Lausanne quartier des arts : Plateforme 10

Plus de 30’000 entrées à Lausanne pour le week-end d’inauguration les 18 et 19 juin 2022 de PLATEFORME10 et du nouveau bâtiment de Photo Elysée et du mudac

 Malgré la canicule, il y avait la foule des grands jours ce week-end sur l’esplanade de PLATEFORME 10 dans les 3 musées du quartier des arts, le MCBA, Photo Elysée et le mudac, à deux pas de la gare de Lausanne. Le public venu de toute la Suisse pouvait y découvrir les 3 expositions inaugurales TRAIN ZUG TRENO TREN tout en flânant sur l’esplanade entre les terrasses et les nombreuses animations et spectacles de cette grande fête d’ouverture, + d’infos.

Un musée, deux musées : mudac et Photo Elysée – Projet d’architecture des portugais Manuel et Francisco Aires Mateus (en collaboration avec l’ingénieur Rui Furtado)

Projet d’architecture des portugais Manuel et Francisco Aires Mateus (en collaboration avec l’ingénieur Rui Furtado)

Prochains rendez-vous

  • Le Festival de la Cité fêtera sa 50e édition entre autres à Plateforme 10 et invitera à découvrir des spectacles exceptionnels pour deux soirs, les 6 et 7 juillet 2022, + d’infos.
  • Locarno Film Festival: trois soirées de cinéma en plein air avec les projections sur la Piazza Grande de Plateforme 10, écran géant sur la façade du nouveau bâtiment du musée Photo Elysée et mudac du 14 au 16 juillet 2022
  • Le train officiel du Président de la Confédération, le Conseiller Fédéral Ignazio Cassis, s’arrêtera à Plateforme 10 pour la fête nationale suisse du 1er août 2022: spectacle de la troupe Rouge Nord en collaboration avec le Festival Cirque au sommet et fête populaire avec 4-heures vaudois

Le  nouveau quartier des arts occupant une surface de 25000m2, soit l’équivalent de cinq terrains de football, le site de Plateforme 10 est situé dans le prolognement des quais de la gare de Lausanne. Une passerelle de mobilité douce permet aux piétons et aux cyclistes d’accéder directement de la place de la Gare à l’avenue Marc-Dufour

La hall d’entrée est un espace ouvert et lumineux qui regroupe l’accueil-billeterie, un café-bar, une librarie-boutique, les vestiaires et des WC non-genrés.

Photo Elysée, le mudac et le MCBA proposent trois expositions transdisciplinaires autour d’une thématique commune : l’univers ferroviaire.

  • A Photo Elysée, l’exposition Destins croisés explore de nouvelles approches sur cet univers en entrecroisant l’esprit de conquête du rail, les sociabilités des gares et des wagons, la mélancolie du voyage et les pratiques alternatives contemporaines du chemin de fer. 60 espèces d’espaces photographiques. + d’infos.
  • Au mudac, l’exposition Rencontrons-nous à la gare, la gare et le train  comme lieu incontournable des retrouvailles, des départs, des rencontres fortuites entre la réalité et la fiction, ponctuée d’objets issus du champ du design mais aussi de l’art contemporain, et prolongée par les images en mouvement de la publicité et des clips musicaux. + d’infos.
  • Au mcba – Musée Cantonal des Beaux-Arts, l’exposition Voyages imagninaires nous embarque pour une épopée ferroviaire avec plus de 60 chefs-d’œuvre de Giorgio de Chirico à Edward Hopper et de Paul Delvaux à Leonor Fini. + d’infos.

Patrick Gyger, directeur général Plateforme 10, en photo avec Cesla Amarelle, Pascal Broulis, conseillers d’Etat Vaudois

Une nouvelle équipe. Près de 15 ans ont été nécessaires à la concrétisation de cet ambitieux projet culturel cantonal. Bernard Fibicher, directeur du MCBA de 2007 à 2022) va laisser sa place le 1er juillet prochain à Juri Steiner, historien de l’art qui a collaboré avec différents musées suisses (Centre Paul Klee à Berne), Chantal Prod’Hom, directrice du mudac depuis 2000 prendra sa retraite à la fin de l’année. Le conseiller d’Etat vaudois Pascal Broulis quittera le gouvernement après 20 ans de fonction.

Bernard Fibicher – Chantal Prod’Hom – Pascal Broulis, mudac, 14 juin 2022

Avec l’ouverture du bâtiment des musées mudac et Photo Elysée le 18 juin, ce sont désormais cinq institutions culturelles, dont trois musées cantonaux, qui sont réunies sur le site : le Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), le Musée cantonal du design et des arts appliqués contemporains (mudac), le Musée cantonal de la photographie (Photo Elysée), ainsi que les fondations Toms Pauli et Félix Vallotton.

