant, tandis que le contact moelleux du tartan invite les passants à s’y arrêter. (©JLNabet)

Inauguration Smile Art Bus TPG

Laura Chaplin et Luc Barthassalt

Inauguration du Smile Art Bus par les TPG – transports publics genevois vendredi 19 janvier 2018

Deux bus, l’un des TL à Lausanne et l’autre des TPG (transports publics genevois) à Genève habillés par des toiles grands formats de Laura Chaplin et transformés ainsi en galeries de tableaux mobiles circulent dans les deux villes durant 4 mois.

L’artiste Laura Chaplin, petite fille de Charlot et la fille d’Eugène Chaplin est née le 1er février 1987 au Manoir de Ban (Corsier sur Vevey). Très inspirée par l’

Inauguration Smile Art Bus TPG

Céline Amaudruz, Laura Chaplin, Luc Barthassalt, Jean-Claude Schmalz

humour de son grand-père, l’ambassadrice de la fondation Charliesmile.org a pour souhait de faire passer à travers son art une émotion et un message de joie, de positivisme et de partage.

 

Les deux bus arborant chaque mois, des tableaux différents de Laura Chaplin. Des reproductions des oeuvres, imprimés sur toile et signées par l’artiste sont en vente au Village du Soir, Rte des Jeunes à Carouge et sur le site www.laurachaplin.com

Inauguration en présence de Luc Barthassalt, Conseiller d’Etat, Céline Amaudruz, conseillère nationale et Jean-Claude Schmalz, directeur général TPG.


Bus Tosa

Changement d’horaire et nouveautés dès dimanche 10 décembre 2017

Transports publics genevois (TPG): Les arrêts se feront sur demande pour les bus et les trolleybus du réseau tpg. Horaires simplifiés: l’application d’un seul horaire Vacances, en lieu et place des horaires Fêtes, Petites vacances et Grandes vacances entend contribuer. La commune de Meyrin bénéficie d’une nouvelle ligne, intitulée XA, entre Meyrin-Gare (CFF) et Meyrin- Village (ligne 18). Au début de l’année 2018, un véhicule autonome est appelé à assurer cette ligne. Les Lignes Express 5+ et C+ disposent de nouveaux arrêts : Rive (ligne 5+) et Pierre-à-Bochet (ligne C+). Les aménagements réalisés au pôle d’échange de Cornavin concernent l’élargissement des quais sous le passage de Montbrillant. Les portes des trams des lignes 14 et 18 vont s’ouvrir des deux côtés afin de faciliter le transit et améliorer le confort d’accessibilité vers la gare.

Anne Hornung-Soukup, Luc Barthassat, Pierre Maudet

Dès le 10 décembre 2017, la ligne 23 des TPG qui relie l’aéroport à Carouge, verra rouler les premiers bus électriques équipés d’une technologie unique au monde: TOSA (Trolleybus Optimisation Système Alimentation). Les batteries du véhicule se rechargent en quelques secondes aux arrêts et en quatre minutes aux terminus. TOSA permet ainsi de faire rouler des bus de grande capacité, 100% non polluants, en s’affranchissant de lignes d’alimentation aériennes. Les conseillers Pierre Maudet et Luc Barthassat aux commandes, épaulés par Anne Hornung, Soukup, présidente des TPG lors du voyage inaugural de cette ligne s’est déroulé le 5 décembre 2017, en présence des autorités fédérales et cantonales et des partenaires ayant participé au programme, à savoir l’Etat de Genève, les TPG, l’Office de promotion des industries et des technologies, les Services industriels de Genève et ABB Sécheron.

Le Noctambus NE à destination de Gex ne desservira plus Ségny. Le Noctambus NT ne desservira plus Divonne et effectuera désormais son terminus à Bogis-Bossey. Zones transfrontalières simplifiées: les zones 86 (Thoiry) et 87 (Ferney/Gex) ont été réunies pour ne former qu’une seule zone. La nouvelle zone 87 inclut les lignes F, O, Y et Z. A relever qu’il est désormais possible d’acheter via l’app tpg ou par sms un billet local pour voyager à l’intérieur des zones 81, 84, 85 et 87.


