Galerie du Boléro à Versoix

Emilie Barrucand, Olivier Delhoume

Avant Demain. Fonds cantonal d’art contemporain du 10 octobre au 13 décembre à la Galerie du Boléro, Versoix

Grâce au partenariat avec l’Etat de Genève et son Fonds d’art contemporain, une vingtaine d’artistes de premier plan nous présentent leur univers. Curiosité, innovation et réflexion font surgir des oeuvres mystérieuses ou spectaculaires. Karine Tissot, lauréate d’un concours lancé par l’Etat, a réuni les nouveaux courants créatifs sous le titre « Avant demain ». Occasion de s’ouvrir à ce que l’art apporte aujourd’hui et à ce qu’il deviendra dans le futur.

Entrée libre, du mardi au dimanche, de 15h à 18h.

Les prochains rendez-vous:

  • Dimanche 1er novembre, dès 14h: une visite commentée tout public en deux chapitres: du Château de Penthes (14h) à la Galerie Boléro (15h30) par Sonia Chanel.
  • Dimanche 13 décembre, dès 11h: brunch de finissage au restaurant du Château de Penthes , suivi à 14h d’une visite commentée tout public en deux chapitres: du Château de Penthes (14h) à la Galerie Boléro (15h30) par Karine Tissot en présence des artistes pour se terminer à 16h avec The Land of Warehouses, activation de l’installation d’Helge Raumann par la musique drone de strom/morts à la Galerie Boléro à Versoix.

Vestiges – des traces animales (Nicolas Momein): neuf pierres de sel manufacturées, dont la forme est due au léchage des vaches.

L’horizon de pierres (Beat Lippert) au fond de la salle ne serait plus qu’un mauvais mirage au profit du souvenir des montagnes peintes par Alexia Turlin (dans la hall d’entrée) et de l’air que nous respirons en verres soufflés (Pierre Vadi) .

Archives: les Expositions passées

Éternel Fabergé – des œufs de légende du 3 au 26 avril 2020 à la Hall du Boléro, Versoix.

Hommage à Carl Fabergé (1846-1920). C’est à Saint-Pétersbourg qu’est fondée en 1842 la Maison Fabergé par Gustave Fabergé, le père de Carl (appelé également Peter Carl). L’entreprise est reprise par ce dernier en 1872 et en l’espace de 10 ans, le fils Fabergé hisse la Maison de joaillerie au plus haut niveau à tel point qu’elle est remarquée par le tsar de Russie Alexandre III. C’est en proposant à Alexandre III de lui confectionner un œuf de Pâques unique que les Œufs de Fabergé sont nés. Chaque année, un œuf sera donc créé puis livré au Palais la veille de Pâques, afin que le tsar l’offre à la tsarine. Cette tradition s’étendra jusqu’à la fin du règne de Nicolas II, à la Révolution Bolchévique, en 1917. Peter Carl Fabergé continuera d’œuvrer en tant que joaillier jusqu’à son décès à Lausanne, le 24 septembre 1920.
Vernissage et conférence : Histoire et mystères des œufs de Fabergé par Bernard Ivaldi, président de la Fondation Igor Carl Fabergé vendredi 3 avril à 18h30. Entrée libre. 7/7, de 8h à 22h.


Emilie Barrucand, Bolero à Versoix

Peuples Autochtones d’Amazonie Brésilienne, photographiés par Emilie Barrucand du 20 janvier au 25 février 2018 au Boléro à Versoix en face de la gare CFF

Vernissage 20 janvier, 16h à 19h, Film et conférence d’Emilie Barrucand dimanche 21 janvier à 16h.

Ethnologue engagée, écrivain et artiste, Emilie Barrucand présente ses photographies et la démarche qu’elle mène depuis dix-sept ans auprès des peuples autochtones d’Amazonie brésilienne. Elle porte la parole de ces peuples auprès des plus hautes instances interationales et, notamment auprès du Conseil des droits de l’homme des Nations-Unis. Les indiens Paresi et Kayapo peuvet inspirer nos sociétés modernes sur bien des sujets de société, d’éducation et d’environnement. Cette exposition artistique et humaniste propose aussi une dimension environnementale. Véritable régulateur climatique, la forêt amazonienne renferme la biodiversité la plus importante au monde. Mais elle est en danger, tout comme les peuples autochtones qui veillent à sa protection. Par les actions de son association Wayanga, Emilie Barrucand souhaite sensibiliser la population quant au sort de ces peuples de la forêt amazonienne. Parcours didactique qui explique sa démarche auprès des peuples autochtones et exposition des magnifiques photos d’Emilie Barrucand.

Apéro-concert 18 février 2018 à 17h: Le Chant des Oiseaux d’Amazonie. José Barrense-Dias: chant, guitare, percussions avec projection de photographies d’oiseaux amazonienne. Entrée libre, collecte.

Entrée libre du mardi au dimanche de 15h à 18h.


Galerie Bolero Versoix

Denis Westhoff, fils de Françoise Sagan et Olivier Delhoume

Première exposition consacrée à Françoise Sagan du 16 janvier au 13 mars 2016 au Boléro, à Versoix

Inauguration ce samedi 16 janvier de l’exposition Françoise Sagan, de Bonjour tristesse à Derrière l’épaule. Liberté d écrire, Liberté de vivre du 16 janvier au 13 mars 2016 au Boléro, face à la Gare CFF de Versoix, en présence du Denis Westhoff, fils de Françoise Sagan (en photo avec Olivier Delhoume et ses enfants) qui a puise dans plusieurs fond photographiques de la Ville de Paris et dans ses archives personnelles pour constituer cette exposition qui retrace la vie de l’écrivaine, au fil des différentes étapes de son oeuvre.

La famille de Françoise Sagan

Cette exposition itinérante d’une quarantaine de photographies et d’un bon nombre de documents émanant de la collection privé de Denis Westhoff. La plupart des documents présentés sont inédits pour le public, notamment un ensemble photographique réalisé pour France Soir. Le visiteur découvre l’écrivaine à différents moments de sa vie publique et de sa vie privée, entourée de ses amis, chez elle, au théâtre, entourée de journalistes, lors d’une première de théâtre. Ouverture de la galerie du mardi au dimanche de 15h à 18h, le jeudi jusqu’à 19h. Le week-end du 26 au 28 février seront organisés une conférence avec la participation du biographe de Françoise Sagan Alain Vircondelet et Valérie Mirarchi, conférencière de l’oeuvre de l’écrivaine, ainsi que des projections de l’INA et d’un documentaire encore inédite produit par ARTE, accompagnés des morceaux de jazz préférés de l‘auteure


Galerie Bolero Versoix

Olivier Delhome, Michel Butor, Jacques Boesch

Ouverture de la Galerie du Boléro à Versoix le 31 janvier 2015 dans le nouveau bâtiment à côté de la gare de Versoix

L’exposition Artistes d’ici: 100 artistes – 100 oeuvres au jardin des belles Lettres avec chaque artiste ne pourra exposer qu’une seule oeuvre!  En photo la table ronde avec

Jacques Boesch, auteur et éditeur aux éditions du Scorpion bleu qui a reçu le Prix Culture et Société de la Ville de Genève pour son action culturelle où la dimension relationnelle et l’interaction entre les auteurs, les oeuvres et les public à Saint-Gervais, à la clinique de Belle-Idée puis aux Hôpitaux universitaires de Genève sera honoré lors d’une cérémonie ouverte au public qui se déroulera le jeudi 30 avril 2015 au Grand Théâtre de Genève.