Archives – événements passés

Samedi 6 et dimanche 7 novembre 2021 – week-end découverte du nouveau bâtiment du Mudac et du Musée de l’Elysée, Plateforme 10, Lausanne

« La faille » puit de lumière naturelle, entre intérieur et extérieur, haut et bas, qui symbolise le lien entre les deux musées, mais aussi une volonté d’être ouvert sur l’espace public

Projection de la collection du Mudac par l’installation déballage de Christian Marclay, 1ère étage

Projection de la collection de Photo Elysée par l’installation déballage de Christian Marclay, sous-sol

Plus de 15’000 personnes ont découvert le temps d’un week-end le nouvel écrin du mudac et de Photo Elysée, conçu par les architectes Aires Mateus e Associados. Venus de toute la Suisse et de tous les horizons, ils ont pu visiter en avant-première les vastes espaces de l’ouvrage, l’ampleur du défi architectural. Au programme visites commentées autour de l’architecture du bâtiment, « Archi-cool », parcours de découverte pour toutes et tous, déambulation libre dans le bâtiment et petite restauration. Ces deux jours d’ouverture ont permis de comprendre comment le public investit et circule avec aisance dans le bâtiment, qui s’avère accueillant et manifestement ouvert sur la place publique.

Afin de célébrer ce moment phare de l’histoire du Musée de l’Elysée et du mudac (Musée cantonal de design et d’arts appliqués contemporains), les institutions ont souhaité donné carte blanche à l’artiste Christian Marclay, artiste suisse né en 1955 à San Rafael en Californie qui vit et travaille aujourd’hui à Londres. Son installation inédite : Déballage a investi les deux espaces d’exposition avec des projections numériques composées de milliers d’images fixes provenant de leurs collections. Cette activation temporaire de l’espace pendant quatre jours, qui traite l’architecture du bâtiment comme une toile vierge, a permis au public d’explorer le nouvel écrin des deux institutions. Le Musée de l’Elysée possède plus d’un million d’images documentant toute l’histoire de la photographie depuis les premières inventions telles que le daguerréotype, l’ambrotype et le tirage à l’albumine jusqu’au traitement numérique moderne des images. Les photographies du mudac documentent les collections du musée, notamment sa collection d’art verrier, l’une des plus importantes d’Europe, et ses collections de bijoux contemporains, de céramiques, d’objets de design et d’estampes. Ainsi, l’installation de Christian Marclay juxtapose de manière aléatoire une myriade d’images numériques présentant les deux collections sous un jour nouveau.

Saisissant cette occasion, nombre de personnes ont également visité les expositions du Musée cantonal des Beaux-Arts, confirmant la dynamique et la complémentarité que peut offrir Plateforme 10 entre design, photographie et beaux-arts. Désormais au complet, le quartier des arts de Plateforme 10 peut maintenant donner rendez-vous au public pour l’ouverture de ce site unique en son genre en Suisse les 18 et 19 juin 2022. + d’info.

Visite du chantier du Musée de l’Elysée et du mudac à PLATEFORME 10, vendredi 18 juin (17h-20h) et samedi 19 juin 2021 (10h-18h)

Itten Brechbuehl, architecte

Quelques mois avant la remise des clés et une année jour pour jour avant l’ouverture des premières expositions au public, le public a pu parcourir sur trois étages les espaces dessinés par le bureau portugais Aires Mateus. Un musée, deux musées regroupant le Musée de l’Elysée et le mudac dans une bâtiment marquant le nouvel axe urbain prenant naissance le long des rails à l’ouest du site grâce à une passerelle à mobilité douce permettant de relier, par une pente modérér, la gare et le haut du Pont Marc-Dufour. La Direction générale des immeubles et du patrimoine (DGIP) du canton de Vaud nous a fait découvrir les caractéristiques de cette véritable prouesse architecturale au travers d’un parcours d’une durée d’une heure. Evénement gratuit, sur inscription sur le site www.plateforme10.ch

Un musée, deux musées regroupant le Musée de l’Elysée et le mudac dans une bâtiment conçu par les frères Aires Mateus marquant le nouvel axe urbain prenant naissance le long des rails à l’ouest du site grâce à une passerelle à mobilité douce permettant de relier, par une pente modérér, la gare et lehaut du Pont Marc-Dufour. 

A la fin des arcades, l’escalier qui monte vers les quartiers lausannois au-dessus de la gare.

Chantier des musées: Mudac & Elysée, Bernard Decrauzat président Plateforme 10

En référence au Portugal, le béton blanc coulée en une seule fois.