40 ans tpg – transports publics genevois: Journée portes ouvertes samedi 14 octobre 2017 au siège des tpg, Bachet-de-Pessy, Grand-Lancy.

Environ 3’000 personnes se sont rendues au Bachet-de-Pesay. Jeunes et moins jeunes ont eu l’occasion d’accéder aux dépôts, d’assister à des visites guidées (régulation centralisée du trafic et service d’impression numérique), de participer à des ateliers (conception des horaires et mesure de la performance des lignes), de prendre place à bord d’anciens trams ou encore d’admirer des véhicules d’époque.

Transports publics genevois (tpg)

Siège des Transports publics genevois (tpg), Bachet-de-Pesay

Il y a 40 ans, en 1977, c’est la naissance aux Transports publics genevois avec le rattachment de la Compagnie genevoise des tramways électriques (depuis 1900) à l’Etat de Genève. Ils ont passé de 71,5 millions de voyageurs transportés par an à bord de 309 véhicules sur un réseau de 236 km à 213 millions de voyageurs à bord de 436 véhicules sur un réseau de 427 km. Au programme visite libre des ateliers:

  • ExpositionVéhicules du passé avec la collaboration de l’Association genevoise du musée des tramways, de la Vintage Trolleybus Association et du Cercle genevois des autobus de collection, stands d’information et espace enfants de 9h30 à 17h.
  • Visites guidées: Service d’impression numérique (digital printing) de 10h-12h et de 13h-17h, processus de fabrication des plaques d’arrêt. – Régulation centralisée du trafic de 9h30-12h et de 13h-17h, surveillance en temps réel de la bonne circulation des véhicules depuis la « tour de contrôle » des tpg
  • TOSA, bus 100% électrique des tpg

    Conférence: Conception des horaires de 11h-12h, de 14h-15h et de 15h30-16h30 et Mesure de la performance des lignes de 11h-12h, de 14h-15h et de 15h30-16h30 sur inscription (sur place).

  • Rencontre avec des collaborateurs et présentation de leurs métiers: Voie, ligne aérienne et réseau 600V: contrôle de l’usure des rails et cheminement de l’alimentation électrique des trams et trolleybus / Mécanique ferroviaire: révision des nombreuses pièces qui composent les trams : roues, essieux, pantographes, etc. / Carrosserie, lavage et peinture: réparation des vitres et de la carrosserie et remise au propre des véhicules / Service électronique: outils d’aide à la conduite, d’information aux voyageurs, de communication radio et Internet, etc. /Distributeurs automatiques de titres de transport: surveillance des pannes éventuelles des 658 machines sur le réseau / TOSA: exposition du bus 100% électrique développé par les tpg et leurs partenaires, qui sera mis en service en fin d’année sur la ligne 23 /Mécanique routière: entretien et réparation des véhicules à pneus. / Magasin (logistique): lieu de stockage de quelques-uns des 14 500 articles nécessaires à l’entretien et à la révision des véhicules.

Deux minibus éléctriques circulent désormais sur la ligne 36, desservant la Vieille-Ville de Genève.

Minibus TPGLe choix s’est finalement porté sur l’acquisition de deux minibus à traction électrique, pour assurer la desserte de la Vieille-Ville selon un parcours en boucle partant de la place Neuve (en bas de la rampe de la Treille), en passant par les Rues-Basses, le Bourg-de-Four et contournant la cathédrale de Saint-Pierre. Ce choix d’électrifier la ligne 36 s’inscrit dans une série de projets destinés à requalifier la colline de Saint-Pierre, haut-lieu historique et touristique de Genève. Parmi ces projets, il y aura la poursuite du pavage de plusieurs rues touristiques, dont celles du Puits-Saint-Pierre et Etienne-Dumont, ainsi que l’amélioration et la rénovation de l’éclairage public de la place du Bourg-de-Four et la mise en valeur des façades et autres éléments emblématiques du lieu. Avec la mise en service de ces deux minibus électriques, la desserte des Rues-Basses par les TPG est désormais 100 % électrique. trams, trolleybus et, maintenant, minibus électrique.