Au Bonheur des Mômes, Festival international de spectacles jeune public en août au Grand-Bornand

Grand Bornand: Au Bonheur des Mômes

29e Au Bonheur des Mômes du 23 au 27 août 2021 au Grand-Bornand

Ce festival international de spectacle vivant dédié au jeune public qui accueille depuis 30 ans des compagnies venant des quatre coins du monde. C’est dans un format plus court – du lundi 23 au vendredi 27 août que le revient après une pause forcée d’un an, sous une formule adaptée aux contraintes sanitaires dans huit salles et chapiteaux, dont la nouvelle Grange aux étoiles, dans l’écrin de La Source. – désarticulée comme le veut le thème de l’année, la marionnette soient 36 artistes et compagnies contre près d’une centaine habituellement, pour 135 représentations contre environ 450 en temps normal. Tous les spectacles et ateliers sont sur réservation: les spectacles au Forum payants et les spectacles de la Grenette à 17h30 et 21h gratuits et sur réservation. +d’infos.

Archives – les éditions passées

28e Au Bonheur des Mômes du 25 au 30 août 2019 au Grand-Bornand

Près de 90 000 festivaliers sont attendus pour ce rendez-vous européen du spectacle vivant pour jeune public également présenté comme « l’Avignon des enfants » avec 87 compagnies internationales pour 524 représentations couvrant toute la palette des arts vivants… entre théâtre, mime, marionnettes, danse et autres performances circassiennes. Cette 28e édition mettra le clown à l’honneur. Le jeudi 29 août sera, à ce titre, déclaré Jour de Clowns au Grand Bornand. Nez rouge et esprit canaille de rigueur donc, pour les festivaliers grands et petits, la centaine de compagnies et d’artistes internationaux pour plus de 400 représentations de rue, en salle ou chapiteau, comme au fin fond des alpages. Le festival réunira deux figures mondiales du nouveau clown: l’Espagnol Tortell Poltrona et l’Italien Léo Bassi. Fondateur de « Clowns sans Frontières », entité déclarée d’utilité publique agissant dans les zones de conflit ou d’exclusion afin d’améliorer la situation psychologique des populations pour le premier, et du « Patolicisme » dont la doctrine vise à idolâtrer un canard de bain géant pour mieux moquer les dérives des religions pour le second, ces deux agitateurs et provocateurs de génie se faisant rares sur les scènes françaises, perpétueront au Grand-Bornand la tradition de l’esbroufe propre aux bouffons qu’ils sont, au sens noble du terme. Tortell Poltrona sera visible le vendredi 30 août à 14h, salle du Solaret au Grand-Bornand, avec un recueil de ses meilleurs sketches (tarif 12 € – tout public), quand Léo Bassi investira pour sa part, toujours le vendredi 30 août, la grande scène de la Grenette à 17h30 avec son spectacle Le dernier bouffon, en accès libre. Côté Suisse à noter Les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois & Gaëtan du lundi au vendredi à 21h, Scène de la Grenette, en accès libre. Plus.


25e Au Bonheur des Mômes du 21 au 26 août 2016 au Grand Bornand, dans les alpages haut-savoyards

Grand Bornand Village

Grand Bornand: Au Bonheur des Mômes

Grand Bornand Office de Tourisme

Plus de 90 000 festivaliers petits et grands sont attendus sous chapiteaux, au détour de la place du village comme au sommet des alpages, à l’affût des prouesses artistiques des quelque 86 compagnies internationales représentant toute la palette des arts vivants… entre théâtre, mime, marionnettes, danse et autres performances circassiennes, avec, pour fil rouge, le thème On veut du Bonheur. Grand Bornand: Au Bonheur des MômesL’agitateur à la réputation internationale: Léo Bassi sera de la fête à l occasion des 25 ans du festival lundi 22 août: Le Best Off de Léo Bassi à 20h30. Au programme des tout petits des compagnies comme l’Epouvantail et Méli-Malo avec, respectivement, Maison mes sons, fantaisie domestique explorant les bruits du quotidien pour bébés dès 3 mois, et Parenthèses, poème visuel et sonore en création au Grand-Bornand, ode aux petits espaces de liberté à apprécier dès 18 mois. Parmi les nouveautés de cette 25e édition: les Zaccros d’ma rue, du festival éponyme de Never avec de la fête foraine, au sens premier du terme, réunissant numéros à l’ancienne, curiosités et autre divination… douteuse, les artistes de la compagnie Mister Alambic revisiteront la tradition du cirque de puces avec l’amusant Cirque et Pique proposé toute la semaine et mêlant prestidigitation, manipulation d’objets et comédie. Quant à Inko Nito, c’est aux thèmes, on ne peut plus porteurs et d actualité, de la protection de l environnement et des migrations, qu’ils sensibiliseront petits et grands avec leur comédie La baraque a fondu(e) contant les déboires de deux marchands ambulants venitiens, exilés climatiques bien malgré eux…Le Festival offre également une plateforme aux nombreux professionnels du spectacle vivant qui viennent ici négocier de nouveaux contrats pour les programmations à venir.


24e Au Bonheur des Mômes du 23 au 28 août 2015 au Grand Bornand

Au Bonheur des Mômes

Festijeux au Village des Mômes

Ouverture du festival ce dimanche 23 août après-midi avec les traditionnels Saltimbanques au Chinaillon, des navettes gratuites conduisant un public nombreux malgré le temps pluvieux à la hauteur du village du Grand-Bornand pour des déambulations et des spectacles sur les 6 scènes en accès libre. Au village devant l’Office du Tourisme le Village des Mômes avec les Festijeux invite tous les enfants, grands et petits, à découvrir, toucher, partager, s’émerveiller autour des jeux du monde et des espaces chantier, locomotion et autres créations. Durant toute une semaine, de 10h à 12h et de 14h à 19h, en accès libre. Cette vitrine de la nouvelle scène internationale accueille 80 compagnies internationales représentant toute la palette des arts vivants… entre théâtre, mime, marionnettes, danse et autres performances circassiennes, avec, pour fil rouge, le thème humaniste et porteur du droit à la différence et son respect.

Théâtre de la Toupine

L’orgue à rêves et ses joyeux nuages

Retrouvez Le Siffleur, alias Fred Radix dont la performance rég ulièrement acclamée par la critique, consiste à reprendre les plus grands airs du classique… en les sifflant. Seront également de la fête les acteurs du Bouffou Théâtre, auréolé d’un Molière en 2007, le célèbre clown belge Elastic, ou encore le prestigieux Théâtre des Marionnettes de Genève et son directeur artistique Guy Juttard, présents en force avec deux spectacles joués toute la semaine. Le Festival offre également une plateforme aux nombreux professionnels du spectacle vivant qui viennent ici négocier de nouveaux contrats pour les programmations à venir. A découvrir la nouvelle création du Théâtre de la Toupine (cette compagnie d’Evian avait d’ailleurs eu l’idée de créer ce festival): L’Orgarêve et ses joyeux nuages (photo à gauche). Ce manège écologique à propulsion parentale cache en son for intérieur un orgue extraordinaire. 48 tuyaux pour cors des alpes, piano mécanique, accordéon, cloches de vache, bouteillopone au Jardin des Mini-mômes devant l’Espace Grand-Bo.