Visite du chantier, en présence des directrices du musée MUDAC: Chantal Prod’hom et du musée Elysée Tatyana Franck, en présence de Pascal Broulis

Le Musée de l’Elysée bénéficiera d’un plateau unique de 1400 m2 dédié à ses espaces d’exposition, au LabElysée et à ses espaces de médiation. Le patio du Musée d’Elysée, adjacente à la bibliothèque et accessible lors d’ouverture du musée, sera végétalisé.

Un édifice cubique fracturé en deux: le Mudac en haut, l’Elysée en bas et au milieu l’espace commun: le foyer, l’espace accueil. Une oeuvre qui flotte – un prototype – le sol et la couverture de l’espace commun entre les deux musées ne rejoignent qu’en trois points – 3 porteurs qui tiennent l’ensemble en équilibre. 

L’escalier monumental qui monte vers le Mudac depuis le Foyer.

Le foyer (baie vitrée), vue de l’extérieur, depuis le bâtiment de ceinture 

Tatyana Franck, Pascal Broulis

Escalier ingénieux en deux parties descendant au Musée de l’Elysée

Patio du Musée de l’Elysée

Le Mudac – Musée de Design et d’Art appliquées contemporains double la surface de ses expositions (1500m2) et peut – sans porteurs – être aménagée comme on veut (que des cimaises mobiles). Le plafond à éclairage zénital permettra de mettre en valeur les objets dans une lumière naturelles. Des toiles tendues couvreront la toiture en charpente métallique – unique dans son genre.

Les nouvelles réserves du mudac (3162m2) et celle du Musée de l’Elysée (multiplié par trois et réunissent l’ensemble des oeuvres en un liue unique: 1900m2) sont conçues pour garantir les conditions optimales de conservation des oeuvres. Accès direct depuis les voies CFF.

Monte-charge pour les réserves, accès direct depuis les voies CFF.

Un grand restaurant disposant d’une terrasse dans les arcades du mur nord donnera sur la place centrale entre le nouveau bâtiment et le MCBA.

Futur restaurant dans la continuité des arcades avec une grande terrasse à l’extérieur.

Rendez-vous les 6 et 7 novembre 2021 pour un week-end de découverte du bâtiment à l’occasion de la remise des clés, et l’an prochain dès le 18 juin 2022 pour l’ouverture d’une période inaugurale riche en événements et temps forts qui s’étendra jusqu’au 25 septembre 2022.

Plateforme 10, le nouveau «quartier des arts » s’installera progressive, entre 2019 et 2022, à côté de la gare de Lausanne et réuniera le Musée cantonal des Beaux-arts (mcb-a), le Musée de l’Elysée et le mudac, complétée par la présence des Fondations Toms Pauli et Félix Vallotton. Un pôle muséal, unique en Suisse qui va être complété  en 2022 par l’ouverture du Musée de l’Elysée et du mudac (en savoir plus).

Photo: L’Esplanade avec les arcades lient les les trois musées sur ce site unique de Plateforme 10.

Musée Cantonal des Beaux Arts, Lausanne – mcb-a

La Collection est le reflet des fonds du MCBA constitués depuis 1814

196 oeuvres, dont 94 d’art contemporain composent l’accrochage. Les deux niveaux ouest de la collection permanente parcours structuré débutant avec Louis Ducros et le XVIIIe pour finir par l’art contemporain du XXIe. Au 1er étage sont présentés des oeuvres du XIVe au début du XXe siècle suivant un fil chronologique. Ces premiers oeuvres, des peintures italiennes du XVIIe, rassemblé par l’artiste vaudois Louis Ducros pour l’enseignement et ses propres dessins et aquarelles enrichi un premier musée cantonale en 1918 et sert de modèle pour une école de dessin, dont le directeur, le peintre vaudois Marc-Louis Arlaud fait don d’une somme importante pour la construction d’un édifice qui abritera l’école de dessin et un musée des Beaux-Arts, le Musée Arlaud, inauguré en 1841 sur la place de la Riponne. Entrée gratuite à l’exposition permanente. +d’infos.

Week-end d’inauguration du Musée Cantonal des Beaux-Arts MCBA samedi 5 et dimanche 6 octobre 2019 Plateforme10, à côté de la gare de Lausanne.

Plus de 19’000 personnes à la découverte de l’exposition inaugurale du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne: Atlas. Cartographie du don qui se tient jusqu’au 12 janvier 2020, entrée libre sur inscription. L’exposition met en lumière les dépôts, dons et dations que la perspective d’un nouveau musée des beaux-arts a suscités ces dernières années. L’entier du nouveau bâtiment du MCBA sur presque 3200m2 de surface d’exposition fait place aux œuvres de la collection. En hommage aux donations, l’exposition instaure un dialogue entre des travaux d’époques et d’approches formelles variées. Atlas musical, des forêts ou des flux, carte du tendre, cartographie de la douleur, exploration du noir: autant de repères dans la découverte des espaces. Découvrez les collections du MCBA en ligne. Le public a pu admirer les œuvres de la collection du MCBA dans chacune des salles d’exposition et découvrir PLATEFORME10, tout un pan de ville encore inédit. Deux jours durant, des guides-conférencières ont répondu aux questions à chaque étape du parcours dans l’exposition. Les enfants et familles ont été invités à participer à des activités créatives; le Musée de l’Élysée – Lausanne et le mudac – Musée de design et d’arts appliqués contemporains ont investi les arcades de la place publique, tout comme des artistes et des partenaires; des visites commentées ont accompagné l’exploration du site et la découverte de ses aménagements; musique, petite restauration…de 10h à 18h.


Musée cantonal des Beaux-arts (mcb-a): Journées portes ouvertes samedi 6 et dimanche 7 avril 2019

Afin de célébrer la fin du chantier, le mcb-a organise deux journées portes ouvertes samedi 6 et dimanche 7 avril 2019. Le temps d’un week-end, environ 21’000 personnes se sont rendue sur le site de PLATEFORME 10 pour découvrir l’architecture du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) et ses 3220 m2 de surfaces d’exposition dans ce bâtiment de 145m de long et 20m de large, conçu par le bureau d’architecture de l’Italien Fabrizio Barozzi et de l’Espagnol Alberto Veiga, et qui été en construction depuis octobre 2016.

Plateforme 10 journée ouverture 2019

Vestibule avec verrière, maquette du MCBA

Le public a été invité à se familiariser avec L’esprit des lieux: se perdre dans l’immensité des espaces, parcourir les salles d’exposition, prendre les lieux de passage, découvrir la lumière baignant chaque pièce, considérer les détails et les matériaux, en faire son musée.

Construit sur la parcelle de la halle CFF aux locomotives, démolie en 2016, l’entrée du nouveau bâtiment, une vestibule de 17m de haut, conduit à une verrière, dont une partie des matériaux de la structure proviennent de l’ancienne halle aux locomotives. Seule ouverture du MCBA côté des rails pour des raisons de sécurité.

Plateforme 10 journée ouverture 2019

Portes ouvertes: salle vitrée au rez-de-chaussée

Plateforme 10 journée ouverture 2019

Restaurant au rez-de-chaussée

La façade nord (côté ville) est rythme par de nombreuses ouvertures de tous les espaces du rez-de-chaussée: un restaurant (pendant les portes ouvertes, les visiteurs pouvaient projeté les oeuvres d’art du mcb-a découpés sur les murs), une salle (performance musicale) côte Genève, la librairie/boutique, un espace dédié aux artistes d’art contemporain, dont les oeuvres seront visibles depuis l’extérieur du musée sur l’esplanade qui mènera aux futur édifice du mudac et du musée de la photographie côté Lavaux.

Plateforme 10 journée ouverture 2019

salles d’exposition

Plateforme 10 journée ouverture 2019

Installation, journées portes ouvertes

Aux étages, voici les salles d’expositions, qui vont accueillir à l’est (côté Lavaux) les expositions temporaire, à l’ouest (côté Genève) l’exposition permanente. Ces trois jours ont marqué le début d’un nouveau compte à rebours pour toute l’équipe du MCBA, qui dispose désormais de 183 jours pour déménager les 10’000 œuvres de sa collection et monter en même temps la première exposition du musée: la première exposition du mcb-a:

Plateforme 10 journée ouverture 2019

Esplanade, côté ville

Atlas. Cartographie du don ouvrira ses portes le 5 octobre 2019 au 16 février 2020.

Le projet de bâtiment qui abritera le mudac et le Musée de l’Elysée, élaboré par les architectes portugais Manuel et Francisco Aires Mateus, a été retenu par un jury unanime en octobre 2015. Il est en construction au bout de l’Esplanade côté Genève. Le concept: un musée, deux musées sur une parcelle de 22 000 m². Le bâtiment est placé au pied d’un talus existant et s’enfonce dans le sol. Le volume opaque est coupé par une fente horizontale ouverte au niveau de l’esplanade permettant ainsi une continuité de l’espace publique dans le bâtiment.

Plateforme 10 journée ouverture 2019

maquette du pôle muséal

Cet interstice génère un nœud de connexion entre le MUDAC situé dans la partie supérieure et le musée de l’Elysée en partie inférieure. Le premier est éclairé par une lumière zénithale, le second par une lumière latérale plus ponctuelle.

A l’horizon 2020, plateforme 10 réunira sur un seul site le Musée de l’Elysée, le mudac et le Musée cantonal des Beaux-Arts. Au total, quelque 180 millions de francs seront investis dans la culture, dont près de 75 millions par l’engagement de mécènes et de sponsors, et le solde par les collectivités publiques.